Archives pour: Février 2017

25.02.17

Permalien 01:00:44, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Vainqueur de Montpellier, l'héroïque Nice revient en force dans la course au titre de champion de France 2017

Nice a un grand entraîneur. Il n’a pas besoin de s’assoir sur une glacière pour attirer les photographes. A ce propos, inutile d’emporter une glacière à Lille. Il y fait suffisamment froid naturellement.

Vendredi 24 février 2017
27e journée de L1
OGC Nice 2-1 Montpellier
Buts pour le Gym: Le Bihan (68e, 86e)
But pour les visiteurs: Mounié (9e)

Classement: (1)
1 Monaco 59 pts 26 m + 52
Nice 59 points 27 m + 23
3 Paris 56 pts 26 m + 32

OGC Nice : Cardinale – Souquet, Baysse ©, Dante, Dalbert – Cyprien, Obbadi (Koziello 87e), Seri – Eysseric (Srarfi 89e), Donis (Le Bihan 60e), Belhanda.
Manager: Favre

Montpellier HSC : Pionnier – Mukiele, Hilton ©, Congré, Roussillon (Deplagne 77e) – Skhiri, Sylla (Dolly, 88e) , Lasne, Sessegnon - Boudebouz - Mounié (Mbenza 70e).
Manager: Gasset

A l’OGCNice de Favre, un être nous manque (Plea ou Balotelli) et rien n’est dépeuplé. Même les absents se réjouissent du succès des Aiglons car ça les regarde eux en premier.
Même dans le dur, Nice ne rompt pas.
Les mots manquent. Nice a accompli un nouvel exploit, cette fois à domicile. Les plumitifs étaient déjà en train d’écrire que Nice lâchait du terrain quand ils furent obligés de revoir la copie pour derechef louer l’unité collective des Aiglons qui ont inversé la tendance dans la seconde mi-temps pour prendre les trois points grâce au coaching gagnant de Lucien Favre.
Menés 0-1, les Aiglons ont réalisé un première mi-temps où ils ne maîtrisaient pas leur sujet. Donis ne parvenait pas à mettre le costume laissé vacant par Plea et Balotelli.
Il était bien logique de voir le retour de Mickaël Le Bilhan après 17 mois d’absence ! Le Bilhan démontra vite qu’il était un attaquant de métier. Il apporta beaucoup de présence dans la défense adversaire, au point d’égaliser et de faire gagner Nice grâce à un doublé !
Nice a encore démontré des qualités mentales hors du commun.
NICE N’A PERDU QUE DEUX FOIS EN 27 JOURNEES !
La France du football devrait un peu plus respecter Nice.
D’un autre côté, laissons le PAF parler de Lille et de son Bielsa invisible, du PSG, des Verts et autres Gones, oui laissons-les aboyer pendant que la caravane niçoise avance pas à pas vers un titre de champion de France.
Monaco et Paris ne sont pas plus favoris que Nice.
L’OGCNice est en train d’accomplir une saison de rêve sauf que c’est dans la réalité.
Le PSG et Monaco vont laisser des plumes en C1. Les Aiglons, eux, gardent les leurs !
Je savais que sans Plea et sans Balotelli, Nice existerait toujours grâce à son collectif et son fond de jeu.

(1) Nouveau classement après Guingamp 1-2 Monaco
1 Monaco 62 pts 27 m + 53
2 Nice 59 points 27 m + 23
3 Paris 56 pts 26 m + 32

24.02.17

Permalien 16:38:18, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

L'indifférence d'Antoine Griezmann fait pleurer une de ses fans

Cendrillon pleure dans les bras de son père car son prince charmant ne s’est pas arrêté. A force de s’inventer un personnage sur les réseaux sociaux, on ne voit plus ses semblables dans la vraie vie. Il y a des joueurs qui ont plus leur place dans le e-football que sur les pelouses. Si Marcel Aubour n’avait pas interrompu sa séance de mise en train avant un match de l’OGCNice pour me signer un morceau de carton (que j’ai toujours), je n’aurais sans doute plus aimer le football. Il ne faut jamais passer sa route sans s’arrêter devant la jeunesse.

D’après L’Equipe (Le magazine) du 25 février 2017, Antoine Griezmann “recherche la proximité". Tout ça c’est du vent, de l’esbroufe du PAF. Le football actuel à son lot de bobos. Il ne faut pas confondre un Solex avec une Ferrari.
Aujourd’hui, les footballeurs ont remplacé les chanteurs, les acteurs dans l’imaginaire des jeunes filles.
La preuve cette jeune allemande qui a obligé son père à faire 200 bornes pour voir Griezmann.
Bien sûr, le joueur ne savait pas tout ça.
Cependant, il la regarde, il voit le maillot à son nom tendu. Il n’esquisse même pas un geste de la main. Timidité ? Je ne peux l’admettre. Les joueurs n’avaient pas le droit de s’arrêter pour raison de sécurité ? Non, un autre joueur, lui, a pris le temps de signer des autographes.
Il aurait pu s’arrêter mais non ! dans la société médiatique on ne s’arrête que lorsque c’est prévu.
Lors des rendez-vous organisés par la FFF, ah! ça y va les autographes !
Si demain, on propose une autre rendez-vous avec la jeune fille, Griezmann dira oui, avec plaisir c’est sûr. Encore plus, s’il y a des caméras. J’imagine que l’entourage du joueur va s’activer pour retrouver la famille de la jeune fille qui se déplaça à Leverkusen.
Ce qui est triste, c’est l’absence de spontanéité.
La jeune fille n’interrompait pas la concentration d’un joueur qui allait sur la pelouse. Il ne s’agissait que de l’entrée dans un hôtel.
Oui, c’est très triste de voir cette jeune fille pleurer dans les bras de son père. A son âge, les idoles sont des princes charmants.
De nos jours, la gentillesse, la fraternité, il faut avoir une attachée de presse pour la donner.
Il faut que cela rapporte.
Il n’y a plus d’acte gratuit, simplement pour la beauté du geste.

Permalien 15:03:51, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

La 27e journée pleine de suspense pour Monaco et Paris en déplacement alors que Nice pour recoller en tête

Les médias gloussent à l’idée de revoir Bielsa à Lille mais Nice est heureuse que Lucien Favre soit à Nice. Faire mieux que Claude Puel semblait impossible pourtant il l’a fait !


Vendredi 24 février 2017, 20 h 45/ Canal + Sport
OGCNice - Montpellier
Samedi 25 février, 17 h
Guingamp - Monaco
Dimanche 26 février, 21 h
Marseille - Paris

Classement
1 AS Monaco 59 26 + 52
2 Paris 56 26 + 32
OGC Nice 56 pts 26 m. + 22

Nice a un beau coup à jouer: trois points à prendre à la maison pour rejoindre Monaco en tête et doubler Paris, au moins pour quelques heures.
Suspendu, Mario Balotelli n’est pas dans le groupe qu’il pourra rejoindre dès le match suivant. L’Italien doit cesser de donner le bâton pour se faire battre et ne plus penser qu’au jeu seul.
Alassane Plea est en soin jusqu’à la fin de saison.
Ricardo Pereira et Olivier Boscagli sont indisponibles.
Le Bihan est d’attaque

Le groupe niçois
Gardiens : Cardinale, Benitez.
Défenseurs : Souquet, Baysse, Burner, Le Marchand, Dalbert , Dante.
Milieux : Belhanda, Seri, Eysseric, Walter, Obbadi, Cyprien, Koziello.
Attaquants : Le Bihan, Srarfi, Donis.

23.02.17

CNews/Itélé 20 h foot: Jeudi 23 février 2017: la C1, PSG, Man City, Monaco, les "César" du football, Nice, Guardiola, St Etienne, Man United

Permalien 11:48:07, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

En course pour le titre champion de France 2017, NICE en route pour battre son record depuis 2002

Voici le nombre de points de l’OGCNice en fin de saison depuis sa remontée en L1, avec chaque fois l’entraîneur qui officiait

G. Rohr jusqu’en avril 2005, puis G. Buscher d’avril 2005 à la fin du championnat:
2002 / 2003 : 55 points
2003 / 2004 : 50 pts
2004/2005 : 46 pts

F. Antonetti
2005/2006 : 58 pts
2006/2007 : 43 pts
2007/2008 : 55 pts
2008/2009 : 50 pts

D. Ollé-Nicolle, puis E. Roy à partir de mars 2010:
2009/mars 2010 : 44 pts

E. Roy, puis René Marsiglia à partir de novembre 2011:
2010 / novembre 2011 : 46 pts

R. Marsiglia
Novembre 2011/2012 : 42 pts

C. Puel
2012/2013 : 64 pts
2013/ 2014 : 42 pts
2014 / 2015 : 48 pts
2015/2016 : 63 pts

L. Favre
2016-2017: pour l’instant 56 en 26 matchs

Al Pacino, De Niro et Keitel dans le prochain film de Scorsese

The Irishman est le futur film de Martin Scorsese, un film de gangsters avec Robert De Niro, Al Pacino et Joe Pesci. Un bon grand film j’espère.
Comme la production n’est pas habituelle avec la forte présence de la télévision, il est possible que ce film ne soit pas distribué en salle, ce qui serait vraiment dommage.
Il s’agit du neuvième film qui réunit Robert De Niro et Martin Scorsese.
Harvey Keitel est aussi prévu dans l’aventure. Le film sera visible en 2019.
De Niro, Al Pacino, Harvey Keitel, Clint Eastwood, Jack Nicholson, Dustin Hohffman et Jon Voight. Voilà mes acteurs fétiches.
L’équivalent en France ? Je n’en vois pas. Sinon je cite Raimu, Gabin, Philipe, Jouvet, Simon, Bourvil, Serrault, Blier, Ventura, Belmondo, Delon… En France, parmi la nouvelle génération Pierre Niney et Romain Duris. Chez les femmes ? Karine Viard. Sur scène ? Dany Boon et Philippe Caubère.

22.02.17

Permalien 22:49:38, Catégories: LE GYM E BASTA, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

La France du football ne parle que de Bielsa annoncé à Lille alors que Favre fait des merveilles à Nice

Lucien Favre parle du futur adversaire des Aiglons: Montpellier

Le football français est étonnant. Tous les observateurs n’arrêtent pas de parler de Bielsa qui devrait entraîner Lille en 2017-2018. Quel foin !
Ils disent: “On va revoir la glacière !”
Oui, ils attendent Bielsa qu’ils mettent au sommet.
Vraiment étrange. Ils encensent quelqu’un qui claqua la porte de l’OM.
Les fans de l’OM doivent l’avoir mauvaise… Bielsa et Passi sont à Lille !
Les joueurs changent bien d’équipe, alors on ne va pas s’offusquer des choix des entraîneurs qui eux aussi changent de club comme de chemise.
Bielsa est mis à toutes le sauces quand on sait que l’entraîneur parle à la presse sans jamais regarder les gens en face.
Les journalistes sont à plat ventre devant quelqu’un qui fait des conférences de presse pour le moins pas très conventionnelles.
A l’inverse Lucien Favre répond, toujours disponible.
Favre anime la L1 depuis qu’il est à Nice. Son groupe est ultra performant.
Favre œuvre dans le concert, lui.
Favre ne se fait pas précéder par sa réputation.

21.02.17

Permalien 15:33:50, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Monaco s'écroule en fin de match à Man City et perd 5-3

Ligue des champions UEFA
8e de finale aller, 20 h 45
Mardi 21 février 2017
Manchester City 5-3 Monaco
Buts pour Manchester City: R. Sterling (26e), S. Agüero (58e, 71e), J. Stones (77e), L. Sané (82e)
Buts pour Monaco: R. Falcao (32e, 61e), K. Mbappe (40e)

Bayer Leverkusen 2- 4 Atletico Madrid
Buts pour Bayer Leverkusen: K. Bellarabi (48e), S. Savic (67e csc)
Buts pour Atlético de Madrid: S. Ñíguez (17e), A. Griezmann (25e), K. Gameiro (58e pen.), F. Torres (86e)

On a vu deux beaux matchs et j’ai privilégié Man City-Monaco.
Voilà ce qui s’appelle un vrai match et non pas comme PSG-Barcelone (4-0) un rencontre déséquilibrée tant le Barça n’a pas joué.
Monaco a très bien joué pour mener, ce qui était logique. Le but de Mbappe fut sublime ainsi que celui de Falcao. En face, ils ont passé la vitesse surmultipliée en seconde mi-temps pour dévorer les espaces et Monaco.
Dans l’autre match, Gameiro et Griezmann ont démontré leur conservation de ballon, et surtout leur complicité dans le contre.

20.02.17

Permalien 22:15:45, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Alassane Plea absent avec Nice pour le course au titre

Blessé lors de Rennes-Nice, Alassane Plea ne jouera plus jusqu’à la fin de la saison.
Touché au genou droit sur la pelouse de Rennes, l’attaquant de 23 ans doit se soigner ce qui l’oblige de rester éloigné des terrains suite à une opération.
Le meilleur buteur du Gym 2016-2017 (11 buts en Ligue 1) ne pourra pas participer à la conquête du titre de champion de France.
Au lieu d’être handicapé par cette absence, Nice va se sublimer, avoir encore plus de force mentale.
Depuis août 2016, Nice se sort de toutes les difficultés.
Ces derniers jours, les médias de la capitale ne parlent que de Paris, Monaco et même de Lille !
Oui Lille dans les profondeurs du championnat.
Lille fait la une parce que Bielsa entraînera- en principe- Lille la saison prochaine… Ils parlent plus de Bielsa que de Lucien Favre qui fait une saison FANTASTIQUE avec Nice.
Laissons-les parler. Entourons Plea de notre amitié.
Donis, Balotelli et d’autres vont prendre le relais en attaque.
Nice est un collectif. Nice a un fond de jeu. Nice n’a que la L1 à jouer.
Nice a un calendrier “favorable". Nice va recevoir Paris, fin avril: trois points capitaux !
Lors des trois derniers matchs, Nice va à Marseille, reçoit Angers et finit à Lyon. A Lyon, le podium final sera déjà connu, me semble-t-il.
Bon rétablissement Alane Plea.

Les prochains matchs de l’OGCNice:

27e journée
Nice - Montpellier, vendredi 24 février, 20h45 (C + Sport)

28e journée
Dijon - Nice, samedi 4 mars, 20h (beIN Sports)

29e journée
Nice - Caen, vendredi 10 mars, 19h (beIN Sports)

30e journée
Nantes - Nice, samedi 18 mars, 17h (C + Sport)

Monsieur Bean, le nouveau Maigret de la BBC

Le dimanche sur France 3, 20 h 55
Les enquêtes du commissaire Maigret, d’après l’œuvre de Georges Simenon
1. Maigret tend un piège
2. Maigret et son mort
3. Maigret et la nuit du Carrefour
4. Maigret au « Picratt’s »
Pays d’origine : Royaume-Uni

Rowan Atkinson, alias Mr. Bean, incarne une nouvelle interprétation du célèbre commissaire à la pipe créé par Georges Simenon dans une série de téléfilms britanniques. Pour l’instant quatre ont été tournés et diffusés. Rowan Atkinson joue tout en intériorité. Il n’exprime ses sentiments par ses yeux exclusivement, comme Clint Eastwood. Ceux qui surjouent sont insupportables. Voilà une très belle production. Maigret tend un piège- à l’antenne le 19 février 2017- se déroule à Montmartre dans le Paris des années 1950. Tout ressemble à Montmartre et rien ne ressemble à Montmartre. Je ne reconnaissais rien et tout était pourtant impeccable. Dans l’impossibilité de tourner à Montmartre, la réalisation s’est transportée en Hongrie, à Budapest. Très bon choix. Cela donne envie d’y aller fissa !
La reconstitution est une vraiment merveilleuse avec les costumes, les voitures, le mobilier. On s’y croirait. Simenon n’est pas trahi. Son univers était d’une noirceur absolue. Cependant, il n’insiste sur rien. C’est le plus grand romancier populaire français du XXe. Sa prose est somptueuse. Il ne bâclait rien, n’allait jamais à la ligne pour rien. Ce n’est pas un simple auteur de polars. Il y des strates sur la société, différents niveaux de lectures, pour tou public, comme le faisaient Shakespeare et Molière. Dans un autre genre, il est aussi puissant que Marcel Proust.
La femme de Maigret est présente sans insistance dans la série.
Là aussi c’est bien vu. Georges Simenon était un cavaleur de première bourre mais Jules Maigret lui ne trompait pas sa femme.

19.02.17

Permalien 23:35:23, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice toujours aussi collectif a repris deux points à Monaco et Paris

Vendredi 24 février 2017, 20 h 45
OGCNice - Montpellier
Samedi 25 février, 17 h
Guingamp - Monaco
Dimanche 26 février, 21 h
Marseille - Paris

Classement
1 AS Monaco 59 26 + 52
2 Paris 56 26 + 32
OGC Nice 56 pts 26 m. + 22

Lors de la 26e journée, Nice a été le seul des trois leaders à gagner. Monaco a fait nul à Bastia et le PSG a été incapable de battre Toulouse à Paris. Beaucoup de consultants de la capitale maudissent le Téfécé d’avoir empêché Paris de gagner. Incroyable d’entendre ça. Ils disent même que Pastore aurait dû bénéficier d’un penalty alors qu’il a fait tomber le défenseur en l’enveloppant ! D’aucuns vont jusqu’à dire que si Paris a perdu c’est à cause de Ben Arfa, entré en fin de match ! Incroyable d’entendre tout ça.
Les trois prochains matchs des leaders seront très importants. Comme les autres, me direz-vous. Soit sauf qu’il ne reste plus que 15 journée, ce qui signifie que la compétition se rapproche de plus en plus du verdict finale.
A la trêve de Noël, tous les spécialistes donnaient Nice perdant à 100 %. Ils traitaient Nice comme une anomalie de L1, un club coucou qui prenait la place de Marseille, Lyon, St Etienne, Bordeaux et Lille. C’est oublier le grand parcours de Nice depuis 2002. Claude Puel est passé par là, Ben Arfa aussi. On dit merci a tous ceux qui ont donné les nouvelles bases: Ricort, Marsiglia, Rivère et les autres.
Lors de la 27e journée, Nice est le seul des trois leaders à recevoir. Ce n’est pas facile mais après deux matchs coup sur coup en Bretagne (Rennes-Nice, 2-2; Lorient-Nice, 0-1), Nice va jouer à domicile pour le gain de trois points. Rien n’est fait. Il faut respecter Montpellier.
Monaco dans le même temps va jouer son second match à l’extérieur, de suite. Ce ne sera pas facile non plus.
Quant à Paris… c’est destination Marseille. Très difficile, donc.
Nice est toujours en course pour le titre, mais chut! il ne faut pas le dire.
Rira bien qui rira le dernier.

Permalien 10:44:26, Catégories: LE GYM E BASTA  

Les images de l'expulsion de Balotelli contre Lorient. Tout ça pour ça !

Des gestes comme ça, il y en a plein dans un match.
Je n’ai toujours pas compris ce qu’a fait Mario Balotelli.
Des mots contre l’arbitre ? Je n’arrive pas à voir.
Les mots sont venus peut-être après l’expulsion.
Victime de sa réputation, Mario Balotelli ne peut plus jouer au football. Cela crève les yeux. “Pourquoi toujours moi ?” avait-il écrit sous son maillot. En fait, avec son potentiel, nous assistons à un beau gâchis. On ne voit que 20 % de ses capacités.

18.02.17

Permalien 21:53:21, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice, avec Balotelli injustement expulsé, gagne à Lorient et revient à trois points du leader Monaco pour relancer le championnat

Samedi 18 février 2017
26e journée de L1
Lorient 0-1 OGCNice
But pour Nice: Cyprien (15e)

Classement
1 AS Monaco 59 26 + 52
3 OGC Nice 56 pts 26 m. + 22
2 Paris 55 25 + 32

FC Lorient : Lecomte - Koffi, Peybernes, Touré, Le Goff - Mvuemba, Bellugou (Jeannot, 71e) - Cabot (Wakaso, 88e), Marveaux, Waris - Moukandjo (Philippoteaux, 77e)
Manager: Casoni

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Baysse ©, Dante, Dalbert - Obbadi (Le Marchand, 75e), Cyprien, Seri - Eysseric (Donis, 81e), Balotelli, Belhanda
Manager: Favre

Nice a fait le plus dur: gagner à Lorient.
Un match qui a bien débuté pour les Niçois grâce au but de Cyprien dès la 15e minute.
Ensuite, Nice a bien tenu alors que les Aiglons ont joué à dix à partir de la 67e minute.
Pourquoi ?
L’arbitre a mis un carton rouge direct à Mario Balotelli parce qu’il s’est appuyé contre un adversaire. Cela ne méritait absolument pas l’exclusion directe, à peine un carton jaune et encore il aurait été sévère.
A vrai dire, au début du match, l’Italien a perdu un ballon et cela l’a énervé. Ensuite, de manière stupide, il a heurté volontairement dans le dos un adversaire. Un geste qui ne s’imposait, le match venait de commencer depuis à peine deux minutes. L’arbitre a-t-il été averti de cet acte d’antijeu à la mi-temps et a-t-il attendu la moindre faute de l’Italien pour l’exclure ? C’est possible car l’attaquant italien en seconde mi-temps n’a rien fait qui méritait qu’on le renvoie au vestiaire. On ne peut pas évincer d’une rencontre un joueur pour une faute non commise parce qu’il en avait faite une non sanctionnée auparavant. On raconte ici et là que Balotelli aurait insulté l’arbitre… Je n’étais pas sur le terrain mais de visu je n’ai rien vu en direct. J’espère revoir des images de l’expulsion.
Dans le match, il n’a pas eu l’activité de Plea mais on le sent toujours capable de faire un grand geste.
Nice reste dans le coup plus que jamais pour le titre.
Nice est solidaire. Une vraie belle équipe.
Mario Balotelli peut-il encore jouer au football ? Les arbitres l’ont dans le collimateur. C’est une évidence. Il ne peut plus mettre d’engagement sans risquer d’être sanctionné. A la moindre faute, il reçoit un carton jaune ou rouge direct. Il faudrait faire appel car sa sortie ne découle pas d’une agression. A la 67e minute, il est sage comme une image. Il ne commet aucun acte pour faire mal.
Au plan du jeu, Nice a bien défendu avec un gardien décisif.
Nice a terminé à dix et cela aurait pu avoir de graves conséquences sur le résultat.
Quand je vous disais que Nice sur le podium cela dérange beaucoup de monde.
La sortie de Balotelli est une mauvaise décision arbitrale. Il faudrait faire appel pour qu’on explique ce qui a motivé le choix de l’arbitre.
Sachant qu’on le surveille comme le lait sur le feu, Balotelli ne doit plus jamais donner le bâton pour se faire battre. Il doit rester le plus calme possible et ne penser qu’à jouer. Il doit prendre pour exemple Obbadi qui a peine arrivé à Nice se fond dans le jeu avec une grande capacité à conserver le ballon, à bien le distribuer, jouant toujours juste, ce qui soulage ses partenaires du milieu. Grand sens de la temporisation.

Permalien 09:34:20, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

A Lorient, Nice peut revenir à 3 points de Monaco qui a fait match nul à Bastia

Le président de Lyon quand on lui dit que Lyon a 13 points de retard sur Nice, en retranche six car il considère qu’il a déjà match gagné contre Metz - match arrêté pour jet de pétards- et contre Nice qui doit se déplacer à Lyon. Merci de surmotiver les Niçois. A la vérité, Lucien Favre aurait pu signer à Lyon mais il a choisi Nice où il a carte blanche sur le terrain, lui.

Samedi 18 février 2017, 20 h
26e journée de L1
Lorient - OGCNice

Classement
1 AS Monaco 59 26 + 52
2 Paris 55 25 + 32
3 OGC Nice 53 pts 25 m. + 21
4 Lyon 40 24 + 16
5 Saint-Etienne 39 25 + 11
6 Marseille 36 25 + 2
7 Bordeaux 36 25 -2
8 Guingamp 34 25 0
9 Toulouse 33 25 + 3
10 Rennes 33 25 -4

Pour jouer derechef en Bretagne, Ricardo Pereira et Alassane Plea, blessés, ne sont pas le groupe niçois qui a tout pour ramener les trois points bien sûr en respectant la lanterne rouge de la L1. Dès qu’on ne respecte pas le jeu, celui-ci se venge, on l’a vérifié une nouvelle fois lors de Paris-Barça avec des Barcelonais humiliés 4-0 parce qu’ils n’ont pas pris au sérieux le PSG, club sans C1.
Si Nice prend les trois points en Bretagne, les Aiglons se rapprocheront de Monaco qui a fait 1-1 à Bastia.
Tout le monde voyez déjà l’ASM championne de France 2017.
Il ne faut pas vendre le plumage d’un Aiglon avant de l’avoir…
Nice doit prouver encore une fois que c’est une équipe de grand caractère et on peu mettre le pluriel aussi. Battre Lorient qui joue sa survie ne sera pas facile.
Balotelli va devoir montrer aux observateurs qu’il n’est pas n’importe qui.
Je publie le classement jusqu’à la dixième place pour bien montrer qu’il y a deux championnats: celui avec les trois premiers et l’autre avec … tous les autres !
Paris, dimanche 19 février 2017 (21 h) aura match plus facile contre Toulouse au Parc, quoique un match n’est jamais joué d’avance, surtout si Nice gagne à Lorient.
Le championnat n’a absolument pas encore donné son verdict. Une chose est certaine: ni Lyon, ni l’ASSE et ni l’OM ne seront champions, n’en déplaise à la sphère médiatique toute acquise à l’ASSE et à l’OM. Certainement pas à Lyon: je n’ai jamais vu un maillot de l’OL ailleurs qu’à Lyon.
Las Aiglons présents à Lorient:
Gardiens : Cardinale, Benitez.
Défenseurs : Souquet, Baysse, Burner, Le Marchand, Dalbert, Dante.
Milieux : Belhanda, Seri, Eysseric, Walter, Obbadi, Cyprien, Koziello.
Attaquants : Balotelli, Srarfi, Donis.

Jacques Brel a disparu mais il n'est pas mort

Ci-dessus entretien Jacques Brel avec Henri Lemaire à Knokke en 1971
Réalisation par Marc Lobet

A voir sur France 3: Jacques Brel, fou de vivre. Documentaire de Philippe Kohly:

http://pluzz.francetv.fr/videos/jacques_brel_fou_de_vivre_,153337761.html

Dans cette émission, il y a des extraits de l’interview ci-dessus.
Le documentaire ne rappelle pas le mot de Brel: “Sans Trenet, nous serions tous des expert-comptables.” Ni que Brel enfant mis l’empreinte d’une patte de son chat à la case “signature des parents". A part ça, tout y est. Notamment: “Quand on n’a (plus) rien à dire, il faut se taire". Il a arrêté la scène aussi parce qu’il ne voulait pas réécrire en moins bien tout ce qu’il avait déjà dit. Brel n’était pas un produit qui épousait les modes pour durer comme tant de promoteurs de spectacles. Le public est parfois dupe et se laisse piéger par des moins que rien qui ne sont que de pitoyables faiseurs dont je débusque le mensonge professionnel au fond de leurs pitoyables rétines.
Le documentaire est bien sûr à regarder sans hésitation.
On y voit l’un des maîtres de la chanson avec Brassens, Trenet, Ferré, Ferrat, Aznavour et Barbara.
Brel est mort jeune mais il a vécu une vie si intense que cela revient à avoir été centenaire.
Il a laisse une grande partie de sa vie sur scène.
C’est le plus grand interprète de la chanson française du XXe siècle.
Il vivait intensément ce qu’il disait, de la tête aux pieds. Les mots, les émotions, sa rage, sa violence, sa douceur, tout traversait son cœur, son cerveau.
Il a mis ses tripes sur scène pendant quinze ans.
Avant, il était dans une concentration optimale. Un tract qui le faisait vomir.
Il entrait en scène en courant.
Il donnait tout sans aucun rappel. Il ne revenait jamais. Miles Davis agissait de la même façon.
J’ai entendu Coluche dire: “Dans un théâtre, la personne la plus importante et celui qui ouvre et ferme le rideau". Cela voulait dire qu’il fallait battre le rappel pour chauffer la salle.
Brel ne mangeait pas de ce pain-là.
Après ses textes, il ne prenait la parole que pour donner le nom de ses musiciens. (Il n’est revenu devant le public après le rideau tiré que le soir de sa dernière à l’Olympia pour dire: “Ce fut quinze ans d’amour".)
Après avoir mis la vie et la mort sur les planches, il ne pouvait pas aller dormir.
Il allait manger avec ses amis.
La trilogie: tabac, alcool, fille. Il fumait 4 paquets de cigarettes par jour. 80 clous de cercueil comme disait Humprey Bogart.
En Belgique, il y avait sa femme et leurs trois enfants, trois filles. Sa femme acceptait son mari comme il était pour ne pas qu’il lui dise à cinquante ans: “J’ai raté ma vie". Il vaut mieux être mariée à Brel qu’on ne voit jamais qu’à un imbécile qu’on voit tous les jours. Brel polygame, non ? Brel, poète. Il n’y a rien d’autre à dire. On n’enferme pas un oiseau, à moins d’être un sadique.
Sa fille France, avec laquelle il avait un rapport très fort a dit (je cite de mémoire): “Je n’ai pas eu de père. Mon père appartient à tout le monde". C’est vrai. Ainsi quand on voit Brel sur l’écran ou qu’on l’écoute, l’entende, on se dit: “On n’est pas seul, on n’est plus seul". Il y a Brel. Seuls les grands humanistes sont perceptibles.
Je me souviens que ma mère m’a dit quand j’avais 15 ans: “Jacques Brel a interdit à ses filles qu’elles viennent le voir sur scène". Oui, il ne voulait pas que ses filles le voit se mettre aussi “minable", aussi “chiffon". Brel ne trichait pas: quand il disait “je t’aime” ça se voyait, et quand il disait “tu pars ?” ça ce voyait aussi.
Jacques Brel a écrit, a chanté, a joué, a réalisé, a navigué, a piloté des avions.
Jacques Brel fut un vrai vivant.
Jacques Brel n’est pas mort.
Il était encombré par son corps en bonne santé, disait-il.
Ce corps n’est plus là. Son esprit, oui.
Pour qu’il meure il faut que je meure. Je suis un cimetière ambulant.

17.02.17

Permalien 10:18:17, Catégories: THE RED DEVILS  

Les Verts font illusion avant d'en prendre 3 à Old Trafford devant Man United qui doit beaucoup à l'expérience d'Ibrahimovic

16e aller Europa League
Jeudi 16 février 2017
Manchester United 3-0 Saint Etienne
Buts pour MU: triplé de Z. Ibrahimovic (15e, 75e, 88e pen.)

Statistiques du match:
Possession: United 62%, Saint Etienne 38%
Tirs: United 21, Saint Etienne 14
Tirs cadrés: United 8, Saint Etienne 0
Corners: United 5, Saint Etienne 1

Manchester United: Romero; Valencia, Bailly, Smalling ©, Blind; Herrera, Fellaini (Lingard 45e); Mata (Rashford 70e), Pogba, Martial (Young 85e); Ibrahimovic.
Manager: Mourinho

Saint Etienne: Ruffier, Theophile-Catherine, Pogba (Beric 79e), Perrin ©, Pajot (Selnaes 72e), Veretout, Saivet, Hamouma, Malcuit, Monnet-Paquet, Jorginho (Roux 65e).
Manager: Galtier

En première mi-temps, les Verts ont bien joué mais ils furent tellement maladroits ! Les Verts n’ont cadré aucun tir ! Pas un seul ! Une histoire de pieds carrés.
Aucun joueur de l’ASSE n’était lucide. Ils tiraient tous en étant complétement stressés.
Résultat au retour des vestiaires, MU, qui menait presque contre le cours du jeu, se reprenait et infliger un sévère 3-0 sans vraiment convaincre, à part lors de quelques beaux mouvements. Ce groupe de MU ressemble plus à Arsenal qu’à un ensemble de la belle époque de Sir Ferguson. Où sont les nouveaux Cantona, Giggs, Scholes, Keane… ? Ibrahimovic ne joue plus comme en France. Outre-Manche, il court ! Cependant son triplé n’en n’est pas vraiment un: son tir sur coup franc a été dévié par un Vert…. C’est la chance de ceux qui osent. Sur le deuxième but, il est bien placé et n’a plus qu’à pousser le ballon dans le fond des filets, prouvant qu’il était concentré 100 % sur le jeu. Sa frappe sur le penalty- très généreux!- était parfaite. Du grand Ibrahimovic, efficace et réaliste comme aucun joueur de l’ASSE ne sait faire. Ibrahimovic a joué une rencontre signée par son expérience. Au match retour, les Verts ont encore leur chance car MU se moque complétement de cette compétition qui est indigne de son rang. Les joueurs peuvent lâcher dans leur tête à chaque instant. Ce trophée n’a aucun prestige à côté de la Champions League. Mourinho va quand même motiver ses joueurs car si les Red Devils remportent l’Europa League - la Coupe des losers- ils seront automatiquement qualifiés pour disputer la Champions League 2017-2018 car rien ne dit qu’ils pourront la jouer grâce à leur classement en championnat où rien n’est assuré pour eux.

PS: 20 h foot, itélé, jeudi 16 février 2017: les frères footballeur, ASSE, Man United, Real Madrid, C. Ronaldo, Zidane, Benzema, PSG, Emery…
http://www.itele.fr/magazines/20h-foot/20h-foot-du-16022017-172972

16.02.17

Le Real Madrid et le Bayern Munich sont les favoris de la C1 2017

8es de finale de la C1
Mercredi 15 février 2017
Real Madrid 3-1 Naples
Buts pour le Real: Benzema (18e), Kroos (49e), Venancio (54e)
But pour Naples: Insigne (8e)

Bayern Munich 5-1 Arsenal
Buts pour le Bayern: Robben (11e), Lewandowski (53e), Alcantara (56e, 63e), Müller (88e)
But pour Arsenal: Sanchez (30e)

Sous les yeux de Maradona (pour Naples) et de Rafael Nadal (pour le Real alors que sa famille est pour le Barça), les Madrilènes ont bien pris la mesure de Naples qui avait pourtant ouvert le score. On a vu un très bon Benzema, comme toujours dans son rôle de duettiste avec Ronaldo. Benzema a égalisé d’une très belle tête rageuse. Dans ce match on a vu aussi Ronaldo totalement au service du collectif. J’ai été stupéfait d’entendre le consultant de C+ découvrir que CR7 était collectif, et pourtant il s’agit d’un entraîneur ! CR7 a toujours été collectif, même à MU. Tous les grands joueurs sont collectifs. C’est la base du football. De nos jours, dribbler c’est égoïste. Je ne pense pas comme ça.

Dans l’autre match, en Bavière, les Bavarois d’Ancelotti ont laminé Arsenal. RAS. Chaque année, c’est la même chose. Arsenal ne gagne pas la Premier League et se place juste pour se qualifier en C1. Ensuite, trois petits tours et hop! on revient à la case départ. Arsenal est une entreprise de spectacles et non pas un club de hautes compétitions. L’important c’est de faire tourner la boutique. Ils viennent tellement de loin qu’ils s’en contentent. C’est comme l’équipe de France actuelle.

15.02.17

Pulvérisés à Paris, Barcelone et Messi peuvent-ils se remettre d'un 4-0 ?

Je ne suis pas un pisse-froid mais il faut reconnaître que Paris a joué ce match comme si c’était une finale. Que d’énergie déployée pour un simple 8e aller de C1. Le PSG ressemble plus à une cigale qu’à une fourmi. 4-0 sur un 8e aller c’est très bien mais ce n’est pas un trophée. La L1 va paraître bien fade aux Parisiens après cette soirée de liesse.

8e aller de C1
Mardi 14 février 2017
Paris 4-0 Barcelone
Buts pour Paris: Di Maria (18e, 55e), Draxler (40e), Cavani (71e)
Je le dis le plus sérieusement du monde, l’homme du match ce fut l’arbitre polonais Szymon Marciniak. Le fait de ne jamais siffler ou presque a permis la fluidité du jeu. Que les arbitres français en prennent de la graine. Sans grand arbitre pas de grand match.
Pas besoin d’avoir fait Saint-Cyr: pour empêcher le Barça de jouer, il suffit de leur confisquer le ballon. Et c’est ainsi que Paris a gagné. Un jour avec… alors qu’en face ce fut un jour sans.
Un entraineur qui gagne a toujours raison.
Donc bravo! Attention, je parle de ce match. Je traite match après match, exactement comme pour les livres.
On a senti dès le début que Paris voulait gagner ce match, son match de l’année avec un entraineur espagnol complexé par une seule victoire contre le Barça depuis tant d’années.
Pour Paris, c’était le match du siècle. Pour le Barça, rien qu’un 8e aller de C1 à l’extérieur.
Jamais les Catalans n’ont réussi à se faire violence pour revenir au score.
Messi, inexistant. Sur ce match, son football ne vaut pas plus que celui de Payet. Et encore, Payet est plus combattif !
Iniesta ? Nullissime ! Il revenait de blessure, dit-on. Erreur de l’avoir fait jouer. En football, dès que l’on fait passer les sentiments avant le jeu, le football se venge et vous le fait payer. On vient encore de le vérifier.
André Gomez est d’une faiblesse sans nom. Comment ose-t-on aligner un joueur si médiocre dans l’entrejeu catalan.
Le Barça a eu tort de céder Dani Alves à la Juventus Turin. Le Brésilien, même âgé, apportait beaucoup au poste latéral, montant sans cesse de manière intelligente.
Paris a dévoré le Barça dans tous les compartiments du jeu.
Oui, ce fut un grand match de Paris.
A l’inverse, le Barça ressemblait plus à une équipe de Promotion d’Honneur qu’à un club de l’élite mondiale.
La tendance peut-elle s’inverser au match retour ? Difficile à croire.
Ne comptez pas sur moi pour participer à la déferlante de superlatifs qui va s’abattre sur la France.
La France n’a qu’une C1 depuis 1956: Marseille, 1993.
Ni Reims, ni St Etienne dans leur grande période respective ne sont parvenus à remporter la C1.
Il faut garder la tête froide.
Ce match peut devenir ce genre d’exploit que font certaines équipes au tour préliminaire de la Coupe du Monde avant de disparaître au rayon des oubliettes.
Si Paris se qualifie au retour, les Parisiens seront en 1/4 de finale et rien de plus.
Paris qui élimine le Barça cela peut devenir l’équivalent d’un match de tennis qui voit Djokovic évincer de Wimbledon par un obscur, ce qui ôte un favori pour les autres !
La vérité c’est qu’il reste encore 6 matchs avant la possibilité de soulever le trophée le soir de la finale. Tout reste à faire.
Un fait certain: Barcelone a manqué de respect vis-à-vis du PSG. Les Catalans sont venus à Paris la fleur au fusil et ils se sont faits marcher dessus à l’image de Neymar, claudiquant tout le match.
D’un côté, belle euphorie du PSG.
De l’autre, triste spectacle de voir le Barça en perdition. Leurs habits de lumière n’étaient qu’un vieux tas de guenilles.
Lors de ce match, il m’a semblé voir, côté Paris, des joueurs qui voulaient se montrer à leur avantage dans un match ultra médiatique, afin de vanter leurs qualités pour augmenter leur prix de vente. Pourquoi les Parisiens ne forcent-ils pas leur talent lors de chaque match ?
Je ne pense pas une seconde que le PSG veut rejouer encore six matchs de C1 avec une telle intensité.
La C1 est la plus difficile compétition du monde. Elle se déroule sur un long terme. Elle fait brûler beaucoup de carburant. Elle dépend du tirage au sort. De l’état physique de X ou Y. Un tas de paramètres entre en jeu. C’est un long championnat qui ressemble à une Coupe. Il faut garder la tête froide jusqu’à la dernière minute de la finale.

14.02.17

Permalien 09:20:24, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, BARCA ES MES QUE UN CLUB  

PSG-Barcelone: le crash-test de la méthode Emery

Le trio d’attaque historique du Barça vient à Paris pour donner un nouveau récital.

8e aller de C1 2016-2017
Mardi 14 février 2017
PSG - Barcelone
Paris va disputer son match de l’année tandis que le Barça ne va jouer qu’un 8e aller de C1 tant le club catalan est habitué aux joutes européennes.
On peut dores et déjà dire qu’à l’issue du match, je parle de l’aller-retour, c’est le Qatar qui gagnera puisque le Qatar est propriétaire du PSG et sponsor du FC Barcelone.
A part ça, le verdict va tomber sur la méthode d’Unai Emery.
On va savoir si ça façon d’établir la concurrence fut la bonne.
A-t-il eu raison de mettre Hatem Ben Arfa en tribunes ?
A-t-il eu raison de traiter Ben Arfa en bouche-trou ?
Emery aime la concurrence mais surtout chez les autres: que dirait-il si la direction l’enlever le mardi pour mettre en place un autre entraîneur avant de le remettre le vendredi parce que son rival à la grippe ?
On remarquera que Ben Arfa se conduit admirablement dans un monde où Payet et d’autres font leur crise pour quitter un club pour un autre.
Ben Arfa est toujours là tandis que Jesé qui a coûté une petite fortune est déjà parti sous d’autres cieux sans que cela n’agite la planète média.
Ben Arfa est un grand joueur car il est imprévisible, balle au pied. Messi aussi mais l’Argentin reste dans sa zone dans l’attente d’une accélération alors que Ben Arfa est obligé d’être au four et au moulin. Messi, lui, est dégagé de toutes les tâches défensives.
Et que dire de la concurrence entre les gardiens. Alors que Trapp était le titulaire, il lui a mis le jeune Aréola qui s’est troué comme une passoire. Et dans le même temps Trapp s’est blessé car il était trop tendu à force de ne pas jouer.
Maintenant, on va savoir. Soit Paris nous sort le grand jeu est parvient à tirer son épingle du jeu au moins au match aller, soit toutes les failles du PSG vont se fissurer.
Jusqu’à présent Cavani sauve souvent PSG du naufrage collectif grâce à se nombreux buts.
La défense parisienne diminué par l’absence de son capitaine, Thiago Silva, va-t-elle savoir endiguer les assauts de la MSN (Messi-Suarès- Neymar) ?
Di Maria va-t-il encore raté un match-clé comme son compatriote Messi rate tout avec l’Argentine ?
Draxler est-il le grand joueur annoncé à grand bruit ?
Les latéraux du PSG sont-ils vraiment les fers de lance qu’on nous survend depuis août 2017 ?
Emery le spécialiste de l’Europe League est-il formaté pour la C1 ?
Emery qui a l’habitude de toujours perdre contre le Barça va-t-il inverser la tendance au moins sur un match, celui de l’aller ? Sur un total de 23 confrontations Emery-Barcelone, l’entraîneur n’a gagné qu’une seule fois ! (1 victoire, 6 nuls, 16 défaites)
Qui a dit: “Je n’ai pas peur” lors de l’avant-match ?
Hatem Ben Arfa. Lui seul a dit cela.
Pourtant, Emery l’utilise comme une roue de secours, la fameuse cinquième roue du carrosse.
Le PSG ressemble est-il un carrosse qui redeviendra citrouille vers 23 h ?
Barcelone est plus qu’un club, et PSG-Barcelone plus qu’un match pour Emery.

13.02.17

Les tops (Mbappé, Moussa Dembélé, Donis de Nice...) et les Flops (Evra, Payet, Lyon...)

Moussa Dembélé mérite les Bleus comme Mbappé (Monaco) et Cyprien (Nice)

Dans la prochaine liste des internationaux de D. Deschamps, il y a des joueurs qui ne pourront pas ne pas y être, à commencer par Kylian Mbappé qui a réalisé un triplé contre Metz (5-0). Ce n’est pas pour cet exploit mais pour tout ce que fait ce jeune de 18 ans. On croit revoir Thierry Henry.
Ensuite, il y a aussi Moussa Dembélé, lui aussi auteur d’un triplé contre Inverness au 6e tour de la Coupe d’Ecosse avec le Celtic de Glasgow (6-0). Il venait juste de faire la même chose contre Saint Johnstone (5-2) en championnat. Depuis le début de la saison, il a déjà réalisé trois triplés.
Ces deux joueurs sont du sang neuf indispensable.
Par contre Evra est en grande difficulté. En manque de rythme, on a vu le poids des ans. Je n’avais jamais vu Evra aussi mal jouer. Il a été dépassé dans tous les domaines et surtout le physique ce qui faisait peine à voir. Nous sommes au début du chant du cygne, même s’il se reprend un peu. Il va falloir qu’il se fasse une raison. Sa carrière à MU l’a rincé. Un Red Devil ne doit pas faire la saison de trop.
Et Payet, il était où lors de Nantes-Marseille (3-2) ? Lui a la carte, il sera surement dans la liste de Deschamps.
Payet ne voulait plus jouer à West Ham… Lass Diarra, lui, n’est pas vraiment très show… pour rejouer avec l’OM. Abou Diaby aimerait bien, lui, mais il ne peut pas pour cause de blessures récurrentes.
Le meilleur Marseillais ? Gomis, auteur d’un doublé. Hélas! il s’est fait une entorse au genou. La vraie star de l’OM va manquer à son club.
Autre accident industriel: Lyon qui perd souvent. Nouvelle défaite à Guingamp (2-1). La 10e en 24 matchs… Rien d’étonnant, on sait qu’à Lyon, il y a toujours eu un problème d’entraîneur. A Lyon, on demande à la presse d’aider les joueurs au lieu de les critiquer. Faut pas confondre journaliste avec attaché de presse.
Au registre des satisfactions, on peut citer: Nice, St Etienne, Nantes, Paris, Man United, Barça, Atletico Madrid avec un bon duo Gameiro-Griezmann…
Un mot que Donis de Nice. Prêté avec option d’achat par la Juventus Turin, l’attaquant grec Anastasios Donis (20 ans) a répondu présent quand il a été appelé à remplacé Plea, blessé. Une bonne entrée qui va lui donner un gros paquet de confiance.

12.02.17

Permalien 15:36:03, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Héroïque, Nice ballottée, sans Balotelli, parvient à ramener un point de Rennes qui menait 2-0

Lucien Favre est vraiment un très grand entraîneur. Il faut souhaiter le voir rester à Nice très longtemps

Dimanche 12 février 2017
25e journée de L1
Rennes 2-2 OGCNice
Buts pour Rennes : Amalfitano (6e), Sio (20e)
Buts pour Nice: Donis (59e), Eysseric (81e)

Stade Rennais : Costil - Danzé ©, Mendes, Gnagnon (Fernandes, 46e), Bensebaini (Cavaré, 75e) - Amalfitano, Chantôme, Prcic, André - Mubele (Kalulu, 63e) - Sio

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Baysse ©, Dante, Dalbert (Le Marchand, 74e) - Koziello (Obbadi, 63e), Cyprien, Seri - Eysseric, Plea (Donis, 43e), Belhanda

Classement
1 Monaco 58 pts 25 m + 52
2 Paris 55 pts 25 + 32
3 OGCNice 53 pts 25 m + 21
4 Lyon 40 pts 24 13 + 16

Première mi-temps
Les Rouge et Noir de Rennes ont mené 2-0 ceux de Nice qui jouaient en blanc.
Nice qui ne perdait pas semblait préparer sa deuxième défaite en deux matchs sur trois: Rennes après Monaco ?
Ce qui paraissait grave c’était que les Aiglons étaient sans réaction, après le 2-0 vite encaissé à Rennes. Du coup, je me suis pris à penser: j’aurais bien vu Balotelli dans ce match mais il n’était pas là. On a dit qu’il avait la fièvre. Un tel colosse ? Attention à ne pas créer du coup un vrai problème Balotelli. Il m’arrive de penser comme un fan au lieu d’avoir la maitrise d’un grand coach. Je n’avais plus envie de regarder Nice perdre.
Nice a un beau matelas de points ce qui lui permet de rester sur la 3e marche du podium mais attention a ne pas détruire tout le travail depuis août par une mauvaise série. Le prochain match se déroulera encore en Bretagne, à Lorient.
Heureusement que Lyon a perdu à Guingamp !
Avec la blessure de Plea, on va revoir le retour de Balotelli. C’est évident.
Nice avait donc 12 points d’avance sur le 3e mais il faut vraiment faire attention de ne pas s’effondrer.
A Rennes, Nice a vite encaissé un très beau but avec Cardinale trop avancé et du coup lobé par Morgan Amalfitano, le Niçois de Rennes. (Ensuite, il parvint à contrer le Nissart de Rennes. Des arrêts très importants car ils ont évité la déroute.)
Le second but fut bizarre car Baysse a remis en jeu un ballon, effaçant du coup le hors-jeu.
A Rennes, on a revu le Nice qui d’habitude perd les matchs-clés. Avec Favre, on n’était plus habitué à ce genre de matchs.
Nice n’arrivait pas à résister à l’intensité rennaise.
Maintenant, j’espère voir un Balotelli vainqueur à Lorient.
C’est triste de voir Nice perdre de sa superbe.
Voilà tout ce que je me disais

Seconde mi-temps
Faisons court.
A Monaco, Nice joua bien en 1 ere mi-temps et pas en econde. Là ce fut le contraire.
Nice a su se remobiliser.
Seule une grande équipe peut faire cela.
C’est un très grand point de pris.
Ils n’ont pas abandonné après deux coups du sort en début de match.
Félicitations !
Nice prouve à toute la L1 son sérieux, son talent.
Nice n’a perdu que deux fois en 25 matchs !

11.02.17

Permalien 22:29:53, Catégories: LE GYM E BASTA, FORZA ITALIA !, LA REVUE DE STRESS  

Pour déstabiliser Nice, le PAF acquis à Paris et Monaco va créer une affaire Balotelli et annonce que le PSG veut Plea et Cyprien

Dimanche 12 février 2017
25e journée de L1
Rennes-OGCNice, 15 h

Paris ayant gagné largement à Bordeaux (0-3), Monaco a répondu présent à la maison contre Metz étrillé, rincé, pulvérisé 5-0(triplé de K. Mbappe-Lottin 7e, 20e, 50e, et doublé de Falcao 10e, 55e). Nice va devoir assurer et vaincre à Rennes pour confirmer sa place dans la cours des grands. Même avec une défaite, les Aiglons resteront bien sûr troisième de L1. Par ailleurs, Lyon a encore perdu, cette fois à Guingamp (2-1)

Classement
1 Monaco 58 pts 25 m + 52
2 Paris 55 pts 25 + 32
3 OGCNice 52 pts 24 m + 21

Eysseric évoque le bon esprit de l’OGCNice:
-"Ça fait maintenant pas mal d’années que je joue, a expliqué le numéro 13, j’ai rarement vécu avec un groupe comme ça. Vraiment, il n’y a pas de clan, on s’entend tous très bien. Je pense que les nouveaux vous le diront. On accueille vraiment tout le monde chaleureusement, les supporters accueillent bien, le club accueille bien… Nous sommes tous dans un très bon état d’esprit. A partir de là, les nouveaux joueurs sont vite intégrés et peuvent vite nous aider.”

Le groupe niçois à Rennes:
Gardiens : Cardinale, Benitez
Défenseurs : Baysse, Burner, Dalbert, Dante, Le Marchand, Souquet
Milieux : Cyprien, Koziello, Obbadi, Seri, Walter
Attaquants : Belhanda, Donis, Eysseric, Plea, Srarfi

Au rayon des absents: Ricardo et Olivier Boscagli (blessés), Mario Balotelli (fièvre) et Malang Sarr (repos).
Sont présents les deux nouvelles recrues Mounir Obbadi et Bassem Srarfi.
L’absence de Balotelli va faire jazzer mais Lucien Favre n’est pas entraîneur sous influence. Il travaille comme il l’entend, et ne sanctionne personne.
Depuis le début, Balotelli est à Nice pour se relancer et non pas pour relancer Nice.
Respect à l’Italien qui a déjà beaucoup aidé l’OGCNice.

PS: avant PSG-Barcelone, 8e match aller de C1, le Barça est allé gagner 0-6 à Alavés ! (doublé de Luis Suárez 37e, 67e, Neymar 40e, L. Messi 59e, Alexis 63e(o.g.)et I. Rakitic 65e). Cela promet !

Le livre sur Emery ou comment une note sur Ben Arfa sabote l'ensemble

Cela fait plus de 20 ans que Ben Arfa joue au football de haut niveau, même enfant il subissait la pression. D’aucuns prétendent qu’il n’a pas de mental mais il pourrait ouvrir un magasin pour en vendre ! On possède peu de films sur l’enfance d’un virtuose. Profitez donc de voir Ben Arfa et vous ne le verrez plus jamais pareil. C’est Antoine Doinel de Truffaut version football. Hatem Ben Arfa est tant aimé à l’OGCNice que les fans du Gym reste attaché à lui alors qu’il joue pour Paris. On n’en dira pas autant de Dimitri Payet vis-à-vis des supporters de West Ham.

Note 27, page 195:
-"De nombreux joueurs parisiens ne voulaient carrément pas jouer avec Ben Arfa lors des premiers mois".
Faux !
Puis la suite de la note:
-"Le Français a écouté les doléances de ses partenaires et du staff quant à son individualisme (et sa condition physique), travaillant pour corriger ses erreurs.”
Faux!
Jamais aucun jouer n’a demandé à Ben Arfa de jouer différemment. Quant à ce qui se dit entre Ben Arfa et Uni Emery personne ne le sait, à part eux.
Et la fin de la note:
-"Une attitude unanimement apprécié en interne".
Vraie mais cette attitude positive a toujours existé, dès l’arrivée de Ben Arfa au PSG.

Page 194, on lit à propos de Ben Arfa:
-"Tu as gagné quoi dans ta carrière déjà ?"; “Frère, tu te touches les couilles là!"; “On va t’acheter un ballon, ce sera mieux !".
Tout ça est entre guillemets mais on ne sait pas qui a dit ça. Donc cela n’a aucune valeur.
L’auteur va jusqu’à dire que des “responsables d’émissions (…) demandent à leurs journalistes de trouver des personnes “balançant face caméra que Emery n’est pas capable de gérer des grands joueurs". Là encore on ne sait pas qui a dit ça et surtout qui aurait demandé ça.
Tout ce passage sabote le livre car comment croire tout ce qui est écrit avant quand on lit ce ramassis de désinformations ? L’ouvrage fait écho à ce que l’on entend de manière récurrente sur une radio périphérique qui croit toujours détenir la bonne parole. On y défend systématiquement Emery parce qu’il était contre Blanc. On y répète qu’il y a une coalition contre l’Espagnol parce qu’il est étranger. C’est encore n’importe quoi: le football c’est le contraire du racisme, de la xénophobie, à part les dégénérés des tribunes. En football, on n’attaque jamais la personne mais ce qu’elle fait. Dans la société, il faut faire la même chose mais qui se réfère à Voltaire ?
J’ai entendu l’ancien porteur de valises de Zidane proférer que s’il avait joué ce jour-là- lors d’un match- il se serait battu avec Ben Arfa à la mi-temps parce que le néo Parisien aurait trop gardé le ballon, selon son goût. Incroyable d’entendre une telle énormité, et encore plus de la dire.
S’il y a une victime médiatique c’est Ben Arfa et non pas Emery.
A part ces inepties sur Ben Arfa, le livre raconte que Emery est issu d’une famille très football. En Espagne c’est presque banal. L’ex joueur du milieu de terrain se définissait comme trouillard"(sic, page 202). Il devint professionnel avec la particularité d’avoir “peur de la pression” apprend-on. Ce n’est pas très rassurant avant d’aborder le Barça en 8e de C1 même après la belle victoire à Bordeaux devant de pâles Girondins. Dans le livre, le PSG n’apparaît qu’à la page 190. Soit neuf pages avant la fin, en dehors de l’interview de l’entraîneur qui intervient à la fin comme si on lisait un magazine.
Umai Emery est un entraîneur qui a gagné trois Europa Ligue et aucune C1. C’est comme quelqu’un qui aurait gagné trois L2 et aucune L1.
Le PSG est passé d’Ancelotti à Emery c’est comme un joueur qui passerait de Barcelone à Auxerre.
Depuis quelques temps, le tri est intervenu: sur les trois recrues estivales du champ de jeu, seul Ben Arfa est encore là. Et dès qu’il joue, il tient son rôle.
Ben Arfa a tout eu contre lui: Deschamps ne l’a pas pris pour l’Euro, préférant des joueurs qui ne lui arrivent pas à la cheville.
Emery l’a mis dans les tribunes.

Des consultants champions du monde 1998 comme moi je suis évêque de Paris n’ont pas cessé de dire que Paris ce n’était pas Nice.
Ben Arfa répond présent. C’est un passeur, il accélère le jeu, change d’orientation, permute pour déséquilibrer le bloc adverse. Bien sûr, quand il ne joue pas, il a le regard triste. Cependant, il se comporte en équipier modèle, lui. Et qui ne l’a pas vu jongler seul à la mi-temps de Bordeaux-PSG est un homme sans cœur.

Unai Emery, el maestro, Romain Molina (Hugo Sport,220 p., 13,50 €)

10.02.17

Permalien 11:09:28, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Les supporters de l'OGCNice ont souhaité le retour des fans de St Etienne

Dans l’Allianz Riviera, lors de Nice-ASSE (1-0), mercredi 8 février 2017, il y avait 300 supporters des Verts qui avaient fait le déplacement à Nice dans le secteur visiteurs. Cette présence a été possible grâce à l’OGC Nice et à ses supporters qui sont allés voir la Préfecture des Alpes Maritimes et la Police Nationale pour essayer de mettre fin à l’interdiction de la présence des fans adverses dans les stades français.
Le Directeur de Cabinet de la Préfecture a répondu favorablement à condition d’encadrer les supporters de Saint Etienne. Les joueurs niçois étaient aussi en faveur de la présence d’un public qui ne leur est pas acquis, au nom de la grandeur du football.
-«C’est bien que les supporters puissent se déplacer, que ce soient ceux de nos adversaires ou les nôtres quand on sera à l’extérieur. Certes, il y a une grosse rivalité entre Nice et St Etienne, mais ça reste du sport avant tout. C’est une bonne chose pour le foot », a déclaré le capitaine des Aiglons, Paul Baysse, qui jouait à St Etienne avant de venir à Nice.
Je rappelle que Anthony Mounier, ancien Aiglon, formé à Lyon, n’a pas pu jouer à l’ASSE car les fans ne voulaient pas d’un joueur qui les avait chambrés quand il jouait à Nice. Dommage, les Verts se sont privés d’un très bon ailier de débordement. Orphelin de père quand il était très jeune, Mounier a cravaché dur pour devenir professionnel.
Le football est le sport le plus tolérant du monde et doit le rester.
La rivalité ne doit jamais nuire à la fraternité.
Le sport ne doit pas être aussi idiot que la politique.
Le sport c’est on s’affronte mais on se respecte car on la même passion.
Un jour, tu perds. Un jour, tu gagnes. Possible même de faire nul.
Le bon comportement des fans commence par l’exemple sur le terrain: ce n’est pas le comportement de deux professionnels de l’OL qui ont agressé un joueur des Verts qui a donné le bon exemple.
Le PAF dézingue souvent le Kop de l’OGCNice. Pour le féliciter, il n’y a quasi personne dans le Paf.
On a beaucoup parlé des velléités de départ de Lacazette, cela a permis de moins évoquer la violence des joueurs lyonnais à la fin d’ASSE-OL. (2-0)
Si les Lyonnais veulent voir du football pourquoi ne vont-ils pas voir leurs féminines qui écrasent tout le monde dans leur championnat ? Et que dire de leurs trois C1 !

PS: 20 h foot, itélé: Lacazette, Lyon, Génésio, Payet, OM, Areola, Trapp, Cyprien, OGCNice, Favre, Balotelli

http://www.itele.fr/magazines/20h-foot/20h-foot-du-09022017-172831

Gabin-Audiard-Simenon-Verneuil contre les conflits d'intérêts à l'Assemblée Nationale

Le grand Jean Gabin avec les mots de Michel Audiard. Voilà deux grands hommes. Je vous rappelle que Jean Gabin fut un grand résistant et qu’il libéra Paris et donc la France. Ce n’était pas un politicien qui se remplit les poches en temps de paix avec l’argent des contribuables. Jean Gabin demeure un exemple. C’est un véritable héros. Voilà pourquoi il est si parfait dans Le Président.

09.02.17

Un timbre en hommage à Mr Lucien Neuwirth (1924-2013), le père de la contraception

Le timbre hommage à Lucien Neuwirth est inspiré de l’affiche du planning familiale de 1978. Trois générations de femmes pour une même phrase «Un enfant, si je veux…quand je veux » et cela grâce à la loi relative à la régulation des naissances du 29 décembre 1967. Loi dont il est à l’origine et qu’il a ardemment défendue.
Lucien Neuwirth était un miraculé. Les nazis l’avaient fusillé et laissé pour mort. Monsieur Neuwirth a plus fait pour la condition féminine que toute la racaille moderne qui s’est servie de cette cause à des fins personnelles.

Il y a des hommes dont on ne parle pas assez.
Lors des élections présidentielles 2007, la droite a pris pour héros des hommes de gauche: Jaurès, Blum et Môquet. Elle n’a pas su regarder dans son propre camp: Lucien Neuwirth, par exemple, homme remarquable.
Né le 18 mai 1924, à Saint-Etienne, l’ancien député(UNR, UDR et RPR), sénateur et membre du Comité consultatif national d’éthique a laissé son nom dans l’Histoire pour avoir proposé la loi Neuwirth lors de l’autorisation de l’utilisation de la contraception orale en 1967.
Lorsqu’il a entendu l’appel du 18 juin 1940 par De Gaulle, à 16 ans, il organisa un groupe de jeunes amis convaincus comme lui qu’il fallait résister au lieu se coucher devant les ennemis. Ensuite, il s’engagea dans les Forces françaises libres puis fut parachuté aux Pays-Bas où il a été fait prisonnier et fusillé. Par chance, il a survécu au peloton d’exécution : blessé et recouvert par le corps d’un de ses camarades, il est resté vivant grâce à quelques pièces de monnaie- anglaises- sur lesquelles ont ricoché les balles. Sa famille a reçu un courrier avec la mention votre fils est “mort pour que vive la France".
Lucien Neuwirth a su dépasser les clivages politiques pour améliorer la France. Non seulement, il a combattu pour libérer notre pays de la présence des nazis mais en temps de paix, il a combattu aussi son propre camp de droite afin de se rallier à des gens de gauche- et pour la bonne cause!-, notamment ceux du Planning Familial dont Madame Evelyne Sullerot, également une héroïne de la Résistance. Tous deux sont deux immenses acteurs du XX siècle. (1)
Deux ministres de gauche ont assisté néanmoins aux obsèques de Lucien Neuwirth, grand résistant, gaulliste historique et “père de la pilule contraceptive"- c’est la bonne expression…-, décédé à l’âge de 89 ans, dans la nuit du 25 au 26 novembre 2013: Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement et ministre des Droits des femmes, et Marisol Touraine, ministre de la Santé. Merci à elles d’avoir empêché que la gauche ne se ridiculise par son absence. J’aurais aimé que le pt Hollande se déplaçât pour honorer la mémoire de Lucien Neuwirth.Vendredi 29 novembre 2013, en l’église Saint-François-de-Sales, à Paris (XVIIe) on a vu, outre sa famille et ses proches, Charles Pasqua, Gérard Larcher, Patrick Ollier, Antoine Rufenacht, Bernard Debré, Roger-Gérard Schwartzenberg, Michel Roussin, Jean-François Legaret et Paul-Marie Coûteaux.
Pour mener son combat contre les avortements clandestins qui conduisaient parfois à la mort de la femme enceinte, le député puis sénateur de la Loire trouva un allié en la personne du général de Gaulle qu’il aimait tant depuis son adolescence. A l’Elysée, il dit au général :
-"Vous avez donné le droit de vote aux femmes. Donnez-leur maintenant le droit de maîtriser leur fécondité.” Le général répondit:
-"C’est vrai, transmettre la vie, c’est important. Il faut que ce soit un acte lucide. Continuez !”
Rien ne fut facile, car la droite était contre leur collègue qui se rapprochait de la gauche, au nom de la finalité de son combat. Georges Pompidou, premier ministre, fit de l’humour noir avec le député:
-"Alors Neuwirth vous allez être célèbre : le général vient de faire inscrire votre proposition de loi à l’ordre du jour de l’Assemblée.”
Le héros, à double titre, fut inhumé lundi 2 décembre 2013 dans le département de la Loire, au sein du caveau familial, dans le cimetière de Crêt de Roch, après une messe dans la cathédrale Saint-Charles de Saint-Etienne.

(1)Sans Evelyne Sullerot et sans Lucien Neuwirth, notre vie ne serait pas la même. C’est peu de le dire!
Mme Sullerot était de gauche, et lui de droite.
Heureusement que Lucien Neuwirth n’a pas été arrêté par de telles considérations. Quand le député de droite fit la connaissance du Mouvement français pour le planning familial, il rédigea une proposition de loi et rassembla autour de lui d’autres députés gaullistes favorables à l’abrogation. La majorité y était violemment hostile. Après bien des atermoiements, la « loi Neuwirth » légalisant la contraception fut votée le 29 décembre 1967. Pour la plus grande joie de Mme Sullerot.
L’ouverture pour eux ce n’était pas un gadget de la basse politique. Il s’agissait de l’ouverture d’esprit. On leur tous quelque chose.
Tous les deux sont très importants, tout comme Mme Simone Veil. Le grand mérite de Mme Simone Veil, quant à elle, fut d’avoir été le maître-d’œuvre de l’adoption par le Parlement du projet de loi sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG), qui dépénalise l’avortement. Le texte entra en vigueur le 17 janvier 1975. A l’époque, elle reçut des attaques de l’extrême-droite et d’une partie de la droite traditionnelle.

Permalien 13:08:07, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Le but de Cyprien contre les Verts offre trois points

Le PAF surmédiatise le coup franc dévié de Payet (76e)) qui n’a servi à rien car l’OM menait déjà 1-0 grâce à Gomis (26e)contre Guingamp (2-0). Le score était déjà acquis. Un tir dévié par la tête d’un adversaire… En quoi c’est beau ? Le but est survendu pour signifier: vous voyez que le transfert est réussi. Si Payet avait marqué le même but que Cyprien, il faisait l’ouverture du 20 h ! Que Marseille se soit bien ressaisi c’est parfait pour le championnat mais cependant, il faut dire: Payet a eu la chance de voir sa frappe dévié dans la cage. C’est plus juste. Alors bravo pour avoir tiré avec suffisamment d’envie et de force mais de grâce un peu d’humilité.
La frappe de Cyrian (7e) contre l’ASSE est beaucoup plus importante car Nice a gagna 1-0. Un tir tenu, magnifique. Sublime ! De l’intention à la réalisation. Un trait de laser.
Nice dérange le bon ordre de la L1 car le PAF voudrait voir dans les trois premiers: Paris, Marseille et Lyon. A la limite, Lille, Bordeaux voire St Etienne. Tout sauf Nice !
Ce n’est pas être parano. Pourquoi ne veulent-ils pas voir Nice dans les trois premiers ?
Pour des raisons de gros sous: ils pensent que Nice ne fait pas d’audience par rapport aux autres métropoles qui ont plus d’habitants et de “fans” en France.
Donc une possibilité de plus d’abonnements de chaînés privées, plus de maillots vendus.
Si Nice tombait en L2, seuls les Niçois seraient tristes.
Le pays n’a pas encore compris que Nice avait une identité très forte. On n’a rien à envier à la Corse ou la Bretagne. Etre né Niçois suffit à mon bonheur, 24 h sur 24.
Nice a une vraie langue et une vraie cuisine.
Nice c’est la mer et la montagne.
Le soleil qui n’est pas aux abonnés absents, l’été en hiver.
Tout cela fait des jaloux.
Qui part en vacances à Lille et à St Etienne ?
Nice a perdu 2 fois en 24 matchs alors que Lyon, en 23 matchs, a déjà perdu 9 fois.
Cela suffit à inspirer le respect.

[Post dédié à Lucien Favre. Aucun entraîneur au monde ne ferait mieux que lui à Nice, en 2016-2017]

Permalien 00:02:21, Catégories: LE GYM E BASTA, FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Nice a pris trois points devant les Verts et rejoint Paris

24e journée de L1
OGC Nice 1-0 St-Etienne
24e journée de L1
Buts pour le Gym: Cyprien (7e)

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Baysse ©, Dante, Dalbert - Seri, Cyprien, Walter (Mounir Obbadi 72e) - Eysseric, Plea (82e), Belhanda.
Manager: Fabre

AS St-Etienne : Moulin - Pierre-Gabriel, Théophile-Catherine, Lacroix, Pogba - Veretout, Selnaes - Hamouma ©, Saivet (Jorginho 61e), Monnet-Paquet (Soderlund 73e, Keyta 81e) - Roux
Manager: Galtier

Classement
1 Monaco 55 pts 24 m + 47
2 Paris 52 pts 24 m + 29
3 OGC Nice 52 pts 24 m + 21

Nice n’a pas volé sa victoire. Le match fut stressant côté niçois car à 1-0 rien n’est fait, on peut toujours perdre deux points.
Les Aiglons ne sont jamais parvenus à mettre le second but, malgré plusieurs occasions.
La circulation de balle niçois fut très importante.
La présence de Belhanda a beaucoup apporté.
Balotelli était remplaçant car il est moins mobile que Plea. Cela ne veut absolument pas dire que Balotelli n’a pas sa place de titulaire. Lucien Favre est un vrai entraineur avec les mains libres, ce qui n’est pas le cas dans d’autres clubs. Balotelli sera très important dans d’autres matchs.
Tous les médias nationaux ne cessent pas de ne parler que de Monaco et Paris pour la lutte finale dans la conquête du titre.
Rira bien qui rira le dernier.
Avant de recevoir Montpellier, Nice va devoir sortir deux fois coup sur coup, à Rennes puis à Guingamp.
Pour l’instant Nice est 2e exæquo de L1. Qui n’aimerait pas être à cette place ?

08.02.17

Permalien 16:47:03, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice soit se redresser contre les Verts: un match de perdu à Monaco, dix de retrouvés !

Ben Arfa, Germain, Claude Puel, leur groupe ont relancé Nice. Merci.

Mercredi 8 février 2017
24e journée
OGCNice - St Etienne

Classement
1 Monaco 55 pts 24 + 47
2 Paris 52 pts 24 + 29
3 Nice 49 pts 23 + 20

Les Aiglons de Lucien Favre:
Gardiens : Cardinale, Benitez.
Défenseurs : Souquet, Baysse, Burner, Le Marchand, Dalbert, Dante.
Milieux : Belhanda, Seri, Eysseric, Walter, Obbadi, Cyprien, Marcel.
Attaquants : Balotelli, Srarfi, Plea, Donis.

C’est la première fois qu’apparaissent dans le groupe les nouvelles recrues, Obbadi et Srarfi. Bienvenue !
Les matchs contre St Etienne sont toujours particuliers depuis ce fameux match perdu à Nice parce que l’arbitre n’avait pas sifflé au moins un penalty évident pour Nice.
St Etienne récent vainqueur de derby contre Lyon croit que le match à Nice va leur rapporter trois points.
A l’inverse, les Niçois doivent une revanche à leurs fans après le 0-3 encaissé, dans le même temps, à Monaco.
Pour ne pas se laisser distancer par Monaco et Paris, Nice doit vaincre et rien que vaincre.
Les Aiglons doivent refermer leur mauvaise passe récente.
Les victoires donnent trois points. Trois nuls que trois points…
Je n’imagine pas une seconde un autre résultat que la victoire de Nice.
Cette saison, il y a deux championnats: celui avec Monaco, Paris, Nice, et puis l’autre, avec le reste.
Ce n’est pas de la prétention, rien que de la réalité.

[Post dédié à Anthony Mounier]

Permalien 16:10:32, Catégories: GRAND MONSIEUR, ANQUETILLEMENT  

Roger Walkowiak s'est échappé pour toujours

Roger Walkowiak, d’origine polonaise, avait un caractère en acier trempé, un vrai champion.
Il en voulait aux langues de vipères qui disaient qu’il avait “eu de la chance".
Non ! son Tour, il l’a gagné et bien gagné.
Personne ne gagne un Tour facilement, cela n’existe pas.
Après avoir remporté la Grande Boucle, le champion est retourné travailler en usine !
Depuis 1903, seuls 21 Français ont gagné le Tour de France.
Sur terre, il ne reste plus que quatre champions français vainqueurs du Tour.
C’est dire que tout le monde ne peut pas remporter cette épreuve phare.

Les Français vainqueurs du Tour de France:
1985 Bernard Hinault
1984 Laurent Fignon
1983 Laurent Fignon

1982 Bernard Hinault
1981 Bernard Hinault
1979 Bernard Hinault
1978 Bernard Hinault
1977 Bernard Thévenet
1977 Bernard Thévenet
1967 Roger Pingeon
1966 Lucien Aimar
1964 Jacques Anquetil
1963 Jacques Anquetil
1962 Jacques Anquetil
1961 Jacques Anquetil
1957 Jacques Anquetil
1956 Roger Walkowiak
1955 Louison Bobet
1954 Louison Bobet
1953 Louison Bobet
1947 Jean Robic
1937 Roger Lapebie
1934 Antonin Magne
1933 Georges Speicher
1932 André Leducq
1931 Antonin Magne
1930 André Leducq
1923 Henri Pélissier
1911 Gustave Garrigou
1910 Octave Lapize
1908 Lucien Petit-Breton
1907 Lucien Petit-Breton
1906 René Pottier
1905 Louis Trousselier
1904 Henri Cornet
1903 Maurice Garin
*

* En gras, les champions disparus

Classement général final du Tour de France 1956

1 Roger Walkowiak/ France Nord-Est - Centre 124 h 01 min 16 s
2 Gilbert Bauvin/ France + 1 min 25 s
3 Jan Adriaensens/ Belgique 3 min 44 s
4 Federico Bahamontes/ Espagne 10 min 14 s
5 Nino Defilippis/ Italie 10 min 25 s
6 Wout Wagtmans/ Pays-Bas 10 min 59 s
7 Nello Lauredi/ France Sud-Est 14 min 01 s
8 Stan Ockers/ Belgique 16 min 52 s
9 René Privat/ France 22 min 59 s
10 Alves Barbosa/ Portugal Luxembourg-Mixte 36 min 31 s

[Post dédié à Marcel Morlino et Louis Nucéra]

Permalien 10:54:43, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Les cinq livres des faits et dits de Gargantua et Pantagruel (Gallimard)

On parle et on cite souvent Rabelais, c’est déjà un exploit quand on songe qu’il est mort en 1553. Pour son décès, on en est sûr. Par contre, on n’est pas certain de sa date de naissance que l’on s’accorde à situer vers 1483. L’écrivain a donc vécu 70 ans, ce qui est beaucoup pour son époque, où chaque bébé devait vraiment naître costaud pour survivre. Donc on parle et on cite souvent Rabelais mais qui le lit ou l’a lu ? Bonne occasion à saisir. Merci aux éditions Gallimard. 32 €, voilà un bel investissement pour un chef d’œuvre de la littérature mondiale. Le livre comporte aussi 263 images sur l’iconographie rabelaisienne. L’édition bilingue est vraiment un régal car elle permet de comparer la parole de Rabelais au français actuel. Exemple : «Un des escuyers chopant et boytant contrefaisoit le bon et noble seigneur…» devient «Un des écuyers trébuchant et boitant imitait le seigneur…» Ou plus significatif : «De mode qu’en grande braveté» = «De façon qu’il se vante….» Rabelais ne se résume pas, c’est un torrent de mots, une cascade d’expression, un athlète du verbe, un enseignant du désapprendre, un poète naturel, un surréaliste avant l’heure, un assoiffé d’émotion, une liqueur du vocabulaire, un espion de la connerie humaine, un illusionniste sans trucage, un amoureux de la vie, un ennemi des menteurs, un ami du XVIe siècle qui traverse les siècles. Un prêtre de la libre parole. Outre ses immenses qualités d’écrivain c’était un médecin. Il connaissait l’homme, par l’esprit et par le corps. Le patrimoine littéraire de la France est une bienfait pour l’humanité.

-Les cinq livres des faits et dits de Gargantua et Pantagruel. Edition intégrale bilingue. Sous la direction de Marie-Madelaine Fragonard avec la collaboration de Mathilde Bernard et Nancy Oddo. Adaptation de l’ancien français par Marie-Madelaine Fragonard. (Quarto. Gallimard, 1657 p., 32 €)

Permalien 10:42:03, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Une rumeur -beurk !- annonce l'icône publicitaire Griezmann à MU pour remplacer le mythique Rooney, meilleur buteur de tous les temps chez les Red Devils

Juste avant le coup d’envoi du quatrième tour de la FA Cup contre Wigan le 29 janvier 2017 (4-0), Manchester United a fêté Wayne Rooney, devenu meilleur buteur de l’histoire de Man United la semaine d’avant lors de son égalisation à la dernière seconde du temps additionnel sur le terrain de Stoke City (1-1).
Le mythique Red Devil a reçu des mains de Sir Bobby Charlton le trophée pour célébrer son 250e but en 546 matchs sous le maillot de MU, un de plus que Charlton (249 buts en 758 matches entre 1956 et 1973).
Une rumeur - beurk!- dit que Rooney quitterait le club pour qu’il être remplacé par Griezmann.
Le Français a un besoin express de trouver un grand club afin de jouer avec des joueurs qui soient en mesure enfin de lui faire remporter des trophées. Jusqu’à présent, Griezmann a perdu tous les matchs importants qui donnent des titres: finales de la C1 2016, de l’Euro 2016. Il vient encore de se faire éliminer en Coupe d’Espagne 2017 devant le Barça, en 1/2.
Rooney a sa carrière derrière lui. Il n’a plus rien à prouver.
Il peut aller en Chine s’il veut et ramasser encore un peu plus d’argent. Là-bas il pourra boire, et trottiner sur la pelouse, sans aucune pression, sauf celle de la bière.
Griezmann à MU ? Il faut savoir que chaque match de MU est vécu comme une finale de C1. A MU, il faut jouer pour gagner tous les matchs et avec la manière en plus. Ce que n’arrive plus à faire le club depuis 2013.
Agé de 29 ans, Wayne Rooney avait déjà effacé Sir Bobby Charlton du livre des records. De fait, Rooney est désormais aussi le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe d’Angleterre avec 50 buts devant Sir Bobby Charlton (49 buts) et Gary Lineker (48 buts).
-«C’est un grand honneur pour moi. Sir Bobby Charlton est une légende de l’équipe nationale et de Manchester United. Je sais qu’il sera fier de savoir que c’est un capitaine de Manchester United qui a battu son record » avait dit Rooney après sa 107e sélection, au cours de laquelle il marqua son 50e but sur penalty à la 84e minute à Wembley, signant la victoire 2-0 de l’Angleterre contre la Suisse en Eliminatoires de l’Euro 2016.
Wayne Rooney est une légende du football mondial.
Ce n’est pas une starlette des réseaux sociaux, twitter and co.

Aujourd’hui, on peut perdre la finale de la C1, puis perdre celle de l’Euro, et devenir l’emblème du football français. Les temps changent: plus besoin d’être Kopa, Platini ou Zidane.

07.02.17

Permalien 13:08:43, Catégories: GRAND MONSIEUR, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Hatem Ben Arfa, le virtuose indestructible

Le récital de Ben Arfa à Rennes

Mardi 7 février 2017
24e journée de L1
Paris 2-1 Lille
Buts pour le PSG: Cavani (70e), Lucas (90e + 2)
But pour Lille: de Preville (86e)

Classement
1er Monaco 55 pts 24 matchs + 47
2 Paris 52 24 + 29
3 Nice 49 23 + 20

APRES LE MATCH:
Dans ce match, Lille a joué 10 derrière. Match bloqué. Ben Arfa ressemblait à un Stradivarius sur un parking de bulldozers. Di Maria s’est agité dans de manière très désordonné.
Ben Arfa et Draxler ont quitté la pelouse à 0-0 au profit de Rabiot et Lucas.
Finalement Cavani a ouvert le score avant que Areola ne rate un dégagement au pied et offrit l’égalisation.
Le match aurait dû en rester là mais Lucas marqua un but en grossière position de hors jeu. L’arbitre de touche n’a pas levé son drapeau.
Le but de Lucas aurait dû être refusé.
Monaco devrait avoir cinq points d’avance sur Paris au lieu de trois. Six en fait, grâce à leur goal average.
Qui peut-être contre la vidéo dans ce cas-là ?

AVANT LE MATCH
Imaginez une seconde que Ben Arfa se soit comporté comme Payet quand Unai Emery l’a dégradé en le mettant dans les tribunes, même pas sur le banc …. S’il avait fait le caprice de vouloir quitter le PSG, Ben Arfa aurait été critiqué vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Payet, non, il fait la Une des journaux, comme si c’était une star du football mondial.
Vous vous souvenez de Cabaye ? Celui qui est surtout Boss dans la publicité a fait un voyage express au PSG, incapable de s’y imposer.
Et Jesé, il est où ? Déjà à Las Palmas.
Et Krychowiak, il fait quoi ?
Ces deux joueurs ont coûté près de 60 M€, les deux ensemble.
Résultat ? grosso modo, des joueurs fictifs
Hatem Ben Arfa est venu gratuitement de Nice. Quel cadeau !
On lui a mis plein de bâtons dans les roues mais il s’est montré IN-DES-TRUC-TI-BLE.
Dire que Deschamps ne l’a pas pris à l’Euro 2016 alors que Ben Arfa fut le meilleur joueur en L1 2015-2016 ! Ibrahimovic n’est qu’un buteur, lui.
Ben Arfa peut jouer ailier, attaquant en pointe ou en 10.
D’évidence, Emery ne le connaissait pas, je parle du terrain. La tendance change car Ben Arfa s’est toujours montré disponible. Voilà un international irréprochable.
Ben Arfa est sous médiatisé dans un monde où les tatouages comptent plus que les passes en profondeur.
Ben Arfa respire le football car il EST le football. Hélas! de nos jours, les marathoniens sont plus recherchés que les caresseurs de cuir.
Contre Rennes, Ben Arfa a centré pour Lucas, en tournant tout son corps, comme Cruyff
En partant sans ballon sur la gauche, il a libéré de l’espace à Draxler pour qu’il puisse mieux tirer… et marquer.
Sur son propre but, Ben Arfa a feinté le gardien.
Match complet, plein, beau, efficace. Il a tenté et offert.
Au suivant !

06.02.17

Permalien 13:41:49, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

6 février 1958-6 février 2017: le crash de Munich avec les Red Devils de Sir Busby

Hommage à tous les Red Devils morts le 6 février 1958. Eric Cantona a offert la recette de son jubilé 1998 aux familles des victimes, sans le dire aux médias.

Lors de la catastrophe aérienne de Munich, le 6 février 1958, vingt-trois personnes ont perdu la vie, dont huit Busby Babes.
Foulkes a réussi à s’extirper de l’avion disloqué, au sol.
Avant la perte de ses amis, il était un winner acharné.
Après la mort de ses amis, il se contenta de jouer de manière à la fois consciencieuse et silencieuse.

Les 8 Red Devils morts lors du crash
:
Geoff Bent
Roger Byrne ©
Eddie Colman
Duncan Edwards (le stratège immense jeune star est mort à l’hôpital le 21 février 1958)
Mark Jones
David Pegg
Tommy Taylor
Liam Whelan

Membres du staff morts dans l’avion:
Walter Crickmer, secrétaire
Bert Whalley, entraîneur
Tom Curry, entraîneur

Les joueurs survivants:
Johnny Berry
Jackie Blanchflower (1933-1998)
Dennis Viollet (1933-1999)
Ray Wood (1931-2002)
Bobby Charlton (1937)
Bill Foulkes (1932-2013)
Harry Gregg (1932)
Kenny Morgans (1939-2012)
Albert Scanlon (1935-2009)

Le manager Matt Busby (1909-1994), très grièvement atteint, a survécu à ses blessures avant de décider de rester à son poste pour honorer la mémoire de ses jeunes joueurs disparus.
“Je ne veux pas qu’ils soient morts pour rien", a-t-il dit après l’accident.
“Ils ne sont pas morts pour rien", a-t-il dit après la victoire en C1.
Avec le trophée de 1968 tout près de lui, il eut ce mot historique: “Ce n’est qu’un début…”

Permalien 10:04:46, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

D'évidence, Nice va devoir faire redescendre les Verts sur terre

Nice avec trois nuls de suite, une victoire et une défaite vient de vivre sa période la plus creuse depuis août 2017. Il y a pire comme période néfaste. Après ce coup d’arrêt, un peu de socca et ça repart !

Mercredi 8 février 2017
Nice – St-Etienne, 24e journée de L1, 19h.
Dimanche 12 févier
Rennes – Nice, 25e journée de L1, 15h.

Dans l’euphorie de la victoire de St Etienne lors du derby contre Lyon, un joueur anonyme, parce que non filmé quand il parlait, a déclaré:
-"On ira gagner à Nice…”
C’était donc la voix off d’un joueur du match au moment où lui et ses coéquipiers fêtaient leur succès devant le kop.
On eût dit un après match à Liverpool dans les années 1960.
Le joueur de St Etienne, sans s’en rendre compte, ont motivé Nice et ses supporters.
Cette déclaration à la cantonade, c’est vraiment faire peu de cas de la situation de l’OGCNice (3e)qui compte 13 points de plus que l’ASSE (5e).
Ce n’est pas parce que Nice a perdu à Monaco que Nice va perdre contre St Etienne.
Les caméras de C + se sont attardées comme jamais dans un autre stade dans ce moment de célébration de ce qui ne fut qu’un match sans enjeu autre que la gloriole locale.
La chaîne vendait son produit foot, il ne faut pas être dupe.
J’ai immédiatement comparé à l’Angleterre. Dans les stades anglais, il est désormais interdit de se mettre debout. Il m’a semblé que toute cette tribune verte n’avait que des gens debout.
Ensuite, sur le terrain… Fin de match déplorable, bagarre générale. Deux expulsions de joueurs lyonnais. Et surtout aucun protocole: à la fin du match, les joueurs des deux camps se sont ignorés, pas de serrement de mains. Il aurait fallu voir les joueurs de deux camps se saluer, comme à la fin des combats de boxe.
Pour résumer: la première mi-temps fut un beau match gagné 2-0 par l’ASSE.
Le néo lyonnais Memphis n’aurait jamais dû jouer. Il a été catastrophique. Passer de Manchester United à Lyon, quelle régression. Un vrai choc. L’OL a fait jouer sa vedette pour l’exhiber. Le joueur est complétement à côté de ses pompes. Il n’y peut rien. Tout le monde sait que le coaching à Lyon ne se fait pas que du banc.
Revenons à Nice. Nice pense le contraire du joueur vert. Nice va tout faire pour battre St Etienne. Les Aiglons doivent se ressaisir et reprendre leur football en main si j’ose dire.

05.02.17

Permalien 00:20:19, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Monaco remporte le derby 3-0 devant Nice pas assez créateur

Dans la défaite comme dans la victoire, Lucien Favre reste un Grand Monsieur. Nice a 49 points à la 23e journée. D’habitude, il faut attendre la fin du championnat pour en avoir… moins ! Des ignares vont dire que Nice a perdu le championnat à Monaco mais c’est absolument faux. Rien n’est acquis pour personne. Rien n’est perdu pour personne. La compétition est loin d’avoir rendu son verdict.

Samedi 4 février 2017
AS Monaco 3-0 OGC Nice
Buts pour Monaco: Germain (47′), Falcao (60′, 80′) pour Monaco.

AS Monaco : Subasic - Sidibé, Glik, Jemerson, Mendy - Silva (Dirar, 88e), Fabinho, Bakayoko, Lemar -Germain (Moutinho, 77e) Falcao (Mbappé, 90e).
Manager: Jardim

OGC Nice : Cardinale - Baysse ©, Dante, Sarr (Belhanda, 64e) - Souquet, Cyprien, Seri, Dalbert - Plea, Balotelli, Eysseric.
Manager: Favre

Classement
1 AS Monaco 52 pts 23 m + 46
2 Paris 49 23 + 28
3 OGC Nice 49 23 + 20
4 Lyon 37 22 + 13
5 St-Etienne 36 23 + 8

On va vu ce qui sépare encore Nice de la C1 car ce match-là c’était une grosse affiche pour Nice, avec grosse pression.
Lucien Favre a bien tenté avec un inédit 3-4-3 pour empêcher Monaco de trop libérer les chevaux.
La première mi-temps s’est soldée par un 0-0 mais Cardinale avait effectué des arrêts décisifs alors que Nice fut très timide dans ses tentatives. Faisant trop circuler la balle dans son camp, en panne d’animation dans le secteur créatif. Trop laborieux dans ses tentatives, pas assez de tranchant dans les entreprises offensives. Il n’y avait pas de créateur. Balotelli ne recevait pas de ballon pour tenter de déchirer le rideau défensif de Monaco.
Nous n’avions pas la grinta indispensable dans un derby.
Au retour des vestiaires, un autre match allait commencer, c’était évident.
Et c’est Bernardo Silva qui allait perforer, percuter côté droite avant de renverser le jeu coté gauche, avec descente sur l’aile d’une flèche qui centra … et but de Germain ! L’ex Niçois ne célébra pas son club. Grande classe. D. Deschamps présent dans le stade va-t-il enfin récompenser Germain en le sélectionnant en équipe de France? Le deuxième but, bis repetita! Bernardo Silva fut encore à la manœuvre. Quel talent !
La messe était dite. Après 3-0 ou 4-O cela ne change rien.
Monaco a gagné chez lui, comme Nice gagna à Nice au match aller. Rien d’illogique.
Monaco a mérité sa victoire, indiscutable.
Nice ne s’est pas vraiment révoltée et a manqué de précision, et même d’envie et surtout de tentative heureuse dans ses rares temps forts.
Perdre à Monaco ce n’est pas déshonorant, loin de là. Il y avait la place, mais Nice n’a pas su être réaliste dans ces rares séquences offensives.
Le championnat ne s’est pas joué sur ce match.
Il reste encore 45 points, comme l’a rappelé Baysse.
C’est énorme 45 points.
Nice n’a perdu que deux fois en 24 journées, ce qui reste un exploit sans précédent à Nice.
Il va falloir battre St Etienne dès mercredi 8 février.
Rebondir vite, chasser encore plus vite le doute.
Reconnaître le talent de son adversaire, ce n’est pas une faiblesse.
Après une défaite, il faut l’effacer pour une victoire.
Il faut se servir de tout pour avancer.
Belhanda, convalescent, n’a pas pu être aligné d’entrée de jeu.
Il ne faut pas broyer du noir et admettre la défaite.
Nice n’a pas perdu contre le cours du jeu.
Cap sur Allianz Riviera pour y recevoir St Etienne. Défaite interdite, nul interdit, sinon c’est toute la belle saison qui va s’évanouir. Dès mercredi 8 février, Nice doit évacuer le faux pas en principauté et n’avoir perdu que deux matchs depuis cet été, c’est remarquable.
Pour l’instant, il y a deux championnats: celui avec Monaco, Nice, Paris, et celui, avec tous les autres.
A Dijon, Paris en était à 1-1 quand Ben Arfa est entré et … a contribué au 1-3.

"La politique devrait être une vocation et non pas un métier." Au plus grand mépris du peuple, la France est un gâteau que se partage la caste de la démocratie totalitaire

Le grand Jean Gabin avec les mots de Michel Audiard. Voilà deux grands hommes. Je vous rappelle que Jean Gabin fut un grand résistant et qu’il libéra Paris et donc la France. Ce n’était pas un politicien qui se remplit les poches en temps de paix avec l’argent des contribuables. Jean Gabin demeure un exemple. C’est un véritable héros. Voilà pourquoi il est si parfait dans Le Président.

Est-ce que l’on vivra assez pour voir une Révolution, celle qui rendra le peuple souverain ?
Le peuple va-t-il encore longtemps se faire confisquer le pays par une poignée de profiteurs, tous partis politiques confondus ?
Pour un Pierre Mendès France combien de voyous ?
Emmanuel Berl m’a dit ce mot que lui a confié Edouard Herriot: “Il faut choisir: la politique ou l’argent ?” Lui avait choisi la politique.
La nouvelle affaire salit une nouvelle fois la France.
Une de plus ! Droite, gauche, même combat.
On nous promet l’extrême droite. Cela serait encore pire !
En fait, les élus ne servent pas la France mais se servent d’elle.
Ecoutons encore une fois Gabin-Audiard-Simenon-Verneuil.
Tout est dit. On était en 1961. C’est toujours d’actualité, hélas !

04.02.17

Permalien 11:55:08, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Les deux plus belles équipes actuelles, Nice et Monaco, c'est le vrai derby des leaders, à l'inverse de ASSE-OL

23e journée de L1
Samedi 4 février 2017, 17 h/ Canal + Sport et beIN SPORTS 1
Monaco - OGCNice

C’est la première fois que je vois Nice et Monaco s’affronter au début des matchs retour alors que les deux clubs occupent les deux premières places du championnat.
Une sublime affiche que je pensais impossible.
Les deux voisins de la Côte d’Azur nous régalent depuis août 2016.

Les Aiglons de Lucien Favre à Monaco:
Gardiens : Cardinale, Benitez.
Défenseurs : Souquet, Baysse, Burner, Le Marchand, Dalbert, Dante, Sarr.
Milieux : Seri, Walter, Cyprien, Koziello, Eysseric, Belhanda.
Attaquants : Balotelli, Plea, Donis

Les Monégasques de Leonardo Jardim:
Gardiens : Subasic, De Sanctis, Sy.
Defenseurs : Diallo, Glik, Jemerson, Mendy, Sidibé, Touré.
Milieux : Bakayoko, Dirar, Fabinho, Moutinho, Boschilia, Lemar, N’Doram, Silva.
Attaquants : Falcao, Germain, Mbappé.

Classement:
1 Monaco 49 22 + 43
2 OGC Nice 49 pts 22 matchs + 23
3 Paris 46 22 + 26
4 Lyon 37 21 + 15
5 Saint-Etienne 33 22 + 6

Lors de la 23e journée de L1, après le derby de la Côte d’Azur, Paris se rendra à Dijon, à 20 h. Le pays de la moutarde ne part pas vaincu au coup d’envoi.
Le lendemain à 21 h se déroulera St Etienne-Lyon.
L’unique quotidien sportif du 3 février a mis en UNE une publicité avec ASSE-OL en gros et monaco-nice en petit ! Ils nous vendent ASSE-OL comme le grand derby de la journée mais que pèse le match du 5e de L1 contre le 4e quand la vieille a lieu la rencontre au sommet entre le leader au goal-average qui accueille son voisin, 2e de L1 ?
Nice sur les hauteurs du classement depuis des mois, cela reste un exploit sans précédent.
Le duel Jardim (Monaco) et Favre (Nice) sera le duel entre les deux meilleurs coachs de L1.
Belhanda pourrait faire son retour dans le onze niçois.
Au coup d’envoi, c’est du 50-50.
Le stade sera Niçois. Reste la pelouse.
J’espère voir un grand Balotelli, je souhaite le voir peser sur la défense. Qu’il marque ou pas, il fait peur.
Le fin technicien Belhanda fait son grand retour.
Les deux nouveaux Aiglons, Bassem Srarfi, jeune milieu offensif et Mounir Obbadi, lui aussi milieu de terrain, ne seront pour l’instant que téléspectateurs.
Une victoire de Nice à Monaco est tout à fait possible car les médias mésestiment les Aiglons. Les journaux ne parlent que de Paris, Marseille, Lyon, Lille. A Nice, les trains arrivent trop à l’heure.

[Post dédié à tous les Niçois qui vont à Monaco en deux roues]

Pour suivre tout le match avec l’aller-retour Nice-Monaco par la Basse Corniche, sur le site officiel de l’OGCNice

http://live.ogcnice.com/fr/726/monaco-nice

03.02.17

Permalien 15:20:59, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Jean-Edern Hallier, l’idiot insaisissable, Jean-Claude Lamy (Albin Michel)

600 pages sur Jean-Edern Hallier… Faut le faire, faut les écrire. Jean-Claude Lamy est un constant serviteur des lettres, dans le grand sens. Il se met en quatre pour parler des autres, de Brassens à Hallier. Le biographie est attractive pour ceux qui ont vu à l’œuvre JEH mais sans doute aussi pour ceux qui vont le découvrir. JEH avait beaucoup de talent mais il s’est épuisé dans le PAF. Au moment de son enlèvement qui a fait couler beaucoup d’encre, sans être de l’ampleur de celui du baron Empain, un automobiliste à témoigner : «Monsieur Edern-Hallier m’a fait signe de m’arrêter au milieu de la route et il m’a dit :
-Vite, vite, il faut trouver une cabine téléphonique…
-Vous voulez appeler votre femme… ?
-Non, l’AFP ! »
J’ai entendu ce témoignage à la radio et je ne l’ai jamais oublié. Tout JEH est dans cette libération… D’abord, la presse. A force de faire tout et n’importe quoi, on ne le prenait vraiment plus au sérieux. Avait-il vraiment été enlevé ou… ? On songe à l’attentat de l’Observatoire de François Mitterrand. Qui se ressemble s’assemble. FM appréciait JEH qu’il plaçait très haut jusqu’au moment où JEH - déçu de ne pas hériter d’un poste, et sans doute celui de la rue de Valois pour devenir le Malraux de la bande FM- voulut dévoiler que le leader politique avait une fille cachée. Quand l’indomptable a voulu publier un livre pour révéler l’enfant secret, et le passé vichyste du président socialiste aucun éditeur n’a voulu prendre le risque, cela prouve la réelle puissance de FM qui faisait vraiment peur car ce livre aurait été un best-seller. Aujourd’hui, avec internet on ne peut plus cacher une telle information : Bill Clinton a dit qu’on n’avait plus que 15 minutes pour empêcher internet de faire la propagation d’une information, vraie ou fausse. Un ex futur candidat à la plus haute fonction de notre république bananière en sait quelque chose ! Sa Pénélope va avoir du temps pour faire du tricot.
En 2017, on reparle de JEH par le biais de L’Idiot International, son journal dont il disait qu’il est une «Canard Enchaîné haut de gamme». Cruelle appréciation que d’aucuns diront celle d’un mégalo. Aujourd’hui, le Canard existe toujours alors que L’idiot a rendu l’âme. Le journal de JEH existait surtout grâce à lui mais il faut lui reconnaître d’avoir su créer un essaim de plumes diverses et variées où se côtoyaient tous les courants politiques. Un bel espace de liberté qui passait à la sulfateuse les serviteurs de la tontonmania.
JEH ne laissait personne indifférent. Quand il faisait une émission littéraire, il jetait en arrière par-dessus son épaule les bouquins qu’il méprisait par leur absence de style, de talent. Plus il vieillissait, plus il ressemblait physiquement à Céline. Je me souviens de son frère qui apparaissait parfois à la télévision, en bon frangin pour dire que son frérot était un bon gars passionné. Je revois aussi Jean d’Ormesson vantait la prose de JEH. Cela faisait bien de reconnaître la subversion de l’iconoclaste.
Tout le livre de Jean-Claude Lamy remonte le fleuve Edern-Hallier, une sorte de Coluche de l’intelligentsia. De nos jours, il n’y a plus que des produits commerciaux. JEH ruait dans tous les brancards au risque de passer pour un imbécile comme dans certains entretiens entre deux portes où plus malin que lui le mettait en boîte. Mis sur écoute par l’Elysée, JEH était devenu un ennemi à abattre alors que l’on pensait qu’il n’était plus qu’un clown.
On n’a pas oublié qu’il s’est fait casser la gueule par François Chalais qui n’a pas aimé que JEH lui lance à la figure son passage à Je Suis Partout. [Du 4 février au 16 août 1944, Chalais y fut en effet critique littéraire sous son vrai nom : François-Charles Bauer]. Comme tous les pamphlétaires, JEH était excessif et ce jour-là il avait mis le paquet sur une estrade où siégeait Philippe Bouvard qui n’en demandait pas tant.
JEH avait un superbe tempérament avec une vraie passion pour la littérature. Beaucoup d’auteurs sont cultivés mais lui avait en plus du talent, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Il s’est brûlé les ailes dans le PAF au point de mourir à vélo, comme un albatros baudelairien. Sa mort est enveloppée de mystère : a-t-il vraiment été emporté par un ultime coup de tonnerre interne et intime ou l’a-t-on poussé vers la sortie ? Comme Cravan, il a droit à sa légende. Il faut lui reconnaître d’avoir été un homme courageux. Sous le masque de l’amuseur public, il y avait un chevalier qui combattait le pouvoir. Certes, il se vengeait de ne pas avoir été invité au partage du gâteau rose mais on doit lui reconnaître le mérite d’avoir été un homme libre. Et quand on étudie la littérature qui a fait suite aux Hussards, il ne faut pas oublier de le citer et surtout de le lire.

-Jean-Edern Hallier, l’idiot insaisissable, Jean-Claude Lamy (Albin Michel, 600 p., 26 €)

Permalien 00:43:28, Catégories: BALLES NEUVES, GRAND MONSIEUR  

Roger Federer ou la catharsis du monde par la beauté gestuelle

Je n’arrive pas à m’en remettre. Et c’est tant mieux !
Dimanche 29 janvier 2017 fut un très grand jour mais personne n’en a vraiment parlé comme il le fallait.
La finale de l’Open d’Australie 2017 a été historique avec deux grands champions. Rafael Nadal a été digne dans la défaite. Quelle classe !
Les politiciens devraient prendre exemple sur Nadal et Federer.
Après Borg et McEnroe, je ne pensais pas revoir des champions d’un tel calibre. Et depuis leur baisse de forme, je pensais que leurs duels appartenaient au passé, plus visible que sur YouTube.
Ce match a eu un vainqueur: le tennis. Et plusieurs perdants: tous les absents.
Murray et Djokovic, eux, me laissent de marbre.
Federer parvient à me faire entrer dans sa tête comme autrefois Senna.
Quand Federer a été père, les observateurs ont dit : “C’est fini. Il est passé à autre chose…”
Non, Federer aime ses enfants mais aussi toujours s’entraîner et jouer au haut niveau.
C’est du jamais !
Lui, ne joue pas pour l’argent cela se voit.
Nadal, non plus.
Un vœu: les revoir encore et encore.

02.02.17

Permalien 16:19:27, Catégories: GRAND MONSIEUR, PARIS SERA TOUJOURS PARIS  

Hatem Ben Arfa "Petrossian", le distributeur de caviar lors de Rennes-PSA (0-4)

Ben Arfa est un grand joueur de football et non pas une starlette inventée par les médias. C’est un romantique dans un monde aussi vulgaire qu’un reality show.

16e de finale/ Coupe de France 2017
Mercredi 2 février 2017
Rennes 0-4 Paris
Buts pour Paris: Draxler (27e, 68e), Lucas (38e), Ben Arfa (90e)

PSG: Alphonse Areola Maxwell,Presnel Kimpembe, Serge Aurier, Marquinhos, Adrien Rabiot, Thiago Motta (Blaise Matuidi, 69e), Christopher Nkunku, Lucas Moura (Gonçalo Guedes, 76e) Julian Draxler (Javier Pastore, 68e), Hatem Ben Arfa

Avec deux passes décisives concrétisées par les buts de Lucas et Draxler (le second), plus le 4e but à son actif, Ben Arfa a été au cœur du jeu de son équipe qu’il a largement contribué à faire gagner à Rennes. Comme quoi le PSG peut vivre sans Verratti, Cavani et surtout Di Maria.
A Rennes, Ben Arfa a été titulaire et a fait tout le match. Una Emery a enfin tranché: exit Jesé (parti voir ailleurs) et Krychowiak.
A Rennes, on a vu que Ben Arfa s’entend très bien avec Draxler comme il s’entend très bien avec Verratti.
On a vu que lors du 4e but, toute l’équipe est venue embrasser Ben Arfa, ce qui signifie qu’il est non seulement parfaitement intégré mais très aimé par ses coéquipiers.
Pendant tout le match on a vu l’intelligence de jeu de Ben Arfa, obligé de jouer sur le front de l’attaque alors que ce n’est pas un 9 de métier. Il décroche pour devenir un 9,5/10. Quand on le voit bouger, il respire le football comme Bernardo Silva à Monaco.
Les incompétents- comme ceux qui pérorent contre lui à la radio- disent que Ben Arfa ralentit le jeu. A la vérité, ils croient que Ben Arfa est lent tout simplement parce qu’il conserve le ballon, comme jadis le faisait Zidane.
Les grands joueurs gardent le ballon, voient le jeu et le donnent ensuite.
Les joueurs sans envergure, eux, s’en débarrassent vite.
Cavani est à la conclusion, rien qu’à la conclusion.
Ben Arfa est à la création et à la finition.
Hatem Ben Arfa est de très loin le meilleur footballeur français en activité. Il n’a rien à envier à Griezmann, mis en avant par la presse et D. Deschamps, et encore moins à Payet. Pour soulager le portefeuille des fans de West Ham, qui ont acheté un maillot floqué PAYET, la direction du club anglais a décidé de rembourser un tiers du prix aux acheteurs choqués dans leur admiration pour un joueur qui n’a plus voulu jouer pour eux.
Ben Arfa n’a pas fait son caprice quand Emery l’a mis en tribune !
Ben Arfa n’a pas besoin de se péroxyder les cheveux pour se faire remarquer.
Et Ben Arfa saurait très bien faire la pub pour des rasoirs si on le lui demandait.
Ben Arfa n’a aussi rien à envier à Pastore. Les deux joueurs peuvent jouer ensemble, on l’a vu à Rennes.

PS: Itélé, 20 h foot, jeudi 2 février 2017, en direct. : Coupe de France, PSG, Ben Arfa, Griezmann, Payet, OM, Lille, la CAN…
http://www.itele.fr/magazines/20h-foot/20h-foot-du-02022017-172709

Permalien 16:17:35, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

Catastrophe industrielle: Man United incapable de battre le 19e à Old Trafford !

Manchester United est devenu comme Liverpool et Arsenal, soit un club qui ne gagne plus rien. Mourinho c’est l’arroseur arrosé: le spécialité des échecs, c’est lui !

Mercredi 1er février 2017
23e journée de Premier League
Manchester United 0-0 Hull City

Classement:
1 Chelsea 56
2 Tottenham 47
3 Arsenal 47
4 Liverpool 46
5 Man City 46
6 Man United 42

MU a laissé une belle occasion de revenir à deux points de Liverpool.
Au lieu de ça, les joueurs de Mourinho ont fait 0-0 l’avant dernier du classement, soit la pire défense et la pire attaque.
Gavés de suffisance - comme leur coach- les actuels joueurs de MU sont les pires footballeurs de l’Histoire du club qui est le plus riche du monde grâce à Sir Ferguson et à Eric Cantona qui ont relancé la machine rouge vers les sommets.
Ils ne sont mêmes plus en mesure de plier un match face à un adversaire si faible.
Cela ne gêne pas Pogba et Lingard de danser sur une vidéo posté.
Ils n’ont rien compris à MU.
Le respect des joueurs morts empêche de le péter de cette façon.
Surtout quand on ne gagne rien.
A part prendre de gros chèques, cette génération elle fait quoi ?
Les matchs ont lieu sur SFR, personne ne les voit plus en France.
Tant mieux!

STATISTIQUE DU MATCH
Possession: United 67%, Hull 33%
Tirs: United 15, Hull 6
Tirs cadrés: United 6, Hull 2
Corners: United 7, Hull 1

Manchester United: De Gea; Valencia, Jones (Smalling 55e), Rojo, Blind; Carrick © (Rooney 45e), Herrera; Mkhitaryan (Mata 61e), Pogba, Rashford; Ibrahimovic.
Sur le banc: Romero, Young, Lingard, Martial.
Manager: Celui qui a mis le doigt dans l’œil de feu Tito Vilanova

Hull City: Jakupovic; Meyler, Dawson ©, Maguire, Robertson; Clucas, Huddlestone; Markovic, Evandro (Elabdellaoui 72e), Tymon (Ranocchia 66e); Niasse (Hernandez 69e).

Eloge du dégoût (Bernard Morlino/ Le Rocher). Suite et pas fin.

République Française ou République bananière ?

Vu tout ce qui se passe en France, la veille de l’élection présidentielle de 2017, je republie un extrait de mon livre Eloge du dégoût (2012, Editions du Rocher) Le passage ci-dessous provient du chapitre: “Plus personne n’a le droit d’être pauvre” (p.13-p.24).

-"Au sommet de l’Etat, à la Bourse, à la télévision, les menteurs sont en première ligne. Le matin, ils peuvent dire noir. Et le soir, blanc. Selon le principe des dominos, ils se protègent les uns des autres. Duper son voisin est un sport national et nous ne sommes pas loin d’être champions du monde. En démocratie, on ment tout comme dans les dictatures avouées. Seul le dégoût permet d’y voir clair. Les autocrates ont même oublié qu’ils ne sont que locataires de l’Histoire.” (Page 14)

-Eloge du dégoût
de Bernard Morlino
2012, Editions du Rocher

[Post dédié à Jean Moulin & à Charles de Gaulle]

01.02.17

Permalien 16:24:40, Catégories: LA REVUE DE STRESS  

Prison avec sursis et milliers d'euros d'amende pour les handballeurs champions du monde et truqueurs de paris

A peine le championnat du monde de handball est-il terminé que tombe le jugement concernant les paris truqués par les internationaux français. La justice a été bien gentille d’attendre. Les peines du départ ont été alourdies.
Jadis j’étais dithyrambique sur ces sportifs.
Désormais, ils ne m’intéressent plus.
On vient de les voir dans plein de pubs. On a les icônes que l’on mérite.
D’aucuns s’en lavent les mains car les paris n’ont pas été faits en équipe de France.
L’éthique c’est comme un nuage radioactif ! On ne peut pas l’arrêter à la barrière de votre jardin.
Ce jugement ne fera pas grand bruit. Le handball est un sport confidentiel.
Faudrait-il s’identifier à des truqueurs de paris ?
Les spectateurs de la finale de la coupe du Monde 2017 sont comme ceux qui ont voté à la primaire de droite. Ils font quoi maintenant avec le candidat sortant ? Le battu est le gagnant, à la vérité.

Le SMS de Léo Ferré contre la démocratie totalitaire

Une nouvelle fois, un politicien est dans le collimateur de la justice.
Sa défense ? Les yeux embués des conjoints, la condamnation des lanceurs d’alerte.
Les suspects parlent de “lynchage médiatique” mais quand ils occupent les écrans à nous vendre leur salade ils ne disent pas bourrage de cranes.
Chamfort nous a averti qu’en France on condamne celui qui sonne le tocsin et non pas le pyromane.
Droite, gauche, extrême-droite… Tous ont fait la une des faits-divers, toujours pour de l’argent.
Tous pourris ? Sans doute pas mais où sont ceux qui mettent l’honneur avant l’argent ?
Heureusement que la presse est là. Sans elle, nous serions encore plus bernés.

Permalien 00:30:27, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

J-4. Monaco-Nice, le duel au soleil de la Côte d'Azur

23e journée de L1
Samedi 4 février 2017, 17 h/ Canal + Sport et beIN SPORTS 1
Monaco - OGCNice

Classement:
1 Monaco 49 22 + 43
2 OGC Nice 49 pts 22 matchs + 23
3 Paris 46 22 + 26
4 Lyon 37 21 + 15
5 Saint-Etienne 33 22 + 6

Lors de la 23e journée de L1, après le derby de la Côte d’Azur, Paris se rendra à Dijon, à 20 h. Le pays de la moutarde ne part pas vaincu au coup d’envoi.
Le lendemain à 21 h se déroulera St Etienne-Lyon.
Les médias pour une fois ne peuvent pas nous vendre ASSE-OL comme le grand derby de la journée car que pèse le match du 5e de L1 contre le 4e quand la vieille a lieu la rencontre au somment entre le leader au goal-average qui accueille son voisin, 2e de L1 !
Qui au mois d’août 2016 aurait pu dire que Nice en serait à ce stade au début février 2017 ? Personne même pas moi !
Imaginez une seconde que St Etienne soit 2e avec une seule défaite au compteur… On ferait alors des reportages pour l’ouverture du 20 h.
Nice sur les hauteurs du classement depuis des mois, cela reste un exploit sans précédent.
Rira bien qui rira le dernier.
Une défaite à Monaco, que je n’envisage pas, ne ferait pas perdre le championnat à Nice.
Le duel Jardim (Monaco) et Favre (Nice) sera le duel entre les deux meilleurs coachs de L1, et de très loin.
Ce n’est pas très fairplay de le dire mais Nice jouera dans son… jardin !
Je dis cela mais Bernardo Silva (ASM) sera à surveiller comme le lait sur le feu.
De son côté, Balotelli et Plea seront dans le rôle de Sisyphe qui pousse le ballon sur le rocher pour le faire entrer dans la cage rouge et blanche.

Février 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software