Archives pour: Septembre 2016, 16

16.09.16

Permalien 09:22:34, Catégories: LE GYM E BASTA, ANTI-FOOTBALL  

Officiel: Hatem Ben Arfa désigné tête de Turc du PSG. A cause du nouvel entraîneur, le virtuose ne peut plus exercer son art

L’immense Robert Charlebois dans son chef d’œuvre, parmi d’autres. Remplacez chanson pour football…

Vendredi 16 septembre 2016, 20 h 45 (Canal + Sport)
Caen- PSG (1)

Nous sommes dans la censure, ce n’est plus du sport.
Hatem Ben Arfa est devenu le souffre douleur.
On veut tuer l’enfant en lui qu’il a su conserver.
L’enfance de l’art.
Pour la seconde fois, Unai Emery n’a pas convoqué Ben Arfa, le meilleur footballeur français en activité, celui qui a la grâce d’expression.
L’entraîneur espagnol refuse de mettre le Français dans le groupe.
Il s’agit de discrimination, de stigmatisation.
Ben Arfa est le bouc émissaire de l’Espagnol. Il ne cesse pas de lui taper depuis médiatiquement alors que Ben Arfa n’a commis aucun écart, rien de rien.
Le dossier est vide pendant que l’entraînement reconduit Cavani et Di Maria qui brillent pas la contre performance. A force de les faire jouer, ils vont finir par répondre présent. Ben Arfa lui n’a pas cette opportunité, on ne le laisse pas exercer son art.
Caen a une belle carte à jouer car Paris vient d’aligner trois matchs sans victoire: défaite à Monaco (3-1) et deux nuls 1-1 (ASSE et Arsenal)
Actuellement, Hatem Ben Arfa ne peut plus faire son métier.
On l’empêche de travailler.
Qu’en pense le vestiaire parisien: toute la semaine, les Parisiens sont avec leur ami et le jour du match on le renvoie à la maison ?
Réponse ce soir.
Celui qui a remplacé Laurent Blanc se sert de Ben Arfa pour faire peur aux autres: genre, vous avez-vous ce qui vous pend au nez ? La tribune si vous ne vous bougez pas plus !

(1) 0-6. Paris a respecté son adversaire comme on dit mais les Caennais se sont faits escagasser parce qu’ils ont joué comme des pupilles. Ils ont fait dans leur froc dès la première seconde de jeu. Des compétiteurs d’opérette.

Permalien 06:56:18, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

La magie de MU est morte. Le coaching de Mourinho incapable de porter l'âme de Man United

Europa League
Jeudi 15 septembre 2016
Feyenoord 1 Manchester United 0
Buts pour les Néerlandais: Vilhena (79e)

STATISTIQUES:
Possession: Feyenoord: 43% United 57%
Tirs: Feyenoord: 8 United: 18
Tirs cadrés: Feyenoord: 3 United: 3
Corners: Feyenoord 4 United: 4

Feyenoord: Jones, Karsdorp (Nieuwkoop 90e), Botteghin, Van der Heijden, Kongolo, El Ahmadi, Kuyt ©, Vilhena, Berghuis (Basacikoglu 68e), Jorgensen, Toornstra.
Sur le banc: Hansson, Woudenberg, Vejinovic, Tapia, Kramer.

United: De Gea; Darmian, Bailly, Smalling ©, Rojo; Schneiderlin, Herrera; Mata (Young 63e), Pogba, Martial (Memphis 63e); Rashford (Ibrahimovic 63e).
Sur le banc: Romero, Fosu-Mensah, Carrick, Fellaini

Il fallait garder David Moyes.
On sait tous tromper. On aurait dû lui laisser du temps.
Il était dans l’esprit du club.
Depuis on a vu le catastrophique van Gaal. Aujourd’hui, on voit le prétentieux Mourinho. Plus de 800 M€ de cramer !
Rien ne marche. MU n’est plus MU.
La magie est morte.
Rooney a été laissé à la maison, comme l’esprit de MU a déserté le club.
Smalling capitaine ? C’est un gadget. C’est l’une des plus mauvaises recrues de Sir Ferguson, cela arrivait. Smalling est un Rio Ferdinand Canada Dry.
Je n’ai pas l’abonnement SFR. Tant mieux, ce MU n’est pas le bon.
Trop d’arrogance, aucune fierté.

Septembre 2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software