Pas assez adroit devant le but, Nice perd 2-0 à Naples

15.08.17

Permalien 23:21:46, Catégories: LE GYM E BASTA, SPECIAL MARADONA  

Pas assez adroit devant le but, Nice perd 2-0 à Naples

Mercredi 16 août 2017, 20 h45/ Bein Sports 1
Match aller du tour préliminaire de la C1 2018
Stadio San Paolo
Naples 2-0 OGCNice
Buts pour Naples: Mertens (13e), Jorginho (70e)
Expulsions : Koziello (80e) et Plea (80e)

Naples : Reina - Hysaj, Albiol, Koulibaly, Ghoulam - Allan (Rog 85e), Jorginho, Hamsik © (Zielinski 59e) - Callejon, Mertens (Milik 75e), Insigne.

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Dante ©, Le Marchand - Jallet (Burenr 94e), Lees-Melou, Seri, Koziello, Sarr (Boscagli 59e) - St-Maximin (Walter 82e), Plea.

APRES MATCH
Nice devra réaliser un match héroïque pour se qualifier au retour. Il faudra gagner 3-0 car si Naples marque 1 but, les Italiens passeront. Il s’agit donc d’une mission impossible. Le début de saison des Niçois est très difficile, on dirait le négatif de l’année dernière. Nice n’est pas en mesure de jouer en même temps la C1 et la L1.
A Naples, le premier but vient sur une sortie mal assurée de Cardinale. Passons…
Ensuite à 1-0, Nice a eu deux belles occasions par Koziello et St-Maximin, hélas! ratées.
Nice n’a pas marqué dans ses rares temps forts.
Naples a un redoutable jeu de contre-attaque. Les Napolitains sont les as du jeu en profondeur qu’ils alimentent sans cesse dans des rushs hyper tranchants.
Nice va devoir croire au miracle et même plus: le réaliser.

AVANT MATCH
Pour le match aller, Nice joue à l’extérieur.
Personne ne donne Nice gagnant à Naples.
Nice entraîné par Favre ce n’est pas banal. L’entraîneur helvète n’est pas du genre à prêter le flanc à la défaite. C’est un pugnace.
Même avec une équipe remaniée, Nice ne part pas battu.
Nice doit jouer son jeu, faire abstraction du contexte, de l’enjeu.
Les deux matchs perdus en L1 doivent être laissés de côté.
En C1, Nice vient de sortir l’Ajax, c’est qui compte.

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: Pierre [Visiteur] Email
L'équipe niçoise change tout le temps (ou je me trompe?) : absences (balotelli), départs (Eysseric), arrivées qui jouent et ne jouent pas (Jallet, Snjeider, Saint Maximin...), joueurs qui pourraient partir (Koziello). C'est un peu la blague de Coluche sur l'esprit d'equipe ! Il y a une équipe mais il n'y a qu'UN esprit :-) Pourtant Favre parvient à faire tenir tout ça, chapeau bas.
PermalienPermalien 17.08.17 @ 14:12
Commentaire de: guilleta [Visiteur] Email
Il est loin le temps des bons gardiens niçois internationaux comme Colonna, Lamia, Aubour, Letizi, Lloris. Du travail et de la sérénité dans les sorties pour l'actuel qui déçoit beaucoup.
PermalienPermalien 17.08.17 @ 15:11
Commentaire de: morlino [Membre]
Oui trop de changements. Cardinale = les montagnes russes à chaque match. Très bon sur sa ligne mais pas le bon timing quand il sort...
PermalienPermalien 17.08.17 @ 15:54

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software