Archives pour: Mai 2016, 19

19.05.16

Permalien 19:12:17, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Intox: Ben Arfa ne refuse pas d'être remplaçant puiqu'il accepte d'être réserviste !

Nous sommes la risée du monde. Est-ce que l’Argentine laisse sur le banc Messi ?

On raconte beaucoup d’âneries sur Hatem Ben Arfa.
Les médias institutionnels nous disent qu’il faut accorder une seconde chance aux taulards et dans le même temps ils nous ressassent sans cesse des vielles histoires sur Ben Arfa, si vieilles qu’on ne sait plus de quoi il s’agit parce que des histoires graves il n’y en a pas eues. C’est Suarez qui a mordu des adversaires! C’est le duo Messi-Neymar qui a des ennuis avec le fisc.
Des anciens internationaux taillent en pièces Ben Arfa. Deux en particulier qui niveau ballon ne lui arrivent pas à la cheville. L’un deux qui une ombre à Marseille a déclaré que certains joueurs ne “sont pas dans l’esprit". A ce moment-là, les téléspectateurs voyaient Ben Arfa sur l’écran. L’autre qui dit toujours le “Real DE Madrid” alors qu’il est d’origine espagnole ne cesse pas de dire que Ben Arfa peut jouer à Barcelone avec autant de chance que lui peut décrocher le Nobel avec son nouveau bouquin.
La réalité c’est que Hatem Ben Arfa acceptera totalement d’être le cas échéant remplaçant lors de l’Euro puisqu’il accepte d’être résiste avant. Les plumitifs ont-ils un claquage aux méninges ?
Ben Arfa c’est le Petit Prince égaré dans le football business. Sur les marches du bunker de Cannes, il a conservé sa grâce naturelle dans un monde du 7e art où les vedettes se comportent désormais comme des starlettes. Les actrices qui montent les marches ressemblent de plus en plus à des tapins. On est loin de Sophia Loren, maintenant c’est le look poissonnière trop maquillée. Ben Arfa, lui, a dit qu’il représentait le “peuple". Ben Arfa c’est Monsieur Jourdain: il fait du Jean Vilar sans le savoir. A l’époque où le football devient complétement sans éthique:
-Ribéry pleurniche pour revenir en EDF et après la liste de Deschamps, où il brille par son absence, le bavarois - à mille lieues de l’élégant Beckenbauer- dit qu’il ne veut plus en entendre parler. Disque rayé…
-Ibrahimovic traite la France “de pays de merde” puis fait entrer ses enfants dans un match officiel de L1 qui cessa à la 10e minute pour qu’on l’applaudisse. Grotesque. Mépris pour les autres.
-M. Sakho est empêtré dans une affaire de dopage sans que cela ne fasse la une des canards. Les écrivassiers français ont trop déchargés leur fiel sur Lance Armstrong.
-P. Dupraz est traité comme s’il avait gagné la C1 parce qu’il a maintenu Toulouse en L1. L’entraîneur n’a fait que son travail.
Hatem Ben Arfa fait de superbes entraînements en équipe de France mais ses détracteurs disent que ses buts sont bidons. Comme la veille, jeudi 19 mai 2016, devant 9 000 spectateurs enthousiastes, le Niçois s’est baladé au milieu de ses partenaires en les transformant en plots de chantier: deux buts et une passe décisive !
Ben Arfa est naturellement populaire alors que L’Equipe met en une Griezmann, Martial et Pogba pour les faire mousser un maximum. (19 mai 2016)
La vraie popularité se constate et ne se fabrique pas.
Les jaloux de Ben Arfa prétendent que l’Aiglon a joué à Nice, un club où tous les joueurs jouent pour lui alors que c’est le contraire.
Le club qui va recruter Ben Arfa- s’il part de Nice- va faire un très grand recrutement car les grands joueurs il faut les faire signer quand ils n’ont pas encore atteint leur sommet. Acheter Ibrahimovic rien n’est plus facile.
Ben Arfa est le créateur actuel qui vit le mieux le présent.
En 2007, la FFF l’a intégré en équipe de France A alors qu’il était débutant, et en 2016, la FFF laisse en marge le footballeur en pleine maturité. Incompréhensible.
Songez que Varane - non titulaire au Real Madrid- ne va disputer qu’un seul match amical avec les Bleus avant l’Euro. Tout le monde n’est pas logé à la même enseigne.
Hatem Ben Arfa depuis son retour au premier plan n’a pas encore eu sa chance.
La “Dèche” ne lui a octroyé que 45 minutes dans le match pourri joué à Wembley avec des joueurs traumatisés par les attentats du 13 novembre 2015. On ne peut pas juger Ben Arfa sur ce match là.

PS: 20h foot, sur Itélé, du 19 mai 2016 n’a pas eu lieu en raison de “l’accident” d’avion vers l’Egypte.

[Post dédié à Gameiro]

Permalien 18:12:37, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS  

Grèves, conflits, bagarres dans la rue, attaques contre la police, menaces d'attentats, c'est la France de l'Euro 2016 dans les rugissants de la zizanie urbaine

Ce que l’on appelle le peuple s’indigne de voir des patrons gagner 7000 euros par jour. Ils paient plus de 50 % d’impôts faut-il rappeler. Ce n’est pas à l’Etat de réguler les salaires du secteur privée. Son seul moyen d’intervenir c’est l’imposition. “Il est temps d’inventer quelque chose que nous n’inventons pas” me disait Emmanuel Berl en 1974. Et de rajouter: “On me dit que la France va basculer à gauche mais je la vois aussi tomber à l’extrême-droite". Pertinente analyse, huit ans avant l’élection de F. Mitterrand. Plus le désordre social est grand plus la menace est réelle. A qui profite ce désordre ? Un désordre qui semble convenir a beaucoup de monde. Presque personne ne le condamne. On sent qu’il y a des marrons à tirer du feu. La France n’a plus aucun grand homme politique. Il n’y a que des carriéristes.

Les touristes qui vont venir voir l’Euro et les touristes en général doivent se demander ce qui se passe en France quand ils tombent sur les défilés, les braquages de magasins, la violence contre la police. Le premier ministre a dit que nous sommes en guerre contre les islamistes fondamentalistes. Il a oublié aussi de parler de la guérilla urbaine franco-française, parfois un pantin médiatique confie : “parmi les casseurs cagoulés, il y a des étrangers". Triste spectacle.
Ce gouvernement laissera dans l’Histoire: le mariage pour tous comme F. Mitterrand laissa l’abolition de la peine de mort.
Le mariage pour tous et l’abolition de la peine capitale ça n’a jamais fait manger personne.
L’Euro 2016 en France c’est comme si on lançait un bateau en papier dans les Quarantièmes rugissants du Cap Horn.
Il va falloir encore attendre que la mort frappe pour que des décisions fermes interviennent.
Une nouvelle fois, on a vu un policier abdiquer devant le danger.
Les politicards ne veulent pas que la police utilise les canons à eau parce qu’ils renvoient à Pinochet ! Résultat, face aux terroristes, face aux casseurs, la police recule. Elle n’avance que devant les cochons de contribuables qui roulent à 50 au lieu de 30 km/h.
Quand François Villon, Georges Brassens et Léo Ferré se rebiffent face aux gendarmes c’est de la haute poésie. Lorsqu’il s’agit d’imbéciles, c’est de la simple connerie.
Seuls les démocrates peuvent critiquer la démocratie.

Mort d'Alexandre Astruc, acteur et témoin du grand Saint-Germain des Près

A. Astruc, au cinématon de Gérard Courant.

Alexandre Astruc est mort dans la nuit de mercredi 18, jeudi 19 mai 2016.
Le cinéaste et écrivain reste attaché à la grande époque de St Germain des Près.
Celle des librairies, des cinémas, des kiosques et des terrasses de cafés.
Il fut acteur et témoin de la période culturelle faste au sein de laquelle évolués Sartre, Vian, Queneau, Prévert, Juliette Gréco, Miles Davis puis les Hussards.
Il reste le chantre de la “caméra-stylo", ce qui signifie filmer comme on écrit, sans la moindre emphase.
Que reste-il de tout cela ?
Plus grand chose. Dans les rues, les cinémas et librairies ont été remplacés par des boutiques de fringues où le moindre bout de tissu dépasse les 100 €. On remplacé Vian et Truffaut par des enseignes de vêtements et autres parfums. Cela pue l’inculture ! Pas étonnant que les décérébrés sont de plus en plus violents. On ne parle plus que d’économie.
Reste les films. Reste les livres. Reste les chansons.
Depuis la mort de François Mitterrand, la culture au sommet de l’Etat ne compte plus en France. La vulgarité ne peut qu’engendrer la vulgarité.
Ceux qui lui ont succédé ne lisent que les sondages.
Alexandre Astruc a consacré sa vie à la culture. Ce fut sa réponse pour lutter contre la bêtise.
A Saint Germain, il y a encore des cafés mais le sida a chassé les derniers Charles Denner. Désormais les hommes qui aiment les femmes s’abiment les yeux sur Internet.

Quelques-uns des films d’Alexandre Astruc:

1952 : Le Rideau cramoisi, moyen métrage, d’après Les Diaboliques de Jules Barbey d’Aurevilly- Prix Louis-Delluc
1955 : Les Mauvaises Rencontres
1958 : Une vie d’après Guy de Maupassant
1962 : L’Éducation sentimentale d’après Gustave Flaubert

[Post dédié à Commeletempspasse]

Mai 2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software