L'indispensable NOAH fait gagner à la France sa 10e Coupe DAVIS

27.11.17

Permalien 00:18:09, Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR  

L'indispensable NOAH fait gagner à la France sa 10e Coupe DAVIS

Yannick Noah a été une fois de plus un capitaine gagnant qui sait très bien profiter des tableaux dégagés des grands joueurs absents. Celui qui l’a précédé à ce poste avait la présence d’une ombre. Pendant trois jours, il a affiché d’innombrables attitudes. On pourrait faire une sacrée étude de son langage corporel: il demande à la foule d’applaudir ou de se taire, montre un rictus d’insatisfaction, de la joie, de la détresse, de l’angoisse, de l’espoir… Noah un très bon comédien, cela n’enlève rien à sa sincérité de l’instant. Il est indéniable que Noah est l’un de nos grands champions du XXe et XXIe siècle. Il a tant de personnalité qu’il reste le personnage central du tennis français. Tsonga, lui, a encore raté un grand rendez-vous. Il a ramené un point mais il s’est fait balayer par David Goffin, le Federer Belge. Goffin a été le meilleur joueur de cette finale 2017, et de très loin. Goffin a un jeu qui respire l’intelligence.

Finale de la Coupe Davis 2017
France 3-2 Belgique

Sans Yannick Noah que serait le tennis français depuis l’après-guerre ?
Pas grand chose. Pour ainsi dire, rien.
C’est lui qui porte la France du tennis sur ses épaules.
Capitaine de l’Équipe de France de Coupe Davis, il remporte le trophée en 1991. La France attendait le retour du saladier d’argent depuis 59 ans… Ce fut une immense victoire: Guy Forget et Henri Leconte ont fait plier, en finale, les États-Unis de Pete Sampras et Andre Agassi.
En 1996 avec Cédric Pioline, Guillaume Raoux, Guy Forget et Arnaud Boetsch, Noah regagne la Coupe Davis contre la Suède. La même année, il donne un coup de main au PSG qui remporte la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe !
Avec les filles de l’équipe de France, il gagne la Fed Cup 1997 !
Renommé capitaine en 2015, il décroche à nouveau le Graal, remportant la Coupe Davis 2017.
En novembre 2017, on a lu sur son visage plein d’émotions différentes. Lors du simple Tsonga-Goffin, on a deviné qu’il a fini par comprendre que le Belge allait l’emporter. Noah a eu vite la tête au dernier match qui devenait décisif, et cela s’est bien passé: Lucas Pouille ne laissa aucune chance à Darcis, lors de sa victoire en 3 sets.
A Lille, lors du dernier week-end de novembre, Tsonga et Pouille ont chacun gagné et perdu un match. Ce qui fait qu’ils ont participé pleinement au succès.
En double, Noah a aligné Gasquet et Herbert qui n’avaient pourtant jamais joué ensemble. Pari gagné !
Noah est un porte-bonheur. Il faut lui tirer un grand coup de chapeau.
Quand il fait chanter La Marseillaise et quand il chante lui-même l’hymne national, il y a du “Gigi” Buffon (l’immense goal italien) en lui. C’est beau, très beau.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software