Le Nice de Jean Vigo n'est pas mort en 2016

20.07.16

Le Nice de Jean Vigo n'est pas mort en 2016

Niçois, je suis, Niçois je reste.
Si j’avais été à Nice le 14 juillet 2016, je serais peut-être mort bien que les Niçois regardent le feu d’artifices depuis les collines car on le voit mieux. Les touristes qui ne connaissent pas la région restent toujours amassés sur la Prom. Voilà pourquoi il aurait fallu s’occuper encore plus d’eux. Les touristes étaient nos invités, en plus ils laissent leur argent chez nous. La désinvolture sécuritaire est une honte. L’angélisme de la gauche n’est plus à démontrer, et si vous la soulignez on vous traite de réac. de FN. Cela dit en passant depuis que j’ai 30 ans, j’entends dire que le FN est le pire ennemi de notre démocratie. Quelle foutaise! Ils se sont trompés de cible. Voilà où conduit la politique politicienne: à une société où les assassins ont fait leur lit pendant qu’on était sur la mauvaise piste. Au mieux on traquait le racisme alors que les tueurs préparaient leurs crimes.
J’étais déjà au stade de France le 13 novembre 2015. La mort a passé les ailes sur mon dos.
Le nouvel attentat de masse s’est déroulé à Nice.
L’assassin avait une carte de séjour de 10 ans: 2009 à 2009. Pourquoi ? On voyait bien que ce n’était pas un chercheur du CNRS ou un artisan hyper doué au du moins volontaire. Il était père de trois enfants. Disons plutôt qu’il avait vidé ses couilles trois fois.
Les huiles politicardes qui ont fait le plan sécurité de ce 14 juillet peuvent-elles dormir tranquillement ?
Non seulement, les assassins font ce qu’ils veulent quand ils veulent mais les politicards vivent entre eux et se moquent du peuple.
Dans les morts, il n’y a aucune personnalité du PAF.
Nous ne sommes que des pions.
Autre question : combien de civils les bombes françaises tuent sur les “théâtres de guerre” ?
Puisqu’on se fait tuer chez nous, il faut faire un référendum pour nous demander s’il faut ou non faire la guerre ailleurs.
Si au lieu du feu d’artifices il y avait eu un meeting politique, jamais le camion n’aurait pu passer.
Ce qui est incroyable c’est d’entendre dire les plus hauts responsables dire:
“Braves gens, le ciel va continuer à vous tomber sur la gueule. On n’y peut rien, c’est comme ça. Préparez-vous à crever d’un jour à l’autre…”
Ils disent ça au lieu de:
“On va faire le max pour que cela ne se reproduise plus.”
Ils sont tellement démunis qu’ils nous disent que des attentats ont été déjoués avant le passage à l’acte. C’est vraiment la signature de l’impuissance.
Un Etat fort doit être inattaquable.
La fatalité c’est le discours des irresponsables.
Le 14 juillet à Nice, et tous les autres attentats, ne sont pas des accidents.
Le discours consistant à dire qu’il ne faut pas un renforcement de la sécurité qui pourrait atteindre nos libertés est une vaste imposture.
Mieux vaut les chars que ramasser des cadavres.
Notre pays manque de Jean Moulin et de Charles de Gaulle.
La grande leçon de tous ces attentats c’est que l’inculture fabrique des monstres.
L’univers des criminels est fait de came, de fric, de sexe et d’armes.
Des abrutis en Nike qui hurlent :"A mort les Etats-Unis!”
Ils tuent comme dans des jeux vidéos.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Mars 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software