Le cinéma ce n'est pas le Festival de Cannes

18.05.17

Permalien 08:34:05, Catégories: LE CINEAC, AVENUE DE LA VICTOIRE  

Le cinéma ce n'est pas le Festival de Cannes

La grande kermesse du Festival de Cannes a été lancée par des écrivains. Depuis, ce n’est plus qu’une foire industrielle. Sur les marches de la Croisette, il n’y a pas le cinéma mais rien que du cinéma !

Le cinéma c’est de la poésie, alors que tout le décorum de la com. n’est rien d’autre que du prosaïque, du lourdingue agaçant et angoissant.
On est passé de l’autographe au selfie, cela en dit long.
De nos jours, quelqu’un de célèbre c’est celui qui est pris en poussant un caddie au rayon des poudres récurrentes.
Vu avez jeté un œil sur l’ouverture du Festival de Cannes ?
Affligeant comme chaque année.
On y voit un aboyeur au bas des escaliers tendre son micro à des people:
-Alors ça fait quoi de monter les marches ?
-Oh ! C’est si merveilleux ! J’adooooore Caaaaannes…
Les actrices ne sont plus que des porte-manteaux pour couturiers en mal de pub.
Ce clinquant est d’une bêtise infinie. Et tout ça pour finir par récompenser des films sur les déshérités.
Les acteurs dorment dans des suites à plusieurs milliers d’euros la nuit et papotent dans le hall de l’hôtel sur leur rôle d’un chômeur en fin de droits.
Sur la scène du “bunker” cannois, c’est le défilé des gens cinéma. Rien n’est naturel.
Tout ça sent le pouvoir, la force médiatique des régents de la communication. Les vieux beaux s’accrochent à leur notoriété comme Ciceron à son urinal.
Le cinéma ce n’est pas ça. Les femmes y sont réduites à des chercheuses de metteurs en seins.
La vulgarité a couper au couteau. Pas un gramme de classe. Cela bredouille d’ânerie. C’est le prompteur de l’inutilité. Les filles de… rappliquent de partout, le talent n’est pas héréditaire. Tant mieux !
On voit toujours les mêmes, côté français. Un cinéma d’avance sur recetttes qui ne nous regarde pas.
Les émissions sur le cinéma, c’est à vous dégouter du cinéma.
Orson Welles parlait d’un “ruban de rêves". On en est loin, d’ailleurs à la fin de leur vie, plus personne ne voulait faire tourner Tati, Visconti et Losey.
N’est pas François Chalais qui veut. Cinéma cinémas, au début du règne de François Mitterrand, était un émission révolutionnaire. On lui a coupé la tête.

-Cinéma, Jacques Prévert (Folio, 400 p., 9,30 €). Trois scénarios inédits de Prévert. On les lit comme si on était Marcel Carné. Le poète n’est pas mort en 1977. Il reste présent mais on ne peut plus lui parler.
-Servir. La vocation de l’auteur. Entretiens Michel Bouquet-Gabriel Dufay (Klincksieck, 230 p.,17,50 €) “L’acteur doit être plus fort que la mise en scène” dit l’acteur de Jean Grémillon.
-Histoire secrète du cinéma français, Michel Pascal (Robert Laffont, 371 p., 21 €) Les coulisses de tous les films français à partir de l’entame des années 1960 par un “professionnel de la profession” pour citer Jean-Luc Godard qui a disparu des radars. Un fait certain, le cinéma français existe toujours alors que son homologue Italie a disparu des écrans. Triste à ne pas voir !
-A Rome avec Nanni Moretti, Paolo di Paolo et Giorgio Biferalli. Traduit de l’italien par Karine Degliame-O’Keeffe (La Table Ronde, 170 p., 17,50 €) Hier Fellini dans les rue de Mama Roma, aujourd’hui Moretti, le rescapé du massacre des années Berlusconi.

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: Pierre [Visiteur] Email
A Cannes, comment font ils tous pour être aussi créatifs (tenues, propos, physiques, attitudes, films...) en matière de vulgarité conne ? On en reste sans voix. Il y aurait un film à faire là dessus.
PermalienPermalien 18.05.17 @ 10:23
Commentaire de: morlino [Membre]
John Cassavetes a refusé le pouvoir des studios pour faire son cinéma chez lui, dans sa maison avec ses amis. Vive lui !
PermalienPermalien 18.05.17 @ 10:30

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Août 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software