Jerry Lewis (1926-2017), au revoir et merci

20.08.17

Jerry Lewis (1926-2017), au revoir et merci

Je ne me souviens plus du film mais le premier que j’ai vu en salle était un film avec Jerry Lewis. Noir et blanc, me semble-t-il, avec une scène sur un porte-avion. A l’époque, nous n’avions pas la télévision.
C’est toujours très impressionnant pour un enfant de voir un adulte faire le pitre. J’aimais aussi sa voix. Je parle du français (1) qui le doublait. Elle lui allait parfaitement.
J’ai vu Jerry Lewis expliquer que tout son comique résidait à faire croire qu’il était “un tout petit garçon". Toute sa gestuelle n’est qu’un hommage à la petite enfance. Sa démarche, ses mimiques, tout était une imitation de la prime enfance. L’effet comique vient du fait qu’il était adulte avec des tics enfantins.
Je me souviens de Pierre Etaix qui m’a dit: “Jerry Lewis est très malade". C’était dans les années 1990.
Jerry Lewis considérait Pierre Etaix comme un géant des comiques.(Moi aussi) Une amitié les unissait. J’étais également ami avec Pierre. Tenez-vous bien, sachant ma passion pour Keaton, Linder et tous les as du muet, il m’a montré sa salle de bains. Quel choc ! Il avait dessiné tous mes héros sur le carrelage mural. Fabuleux ! Un trésor que j’espère personne ne détruira. Etaix était né un 23 novembre, comme moi. Le hasard n’existe pas. Il était l’élégance personnifiée. Dès le réveil, il dégageait une classe naturelle. J’ai passé beaucoup de temps avec lui. Quelle douce présence ! Une qualité du silence rarement éprouvée.
J’ai vu Jerry Lewis à l’Olympia. Il a demandé à Louis de Funès, présent dans la salle, de monter sur scène. Et il l’a fait applaudir.
La première fois que j’ai vu Jerry Lewis en dehors d’un film j’ai été frappé par la beauté de son visage.
Comme Laurel & Hardy, Jerry Lewis faisait rire et se moquait complétement de donner du sens au rire.
On a perdu un ami.
J’ai appris sa mort après avoir vu une émission sur Raymond Devos.
Il est beaucoup plus difficile de faire rire que de faire pleurer.

(1) Il s’agit de Jacques Dynam, l’un de ses acteurs dont on connaît le visage sans mettre un nom dessus. Le comédien n’a pas cessé de travailler. Voyez sa fiche Wikipékia. Impressionnant ! Cherchez sa photo, vous verrez que vous le connaissez.
A consulte: https://www.youtube.com/watch?v=6xGWEVX2UaA

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Septembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software