Archives pour: Janvier 2017, 25

25.01.17

Permalien 15:24:44, Catégories: LE GYM E BASTA, LA REVUE DE STRESS  

La joie de vivre de l'OGCNice (suite et pas fin) contre la revue de stress

Voici une suite de petits bonheurs qui se succèdent les uns aux autres.
On s’aperçoit qu’il y en a beaucoup.
C’est rare.
A part ça, beaucoup de nouvelles stupéfiantes…
Dans le rugby le dopage n’existe pas.
Dès qu’on en pique un… le corporatisme hurle: “Circulez, il n’y a rien à voir!”
En handball, la France va gagner un nouveau titre mondial. Je reste froid depuis que les dès sont pipés: “Les paris sont faits…” Rien ne va plus !
En handball, on peut aller dans un studio télé, le démonter violemment et puis repartir comme si de rien n’était. Imaginez Nasri et Ribéry faire ça ? Ils seraient jetés à la vindicte populaire. Le handball est surmédiatisé. C’est le régime de Vichy qui a imposé le hand en France.
La politique ?
Le soi-disant Mr Propre candidat à l’Elysée en fait croquer à sa femme. Tu n’étonnes qu’elle soit discrète ! Le Canard Enchaîné fait coin-coin mais en démocratie totalitaire les députés and cie donnent leur argent de poche, issue des contribuables, à qui bon leur semble, c’est “à discrétion” comme ils disent. Les députés ne vont pas voter des lois qui les empêchent de s’en mettre plein les fouilles.
La société civile ne va pas mieux. Un professeur d’université a tapoté dans un micro pour voir s’il marche et a dit: “C’est comme les femmes, faut taper dessus deux fois pour qu’elles comprennent". J’ai entendu ça à la radio. Il prétend que c’est de l’humour. Vu ce qu’il s’est déroulé un sale soir à Vilnius, ça ne me fait pas rire. Ailleurs, une enseignante scotche ses élèves trop agités… J’en suis resté scotché !
En football, Paris a étrillé Bordeaux (1-4), en Gironde, et Lyon, chez lui, en a fait de même contre Marseille (3-1). Pas de quoi se vanter: Bordeaux et Marseille ont fait soirée portes ouvertes.
Il faut attendre Paris-Monaco de dimanche 29 janvier 2017 à 21 h pour ce que ce PSG a dans le ventre.
Le football c’est tout ce qui nous reste. Malgré les coups de hache dans notre passion, ILS ne parviendront pas à abîmer le jeu.

Permalien 11:50:57, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

"Les Bleus, c'est nous". Thibaud Leplat. (Solar),

Larbi Ben Barek. Voilà un vrai grand champion si loin des starlettes actuelles plus connues pour leurs tweets que pour leur football.

Voici un album qui tranche avec les habituels livres sur l’équipe de France qui consiste le plus souvent à nous vendre les joueurs actuels. Ici, les joueurs d’aujourd’hui sont surtout en fin de volume et hélas! sur la couverture. C’est vanter des perdants car perdre l’Euro 2016 au SDF est un échec retentissement. Platini a remporté l’Euro 1984 au Parc des Princes et Zidane a soulevé la Coupe du Monde 1998 à Saint-Denis. La photo de couverture montre les Bleus de Deschamps à l’unisson avec la foule. C’est bien beau - après le bus de la honte en 2010- mais le sport de haut niveau consiste à gagner. En Italie, en Espagne et en Angleterre, un sélectionneur qui perd est renvoyé à ses universités. En France, on lui dit: Bravo et merci ! Ce n’est pas avec une telle attitude que l’on gagne. On nous fait croire (pas dans ce bon livre) que la France peut gagner la Coupe du Monde 2018 en Russie, vaste plaisanterie.
Le livre de Thibaud Leplat vaut mieux que les Bleus de Deschamps qui sont des joueurs twitter avant d’être des joueurs de ballons. Et que dire de Payet qui fait son caprice pour revenir à Marseille. Comme il a gagné contre la Roumanie, ce joueur au demeurant bien sympathique, croit qu’il a un football platinien ou zidanien. Les journaux français se vendent si mal qu’ils inventent des vedettes à la petite semaine. C’est quoi le football de Payet par rapport à celui de Piantoni ?
Tout l’album de Thibaut Leplat a des entrées originales et une iconographie rafraichissante avec les images d’hier. On voit les grands matchs des Bleus, les exploits, les comportements scandaleux de certains arbitres, les joueurs phrares, les images devenues historiques, on passe du noir et blanc à la couleur, on fait sans cesse l’aller-retour entre le passé et le présent exactement comme chacun de nous le fait fréquemment.
Ce beau livre fait du bien au football et c’est l’essentiel.
Il est écrit par un auteur qui fait part de tous ses souvenirs, y compris ceux liés à la télévision et à ses commentateurs.
Vous pouvez l’acheter pour vous ou pour l’offrir. Il n’y a pas d’erreur sur la marchandise.
Je préfère les Bleus de Thibaut Leplat que ceux de Didier Deschamps.

-Les Bleus, c’est nous. Thibaud Leplat. Solar, 220 p., 35 €

Janvier 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software