Un album chez Solar sur les "60 ans de Ballon d'Or, footballeurs de légende"

02.12.16

Permalink 11:46:57, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Un album chez Solar sur les "60 ans de Ballon d'Or, footballeurs de légende"

Le 13 décembre 2016, on remettra le Ballon d’Or 2016 à Cristiano Ronaldo, c’est un secret de Polichinelle, même si on tente régulièrement de le salir, comme la récente affaire fiscale concernant ses droits à l’image. Si Messi et Neymar du Barça sont condamnés alors CR7 doit l’être aussi, ben voyons…
Tout le monde sait que le Portugais, couvert de trophées 2016, les plus grands (Euro avec le Portugal, C1 avec le Real Madrid) est loin devant, intouchable. Avec quatre Ballons d’Or, il se rapproche de Lionel Messi, le joueur de Catalogne en collectionne déjà cinq. Tous les deux sont de la même génération, un peu comme au temps de Platini et Maradona. Si dans la classe politique, le personnel se dégrade, pas en football qui génère toujours d’authentiques champions.
Un bel album présente tous les gagnants du trophée depuis sa création en 1956.
Le trophée, le plus grand à titre individuel, a été créé par France Football, sous l’impulsion des superbes journalistes Gabriel Hanot (ancien international, immense personnalité du football), Jacques Ferran, Jacques Goddet et Jacques de Ryswick (dont je conserve pieusement les ouvrages). A sa création, la récompense est réservée aux joueurs européens.
En 1995, le mode d’éligibilité est modifié: chaque footballeur jouant dans un club européen peut obtenir le Ballon d’Or, à l’exemple du Libérien George Weah.
En 2007, l’attribution devient générale est récompense le meilleur joueur du monde, quelle que soit sa nationalité et quel que soit le club au sein duquel il évolue, en Europe et ailleurs. Aujourd’hui, Pelé et Maradona l’auraient donc aisément si…
Il est donc logique que France Football publie chez Solar une rétrospective globale du trophée.
On y voit des photographies de sa réserve de la caserne d’Ali Baba de presse-sports. J’ai déjà eu l’occasion de regarder la collection alors dans de gros albums près du Palace, faubourg Montmartre. Quel choc pour moi d’aller dans ces locaux mythiques où je croisais Max Urbini et Gérard Edelstein !
L’album s’ouvre sur Stanley Matthews et se referme sur Messi et Ronaldo. Le joueur anglais semble être le grand-père de l’Argentin et du Portugais. Le look a changé terriblement. Il faut dire que Matthews a joué très tard en professionnel.
L’ensemble fourmille de chiffres en tous genres: nombre de buts, classement de chaque Ballon d’Or avec les dauphins mais l’on ne se souvient que des lauréats.
Il y a aussi des entretiens avec les Ballons d’Or extirpés des archives du magazine France Football.
L’album permet de voir l’évolution du look, de la prise de paroles.
Ce livre est un très bon gardien de la mémoire.

-60 ans de Ballon d’Or, footballeurs de légende. Collectif France Football. Préface de Jean-Pierre Papin. Solar, 175 p.,24,90 €

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Octobre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software