Le Real Madrid de Zidane a battu sans forcer le Man United de Mourinho qui brille toujours par sa banalité

11.08.17

Permalien 06:17:33, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Le Real Madrid de Zidane a battu sans forcer le Man United de Mourinho qui brille toujours par sa banalité

Avec le transfert de Neymar au PSG celui de Pogba disparaît de l’actualité. Pogba et Martial ne se sont toujours pas imposés à MU comme des membres de la relève de la grande époque cantonafergusonienne. MU est désormais l’équivalent sportivement de Fulham ou QPQ.

Supercoupe d’Europe
Mardi 8 août 2017
Real Madrid 2-1 Manchester United
Buts pour le Real : Casimiro (24e), Isco (52e)
But pour MU : Lukaku (62e)

Real Madrid : Navas/ Marcelo, Ramos ©, Varane, Carvajal/ Casimiro/ Kroos, Modric/ Isco (74e Vasquez), Benzema (83e, Ronaldo), Bale (74e Ascensio). Manager : Zidane

Manchester United : De Gea/ Valencia ©, Lindelöf, Smalling, Darmian/ Herrera (56e, Fellaini), Matic, Pogba, Lingard (46e, Rashford)/ Lukaku, Mkhitarian. Manager : Mourinho

Quand je pense que je ne dormais pas pour voir ce club qui n’est plus qu’une ombre.
Que reste-t-il de MU relancé par le duo Cantona-Ferguson ? Rien à part le nom.
Tout a été liquidé, à commencer par les espoirs tous renvoyés: Chicharito, Januzaj… La légende Rooney rejeté à Everton comme si c’était un vieux Kleenex plein de morve. A Paris, il encense un joueur qui n’a rien fait et à Man U il vire le plus grand buteur du club depuis 100 ans. Et après ça vous voulez enseigner les valeurs à la jeunesse ! Le message c’est: l’argent roi écrase tout. Les sentiments à la poubelle.
Des dépenses sans compter: plus d’un milliard d’euros pour rien, pour des titres en carton qui n’ont laissé aucun souvenir chez les fans purs et durs de MU.
Ce MU est une insulte à l’Histoire.
Lors de la première journée de championnat, dimanche 13 août 2017, se déroule MU-West Ham avec le retour, dans le camp d’en face, de Chicharito. Le déplorable Louis van Gaal a massacré la carrière du Mexicain. Une vraie honte. Chicharito très bon joueur complétement sous employé.

En face, l’impeccable Zidane qui sert admirablement le Real.
Le coach déjà historique sait qu’il a un fond de jeu et CR7, le véritable meilleur joueur du monde et non pas une danseuse pour amuser la galerie.
Zidane c’est l’humilité rayonnante. Mourinho, l’arrogance permanente.
Son Real Madrid est l’archi favori de la C1 2018.
Ne pas faire débuter CR7 en finale de Supercoupe d’Europe est un grand message: nous pouvons gagner sans CR7 qui peut rentrer n’importe quand pour marquer ou faire marquer.
Quant à MU, encore une saison de transition !

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software