Vikash Dhorasoo: "Comme ses pieds" (Seuil)

12.11.17

Permalien 08:26:51, Catégories: FORZA ITALIA !, LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Vikash Dhorasoo: "Comme ses pieds" (Seuil)

Vikash Dhorasso a déjà 44 ans ! Comme le temps passe…
Ce joueur est un rebelle à sa façon, c’est-à-dire chouchou des médias de gauche qui en ont fait une emblème de l’intégration. C’est justifié car c’est un homme très attachant.
On se souvient que Bertrand Delanoë- qui connaît aussi bien le football que moi les tables de logarithme- lui avait demandé lors d’une présentation: “Vous parlez français ?” D’origine mauricienne, le joueur plein d’esprit n’en est pas moins 100 % français.
Sa carrière est plus que correcte- surtout à Lyon- sauf à l’étranger où il fit banquette à l’AC Milan. D’autres ont fait comme lui mais ils sont prétentieux et font croire qu’ils ont été de grands joueurs. Suivez mon regard vers cette station de radio de beaufoïdes (je parle des animateurs, pas des auditeurs, à leur image quand même!)
Dhorasso est totalement lucide sur son talent, et il est parfois trop sévère quand il parle de lui.
Ce fut un footballeur à la très bonne vision de jeu et à la technique bien supérieure aux fausses stars actuelles.
Dans les médias, c’est un bon client: il a de l’humour et son intelligence lui permet de tenir la dragée haute à n’importe quel interlocuteur.
Dhorasso est sous-employé. Il ferait un très bon consultant. Les télés le laissent de côté car il a un débit lent comme Doc Ginéco. Et à l’heure du net, on n’aime pas ça. Cependant, s’il a le débit hyper soft, sa réplique est cinglante.
Son livre vaut largement ceux des “écrivains-journalistes".
L’a-t-il écrit lui-même ou a-t-il été aidé ? Dans ce genre de production l’auteur enregistre et après on décrypte. On doit lui reconnaître un vrai goût pour l’écriture.
Dison qu’on le reconnaît partout dans ce livre qui sonne juste, vrai.
On y perçoit sa distance par rapport aux événements, sa joie d’être footballeur et sa méfiance envers ce milieu gavé d’incompétents et de requins.
Très important: Dhorasso aime ses parents, et cela fait chaud au cœur.
Il aime aussi la France, et il n’a pas tué l’enfant qu’il fut.

-Comme ses pieds, Vikash Dhorasoo. Seuil, 192 p., 17 €

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: guilleta [Visiteur] Email
Joueur accompli ,puis rebelle, à l'époque trop intellectuel du foot pour certains. Je me souviens l'avoir vu jouer milieu de terrain avec l'AC Milan sur Canal. Il donne une coupe de France au PSG contre l'OM par une frappe fabuleuse.
Je recommande son livre "Hors Champ" chez Calman-Lévy avec Fred Poulet, 11/2008.
PermalienPermalien 12.11.17 @ 15:21

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software