Record d'affluence pour le nouveau récital de Ben Arfa à Nice

05.05.16

Permalien 08:11:00, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Record d'affluence pour le nouveau récital de Ben Arfa à Nice

Neymar, Ben Arfa. Deux joueurs. Deux styles. Même toucher de balle. Je dis nouveau récital et non pas dernier.

Samedi 7 mai 2016/ 21 h, Canal + décalé
OGC Nice-Saint Etienne

Pour le dernier match de la saison à domicile, il va y avoir plus de 30 000 personnes dans l’Allianze Riviera. Le 3e anneau du stade est ouvert sur toutes les tribunes.
Le record de la saison (31 008 lors de Nice-Paris en décembre 2015) va sans doute être battu.
L’Europe est en vue.
30 000 personnes, c’est très bien mais pourquoi les Niçois ont-ils mis si longtemps à se déplacer en masse ? Ce n’est pas tous les jours que l’on peut voir un virtuose dans le stade de Nice. Le public a toujours besoin de l’influence médiatique. Il faudrait arriver à voir tout seul. L’éducation du regard est nécessaire pour faire la différence entre Rembrandt et Buffet comme entre Ben Arfa et Payet.
Claude Puel a dit déjà depuis un moment que tout ce qui viendrait à présent est un “bonus". Certes c’est démobilisant quand on va à Nantes mais pas quand on reçoit les Verts. Nice- ASSE, le contentieux est beau et lourd. Beau parce que Herbin, l’enfant du Cavigal, a fait les beaux jours de Nice. Beau parce que Jean Snella a entraîné les deux clubs de L1. Lourd parce que Nice a perdu un titre de champion devant l’ASSE suite à de gros problèmes d’arbitrages défavorables à Nice lors d’un sulfureux Nice-ASSE.
La C1 est loin mais reste l’Europe League. En début de saison, les gens ne pronostiquaient pas une telle saison. Les gens ? Ceux qui parlent, parlent, parlent.
On a vu l’apport considérable de Ben Arfa.
Quand il est sur la pelouse, ses coéquipiers deviennent meilleurs. Ceux qui ne partagent pas cette vision verront la différence l’année prochaine surtout si Germain s’en va aussi.
Ben Arfa va partir: Nice n’a pas fini deuxième.
Depuis l’époque Amalfi et l’ère Guillon-Molitor aucun Aiglon n’avait fait parler autant de Nice dans la presse.
Ben Arfa aurait déjà pu partir au mercato d’hiver. Il ne l’a pas fait par respect pour Nice et parce qu’il a pour habitude de finir un travail commencé.
Les observateurs l’ont vu signer en Chine ou à Lyon.
C’est chercher midi à 14 heures.
En cette fin de saison, la destination est toute trouvée. Vous l’avez ? Réponse dans quelques jours.
PSG ? Non, pas du tout.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Juin 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software