Le triplé de Ronaldo rend invisible Griezmann

20.11.16

Le triplé de Ronaldo rend invisible Griezmann

Inédit… Le discours de C. Ronaldo dans les vestiaires du SDF après la conquête de l’Euro 2016. Pourquoi la presse française étrille dans sa majorité Ronaldo ? Parce qu’ils savent qu’il ne leur accordera jamais d’interview. Antoine Griezmann est fan de David Beckham, on voit le style de carrière: plus de pubs que de football. CR7 lui a toujours fait passer le football avant.

Samedi 19 novembre 2016
Atletico Madrid 0-3 Real Madrid
Buts pour le Real Madrid: Ronaldo (23e, 71e pen, 77e)

Classement
1 Real Madrid 30 points
2 Barcelona 26 points

APRES LE MATCH
D’après les gazettes people, Griezmann vient de s’offrir une McLaren à 350000 euros mais malgré l’achat de ce bolide il n’avance pas sur le terrain: lors du derby à domicile, je l’ai cherché pour voir s’il jouait vraiment tant il n’a pas pesé sur la rencontre. Idem pour Gameiro. Je n’ai vu que Varane dans le camp d’en face. Ronaldo, lui, a un parc automobiles important mais il arrive à oublier son aisance financière afin de se dépouiller pendant les matchs où il donne chaque fois tout ce qu’il a dans le cœur et le ventre. Quand on est une star, il faut assumer son rang. Griezmann n’est pas encore en mesure d’aligner les performances les unes aux autres.
Ronaldo a été étincelant, marquant trois buts: sur coup franc, sur penalty et du plat du droit en pleine course sur un caviar de Gareth Bale.
En face, Griezmann a été invisible, inexistant, transparent. Tout comme Gameiro. Et les deux Français jouaient dans leur stade.
Il y a un monde entre CR7 et Griezmann. Le Portugais est l’un des dix plus grands joueurs de tous les temps. Griezmann est un joueur de sa génération parmi d’autres. Ronaldo est un joueur qui joue chaque match comme si c’était le dernier. Il se remet sans cesse en question, d’une minute à l’autre. Griezmann tourbillonne telle une toupie mais pour quels résultats. Perdre un derby à domicile est la pire des désillusions, et la pire des contre performances. Il est vrai que les médias ont gonflé l’événement alors que l’Atletico Madrid est un petit club.
Zidane a très bien géré son effectif. Match parfait.

AVANT LE MATCH:
Cap à Madrid pour voir le derby. Je veux voir C. Ronaldo vaincre une troisième fois Griezmann, après la finale de la C1 et de l’Euro 2016. En football, je n’ai pas de nationalité. Le Real joue à l’extérieur mais qu’importe, CR7 est partout chez lui dès qu’il a un ballon dans les pieds.

Flashback sur l’EURO 2016:
Le Portugal a un leader qui s’appelle Cristiano Ronaldo.
La France n’a aucun leader, excepté son sélectionneur Didier Deschamps qui a remis une autorité dans la maison bleue après le lamentable épisode du bus des grévistes de 2010. Si les joueurs se montrent désormais tous rassemblés par un projet commun on ne voit que des individualités sans osmose entre les lignes. L’ensemble fonctionne sans une belle unité. On s’ennuie ferme à cause de l’absence d’artiste. Il n’y a que des joueurs qui ont peur de mal faire. Pas d’inspiration créatrice. Cela joue sans aucun panache, à l’image du football de son sélectionneur qui n’était qu’un destructeur de jeu adverse. Il en faut mais cela ne fait pas le sel du football.
Voilà pourquoi la France a perdu en finale de l’Euro.
C. Ronaldo, blessé par Payet, n’a pas pu terminer la finale remportée par ses coéquipiers qui se sont transcendés parce qu’ils savaient que leur leader avait auparavant fait tant et tant d’effort pour que le Portugal gagne enfin son premier trophée.
Pendant le match, C. Ronaldo sur le bord de la touche a dynamisé ses coéquipiers.
A la fin du match, il a remercié tout le monde pour dire combien il était heureux d’avoir gagné ce trophée qui lui manquait tellement.
Ronaldo est vraiment un leader, de vestiaires et de terrain.
En France, en ce moment, seul le sélectionneur Deschamps est leader, leader paternel. Ensuite, les médias ont inventé deux leaders médiatiques: Pogba et Griezmann. Evra est un leader de vestiaire. Lloris est un leader de terrain mais les gens n’aiment que les joueurs de champ. Payet est le leader technique… Oui, le 17e de Premier League.
Ronaldo a tout gagné mais il demeure courageux et neuf à chaque coup d’envoi.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Août 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software