Fields président, W.C. Fields (Wombat)

20.10.16

Fields président, W.C. Fields (Wombat)

Ce livre est parfait pour avant, pendant et après les élections. Le grand comique, qui comme tous les grands comiques est totalement désespéré,ndonne sa vision hilarante de la politique avec un programme qui en vaut d’autres.
Le cinéaste, clown, acrobate,savait tout faire avec les objets et avec les mots. On connait son plus grand aphorisme: “Un homme qui déteste les enfants et les animaux ne peut pas être mauvais” Je cite de mémoire. Pour Fields, un candidat doit faire le voeu de se priver de “tous les luxes” s’il veut devenir président. On voit qu’en France, personne ne l’a lu, je parle de ceux qui visent l’Elysée, qui veulent y aller ou qui y sont déjà allés. Pour les chômeurs, il conseille de ne jamais se rendre à un entretien d’embauche “pieds nus” et surtout de ne pas avoir une bouteille qui dépasse d’une poche.
Le programme de Coluche semble sage à coté de celui de W.C. Fields. Un pays qui aurait l’humoriste au pouvoir rirait toute la journée. C’est déjà ça de gagner ! Il faut se pincer quand on lit Fields quand il raconte qu’un jour, il n’y avait qu’un seul spectateur dans la salle où il se produisait. Il demanda alors à cet homme de monter sur scène. L’invité s’exécuta, il s’agissait d’un huissier qui venait s’assurer qu’il était bien W.C Fields car il avait à lui remettre une “citation à comparaître” !
W.C. Fields dégaine toujours des vannes à des moments inattendus. Dans un film, un gamin lui demande la moitié de son sandwich. Fields se retourne, met tout le jambon du même côté puis partage le bout de pain en gardant tout le jambon pour lui. Avec Keaton, Langdon, Llyod, Linder, Sennet, les Marx Brothers,bLaurel & Hardy, il appartient aux géants des pionniers du cinéma, au même titre que Chaplin. Dans un chapitre du livre, Fields nous raconte qu’adulte il a été amené à faire une course de cariole avec des gamins où il fut débusqué… parce qu’il avait oublié de retirer le cigare qu’il a toujours à la bouche. Plus c’est gros plus on y croit. Mieux vaut à la Maison Blanche un vrai comique avec un nez rouge qu’un zigoto qui se paye notre tête comme certains candidats ! Votez W.C. Fields !

-Fields président, W.C. Fields. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Thierry Beauchamp. Illustrations d’Otto Soglow. Wombat, 120 p., 15 €

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software