Liverpool 0-0 Man United. Un match pourri des années 1960

17.10.16

Permalien 23:43:46, Catégories: THE RED DEVILS  

Liverpool 0-0 Man United. Un match pourri des années 1960

Lundi 17 octobre 2016
Liverpool 0-0 Manchester United

Classement

1 Manchester City 19 pts 8 m/ + 11
2 Arsenal 19 8/ + 10
3 Tottenham Hotspur 18 8/ + 9
4 Liverpool 17 8/ + 8
5 Chelsea 16 8/ + 6
6 Everton 15 8/ + 6
7 Manchester United 14 8/ + 5

Statistiques du match:
Possession: Liverpool 65% United 35%
Tirs: Liverpool 9 United 7
Tirs cadrés: Liverpool 3 United 1
Corners: Liverpool 3 United 1

Liverpool: Karius, Clyne, Matip, Lovren, Milner (Moreno 86e), Henderson, Can, Coutinho, Firmino (Origi 85e), Mane, Sturridge (Lallana 59e).
Sur le banc: Mignolet, Klaven, Lucas, Grujic.

Man United: De Gea, Valencia, Bailly, Smalling, Blind, Pogba, Fellaini, Rashford (Rooney 77e), Herrera, Young (Shaw 90e + 1), Ibrahimovic.
Sur le banc: Romero, Rojo, Carrick, Lingard, Mata.

A part deux arrêts de De Gea, rien.
On retiendra le nul de MU à Liverpool. C’est mieux qu’une défaite et moins bien qu’une victoire.
A part ça, j’ai perdu 90 minutes de ma vie à voir un match quelconque et ce n’est pas demain la veille que je vais m’abonner à SFR pour voir ça.
C’était kick and rush. Des grands ballons devant.
Un football idiot avec plein de marathoniens.
MU a un jeu aussi brouillon que le jeu de Pogba et Fellaini.
Un football sans intelligence de jeu.
Rooney, le joueur symbole est sur le banc !
“Ronney n’avance plus", disent-ils. Ah ! bon… parce que MU avance ?
Aujourd’hui, on a des joueurs mercenaire et plus de joueurs emblématiques.
L’âme de MU est morte. L’équipe de Mourinho ressemble à West Brom.
Les souvenirs sont plus forts que le présent. C’est la réalité de Liverpool et MU, désormais des clubs américains.
Manchester United est devenu un club défensif, 100 % contre culturel.
Une équipe frileuse, peureuse.
Des millions dépensés pour voir un vieux tank (Ibrahimovic) et une mobylette (Pogba).
Herrera joue comme une libellule électrisée.
Young est déjà vieux.
Plus personne ne joue au ballon. Ce n’est que du piètre football.
Liverpool les joueurs font ce qu’ils peuvent, c’est un club sans résultat en championnat depuis plus de vingt ans.
MU, lui, se Liverpoolise depuis le départ de Sir Ferguson.
MU n’est plus qu’un musée qui fait l’étalage de son passé.
Le présent de MU c’est un parking pour joueurs qui sont plus doués pour la com. que sur le terrain.
Dans les tribunes, Sir Ferguson regarde le pitoyable spectacle mis en scène par ses successeurs.
MU est devenu une Jaguar avec un moteur de 2 CV.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software