Roger Moore (1927-2017), clap de fin

23.05.17

Roger Moore (1927-2017), clap de fin

Encore un symbole.
Manchester attaqué. Mort de Roger Moore.
Je me revois regarder Ivanhoé.
Il y a 55 ans !
Roger Moore (doublé par Jacques Toja) était Ivanhoé
Robert Brown (doublé par André Valmy avec qui j’étais ami) joué Gurth.
Dans le feuilleton, on percevait bien l’amitié entre Ivanhoé et Gurth.
Le Saint je ne regardais pas trop.
Amicalement vôtre assez souvent. Là encore très bon duo avec Tony Curtis (1925-2010)
Il fut le meilleur James Bond après Sean Connery. A mon goût.
Moore avec une distinction pleine d’humour. L’œil toujours frétillant comme Tony Curtis.
Jadis seuls les acteurs étaient comédiens. Le feu sacré.

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: FredAstaire [Visiteur] Email
Vous étiez ami avec André Valmy ?

Il a bercé notre jeunesse des années 60, dans des téléfilms comme "La caméra explore le temps" des séries comme "Inspecteur Leclerc" avec Philippe Nicaud sur "LA" chaîne de télévision.
Des pièces radiophoniques mythiques comme "Les maîtres du mystère". Et des tas de films aussi: on se demande comment les acteurs de cette période pouvaient enchaîner tant de rôles ?
Avant que je ne découvre les films américains en VO, y avait souvent au générique: post-synchronisé par André Valmy.
Sa voix de bronze nous hante encore.
Un grand comédien, et certainement un homme bien !
PermalienPermalien 24.05.17 @ 13:15
Commentaire de: morlino [Membre]
Oui, un jour, je le vois à Montmartre. Je vais immédiatement lui parler. Il y habitait et vivait aussi... à Nice ! Je lui ai dit mon admiration, sa voix comme vous dites, son imperméable. Tous ses rôles... Il m'a dit être nostalgique de la Butte Chaumont. Après le tournage, ils dinaient tous ensemble journalistes, comédiens, producteurs, figurants. "C'est fini tout ça, hélas ! Aujourd'hui c'est chacun pour soi. Une pétaudière !" Je l'ai vu une bonne trentaine de fois. Un profil d'aigle. Très cultivé. Il adorait faire ses courses (légumes, fromages...) Un grand comédien totalement oublié. Il était très bien, pas aigri, heureux avec sa femme. Il adorait parler en marchant. Personne ne le reconnaissait. Pour moi c'était le G. Raft français. Il est mort. Trois lignes dans la presse.
PermalienPermalien 24.05.17 @ 16:39

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Septembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software