Paris domine le Bayern Munich très maladroit

27.09.17

Paris domine le Bayern Munich très maladroit

Phase de qualifications C1 2018
Mercredi 27 septembre 2017
PSG 3-0 Bayern Munich/
Buts du PSG: Alves (2e), Cavani (31e), Neymar (63e)

APRES LE MATCH
Quand on marque vite, cela simplifie la vie.
Le premier but a placé sur orbite le PSG.
Ancelotti a tenté un plan qui a foiré.
Dominer n’est pas gagner: le Bayern a été maladroit dans ses phases de domination, dans ses temps forts.
Le milieu récupérateur du PSG n’a pas été à la hauteur. Rabiot transparent. Matuidi trop vite remercié.
Il faudra muscler le milieu.
Devant, Mbappé très bon. Neymar par intermittence. Cavani toujours là. Mbappé est le trait d’union entre ses deux ainés.
Le gardien Areola, bon match. Le capitaine Thiago Silva aussi.
Emery ? Il peut dire merci au carnet de chèque du Qatar.

AVANT LE MATCH
Monsieur Champions League arrive chez Monsieur Europa League.
Le football n’est pas une science exacte, heureusement !
Le terrain va parler.
Ce soir, Unai Emery joue gros: si Paris perd, il sera la risée de l’Europe. Tant de millions dépensés pour ça ?
Ancelotti vient à Paris pour rafler la mise.
Le match est attendu comme si c’était déjà la finale.
Paris ne devra pas oublier qu’il y a un match retour pour éviter une nouvelle Bérézina.
Il y a plein de duels dans le match.
Très belle affiche pour un match de poule.
Sur le papier, le PSG impressionne. Reste à savoir ce qui va se passer sur le terrain car le Bayern impressionne aussi même si les Allemands joue sans leur goal Neuer, blessé. Niveau gardien, le PSG ce n’est pas l’assurance tous risques. Ribéry va vouloir sortir le grand jeu. Robben aussi. En défense, Hummels n’est pas un perdreau de l’année ? Lewandowski n’a rien à envier à Cavani. James Rodriguez est sur la feuille de match, côté Bayern. Attention, le Bayern ce n’est pas l’Amicale des anciens.
Le PSG n’a-t-il pas remercié trop vite Matuidi ?
Rabiot a-t-il digéré son nouveau statut de titulaire ?
Verratti va-t-il enfin jouer sans faire de chichis ?
Neymar va-t-il jouer qu’avec Mbappé, laissant Cavani de côté ?
Cavani ou Lewandowski ?

Les autres matchs
CSKA Moscou 1-4 Man United
Bâle 5-0 Benfica
Anderlecht 0-3 Celtic Glagow
Karabagh Agdam 1-2 Roma
Atletico Madrid 1-2 Chelsea
Sporting Portugal 0-1 Barcelone
Juventus Turin 2-0 Olympiacos

Palmarès de Carlo Ancelotti, 58 ans

JOUEUR:

Roma
Serie A: 1983
Coupe d’Italie: 1980, 1981, 1984, 1986

Milan AC
Champions League: 1989, 1990
UEFA Super Coupe: 1990
Serie A: 1988, 1992
Supercoupe d’Italie : 1988
Coupe Intercontinentale: 1989

Squadra azzura
Coupe du Monde 1990: 3e

ENTRAINEUR:

Juventus
UEFA Intertoto: 1999

Milan
Serie A: 2004
Coupe d’Italie: 2003
Supercoupe d’Italie: 2004
Champions League: 2003, 2007
UEFA Super Coupe: 2003, 2007
FIFA Coupe du Monde des clubs: 2007

Chelsea
Premier League: 2009–10
FA Cup: 2009–10
Community Shield: 2009

Paris Saint-Germain
Ligue 1: 2013

Real Madrid
Coupe du Roi: 2014
Champions League: 2014
UEFA Super Coupe: 2014
FIFA Coupe du monde des clubs: 2014

Bayern Munich
Bundesliga: 2017
DFL-Supercoupe: 2016, 2017

Palmarès de Unai Emery, 45 ans

JOUEUR

Néant

ENTRAINEUR

Sevilla
UEFA Europa League: 2014, 2015, 2016

Paris Saint-Germain
Coupe de France: 2017
Coupe de la Ligue: 2017
Trophée des Champions: 2016, 2017

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: FayssalK [Visiteur] Email
Ashley Young est très impressionnant avec Manchester United. J'ai regardé leur match avec celui de Chelsea, Sir Ferguson nous laisse des cadeaux petit à petit.
PermalienPermalien 28.09.17 @ 11:40
Commentaire de: Saheb Jaw [Visiteur] Email
Mbappé doit se rebiffer pour exister !
S'il joue comme il a joué hier, aucune chance pour lui de devenir un jour ballon d'or, c'est triste à dire mais c'est comme ça. Le ballon d'Or n'aime pas les joueurs beaucoup trop altruistes. Pour l'instant le rôle de Mbappé se résume seulement à pourvoyez de bons ballons les Neymar et Cavani et à bonifier leur rendement. J'ai bien peur qu'il devienne sans le vouloir le « Benzema bis » du PSG au service des deux autres stars du club. C’est à Mbappé de décider s’il veut continuer à jouer les modestes ou bien de s’affirmer en exigeant que ses deux coéquipiers lui rendent un peu la pareille. Mbappé aurait pu marquer lui aussi des buts hier soir si Neymar et Cavani n’avaient pas été un peu trop individualistes sur certaines actions. Si rien ne change, le petit poussin finira à la longue par s’agacer de vivre dans l’ombre des sud-américains et pourrait alors envisager à son tour un départ à la « Neymar ».
PermalienPermalien 28.09.17 @ 20:07

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software