To be or not to be ? Shakespeare en 1/4 de la Champions League !

15.03.17

Permalien 12:27:37, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

To be or not to be ? Shakespeare en 1/4 de la Champions League !

8e retour de la C1
Leicester 2-0 Séville
Buts pour Leicester: Morgan (27e), Albrighton (54e)

Leicester: Schmeichel, Fuchs, Huth, Morgan ©, Simpson, Ndidi, Drinkwater, Albrington, Vardy, Okazaki, Mahrez
Manager: Shakespeare

Séville: Rico, Mercado, Pareja, Rami, Sarabia, Iborra ©, N’Zonzi, Escudero, Vitolo, Ben Yedder, Nasri (expulsé à la 74e)
Manager: Sampaoli

To be or not to be en 1/4 de la C1 ? Leicester en rêvait, (Craig) Shakespeare l’a fait, ou le contraire.
Honte à Arsenal !
Honte à Man United !
Honte à Liverpool !
Honte à Chelsea !
Honte à Man City ? Faut attendre le retour des 8e contre Monaco…
Ils sont où ceux qui voyaient déjà Sampaoli remplacer Luis Enrique au Barça ?
Ils sont où sont ceux qui disent que l’ex coach de Sévile (Emery) a formé une grande équipe ?
Séville a joué avec le cigare alors que Leicester a manifesté de l’envie, de la rage, la grinta, le fameux fighting spirit dans toute sa splendeur, à l’image de Vardy qui a réussi a faire expulser Nasri, un peu comme Zidane en 2010 riposta à Materazzi. Vardy s’est boxé son propre visage quand il a raté le 3-0.
Le grand coach ce n’est pas Sampaoli, ce n’est pas Emery, mais c’est plutôt Shakespeare qui a remplacé au pied levé Ranieri, l’homme qui a fait ce Leicester. C’est à se demander si les joueurs ne font pas tout pour que les dirigeants regrettent d’avoir licencié l’Italien qui a écrit leur plus grande page. Imaginez un instant que Leicester remporte la C1 2017… Qui peut savoir ? Le football ce n’est pas du basket. En football tout peut arriver, même les faits les plus inattendus avec un mal classé de Premier League 2017.
Belle image dont je ne me lasse pas: Peter Schmeichel dans les tribunes qui applaudit son fils Kasper, le gardien de Leicester. Je revois Kasper jouer dans le vestiaire de MU au début des années 1990. Il était déjà habillé en goal les soirs de match de son père ! Il m’est arrivé de jouer avec lui en attendant le King ! Je minais le tir de penaly et tirais doucement. Peter, le mythique gardien de MU était radieux ce 14 mars à la fin du match contre Séville, et moi avec lui. Grâce à Kasper Schmeichel, MU est un peu en 1/4 de finale la C1 2017.

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: Pierre [Visiteur] Email
PSG is a walking shadow, a poor player, that struts and frets his jour upon thé stage, and then is heard no more...
PermalienPermalien 15.03.17 @ 14:33
Commentaire de: morlino [Membre]
Bon match pour ce soir !
PermalienPermalien 15.03.17 @ 18:03

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Juin 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software