Mourinho à Man United est encore plus dépensier que van Gaal

24.07.16

Permalien 17:50:14, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

Mourinho à Man United est encore plus dépensier que van Gaal

Je reprends le cours du Blog après les pages ensanglantées par le sang qui a coulé sur la Promenade des Anglais, à Nice. J’ai toujours vu dans le football une grande consolation contre les horreurs de l’actualité. Et je reste là-dessus. J’ai vécu le paradis sur terre avec Sir Ferguson pendant 20 ans. Cette époque n’est plus qu’un souvenir.

Manchester United marche contre sa propre histoire. Maintenant le club est capable de dépenser 120 M€ pour recruter Paul Pogba qui revient à MU qu’il avait quitté parce que Sir Ferguson, un jour de championnat, n’avait pas fait appel à lui au milieu de terrain quand tout ce secteur était sinistré par des blessures et que l’Ecossais fit appel à un défenseur latéral pour joueur dans l’entrejeu alors que le Français était disponible Ce manque de confiance déçu le Tricolore au point qu’il partit à la Juventus de Turin avec le succès que l’on connaît. En Italie, Antonio Conte lui a fait totalement confiance comme titulaire. Depuis le départ de Sir Ferguson et de tout son staff, on a mis au placard ce qui a fait la nappe phréatique de l’institution que tous les clubs de Londres envient : la capitale n’a qu’une C1 (Chelsea) pendant que MU en a 3.
MU vient de connaître, en peu de temps, une cascade d’entraîneurs sans réussir à bien installer un schéma de jeu durable, à savoir solidarité totale entre les lignes avec une attaque de feu :
David Moyes. N’a pas eu le temps de poursuivre dans la voie de Sir Ferguson. Acte positif : l’arrivée de Mata. Sinon, la Bérézina sur le reste.
Ryan Giggs avec Scholes et Phil Neville. Beau trio mais on ne leur a pas fait confiance longtemps.
Louis van Gaal. Trop stressé, trop stressant. Sa seule réussite : l’apport de quelques jeunes en équipe fanion. Sa faillite : des dépenses considérables pour une tripotée de joueurs au football sans rayonnement.
José Mourinho. La politique du carnet de chèques, encore plus dépensier que le Néerlandais
Son premier mercato d’été mancunien a déjà recruté l’ivoirien Éric Bailly, ancien de Villarreal pour une somme de 38 millions d’euros ; Zlatan Ibrahimović, en fin de contrat avec le Paris Saint-Germain, et le milieu de terrain Henrikh Mkhitaryan en provenance du Borussia Dortmund pour 40 M€, désormais le joueur le plus cher de Bundesliga. Le prétentieux Ibrahimovic à peine débarqué à MU se compare à Dieu. Attitude mégalomaniaque qui ne fait rire que lui. Ce joueur surcoté, baudruche médiatique, icône de sponsor, intermittent du spectacle qui disparait des radars lors des matchs européens importants. Même dans les grands clubs où il est passé, il a tellement plombé les vestiaires que ses équipes successives n’ont pas faire une belle carrière européenne. Il se voit Dieu à MU. La différence avec Cantona c’est que l’appellation King Cantona vient du public et non pas du joueur. Le jour où Ibrahimovic fera le 10e de ce qu’a fait Cantona pour MU les poules auront des dents.
Le mercenaire qui a traîné son arrogance de partout n’a signé qu’un an à MU. Cela le sert plus lui que le club. Ce transfert n’a rien à voir de l’apport de Teddy Sheringham qui a contribué à faire gagner la C1 1999 aux jeunes Red Devils. Zlatan roule essentiellement pour lui. Dès qu’on conteste son football simple messieurs, il prétend que ses détracteurs sont jaloux mais jaloux de quoi ? De son inculture crasse- il n’est pas le seul- de sa suffisance, de son orgueil mal placé qui consiste à interrompre un match de L1 pour se faire applaudir avec sa marmaille non sans avoir traité auparavant la France de pays «de merde». D’autres pensent de la sorte. On a vu les dégâts… L’arrivée d’Ibrahimovic a déjà semé la zizanie. Le Suédois a voulu le numéro 9 et on le lui a attribué sans la moindre hésitation alors qu’il avait été donné à Anthony Martial. Personne au club n’a alerté Martial de ce changement. Ils lui ont retiré le 9 du jour au lendemain tout ça pour faire plaisir au roi sans couronne de MU. Ibrahimovic est un joueur meilleur dans la presse que sur le terrain.
On annonce Paul Pogba à MU contre 120 M€. Le transfert le plus cher de l’Histoire mais ce n’est pas Zidane, Messi ou C. Ronaldo. C’est la démence du football business. Pogba a des grandes qualités athlétiques, bon sprinter, puissant, grand volume de jeu, capable de très bonnes transversales, doté d’une belle frappe et d’un beau jeu de tête. Cependant, il manque d’humilité du moins apparente et sa coordination de gestes n’est vraiment pas fantastique: c’est attention, je passe! Il apparaît plus dégingandé que doté d’une belle harmonie corporelle. C’est un 6 ou 8 mais en aucun cas un 10. Un Patrick Vieira avec moins de régularité jusqu’à présent. Pogba est plus connu pour la coupe de ses cheveux que pour sa propension à faire gagner une équipe qui est dans un mauvais jour. A 23 ans, sa progression est toujours d’actualité. On attend de lui, plus d’organisation de jeu. Il n’a pas l’envergure d’un distributeur du type de Pirlo. Deux clubs sont ravis du retour de Pogba à MU : ses deux clubs formateurs (avant Le Havre), l’US Roissy et l’US Torcy. Le premier pourrait toucher 600 000 € et le second, 300 000 €. Il y a du jackpot dans l’air. Pobpa à 23 ans n’est pas du tout un joueur au rayonnement de C. Ronaldo au même âge. Pobga n’est pas un attaquant ultra offensif. Avec l’argent du transfert de Pogba, la Juventus va recruter Higuain, l’Argentin de Naples.

Il y a des joueurs qui n’ont pas leur place dans l’effectif d’Old Trafford, tels Smalling (trop stressé), Marouane Fellaini (joue plus avec les coudes qu’avec les pieds), Bastian Schweinsteiger (en retraite anticipée, son manque de rythme a fait éliminer l’Allemagne de l’Euro), Morgan Schneiderlin (un jeu d’une monotonie affligeante à ce niveau…). MU a besoin de grandes personnalités comme Scholes (sans cinéma) et non pas comme Ibrahimovic (un ego boursouflé alors qu’il n’a ni Euro, ni World Cup, ni C1 à son palmarès).
Le puzzle de Mourinho qui prend forme s’est pris une raclée face au Borussia Dortmund, 4-1, le 22 juillet 2016 en Chine. Le deuxième match du MU de Mourinho a fait pitié après avoir fait illusion contre Watford lors de la première victoire 2-0 de Mourinho United. Bien sûr, Mourinho a trouvé des circonstances atténuantes : reprise de l’entraînement, équipe en construction, absence de joueurs cadres. Il est possible que Spécial One devienne le « spécialiste des échecs » ! Jadis je trouvais plus de qualités que de défauts chez le Portugais mais depuis qu’il a enfoncé volontairement un doigt dans l’œil de Tito Vilanova je ne plus d’un bon œil ! Le grand intérêt de la Premiere League 2016-2017 c’est la rivalité Man City (Pep Guardiola), Man United (José Mourinho), Arsenal (Arsène. Wenger), Chelsea (Antonio Conte) et Liverpool (Jürgen Klopp). Une galaxie de managers de haut parage. Je place Man City favori pour le titre.
La première bonne décision de Mourinho vient d’être prise: “Pas de chasse au Pokémon dans les 48h précédant un match". Sage mesure d’interdire ce nouveau jeu débile qui consiste à chasser un ennemi virtuel dans votre proche environnement. Là je dis bravo! Hier les joueurs “tapaient” le carton ou si vous voulez jouaient aux cartes, ce qui les maintenant ensemble. Aujourd’hui, chez chacun dans sa chambre avec sa tablette.

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: saga [Visiteur] Email
Morlino is back ! Et on boit du petit lait. Des narcisses en carton. Le foot qu'on déteste.
PermalienPermalien 25.07.16 @ 14:47
Commentaire de: morlino [Membre]
Amitié à toi, à tous.
PermalienPermalien 28.07.16 @ 04:24
Commentaire de: Christophe Red Devil [Visiteur] Email
Bonjour,
Merci pour cet article. La tâche de Mourinho est ardue, l’équipe doit renouer avec le passé glorieux qu’a eu le club sous les ordres de Ferguson. L’avenir nous dira si le Portugais est le Messie tant attendu par le peuple mancunien. Il est vrai qu’il dépense beaucoup, mais si cela rapporte au niveau des résultats, personne du côté des Red Devils ne s’en plaindra. Le souci avec Van Gaal c’était qu’en plus de proposer un système de jeu ennuyeux et ineffectif, il a dépensé environ 300 millions d’euros en 2 saisons pour finalement finir cinquième de Premier League.
PermalienPermalien 03.08.16 @ 15:30

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Juin 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software