Archives pour: Mai 2017, 01

01.05.17

Permalien 16:10:02, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Les trois buts de Nice qui font perdre le championnat à Paris

La symphonie en Gym majeur de l’OGCNice avec les virtuoses Balotelli, Ricardo et Donis sous la direction de Me Lucien Favre

Classement de la L1 à trois journées de la fin du championnat:
1 Monaco 83 34/ 26 5 3/ 95 29 + 66
2 Paris 80 35/ 25 5 5/ 72 26 + 46
3 OGC Nice 77 pts 35/ 22 11 2/ 59 29 + 30
4 Lyon 57 34/ 18 3 13/ 68 42 + 26

Permalien 07:32:27, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Le héros de Nice ce n'est pas le FN. Le héros de Nice c'est Hatem Ben Arfa.

Paris n’a pas daigné retenir Hatem Ben Arfa pour Nice-Paris alors que le virtuose n’est pas blessé.
Lors de la gifle 6-1 à Barcelone et lors de la correction 3-1 à Nice, Ben Arfa ne jouait pas.
Et pourtant, on nous raconte que les joueurs qu’on lui préfère sont meilleurs que lui.
Neuf buts encaissés lors de ces deux grands rendez-vous.

Le fantastique Nice de Favre domine largement un Paris à l'agonie avec deux expulsés !

Dimanche 30 avril 2017
35e journée de L1
OGC Nice 3-1 Paris SG
Buts pour le Gym : Balotelli (26e), Ricardo (48e), Donis (90e + 2)
But pour les visiteurs: Marquinhos (65e)

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Baysse ©, Dante, Dalbert - Koziello (Obbadi, 84e), Seri - Ricardo, Belhanda, Eysseric (Donis, 75e) - Balotelli (Le Bihan, 76e).
Manager: Lucien Favre

Paris SG : Trapp - Aurier (Rabiot, 65e), T.Silva ©, Marquinhos, Maxwell (Meunier, 46e) - Verratti, T.Motta, Matuidi - Di Maria, Cavani, Draxler (Lucas, 78e).
Manager: Celui qui remplace Laurent Blanc

Voilà c’est fait, et très bien fait en plus !
Nice a été joueur, enthousiaste plein de joie de vivre. Paris, prétentieux et vicieux. Incapables d’assumer le rôle de favori, les fausses vedettes de la capitale furent à l’image de Di Maria qui est à Messi ce que Bigard est à Devos.
Le record de spectateurs n’a pas été battu (33 190 spectateurs) mais la fête fut très belle avec des Aiglons conquérants comme il le fallait.
Nice a tellement bien battu Paris, net et sans bavure, que les Parisiens ont réagi en très mauvais perdants: l’arbitre a dû expulser Thiago Motta (90e) et Di Maria (92e) tandis que Cavani aurait dû subir le même sort.
Le plus amusant c’est que celui qui occupe le poste de président à Paris est allé rouspéter auprès des arbitres qui auraient mal arbitré selon lui. A mourir de rire !
Quant à celui qui occupe le poste d’entraîneur à Paris, je l’ai vu encore prier, écrasé par le poids du match sur son banc. Alléluia ! La messe fut assez vite dite: Nice n’a jamais eu peur de peur, animée avec toujours l’envie de vaincre. Incroyable de confier une équipe qui vaut son pesant de cacahuètes à un homme qui s’en remet toujours au ciel quand ça va mal. Nice n’a pas eu besoin d’en mettre 6 comme Barcelone, 3 ont suffi. Remarquez sur deux matchs, aller et retour, Nice l’emporte 5 à 3.
Les leçons du match ?
Lucien Favre est un entraineur hyper intelligent.
Celui qui remplace Blanc ? Il fait beaucoup moins bien que son prédécesseur.
Quand vous songez qu’il a encore mis Ben Arfa en tribunes ! Il a dit qu’il avait pris les meilleurs pour Nice, les meilleurs pour perdre.
Les deux latéraux de Nice (Dalbert et Ricardo Pereira) ont donné une leçon de football à celui qui remplace Blanc et à Aurier qui aurait besoin d’un périscope pour lire le jeu correctement. Pereira devrait quitter Nice. Quelle tristesse si c’est son départ va être réel.
Tous les Parisiens ont déjoué. Bravo à Favre et aux Aiglons.
Nice a mis l’intensité qu’il fallait.
Nice a joué un football magnifique, hyper collectif, et marquant dans les temps forts.
Paris a été très faible mentalement. Il n’y a pas de fond de jeu, ne reste que les lambeaux mal entretenus de celui de Laurent Blanc.
Nice a donc quasiment offert le titre à l’AS Monaco.
Cardinale a encore fait de grands arrêts. Balotelli a ouvert le score de façon magistrale. On a vu des actions somptueuses.
Et dire que le Gym n’a perdu que deux fois en 35 matchs. HALLUCINANT !
Apprécions. Le prochain Marseille-Nice est de nouveau une sacrée affiche.
Je ne veux pas encore y penser. Je reste sur la victoire de Nice alors que tous les autres médias vont parler de la défaite de Paris !

Mai 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software