Archives pour: Juillet 2016, 08

08.07.16

Permalien 23:57:33, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

La finale de l'Euro 2016 France-Portugal est la revanche de la finale C1 2016 entre Griezmann et Ronaldo

La finale de l’Euro 2016 France-Portugal va opposer Antoine Griezmann et Cristiano Ronaldo.
C’est la revanche de la finale de la C1 2016 remportée aux tirs au but par le Real Madrid. On se souvient que C. Ronaldo marqua le tir au but décisif, le dernier. Griezmann réussit le sien mais il rata un penalty dans le cours du jeu.
Désormais, depuis la victoire de la France en 1/2 contre l’Allemagne, les joueurs français ont pris du galon.
La victoire change tout: elle rend beau, elle rend intelligent.
Quand ils gagnent, tous les entraîneurs du monde ont raison.
La France est plus un groupe que le Portugal qui est en fait le FC Ronaldo.
La France a plusieurs joueurs clés: Lloris (un vigile haut de gamme), Sissoko (puissance et vitesse), Griezmann (renard des surfaces) et Giroud (mur humain pivotable)
C. Ronaldo et Griezmann n’ont rien à voir.
Le Portugais est depuis des années une icône mondiale sans jamais avoir commis la moindre écart. Un professionnel irréprochable. Toujours bien préparé physiquement. Compétiteur, winner, assoiffé de buts et de victoires.
Griezmann, lui, est en train de changer de statut: de bon à très bon joueur. Il va devoir confirmer et faire aussi bien en finale qu’en 1/2 finale. Il aura l’avantage du terrain, du public, de la bonne pression.
A noter que Griezmann est allé en Espagne car le football français ne croyait pas en lui. Cela rappelle le destin de Platini que l’on jugea aussi pas assez costaud du côté de Metz. L’Espagne qui sait aimer Messi, Xavi, Iniesta… a vu les qualités de Griezmann.
C. Ronaldo veut à tout prix un titre avec la sélection. Pour en terminer avec son match à distance avec Messi. L’Argentin a annoncé sa pitoyable retraite internationale comme s’il était un vieillard. La conquête de l’Euro par Ronaldo lui permettait d’avoir un quatrième Ballon d’or, soit d’égaler Messi qu’il renverra dans un salon d’antiquités. Une victoire française pourrait voir arriver Griezmann sur le podium, mais pas sur la plus haute marche à moins de faire six buts contre le Portugal.
C. Ronaldo est un adepte de la salle de musculature. Il est ivre de lui-même mais c’est un As de Cœur qui peut profiter de bons partenaires qu’il met en lumière: Nani, Renato Sanches. En défense, il y a le roc Pepe, et Bruno Alves, avec sa sublime tête d’Indien, a lui un talent considérable.
A. Griezmann est moins Robocopp mais il sait très bien rester en embuscade pour frapper là où ça fait mal.
La non sélection de Karim Benzema a libéré Griezmann, c’est une évidence.
Bientôt va se poser la question du retour de l’exclu.
Celui de Sakho est évident. Le défenseur a été scandaleusement suspecté de dopage. Cela lui a coûté sa place à l’Euro: préjudice sportif et préjudice financier.
Un vrai abus de pouvoir.

Permalien 23:32:08, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

La rentrée des classes de Ben Arfa au PSG

L’arrivée d’un joueur dans son nouveau club équivaut à la rentrée des classes.
Pour ce qui est de Ben Arfa on peut parler plutôt de l’arrivée de la classe de Ben Arfa.
On voit que les joueurs sont contents de sa venue.
Ils savent que c’est une nouvelle couleur à la palette du PSG.
Je ne change pas de club.
Né à Nice, l’OGCNice reste mon club de chevet de L1.
Cependant je suis les joueurs qui me touchent le plus.
Ce n’est pas parce que C. Ronaldo a quitté Man United que je n’ai plus suivi ses matchs au Real Madrid.
Il en va de même pour Hatem Ben Arfa.
Les Niçois d’ailleurs le regarderont toujours comme un Aiglon qui vole désormais de ses propres ailes.
En une saison, il a plus donné à Nice que certains joueurs qui y sont restés plus longtemps que lui.
Il n’a pas gagné de titre en rouge et noir mais il a participé grandement à mettre Nice en Europa League, ce qui correspond à un titre, si on pense comme A. Wenger par rapport à Arsenal et la C1.
Arriver dans un nouveau club n’est pas évident, c’est le début de la saison qui commence.
Il faut s’insérer dans le groupe. Découvrir des complicités. Cassé le mur de la timidité.
Ne pas s’imposer prétentieuse. Assurer sur le terrain.
Je reste persuadé que le départ de Z. Ibrahimovic est un bienfait pour le PSG.
Ce joueur s’est toujours considéré comme supérieur au PSG - encouragé dans cet abus par la presse française qui l’a statufié afin de vendre sur son nom- alors que par exemple Ronaldo ne s’est jamais considéré comme supérieur à Man United ou au Real Madrid.

Les premiers matchs du PSG de la saison 2016-2017:

Mercredi 13 juillet 2016, 17 h 30: PSG-West Bromwith Albion
Dimanche 24 juillet 2016, 23 h: PSG- Inter Milan
Jeudi 28 juillet 2016, 1 h 30: PSG - Real Madrid
Dimanche 31 juillet 2016, 5 h 30: PSG - Leicester
Samedi 6 août 2016, 20 h 45: PSG - Lyon

Permalien 01:39:57, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, EN MARGE  

Une belle France, résistante, talentueuse, forte et joueuse élimine l'Allemagne peu inspirée

1/2 finale de l’Euro 2016
Jeudi 7 Juillet
France 2 - 0 Allemagne
Buts pour la France: A. Griezmann (45e+2epen., 72e)

Au début du match, la France a bien abordé les premières, décidée à ne pas se laisser faire, puis l’Allemagne a pris le contrôle du jeu sans parvenir a concrétiser.
Juste avant la mi-temps, l’arbitre accorda un penalty qui d’habitude n’est jamais sifflé. Il fallait la voir cette main du capitaine allemand à hauteur de crâne d’Evra.
Je n’ai jamais vu sifflé un penalty avec une faute aussi bien masquée que la main de Maradona en 1986.
Autant l’arbitre de 1982 lors de RFA 3-3 France était 100 % favorable aux Allemands autant celui du France-Allemagne de l’Euro 2016 a plutôt été très attentif à la France? Je ne suis pas rabat-joie mais je signale que Nicola Rizzoli est Italien et que l’Allemagne a éliminé l’Italie en 1/4 de finale, au tour précédent. Si j’avais été dirigeant allemand, j’aurais récusé cet arbitre.
Le penalty inscrit par Griezmann fit un bien fou aux Bleus et fit très mal aux Allemands.
Dans le match on a vu Griezmann aux nerfs solides. Il sait se placer et ne joue pas n’importe comment.
Un renard des surfaces très malin. Et son sourire est très beau. Enfin de la spontanéité.
On a vu aussi un énorme Pogba: la feinte qu’il a faite sur l’aile avant de centrer fut grandiose. Un gri-gri à la Garrincha. Quand Ronaldo fait ça on le flingue mais quand c’est Pogba on le félicite. “On” ce n’est pas moi. Le football doit conserver cette part de facétie provocatrice.
Pogba joue mieux quand il ne cherche pas être Zidane.
Les Français ont très bien géré leurs temps forts et contenu ceux des Allemands.
Mon impression d’un arbitrage maison a été confirmée sur le second but, il y a un faute de Giroud sur Neuer.
L’artibre n’y a vu que du feu.
Evra a aussi joué un grand match avec ses valeurs.
L’Allemagne a fait pité.
L’importance de jouer à domicile.
Lloris ? Enorme. Il est dans les trois meilleurs au monde.
Comme le temps passe vite, Lloris n’était pas né lors de France-Allemagne de 1986 et Patrice Evra avait 1 an lors de RFA-France 1982.
La France a bien battu l’Allemagne.
Reste maintenant le Portugal. C.Ronaldo a un jour de repos en plus, mais pour le reste c’est un peu seul contre tous !
Par moments on a vu le jeu à la française. L’équipe de France actuelle marie bien la puissance de Cissoko et de Pogba à cette impression d’apesanteur dégagée par Griezmann. Cela fait du bien de voir cette harmonie, cet équilibre.
Maintenant, il faut que la France s’enlève de la tête qu’elle a disputé la finale contre l’Allemagne.
Reste le Portugal. Reste C. Ronaldo.

Juillet 2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software