Hatem Ben Arfa, le virtuose indestructible

07.02.17

Permalien 13:08:43, Catégories: GRAND MONSIEUR, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Hatem Ben Arfa, le virtuose indestructible

Le récital de Ben Arfa à Rennes

Mardi 7 février 2017
24e journée de L1
Paris 2-1 Lille
Buts pour le PSG: Cavani (70e), Lucas (90e + 2)
But pour Lille: de Preville (86e)

Classement
1er Monaco 55 pts 24 matchs + 47
2 Paris 52 24 + 29
3 Nice 49 23 + 20

APRES LE MATCH:
Dans ce match, Lille a joué 10 derrière. Match bloqué. Ben Arfa ressemblait à un Stradivarius sur un parking de bulldozers. Di Maria s’est agité dans de manière très désordonné.
Ben Arfa et Draxler ont quitté la pelouse à 0-0 au profit de Rabiot et Lucas.
Finalement Cavani a ouvert le score avant que Areola ne rate un dégagement au pied et offrit l’égalisation.
Le match aurait dû en rester là mais Lucas marqua un but en grossière position de hors jeu. L’arbitre de touche n’a pas levé son drapeau.
Le but de Lucas aurait dû être refusé.
Monaco devrait avoir cinq points d’avance sur Paris au lieu de trois. Six en fait, grâce à leur goal average.
Qui peut-être contre la vidéo dans ce cas-là ?

AVANT LE MATCH
Imaginez une seconde que Ben Arfa se soit comporté comme Payet quand Unai Emery l’a dégradé en le mettant dans les tribunes, même pas sur le banc …. S’il avait fait le caprice de vouloir quitter le PSG, Ben Arfa aurait été critiqué vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Payet, non, il fait la Une des journaux, comme si c’était une star du football mondial.
Vous vous souvenez de Cabaye ? Celui qui est surtout Boss dans la publicité a fait un voyage express au PSG, incapable de s’y imposer.
Et Jesé, il est où ? Déjà à Las Palmas.
Et Krychowiak, il fait quoi ?
Ces deux joueurs ont coûté près de 60 M€, les deux ensemble.
Résultat ? grosso modo, des joueurs fictifs
Hatem Ben Arfa est venu gratuitement de Nice. Quel cadeau !
On lui a mis plein de bâtons dans les roues mais il s’est montré IN-DES-TRUC-TI-BLE.
Dire que Deschamps ne l’a pas pris à l’Euro 2016 alors que Ben Arfa fut le meilleur joueur en L1 2015-2016 ! Ibrahimovic n’est qu’un buteur, lui.
Ben Arfa peut jouer ailier, attaquant en pointe ou en 10.
D’évidence, Emery ne le connaissait pas, je parle du terrain. La tendance change car Ben Arfa s’est toujours montré disponible. Voilà un international irréprochable.
Ben Arfa est sous médiatisé dans un monde où les tatouages comptent plus que les passes en profondeur.
Ben Arfa respire le football car il EST le football. Hélas! de nos jours, les marathoniens sont plus recherchés que les caresseurs de cuir.
Contre Rennes, Ben Arfa a centré pour Lucas, en tournant tout son corps, comme Cruyff
En partant sans ballon sur la gauche, il a libéré de l’espace à Draxler pour qu’il puisse mieux tirer… et marquer.
Sur son propre but, Ben Arfa a feinté le gardien.
Match complet, plein, beau, efficace. Il a tenté et offert.
Au suivant !

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Juin 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software