Archives pour: Mai 2017, 02

02.05.17

Permalien 14:02:44, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

La symphonie fantastique des Aiglons devant l'orchestre désaccordé de Paris

Orchestre désaccordé à Paris car il n’y a plus de chef d’orchestre depuis le départ de Zlatan Ibrahimovic. Le charisme de Cavani ? L’Uruguayen a part son mime du tireur d’élite quand il marque n’a pas de rayonnement palpable sur le groupe et le public. Il n’est connu que du milieu footballistique quand le Suédois a fait de son prénom un verbe: Zlataner.
Puisque les médias parlent de la défaite de Paris et non de la victoire de Nice, parlons-en.
Après la débâcle parisienne à Nice, le club parisien remet tout en cause sauf son entraîneur.
Ses joueurs ont accepté l’humiliation à Barcelone, la queue basse, comme des petits garçons.
A Nice, ils sont devenus furieux: deux expulsés en fin de match parce que les suffisants se sont fait battre par les “petits Niçois". Voilà ce que signifie la violence de Di Maria, joueur surcoté par les médias français. Di Maria s’est “payé” Souquet, et non pas Balotelli car si tu touches à l’Italien tu t’en prends plein la gueule. Je n’irai jamais à la guerre avec Di Maria. Avec Balotelli, j’y vais tout de suite.
Balotelli a été grandiose dans le jeu et dans l’attitude, exactement comme jadis Garrincha.
A Paris, on n’entend pas la remise en question de l’entraîneur. On entend surtout parler d’un nouveau directeur sportif.
Un membre du staff est déjà parti.
Et le directeur du football, il fait quoi ?
C’est quoi ce poste “directeur du football” ? Le PSG est le seul club au monde à en avoir un. On a vu le résultat.
Les joueurs ne sont jamais remis en cause, pourtant cette saison 2016-2017 est beaucoup moins bien que celle d’auparavant.
Un fait certain: on peut pas dire que c’est la faute à Ben Arfa !
Avec Laurent Blanc, le PSG était respecté de partout, tant sa réputation était de dimension mondiale. Qui ne connaît pas Blanc, champion du monde 1998 ?
L’entraîneur actuel n’est pas mis sur la sellette, sinon cela voudrait dire que la direction s’est trompée de choix. Pour ne pas perdre la face, il vaut mieux parler de construction à long terme. A MU, on a viré fissa et David Moyes et Louis van Gaal pour moins que ça.
Résumons: Paris a été éliminé en 8e de C1. Tout va bien.
Paris ne gagne pas la L1. Tout va bien.
Paris va gagner la Coupe de France devant Angers. Tout va bien.
Paris a gagné la Coupe de la Ligue 2017. Tout va bien car son nouvel entraîneur est le spécialiste des petits trophées.
Le PSG brille encore un peu grâce aux cendres du merveilleux trio Leonardo, Ancelotti et Blanc, les vrais fondateurs du nouveau PSG qui promettait beaucoup. Hélas! la dynamique a été interrompue. Et la saison prochaine la concurrence sera encore plus forte: outre Monaco et Nice, il y aura Marseille, Lyon et peut-être Lille. Tant mieux cela relève le niveau de la L1 qui est beaucoup plus élevé qu’avant et cela on le doit au PSG et à Monaco.
Nice a un entraîneur fabuleux (Favre). Monaco aussi (Jardim).
Lille devrait avoir Bielsa, ce qui serait magnifique pour la L1.
Marseille a Garcia qui est le meilleur coach français de la L1.
A Lyon, il y a Genesio. On sait qu’à Lyon, le poste d’entraîneur est spécial car le président est omniprésent. Un entraîneur de dimension mondial n’accepte pas d’avoir quelqu’un en permanence au-dessus de son épaule.
Paris ? Pourquoi avoir renvoyé Ancelotti qui a gagné plusieurs C1 ?
Pour gagner la C1, dit-on. Etonnant, non ?

[Post dédié à Leonard, Carlo Ancelotti et Laurent Blanc]

Permalien 10:07:38, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Duel à Madrid pour la C1 2017: Real-Atletico, Zidane-Simeone, C. Ronaldo-Griezmann...

Le monde du football manque totalement de respect vis-à-vis de Ronaldo. Il est sans cesse attaquer. Avant les deux matchs de 1/4 contre le Bayern Munich, la presse allemande a tenté de le déstabiliser l’accusant d’un viol. Des canards français ont relayé les accusations en prenant soin de ne jamais signer les papiers, papiers trop sales pour s’en servir de P.Q. Inutile de vous vous dire que plus vous êtes connu, plus vous ne pouvez plus vivre. Qui a-t-on accusé de viol ? Johnny Hallyday, Mike Tyson, Gérard Depardieu… Des gros calibres afin de pouvoir les dépouiller d’un maximum d’argent. Des mères de famille poussent leur fille à coucher avec X ou Y, aux Etats-Unis, pour ensuite les attaquer en justice. Monde écoeurant. Des joueurs ratent dix matchs comme Di Maria, personne ne dit rien, même quand il risque de blesser volontairement un Niçois. En revanche, dès que Ronaldo rate une passe cela fait une affaire d’état.

Mardi 2 mai 2017, 20 h 45
1/2 aller de la Champions League 2017
Real Madrid - Atletico Madrid

Pas d’état d’âme lors de la 1/2 aller de la C1 2017, le Real Madrid doit marquer un maximum de buts et en encaisser le moins possible.
C. Ronaldo doit marquer son territoire et faire comprendre à l’entourage de Griezmann qu’il doit se calmer.
Un jour, on dit que Griezmann peut avoir le Ballon d’Or.
Un autre jour, on annonce le Français au Real- rien que ça- ou sinon à Man United ! Au Real, pour évacuer CR7 ! Un peu de respect, svp.
Le Français a un besoin urgent de trouver un club qui gagne pour se faire un palmarès qui est aujourd’hui proche du néant.
La différence entre Zidane ou C. Ronaldo et Griezmann c’est que les deux premiers faisaient gagner des titres au club qui les employait alors que le Français n’arrive pas conduire au sommet l’Atletico.
Au Real, il y a Ramos aussi, la garantie sécurité. Et Marcelo, le latéral tranchant.
Griezmann a pour modèle Beckham qui était une icône publicitaire, et plus rien que cela.
Griezmann a perdu la finale de l’Euro 2016 et la finale de la C1 2106 contre CR7.
Si Griezmann éliminait CR7 de la C1, le Portugais n’aurait pas le Ballon d’Or 2017 parce que la presse ne lui fait aucun cadeau, préférant Messi et Griezmann qui ne dérangent personne.
Noblesse oblige, CR7 doit encore régner sur ce match car lui a toujours besoin de prouver alors que d’autres peuvent tout rater sans que cela ne fasse reculer leur notoriété.
L’important pour beaucoup de joueurs c’est de devenir un vecteur économique. CR7, lui, est un compétiteur qui se remet toujours en danger. A chaque match, il repart de zéro.

[Post dédié à Raymond Kopa]

Piqûre de rappel. L'hommage à Jean Moulin, par Malraux

Jean Moulin n’est pas mort pour que le fascisme soit au pouvoir en France au début du IIIe millénaire.

Le jour de l’entrée de Jean Moulin au Panthéon, Malraux a prononcé la plus grande oraison funèbre de tous les temps.
En cette période d’élection présidentielle, il faut aller à l’essentiel et ne pas tergiverser sur le bulletin à choisir. La République doit être défendu. Marianne n’a jamais été une catin, sauf sous Vichy.
Quand on écoute, les fascistes actuels je ne suis pas un Républicain.
Il faut être sans pitié avec le fascisme d’où qu’il vienne, droite ou gauche.
On peut dire tout le mal de François Mitterrand mais c’est lui qui a fait naître les radios libres en France. De surcroît, il n’a jamais attaqué personne en diffamation pendant tout son règne. La liberté, donc.
En ce moment paraissent plein de livres sur la Seconde Guerre mondiale. Des livres qui nous rappellent toutes les ordures de l’époque. Ordures humaines s’entend.
Je reste persuadé que lorsqu’il n’y aura plus aucun survivant de la période 1939-1945, les temps redeviendront terribles. L’Histoire est un éternel recommencement. Il est capital de faire démentir ce dicton. Je veux bien avoir des ennemis mais il faut qu’ils aient du talent. Exit les histrions nocifs.
Autant Philippe Henriot a répandu des discours qui ont déshonoré la France autant Me Maurice Garçon s’est aperçu qu’il faisait fausse route et a renié son maréchalisme pour combattre les collaborateurs, ces traitres qui préféraient Hitler à De Gaulle. Son Journal 1939-1945 vient de reparaître et il faut le lire toutes affaires cessantes.
Le livre sur Napoléon et De Gaulle vaut bien sûr le détour, c’est une somme. Le livre d’une vie qui en comporte deux. Napoléon est un grand homme mais vous savez ce que l’on dit: vous tuez quelqu’un, vous êtes un assassin; vous êtes responsable de milliers de morts, vous êtes un héros.
De Gaulle ? Je pense à son ami, René Cassin qui a dit: “En 1940, j’ai vu De Gaulle dans son bureau et il m’a dit: “La France, c’est nous, à présent…” Cassin, ce grand Niçois de cœur, a pensé alors: “Soit je suis en présence d’un héros hors normes, soit, c’est un fou !” Et il s’agissait d’un héros. Vichy, ne l’oubliez jamais, a lancé un mandat pour tuer De Gaulle, accusé d’être un déserteur.

-Tous les secrets du IIIe Reich, François Kersaudy et Yannis Kadari. Perrin, 603 p., 25 €
-Philippe Henriot, la voix de la collaboration, Pier Brana et Joëlle Dusseau. Perrin, 402 p., 24 €
-Journal 1939-1945, Maurice Garçon. Perrin, 1092 p., 17 €
-Napoléon et De Gaulle, deux héros français, Patrice Gueniffey. Perrin, 416 p., 21,50 €

Balotelli a fait une Garrincha devant des parisiens écrasés par la pression

Le lendemain de la défaite de Paris à Nice, c’était le 1er mai, jour sans presse, à part l’édition spéciale à Nice. Les Parisiens ont ainsi évité les commentaires désagréables.

Dans l’ancien Maracaña, Garrincha était le seul joueur capable de faire rire 200 000 personnes uniquement grâce à ses dribbles diaboliques.
Le dribble c’est l’art de la feinte.
Le dribble comprend une part de provocation, du genre: “Tu vois ce ballon, viens le chercher si tu en es capable…”
Dans le football actuel, les joueurs, certains jouent sont tellement suffisants, orgueilleux juste en raison de leur salaire outrancier par rapport à leur vrai niveau, qu’ils n’admettent plus d’être tourner en bourriques.
Les Parisiens sont tous venus dire à Balotelli qu’ils ne devait plus les provoquer par sa façon de les taquiner.
On a vu le capitaine de Paris monter le ton, lui qui a passé son temps à pleurer lors de la Coupe du Monde 2014, lui qui ne supporte jamais les matchs à haute pression.
Nice a fait perdre le titre à Paris. Voilà la vérité.
L’Italien a chambré les Parisiens et il a très bien fait.
Balotelli est sorti vainqueur de Nice-Paris c’est lui qui a ouvert le score.
Paris en deux matchs a été incapable de battre Nice.
On parle toujours de Garrincha.
Dans 50 ans on parlera peut-être du capitaine du PSG pour dire qu’il était au cœur de la défense qui a pris 6-1 contre Barcelone. Un score jamais vu en 8e retour de la C1 depuis 1956 ! Précision: jamais vu en 8e de C1 retour quand on gagné 4-0, à l’aller.

Mai 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software