Archives pour: Juin 2016, 19

19.06.16

Permalien 00:26:07, Catégories: ANTI-FOOTBALL  

Contre la Suisse, D.Deschamps ouvre son salon de coiffure avec Cabaye, Boss dans la pub

Faire de la pub avec un “coiffeur", sans que cela ne soit du shampoing, n’est-ce pas un accident industriel programmé ? Boss ça irait bien à Ronaldo, Ibrahimovic, voire à Kanté car il bosse beaucoup.

Dimanche 19 juin 201
Affiche en carton
France 0-0 Suisse

APRES LE MATCH
En première mi-temps, Pogba s’est agité dans tous les sens- en mode voilà ma réponse à la polémique de la “sarabande"- pour au final pas grand chose.
Cabaye a tiré son épingle du jeu mais c’est Kanté en beaucoup moins bien. De la besogne rien de plus. Le football de Deschamps c’est le manque d’éclat, l’apologie de l’eau plate non gazéifiée, et surtout pas le football champagne de Ben Arfa. J’attends avec impatience le nomination de Zinedine Zidane à la tête de l’équipe de France. A la limite, je préfère perdre avec Zidane que de gagner avec Deschamps. Remporter Roland Garros sur une double faute quel intérêt ? Je réclame du panache. On s’ennuie déjà assez avec les politiCHIENS. Il est vrai que D.D. a dit en 1998, bien avant de soulever le trophée ex Jules Rimet: “Si vous voulez voir du beau jeu allez voir jouer les vétérans “. La culture italienne ? Sauf que l’Italie c’est quatre Coupes du Monde dans la vitrine. L’honneur avant les honneurs.
Griezmann, au rayon des disparus.
Sissoko, un soldat.
Payet ? Le football simple messieurs. Il entre, il tire. Arrivera ce qu’il arrivera.
Gignac… Il a joué ? Ah! c’est vrai qu’un avant-centre sans ballon n’a rien à faire.
Et puis rien du tout.
Le salon de coiffure a ouvert ses portes mais sans Figaro.
On a vu le match attendu: sans aucun intérêt.
Les Suisses ont du coffre… On le savait.
Le prochain match des Bleus sera un match couperet.
Passons aux choses sérieuses. Encore faudra-t-il un adversaire de grand calibre et non pas un ersatz des Iles Féroé, de Malte ou du Lichtenstein. A quand France-Andorre en finale de l’Euro ?
Vous remarquerez que la France n’a pour l’instant rencontré que des équipes faibles (Roumanie, Albanie et Suisse). Maintenant, l’EDF a une semaine de repos avant de revenir en 8e sans doute contre une autre équipe très faible.
Le tirage au sort avantage considérable le pays organisateur.
Tout a été fait pour que la France aille le plus loin possible.
Un parcours sur mesure pour arriver en finale. Les sponsors essayent de nous vendre des Solex comme si c’étaient des Triumph. Les pubs avec les Bleus sont aussi affligeantes que leurs matchs: pas d’humour, pas de charisme, pas de scénario, pas de réalisation.

AVANT LE MATCH
La France va-t-elle souffrir devant la Suisse comme le Portugal devant l’Autriche (0-0)?
Ce n’est pas certain. Ronaldo a fait son match mais il a eu le désagrément de tirer un penalty au bas du montant. J’ai aimé lé 14 autrichien: Julian Baumgartlinger, 28 ans, joueur de Mayence. C’est un milieu de terrain hyper actif avec un gros volume de jeu, une belle lecture. Il a le look des joueurs des années 1970. Je ne le connaissais.
Contre la Suisse- équipe qui fait peur n’est-ce-pas ?- la France va aligner Pogba - l’homme au bras d’honneur non médiatisé- et ses coiffeurs dont Cabaye qui déclare dans L’Equipe du 18 juin 2016: “C’aurait été simple pour moi de rester au PSG, de gagner quatre titres supplémentaires, mais j’avais besoin de m’éclater".
Lui il s’éclate à Crystal Palace. On ne savait pas que c’était l’équivalent du Real Madrid.
Dans le même entretien, il dit: “Si on gagne, à la fin, on sera vingt-trois champions d’Europe".
Quel paradoxe! Il ne veut pas gagner sur le banc du PSG mais il veut bien gagner l’Euro sur celui des Bleus.
En 1998, il y en a plein qui sont aussi devenus champion du Monde sans jouer.
Tout le monde sait que Cabaye a quitté le PSG pour aller jouer ailleurs afin que Deschamps puisse le sélectionner pour l’Euro, étant attendu que le sélectionneur ne pouvait pas retenir un remplaçant, sauf Varane au Real Madrid, mais blessé, il n’est pas à l’Euro.
Cabaye va peut être marquer deux ou trois buts contre la Suisse, faire deux passes décisives.
Pendant ce temps, un joueur comme Ben Arfa, supérieur en tout- je sais bien qu’ils ne jouent pas au même poste- n’a pas le droit de jouer en équipe de France.
Cabaye en plus fait de la pub pour Boss. Le boss de quoi ?
Quand on voit Cristiano Ronaldo on comprend pourquoi il est choyé par les publicitaires.
Boss, voilà un parfum que je n’acheterai jamais.
Je n’ai pas envie de m’identifier au football de Cabaye.
Un football fade, si loin de Pirlo, Baggio, Ben Arfa.
On a le Beckham que l’on mérite. Beckham avait au moins la politesse d’avoir eu du talent dans ses années Red Devil.

Juin 2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software