Archives pour: Mars 2017, 13

13.03.17

Permalien 23:51:20, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR, LONDON CITY  

Chelsea vire un très faible MU de la FA CUP

Lundi 13 mars 2017
1/4 de finale de la FA CUP
Chelsea 1-0 Manchester United 0
Buts pour Chelsea : Kante (51e)

Statistiques du match:
Possession: Chelsea 75%, United 25%
Tirs: Chelsea 19, United 4
Tirs cadrés: Chelsea 4, United 1
Corners: Chelsea 10 United 2
Expulsé: Herrera (MU)

Man United: De Gea, Valencia, Jones, Smalling©, Rojo, Darmian, Herrera, Pogba, Young (Lingard 81e), Mkhitaryan (Fellaini 37e), Rashford.
Sur le banc: Romero, Bailly, Blind, Carrick, Mata.
Manager: Mourinho

Chelsea: Courtois, Azpilicueta, David Luiz, Cahill, Alonso, Moses (Zouma 88e), Kanté, Matić, Willian (Fabregas 80e), Hazard, Costa (Batshuayi 90e + 3).
Sur le banc: Begovic, Terry, Chalobah, Pedro.
Manager: Conte

Pour se faire une idée du match, il suffit de regarder les statistiques. Chelsea a dominé de partout, dévorant Man United dans tous les secteurs. Mourinho dira que c’est la faute à l’arbitre qui a expulsé Herrera.
D’aucuns diront que MU a perdu parce que l’équipe a joué sans Ibrahimovic.
Pogba a été inexistant. Smalling est toujours un Rio Ferdinand Canada dry. Si lui est capitaine alors moi je suis commandant de la Royal Air Force.
MU n’a pas de leader de terrain, pas de fond de jeu, pas d’artiste. MU est un club sans gouvernail.
MU a un jeu aussi laid que celui de West Ham.
MU vit sous son lustre d’antan.
Kante a été très bon. La star c’est lui et non pas Pogba qui est surtout connu pour la couleur de ses cheveux.
Le tirage au sort des demi-finales de la Cup a eu lieu dans la foulée de Chelsea-MU:
Chelsea-Tottenham. Un derby londonien
Arsenal-Manchester City. Le duel Wenger-Guardiola
Les rencontres auront lieu les 22 et 23 avril à Wembley.

Permalien 15:47:44, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, BARCA ES MES QUE UN CLUB  

L'Historique remontée de Barcelone face aux Parisiens d'un specialiste d'Europa League et non de Champions League

8e retour de C1 (Aller 4-0 pour Paris)
Mercredi 8 mars 2017
Barcelone 6-1 Paris

Nous ne sommes pas un pays de football.
Raymond Kopa n’a pas été enterré comme un héros national, juste comme une ancienne vedette. Kopa est aussi important que Ravel ou Montaigne. Les gens font la différence. Pas moi. Et si Paris a perdu à Barcelone avec un score fleuve c’est parce que nous ne sommes pas un pays de football.
Au lieu d’aller à Barcelone avec un esprit commando, le club était surtout dans la communication à venir après la qualification mais il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir…
Le PSG croyait déjà être en 1/4 de finale. Nous avons connu cela en 1986 après France-Brésil, en quart de finale de la Coupe du Monde. Sortir le Brésil aux tirs au but, cela voulait dire gagner le titre. Cela s’est terminé par une élimination en 1/2 contre l’Allemagne. On a revu ça en 2016, à l’Euro: la France a cru gagner le titre après avoir éliminé l’Allemagne en 1/2. C’était faire l’impasse sur la finale remportée par… le Portugal !
Barcelone a joué avec la fierté de ses origines, avec la volonté de faire gagner la Catalogne.
Paris n’avait pas cette rage. Paris joue pour qui ? Il n’y avait que des mercenaires pour défendre ses couleurs. Le plus impliqué ce fut Ben Arfa: on l’a vu consoler les Parisiens et puis remonter les troupes au micro à la fin d’un match qu’il n’a pas joué !
Le Barça a joué collectif avec un grand soliste, Neymar -futur Ballon d’or après Messi et C. Ronaldo.
Paris n’avait aucun fond de jeu, aucun leader à la Ramos.
Les Parisiens étaient des identités isolées qui ne communiquaient pas.
La peur était sur les visages du PSG. Certains ont pris des cartons trop tôt, cela leur a coupé les jambes.
Unai Emery, fidèle à son habitue, affichait un très parlant body langage.
La préparation mentale de ce match par le PSG a été ratée.
Emery a dit a ses joueurs pendant le match:
-"Ecoutez-moi ! Même si dans ma carrière, je n’ai joué qu’en deuxième division, j’ai plus d’expérience que vous.”
(Sources L’Equipe, vendredi 10 mars 2017)
Le PSG fait le dos rond après une défaite qui n’avait jamais été vu en C1 depuis 1956 !
Se faire éliminer après avoir gagné 4-0 à l’aller est une première.
Emery a raison, c’est un entraîneur de deuxième division: il était bon en Europa League, la L2 de l’Europe.
Il n’a communiqué que du stress à ces joueurs abandonnés au Camp Nou où l’on a vu des Parisiens ne sachant pas quoi faire, passifs à outrance.
Barcelone 6-1 Paris a été la faillite du système Emery.
Elle était où la fameuse verticalité d’Emery ?
Au début du championnat, il a cassé le schéma classique du PSG avant vite de le remettre.
Il a mis en place une concurrence outrageuse- les gardiens, Ben Arfa en tribunes, mais aucun club n’a deux joueurs de grands talents pour le même poste.
En 2015-2016, Emery n’a gagné aucun match à l’extérieur en Liga. Cela a été confirmé au Camp Nou.
Le Qatar voulait remporter la C1. C’est raté. Pas totalement car sur le maillot de Barcelone, on peut lire: QATAR.
Paris va de nouveau changer d’entraîneur.
Les décideurs feraient bien d’engager Luis Enrique, l’actuel coach du Barça, en partance d’ici peu.
Paris a besoin d’un manager qui soit habitué à la C1 et non pas à l’Europa League, le trophée de perdants, les losers patentés.

Mars 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software