Archives pour: Juillet 2017, 24

24.07.17

Permalien 06:25:01, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

OGCNice: la reprise et la mort de Raphael Santos (1938-2017)

Nice se prépare pour la L1 2017-2018 et le tour préliminaire de C1 contre l’Ajax Amsterdam. De Buenos-Aires nous arrive la tristesse nouvelle de la mort d’un Aiglon qui a marqué son temps à Nice.

Tour préliminaire de C1 2017
mercredi 26 juillet 2017, 20 h 45
OGCNice - Ajax Amsterdam
Un joueur complet: passeur, buteur et sachant marcher sur l’homme quand il le fallait. Il avait un très beau toucher de balle.
La dernière fois que je l’ai vu c’était à Grenoble lors d’un match du Gym pour la remontée en D 1. On devait être en 1985.
Il est arrivé à plusieurs en voiture de standing pour voir son protégé qui flambait au poste de buteur de Nice: Jorge Domínguez. L’attaquant a permis à Nice de retrouver la D1.
Je le revois bien sapé, Ray ban ou des bésicles dans ce genre.
Raphael c’était le parfait Argentin avec un côte frime, Saint-Trop’. Du clinquant qui fait que l’on se demande si c’est un acteur ou un caïd. Il aimait bien entretenir le flou artistique. C’était un artiste en fait. Dans un grand jour, il distribuait bien le jeu grâce à sa technique et sa vista.
Il avait de l’élégance. De la tête au pied, un beau gosse, plus même un tombeur d’évidence. Toujours bien coiffé, une belle tête de danseur de tango. Cela fait cliché mais c’est vrai.
Avec Yvon Giner, il était la pièce maitresse du Gym, du milieu de terrain.
Ce Gym-là c’est vraiment celui de mon enfance.
Guy Cauvin, Bruno Rodzik, Francis Isnard, Maurice Serrus, Roger Jouve, Charly Loubet, Marcel Aubour, et puis Christol, Segarra, Maison… Je les revois tous dans leur jeunesse éclatante. Ils resteront toujours pour moi des hommes de moins de 30 ans. Un Aiglon ça ne peut pas vieillir dans mon cerveau. Mon cœur s’est peut-être arrêté au Ray. Depuis, il fait semblant de battre.
Raphaël Santos fut champion de France 1965 avec Nantes. [voir les commentaires et les précisions de Guilleta, svp]
Avec Nice (1965-1969), il a joué plus de 120 matchs. Buteur honorable, il a laissé une bonne impression par sa volonté de toujours aller de l’avant. Parfois, il rendait une copie blanche, pas dans le coup.
On était sous De Gaulle, nous sommes sous Macron. Cela donne une idée du vertige temporel.
Connaissant très bien le football dans son pays, il devint impresario, pionnier des agents, pour faire venir des Argentins dans le football français. Il est à l’origine de beaucoup de transferts.

[Post dédié à Dick van Dijk et Johan Cruyff]

A lire sur Actufoot national: Pourquoi le PSG veut-il recruter son bourreau (Neymar) ? par Bernard Morlino
http://www.actufoot.com/national/paris-veut-recruter-bourreau-neymar/

Juillet 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software