Mort du mythique gardien international René Vignal, le "Français volant"

22.11.16

Mort du mythique gardien international René Vignal, le "Français volant"

Jadis chaque année, on organisait un match amical entre Arsenal et le Racing club de Paris afin de donner la recette aux familles anglaises et françaises qui avaient perdu l’un des leurs.

René Vignal (1926-2016) est mort à 90 ans. Un immense joueur vient de s’en aller. L’un des meilleurs gardiens de l’Histoire.

Parcours professionnel
1944-1947 Toulouse
1947-1954 RC Paris
1958-1959 AS Béziers

1949-1954 France France 17

Palmarès
Coupe de France 1949 avec le Racing Club Paris

Mince palmarès mais joueur gigantesque.
D’un si grand footballeur, il ne reste que si peu d’images animées.
Heureusement, on a beaucoup de photos, et des portraits sublimes. J’en ai publié quelques-uns de René Vignal au temps de sa splendeur, avec un pull en laine et une casquette, ou torse nu.
Le grand gardien occupe une bonne place dans ma mythologie. Je ne l’ai jamais vu jouer, cependant les photos et les souvenirs de ses partenaires ou simples témoins visuels m’ont toujours ébloui. Vignal a fait avancer son poste par sa technique et sa présence dans la surface.
Les Anglais l’ont baptisé “le Français volant” en raison de ses plongeons spectaculaires. Il ne pouvait cependant pas réparer toutes les toiles de ses partenaires.
Il était vraiment très bon avec un immense charisme.
Le jeune Jean-Paul Belmondo s’identifiait à lui, un très bel homme.
René Vignal a fait des conneries mais il a payé cher: 10 ans de cabane !
Pendant ce temps, les politiciens évitent la case prison.
Lors d’un match, Vignal, blessé, a fini ailier avec le bras en écharpe parce que les remplaçants n’étaient pas autorisés.
Dans plusieurs de mes livres j’ai dit toute l’admiration que je lui porte.
De son sud-ouest, il m’a écrit pour me remercier de pouvoir dire à ses petits-fils qui il était et ce qu’il avait fait de bien dans sa vie.
Si le football est devenu ce qu’il est c’est grâce à Vignal et aux joueurs de sa génération.
Il fait des casses parce qu’il n’était pas payé comme tant de médiocres joueurs surcotés dans le football d’aujourd’hui.
S’il jouait à présent, Vignal garderait la cage de Liverpool ou de la Juventus, par exemple parmi les clubs de l’élite.
Le présent du grand RCP que je suis allé voir plusieurs fois chez lui dans l’arrière-pays niçois m’a maintes fois parlé de Vignal qui mettait “tête là où personne ne mettait le pied".
Courageux et spectaculaire, le portier international avait une détente exceptionnelle qui lui permettait des plongeons horizontaux.
Vignal fut le héros français de l’après-guerre qui un moment a mal tourné. Cela ne lui fit jamais rompre ses liens avec ses amis dont Albert Batteux et Justo Fontaine.
Je suis fier de lui avoir fait plaisir.

[Post dédié à son ami Antoine Bonifaci]

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Juin 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software