Nice, avec Balotelli injustement expulsé, gagne à Lorient et revient à trois points du leader Monaco pour relancer le championnat

18.02.17

Permalien 21:53:21, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice, avec Balotelli injustement expulsé, gagne à Lorient et revient à trois points du leader Monaco pour relancer le championnat

Samedi 18 février 2017
26e journée de L1
Lorient 0-1 OGCNice
But pour Nice: Cyprien (15e)

Classement
1 AS Monaco 59 26 + 52
3 OGC Nice 56 pts 26 m. + 22
2 Paris 55 25 + 32

FC Lorient : Lecomte - Koffi, Peybernes, Touré, Le Goff - Mvuemba, Bellugou (Jeannot, 71e) - Cabot (Wakaso, 88e), Marveaux, Waris - Moukandjo (Philippoteaux, 77e)
Manager: Casoni

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Baysse ©, Dante, Dalbert - Obbadi (Le Marchand, 75e), Cyprien, Seri - Eysseric (Donis, 81e), Balotelli, Belhanda
Manager: Favre

Nice a fait le plus dur: gagner à Lorient.
Un match qui a bien débuté pour les Niçois grâce au but de Cyprien dès la 15e minute.
Ensuite, Nice a bien tenu alors que les Aiglons ont joué à dix à partir de la 67e minute.
Pourquoi ?
L’arbitre a mis un carton rouge direct à Mario Balotelli parce qu’il s’est appuyé contre un adversaire. Cela ne méritait absolument pas l’exclusion directe, à peine un carton jaune et encore il aurait été sévère.
A vrai dire, au début du match, l’Italien a perdu un ballon et cela l’a énervé. Ensuite, de manière stupide, il a heurté volontairement dans le dos un adversaire. Un geste qui ne s’imposait, le match venait de commencer depuis à peine deux minutes. L’arbitre a-t-il été averti de cet acte d’antijeu à la mi-temps et a-t-il attendu la moindre faute de l’Italien pour l’exclure ? C’est possible car l’attaquant italien en seconde mi-temps n’a rien fait qui méritait qu’on le renvoie au vestiaire. On ne peut pas évincer d’une rencontre un joueur pour une faute non commise parce qu’il en avait faite une non sanctionnée auparavant. On raconte ici et là que Balotelli aurait insulté l’arbitre… Je n’étais pas sur le terrain mais de visu je n’ai rien vu en direct. J’espère revoir des images de l’expulsion.
Dans le match, il n’a pas eu l’activité de Plea mais on le sent toujours capable de faire un grand geste.
Nice reste dans le coup plus que jamais pour le titre.
Nice est solidaire. Une vraie belle équipe.
Mario Balotelli peut-il encore jouer au football ? Les arbitres l’ont dans le collimateur. C’est une évidence. Il ne peut plus mettre d’engagement sans risquer d’être sanctionné. A la moindre faute, il reçoit un carton jaune ou rouge direct. Il faudrait faire appel car sa sortie ne découle pas d’une agression. A la 67e minute, il est sage comme une image. Il ne commet aucun acte pour faire mal.
Au plan du jeu, Nice a bien défendu avec un gardien décisif.
Nice a terminé à dix et cela aurait pu avoir de graves conséquences sur le résultat.
Quand je vous disais que Nice sur le podium cela dérange beaucoup de monde.
La sortie de Balotelli est une mauvaise décision arbitrale. Il faudrait faire appel pour qu’on explique ce qui a motivé le choix de l’arbitre.
Sachant qu’on le surveille comme le lait sur le feu, Balotelli ne doit plus jamais donner le bâton pour se faire battre. Il doit rester le plus calme possible et ne penser qu’à jouer. Il doit prendre pour exemple Obbadi qui a peine arrivé à Nice se fond dans le jeu avec une grande capacité à conserver le ballon, à bien le distribuer, jouant toujours juste, ce qui soulage ses partenaires du milieu. Grand sens de la temporisation.

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: FredAstaire [Visiteur] Email
Balotelli n'a pas été expulsé pour une légère bousculade, mais pour avoir insulté l'arbitre (Fuck off).
PermalienPermalien 19.02.17 @ 10:45
Commentaire de: morlino [Membre]
A-t-il insulté l'arbitre avant ou après avoir reçu le carton rouge ?
Les arbitres ressemblent de plus en plus à des policiers, sauf l'arbitre exceptionnel de Paris-Barça. Toute la fluidité du jeu a été possible aussi grâce à ce grand arbitre polonais, Monsieur Szymon Marciniak.
PermalienPermalien 19.02.17 @ 10:50
Commentaire de: FredAstaire [Visiteur] Email
Le Parquet financier, pardon, la commission disciplinaire examinera ça.
Marciniak! ça me fait penser à Raymond Marcillac; c'est lui qui commentait le Nice-Real de 1960. Ça ne nous rajeunit pas.
PermalienPermalien 19.02.17 @ 14:11
Commentaire de: morlino [Membre]
Ah Ah Ah Marcillac, oui, oui. Pour revenir au match, c'était frappant: il ne sifflait presque jamais, un peu comme lors de France-Brésil 1986.
PermalienPermalien 19.02.17 @ 16:52

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software