Archives pour: Avril 2016

30.04.16

Permalien 00:43:48, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Comme les Verts n'ont pas gagné, les Aiglons restent en course pour la 4e place

En une saison à Nice, Hatem Ben Arfa a marqué l’Histoire du club. Il la marquerait encore plus si Nice se qualifier pour une Coupe d’Europe. Dans quarante ans, les enfants qui ont dix ans en 2016 diront: “On a vu Ben Arfa…” Il est fort probable qu’en 2016-2017, ils ne le voient plus qu’à la télévision, et surtout en rêve. En 2016, Hatem Ben Arfa est le meilleur footballeur français en activité. Personne a un plus beau et efficace toucher de balle. D’aucuns parlent de L. Diarra pour le trophée du meilleur joueur de l’année … Ils sont où les Marseillais ? Dembélé ? Un héros de la dernière pluie. Ibrahimovic ? Le trophée, il serait capable de l’oublier dès la remise.


Samedi 30 avril 2016
Nantes 1-0 Nice
But pour les Canaris: Thomasson (68e)

FC Nantes : Riou - Sabaly, Djidji, Vizcarrondo, Dubois - Touré (Gomis, 32e), Gillet - Bedoya, Bammou (Adryan, 10e), Thomasson (Iloki, 79e) - Sala

OGC Nice : Cardinale - Genevois, Baysse, Lloris (Boscagli, 64e), Pied - N.Mendy ©, Koziello, Walter (Plea, 46e) - Seri - Ben Arfa, Germain (Puel, 79e)

Classement
1 Paris Saint Germain 89 35/ 28 5 2/ 93 18/ 75
2 Olympique Lyonnais 62 36/ 18 8 10/ 60 38/ 22
3 AS Monaco 62 36/ 16 14 6/ 54 44/ 10
4 Saint-Etienne 58 36/ 17 7 12/ 42 34/ 8
5 OGC Nice 57 pts 36 m/ 16 9 11/ 53 39/ 14
6 Lille 56 36/ 14 14 8/ 38 27/ 11

Les trois derniers matchs des prétendants à l’Europe derrière Paris:
Lyon: Ajaccio, Monaco, à Reims
Monaco: Guingamp, à Lyon, Montpellier
Nice: à Nantes, St Etienne, à Guingamp
ASSE: TFC, à Nice, Lille
LILLE: à Lorient, Guingamp, à St Etienne

Un parfum de démobilisation. Un match sans le couteau entre les dents.
La presse institutionnelle dira que Ben Arfa a raté son match mais il a entre autres accélérations du jeu donné un caviar à Plea qui a mangé la feuille de match.
De manière incompréhensible, Germain a dû céder sa place. Comme tous les grands compétiteurs il n’a pas vraiment apprécié. Il suffisait de voir son visage quand il rejoint la tribune.
Nantes en début de match a souvent touché du bois comme on disait jadis.
Reste un gros match à venir contre les Verts à Nice.
Ensuite, les adieux à Guingamp.
Comme St Etienne n’a pas gagné, Nice peut encore finir 4e.
Les points perdus bêtement en début de saison font donner des regrets.

28.04.16

Permalien 12:13:10, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

L'expérimenté Puel, Ben Arfa (fraîcheur d'âme éclatante dans un monde de plan de com.) et l'enthousiaste Koziello nommés dans les trophées UNFP 2016

Rira bien qui rira le dernier. En juin 2015, je disais que Ben Arfa serait présent à l’Euro 2106 avec la France. On y est presque. Ceux qui hier disaient: “Il est fini” disent aujourd’hui: “J’avais dit qu’il reviendrait… Les chiens aboient, Ben Arfa passe. La dynamique Ben Arfa est toujours dans son élan. Elle transcende Nice, passera par les Bleus (Euro, Coupe du monde) et se poursuivra. Force de l’âge oblige. L’équipe de France a plus besoin de Ben Arfa que l’inverse. Tous les jours ou presque une affaire néfaste éclate autour des Bleus. Il est temps de revenir au football et le football c’est Ben Arfa. Le joueur a franchi un palier: de faire rêver le peuple à peupler les rêves. Le joueur de ballon est devenu footballeur, un virtuose au service du collectif. Buteur-passeur. Et même passe heure, de belles heures.

Samedi 30 avril 2016/ 14 h: Nantes-Nice
Samedi 7 mai/ 21 h: Nice-Saint Etienne
Dimanche 8 mai: cérémonie des Trophées UNFP, en direct sur beIN Sports.
Samedi 14 mai, dernière journée de L1: Guingamp-Nice

Quoiqu’il arrive la saison de Nice 2015-2016 restera dans les annales niçoises comme les grandes saisons de 1950 et 1970.
Bien sûr le Nice 2016 de Claude Puel n’a pas plus gagné de titres que le Nice du temps de Jean Snella dans les années 1970. Cependant en 2016, il a la wengérisation de la parole c’est-à-dire que les suivants immédiats du leader sont aussi à saluer puisqu’ils peuvent jouer une coupe européenne y compris celle à grandes oreilles. C’est juste au plan économique, moins au sportif. Un sacre reste un sacre. Bien sûr ce système peut permettre à un raccroché par les branches de remporter ensuite la C1… ou l’Europa League. Il faudrait analyser les résultats.
Seules les années 50 ont rapporté des titres à Nice notamment avec Jean Luciano et avant avec Numa Andoire.
Le duo Puel-Ben Arfa a marqué l’Histoire de Nice comme jadis l’époque Yeso Amalfi. On oublie que le Brésilien a fait une poignée de matchs, moins de 20. Ben Arfa en a disputé plus.
Le toucher de balle de Ben Arfa on en reparlera dans trente ans comme à Nice on évoque encore la classe de feu Amalfi. J’entends déjà: “Tu te souviens… Ben Arfa !” Même ceux qui ne l’ont pas vu diront qu’ils l’ont vu jouer.
Que peut-il se passer ?
Si l’OGCN est qualifié d’office en C1, il est évident que Puel et Ben Arfa resteront. Sinon cela voudrait dire que l’éthique a totalement disparu.
Si Nice doit disputer un tour préliminaire de C1 ou l’Europe League, rien n’est certain.
Si Nice fini sans horizon européen, Puel et Ben Arfa peuvent partir.
Pour l’instant, il faut finir la saison en beauté. Et différer publiquement le temps des décisions.
Où en sommes-nous fin avril 2016 ?
Si Puel veut rester et qu’il n’est pas reconduit, le public niçois ne va pas comprendre le départ d’un manager qui a remis Nice dans le haut de la L1. Puel partant, Ben Arfa le sera aussi. C’est évident. Cantona n’aurait pas aimé qu’on remercie Sir Alex Ferguson. Le remplaçant de Puel devra avoir immédiatement des résultats, sinon il aura contre lui la vox populi. Je lui souhaite bien du courage quand on sait que cela faisait quarante ans que Nice n’était plus dans la cours des grands ! Le départ de Puel- contre son gré- pourra être envisagé comme une éviction par les supporters et comme un accident industriel par les observateurs qui ont la plus haute estime pour Puel dont on sait qu’il a les capacités pour entraîner des clubs de l’élite dans n’importe quel pays. L’ancien remarquable joueur n’a jamais été international A. Il en avait pourtant le niveau. C’est dire qu’il ne bénéfice d’aucun lobby qui travaille dans l’ombre. Cela me le rend encore plus sympathique et indispensable.
Si Puel reste et que Ben Arfa part, le manager poursuivra son travail de construction.
Nice sans Ben Arfa, va-t-il conserver ses pepites ou assisterons-nous à une hémorragie ?
Depuis trois ans, Nice est stable malgré quelques soubresauts que la dernière saison a balayé au plan des résultats.
Le mercato d’été de Nice sera soit calme (conservation de son manager déjà historique) ou soit agité (en cas de départ massif: manager et joueurs cadres, jeunes ou confirmés).
Le président Rivère qui a eu la très bonne idée de faire venir Claude Puel va-t-il le conserver ?
J’ai hâte d’avoir la réponse. Voilà pourquoi j’ai évoqué l’avenir immédiat du Nice.

Le manager du Gym, son stratège et son milieu relayeur sont tous nommés pour les trophées UNFP de la saison 2015 / 2016. Ils participeront à la cérémonie de la remise des trophées, qui se déroulera le 8 mai 2016 en direct sur beIN Sports.

Monsieur Claude Puel est dans la section “meilleurs entraîneurs de L1″.

Avec 17 réalisations et 5 passes décisives, Hatem Ben Arfa est dans “meilleurs joueurs de la saison”, et sera également en lice pour figurer dans ” l’équipe-type de l’année “.

Révélation de l’année, Vincent Koziello (20 ans, 32 matchs cette saison, 3 buts et 3 passe décisives) est dans “meilleur espoir".

Qui vote ?
L’ensemble des techniciens et joueurs de Ligue 1. Les votants ne peuvent pas voter quelqu’un de leur équipe.

PS: 20 H FOOT, de Praud/ Pinet, itélé, Jeudi 28 avril 2016: hymne de l’Euro, interview Deschamps, les Bleus, Simeone, Platini, le PSG bamboche à Las Vegas…
http://www.itele.fr/magazines/20h-foot/20h-foot-du-28042016-162952

27.04.16

Permalien 08:44:08, Catégories: BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

La finale de la C1 2016 devrait être Real Madrid-Bayern Munich

1/4 aller de C1 2016
Mercredi 27 avril 2016
Atletico Madrid 1-0 Bayern Munich
But pour l’Atletico: Saul Niguez (11e)

APRES LE MATCH:
L’Atletico a gagné 1-0 mais il est fort probable que le gagnant soit le Bayern qui va recevoir les Espagnols au match retour.
Quand Saul Niguez a marqué son sublime but, à la Messi, à la Baggio, à la Ben Arfa, transperçant toute la défense allemande, le manager Diego Simeone n’a pas sauté de joie: il savait qu’on était à la 11e minute et que rien n’était joué.
Simeone gesticule sans cesse, debout tout le match, il le vit dans son cœur, dans son corps, dans sa tête, dans ses tripes. Un authentique douzième homme.
Guardiola aussi mais de manière plus retenue avec cependant des temps de grande excitation en cas d’erreur technique de l’un de ses joueurs.
L’Atletico a fait son maximun et a bien failli obtenir un 2-0 grâce à Torres mais le buteur a été vraiment poissard. Souvent ses frappes échouent pour un millimètre. Ce fut le cas sur ce tir de l’extérieur tout à fait admirable sauf qu’il a été renvoyé par un montant du cadre bavarois.
Le Bayern a eu aussi des possibilités mais sans réussite dans le dernier geste.
Tout va se joueur au match retour, avec avantage au Bayern puisqu’il jouera à la maison.
Idem pour le Real Madrid.
On se prépare à voir en finale Real-Bayern.

AVANT LE MATCH:
Quarante deux ans après, voici un remake de match historique. Celui qui permis au Bayern Munich de remporter sa première C1. Victoire très important d’où en découlera d’autres.
Il y aura un mythe sur le terrain: Philipp Lahm, 32 ans et 105 matchs en C1 ! Le capitaine bavarois est l’un des plus grands latéraux de l’Histoire. Toujours un plaisir de le voir monter à l’abordage avec une volonté de fer égale à la précision chirurgicale de ses centres.
Philipp Lahm a renoncé à la sélection nationale pour mieux se consacrer à son club.
Il incarne le football allemand: volontaire, discipliné, intelligent, collectif, courageux, fort et très technique. Un Brésil sans aucun frime. Un réalisme militaire.
Ce joueur aurait pu jouer directement ailier, cela lui aurait évité des efforts défensifs mais non, il défend et défend encore tout en montant sans cesse à l’assaut.
Les Espagnols vont essayer de faire le maximum pour voyager ensuite le mieux possible en Bavière.
Le Bayern de Guardiolia, de son côté, lui veut toujours gagner.
Le match devrait être plus intense que la 1/2 aller Man City-Real Madrid( 0-0).
Antoine Griezmann va-t-il encore marquer ou faire marquer ?
Lewandoski et Müller sont prêts à marquer à l’extérieur. Deux buteurs historiques.
Ribéry, lui, va jouer contre l’Atletico comme si c’était un tournoi de sixte. C’est sa force. Aucune évolution dans son jeu, mais dans un grand jour, son harcèlement à l’aile fait des merveilles. C’est comme un Pic-vert qui s’attaque à un tronc d’arbre. Peu à peu il obtient ce qu’il veut. Le trou, la brèche.
Lahm a stoppé sa carrière internationale après un titre mondial.
Ribéry, lui, est parti par la petite porte des Bleus. Voilà pourquoi il n’est pas contre un retour possible. Il faut dire que ses accélérations mettent le feu dans les défenses adverses. C’est une fabrique de coups francs, de penaltys.
Les détracteurs de Ribéry doivent reconnaître son explosivité. Guardiola sait que la flèche Ribéry peut faire de très gros dégâts.
Le bras de fer des managers Simeone-Guardiola est une superbe affiche.

Permalien 08:37:10, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Sans C. Ronaldo, le Real perd sa magie à Manchester City qui n'a pas eu droit à voir le Red Devil sur sa pelouse

Ronaldo blessé a donc laissé son compteur à 94 buts en C1. Record absolu.

1/4 aller de la C1 2016
Mardi 26 avril 2016
Manchester City 0-0 Real Madrid

Il y a eu comme une fatalité: le Red Devil n’a pas joué à City, comme si le dernier ballon d’or conquis à Old Trafford ne pouvait pas jouer chez les Citizens, même en déplacement. Pourtant il y avait deux Ronaldo, sur place, mais dans les tribunes: le Brésilien et le Portugais. Je ne suis pas comme ces jaloux qui disent du premier nommé, “le vrai Ronaldo", sous entendu, l’autre est un bidon.
Avec Ronaldo II, c’est mieux ainsi, le Real Madrid gagne 71 % de ses matchs, sans lui ça tombe plus de la moitié.
Le Real a joué sérieusement. Très sérieusement: les deux meilleurs ont été Marcello et Pepe, les défenseurs. Modric ? Pas mal. Bale ? Correct.
Benzema ? Il est sorti à la mi-temps. Il a été transparent. Bien sûr, il était blessé, dira-t-on. A la vérité, dès que CR7 n’est pas là, le Français ne sait pas prendre le relais. Sans le soleil, il entre dans l’ombre. Ses thuriféraires parlent pourtant de mental d’acier.
City n’a pas tout perdu. Dire que les médias disaient que c’était une équipe en bois !
J.Hart a été une nouvelle très bon dans sa cage. Il a négocié quelques ballons chauds, comme contre le PSG. Les Citizens aussi furent handicapé par la sortie de Silva.
Imaginons un 1-1 à Madrid… Cela qualifierait City. Il suffit d’un nul, quel qu’il soit.
A la vérité, CR7 remis d’aplomb va une fois de plus qualifier le Real, à la maison.
Même sur une jambe, CR7 ne va pas rater l’occasion d’aller en finale pour gagner une 3e C1.
Et l’Euro dans tout ça ? Vous verrez beaucoup de joueur vous arriver en France complétement carbonisés. Quand on tire trop sur la corde, elle rompt. Cliché ? Oui, sans doute, mais cliché coriace qui se vérifie sans cesse:
CR7, Benzema, Kolo Touré, Silva, j’en passe, tous à l’infirmerie, suite à la fatigue et non à un coup particulier.

26.04.16

Permalien 15:31:14, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Le retour du Red Devil C. Ronaldo à Manchester, le 25 avril 2016, où il est forfait pour le match !

Pas de sextape. Pas de trahison. Pas de nuit de bamboche style PSG après une victoire anecdotique en Coupe de la Ligue. Pas de combine pour contourner le fisc. Pas de produit maigrir. C’est Cristiano Ronaldo.

Ronaldo est arrivée en terre connue et aimée, celle de Manchester.
Cette fois, il ne joue pour United mais contre City !
Cela va lui rappeler le derby mancunien si important dans la ville qui compte deux clubs phares comme à Madrid, Milan ou Turin.
A l’aéroport, il était attendu par des fans madrilènes mais aussi par des fans de Man United qui voulaient saluer un grand du club.
Ronaldo n’est jamais sorti du cœur des fans de MU qui savent que le Portugais rêvait depuis son enfance de jouer pour le Real Madrid.

Dernière minute: pas assez remis de son bobo du dernier match en Liga, CR7 est forfait pour le match aller des 1/2.

Permalien 15:09:27, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Vidéo de l'entraînement du Real à City. C. Ronaldo et Zidane en mission commando à Man City

La découverte du stade de City par les Madrilènes. C. Ronaldo s’est refait une santé et va vouloir s’imposer contre City pour faire plaisir aux fans du Real et à ceux d’United !

1/4 aller de la C1 2016
Mardi 26 avril 2016.20 H 45 / beIn sports 1
Manchester City-Real Madrid

Le Real est en déplacement pour rencontrer ceux que le PSG devait battre comme si de rien n’était… On a vu le résultat.
Le Real n’a pas la suffisance de PSG. C’est bien logique: la Maison Blanche a gagné la Coupe d’Europe… 10 fois. Le PSG, pas une seule fois !
Les médias français s’étonnent que Zidane ne jure que par C. Ronaldo, eux qui ne vantent que Benzema.
Le grand footballeur fait le grand coach et non pas l’inverse.
C. Ronaldo est le meilleur buteur de l’Histoire de la C1, depuis 1956. Soit 94 buts en 129 matchs. Qui dit mieux ? Personne.
Benzema lui en a marqué 48 en 80 matchs, ce qui est remarquable.
Benzema et C. Ronaldo sont complémentaires. Higuain et C. Ronaldo ne l’étaient pas car le Franco-Argentin était plus égoïste devant le but, instinct du buteur oblige.
Bale et Rodriguez auront aussi leur … but à dire !
Au Real, Benzema joue très bien dans l’ombre du triple Ballon d’or.
Il a été écarté des Bleus, pour son comportement hors du terrain.
Il s’est mis lui-même une balle dans le pied.
Les 1/2 finales sont souvent de très beaux matchs car il faut absolument passer le tour pour accéder au seuil du Graal.
La finale, elle, réclame plus qu’on la gagne coûte que coûte.

25.04.16

Permalien 23:13:46, Catégories: LE GYM E BASTA, THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !  

Patrice Evra (35 ans) champion d'Italie avec la Juventus Turin.

Paul Pogba et Patrice Evra sont champions d’Italie 2016.

Limité techniquement -quand on pense aux virtuoses du football- Patrice Evra comble ses lacunes par une grinta jamais démentie.
Le latéral joue toujours les matchs avec un immense sérieux.
Sa préparation est toujours impeccable, physique et mentale.
Son hygiène de vie lui permet d’être toujours en forme.
Quasi jamais blessé c’est un soldat irréprochable.
Partout où il passe, il est titulaire.
Le scudetto 2016 est son 20e titre majeur.

Palmarès de Patrice Evra, 35 ans:

AS Monaco
Coupe de la Ligue 2003

Manchester United
Coupe du monde des clubs 2008
Ligue des champions 2008
Champion d’Angleterre 2007, 2008, 2009, 2011 et 2013
Community Shield 2007, 2008, 2011 et 2013
League Cup 2006, 2009 et 2010

Juventus FC
Supercoupe d’Italie 2014
Serie A 2015 et 2016
Coupe d’Italie 2015
Supercoupe d’Italie 2015

Permalien 16:57:45, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Le Niçois Hugo Lloris aux portes de la C1 2017

Lundi 25 avril 2016
Tottenham - West Bromwich
But pour Tottenham Hotspur: C. Dawson (33′ csc)
But pour West Bromwich: C. Dawson (73e)

Classement
1 Leicester 76 pts 35 matchs
2 Tottenham 69 pts 35 m
3 Man City 64 pts 35 m + 32
4 Arsenal 64 pts 35 m + 24
5 Man United 59 pts 35 m

AVANT LE MATCH
Gardien de la meilleure défense anglaise (25 buts encaissés en 34 matchs), Hugo Lloris est en bonne voie pour accéder à la C1 2016, directement.
Les Spurs occupent la deuxième place et reçoivent le 14.
Le match devrait être une formalité.
Cela fait longtemps que l’on n’a pas vu Tottenham si bien placé en Premier League, en fin de saison.
Les Spurs profitent de la débandade de Man United, Chelsea et Liverpool.
Le Big Four a changé d’allure !
Et Arsenal qui se fait doubler par Leicester et les Spurs. Et même United City ! City soit disant si faible d’après les fans du PSG…
Arsenal ? Cela des années et des années qu’on sait que le club est paralysé par l’échec en finale de la C1 2006 au SDF contre Barcelone. Dix ans !
Le club n’a pas de C1. Et son entraîneur non plus.
Arsène Wenger est un grand manager mais son statut impose une C1 qui ne vient pas.
Bien sûr, les règlements de l’UEFA permettent au 4e de la disputer, alors ce n’est pas la catastrophe complète.
En Angleterre, tout le pays veut voir Leicester vainqueur du championnat, surtout ceux dont les équipes ne tournent pas rond, surtout MU.
Lloris mérite ce qui lui arrive.
Il ne dit rien dans les médias, se contente de très bien jouer.
Ce n’est pas un “bon client” médiatique, comme ils disent.
Lui, les exploits, il les fait sur le terrain et pas dans une sextape.
A la mort de sa mère, il était un tout nouveau professionnel
Il a décidé de garder les buts de Nice, plutôt que de s’écrouler de chagrin chez lui.
Mental d’acier. Adresse de fauve.
Un félin dans un monde de chats.
Il a le regard halluciné de Robert Le Vigan.

APRES LE MATCH
Dawson est l’homme du match, il a marqué les deux buts !
D’abord la bourde malencontreuse, ensuite un but de la tête typiquement anglais qui a surpris le capitaine Lloris pas heureux dans sa sortie.
Les Spurs n’ont pas pu faire mieux que nul devant une bonne équipe.
J’ai eu le plaisir de revoir le Red Devil Darren Fletcher qui a fait un très bon match de leader. Il aurait encore sa place à MU. Bon pied, bon œil. Avec Sir Ferguson aux commandes de MU, il y serait toujours. Pourquoi aller chercher ce qu’on avait au club.
Les Spurs sont à sept points de Leicester au lieu de revenir à cinq.
Même sans jouer, Leicester… gagne !
Les Spurs ont eu les pieds qui ont tremblé.
Un match bizarre, en première mi-temps, il n’a pas eu à travailler.

Permalien 16:27:48, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Man United-Crystal Palace, finale de la FA Cup 2016

MU va-t-il réussir à gagner la finale de la FA Cup 2016 pour renouer avec le passé immédiat glorieux ? Avec van Gaal, on n’est pas habitué aux trophées.

1/2 finale de FA Cup
Samedi 23 avril 2016
Wembley
Everton 1–2 Manchester United
But pour Everton: Smalling (75e csc)
Buts pour MU: Fellaini(34e), Martial (90e +3)

Dimanche 24 avril 2016
Wembley
Crystal Palace 2-1 Watford
Buts pour C. Palace: Bolasie (6e), Wickham (61e)
But pour Watford: Deeney (55e)


Finale 21 mai 2016 Wembley Stadium.
Manchester United - Crystal Palace

D’une manière inattendue, MU a la possibilité de renouer avec un titre.
La libération de MU est venue par Martial, la meilleure recrue de van Gaal, il faut lui reconnaître ce mérite.
Carrick a dit qu’il ne se souvenait plus d’avoir été aussi heureux. Une façon élégante de dire que MU a perdu l’habitude de remporter des titres.
Sur le papier la finale a l’air d’être facile pour MU mais MU n’est plus ce qu’il était.
Van Gaal n’inspire pas la victoire.

Permalien 14:46:30, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Mort du soulman Billy Paul (1934-2016)

La mort Billy Paul n’aura pas 1% de la couverture médiatique de Prince.
81 ans. Il y a cinquante ans, c’était un bel âge pour mourir. Plus aujourd’hui.
Les artistes de son calibre meurent toujours jeunes.
Une voix, une présence, un regard, une profondeur.
Billy Paul n’était pas un produit du show biz.
Il n’y aura pas d’émissions reportées pour lui rendre hommage.
Personne, sorti d’un vieux placard oublié, ne va venir se faire de la publicité en parlant de lui sur les plateaux de la branchitude débranchée.

23.04.16

Permalien 19:14:06, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Rien n'est comparable entre le produit Prince et l'artiste Hendrix

Je préfère l’original à la copie. Hendrix faisait de la musique. Prince du spectacle. La voix, le son, la présence, ses fringues, tout chez Hendrix était du jamais vu, jamais entendu. Hendrix et Prince n’ont que leur mort étrange en commun.

J’aimerais bien retrouver la une du Monde le jour de la mort de Jimi Hendrix. La disparition du plus grand guitariste du XXe siècle avec Django Reinhardt n’a certainement pas fait la une du quotidien comme celle de Prince (Samedi 23 avril 2016): immense photo, presque comme Libération, journal qui a toujours la tradition d’être le croque-mort des icônes. A peine croyable: les fondateurs du Monde doivent se retourner dans leur tombe. Il faut vraiment que la presse dite sérieuse soit à l’agonie. Cela ne devrait faire qu’un entrefilet en page intérieure. On n’achète pas le Monde pour Prince.
“Prince a changé le monde” a déclaré Madonna.
Ah! bon, je ne m’en suis pas aperçu.
La mort de quelqu’un est toujours triste pour sa famille.
Celle de Prince permet à ceux des années 1980 de revenir sur nos écrans. On voit des zombies réapparaître à la télévision. Une vraie résurrection sur un catafalque! Grâce à Prince, ils font encore un tour de piste..
Quel coup de vieux !
Un journal qui a perdu son identité fondatrice fait sa une plein pot, sur le disparu, comme au temps de sa splendeur.
Chacun ses goûts.
Je n’ai jamais aimé les chanteurs qui cultivent surtout un look ou qui chantent avec le sexe sur le visage.
D’aucuns parlent de “génie". Il faut savoir raison garder comme disait l’autre. Et Louis Pasteur c’est quoi, un pauvre imbécile ?
Ceux qui pleurent ne voient même pas qu’ils enterrent leur jeunesse.
Et ceux qui hurlent au “génie” n’ont bien sûr rien de géniaux, dérisoires marionnettes médiatiques.
Comparer Prince à Hendrix c’est mettre au même niveau le football de Puskas et celui de Valbuena.
La musique de Prince me fait l’effet de données enregistrées dans un ordinateur pour en tirer un savant mélange. Ce n’est pas de l’inspiration mais de la copie déguisée. Du plagiat relooké. Une musique trop poudrée, un comme si Prince Oronte se mettait à chanter devant Alceste Hendrix. Entre les tableaux de Rembrandt et ceux de Bernard Buffet mon choix est vite fait.
Paix à son âme. Je vais réécouter Hendrix.
Voici les musiciens qui continuent de m’accompagner. Rien que des artistes qui touchent dès leur première note:

Jimi Hendrix, novateur
Miles Davis, le Picasso de la trompette
Ray Charles, une sensibilité haut de gamme
Jim Morrison, l’amour des mots
John Lennon, pionnier
David Bowie, inventif
Michael Jackson, commercial haut de gamme
Marvin Gaye, la douceur de l’existence
James Brown, la rage de vivre
Otis Redding, l’émotion à fleur de peau
Barry White, la sensualité musicale
George Harrison, mystique partageur
Richie Havens, roi de l’improvisation
Joe Cocker, l’écorché-vif fraternel
Django Reinhardt, la grâce faite homme
Louis Armstrong, notre papa jazzy
Duke Ellington, le King du jazz
Louis Prima, le fêtard inspiré

[Post dédié à Johan Cruyff, génial musicien du football]

Permalien 07:19:36, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

A trois journées de la fin, Nice monte au 3e ciel européen mais Lyon s'y oppose

Vendredi 22 avril 2016
OGC Nice 2-0 Reims
Buts : Germain (11e), Ben Arfa (56e sp)

OGC Nice : Cardinale - Pied, Baysse, Le Marchand, Ricardo - Koziello, N.Mendy ©, Seri - Ben Arfa (Caddy, 90e+2) - Plea (Walter, 77e), Germain.
Manager: Claude Puel

On l’attendait, il a été encore là.
Ben Arfa ? Présent!
Une passe décisive et un penalty. Les deux buts du match.
Le premier a été marqué par son excellent partenaire Germain. Auparavant Ben Arfa fit une incroyable passe dans un étau de jambes adverses.
Penalty ? Obtenu et transformé par le virtuose au terme d’un gymkhana infernal comme il en a l’habitude d’en faire.
Il a frappé le penalty avec un calme olympien. Pas une seconde je n’ai douté de lui. Il est au cœur d’une dynamique personnelle qui est toujours ascensionnelle. Jusqu’au s’arrête-t-il ? En fait de carrière, pas avant.
Le penalty a tué le match. La messe fut vite dit.
En début de saison: j’ai dit que s’il ne faisait pas l’Euro, je ne regarderai pas l’Euro. On m’a pris pour un fou, ou pour un fan aveuglé de l’OGCNice. On y est presque !
Voir Nice dans la zone de la C1 à trois matchs de la fin de saisons, c’est du jamais vu. Il faut remonter aux années 1950 et à un degré moindre aux années Snella (1970) quoique sous l’ancien immense ex coach de l’ASSE il fallait terminer premier pour accéder à la C1 ce que n’a pas fait Nice au final. Au cours du règne Rohr, au début du millénaire, Nice a été en tête mais rien qu’au début de saison.
Donc Nice a bien négocié un match difficile contre un candidat à la relégation.
Je me pince pour voir si je ne rêve pas: Nice 3e le 23 avril au petit matin !
Merci Hatem Ben Arfa !
Merci à ses coéquipiers qui ont bien vécu le premier des 4 derniers matchs capitaux, encore plus que les autres.
Plea a été sifflé. On s’est que Nice a un public très difficile. Qui aime bien châtie bien. A. Modeste, issu du centre de formation, fut sifflé au Ray. Cela l’a dégoûté au point de partir. Germain a demandé de ne plus siffler Plea ni personne. Grand seigneur, Germain. Il accepte que toute la lumière soit faite sur Ben Arfa. Il se comporte comme Iniesta à côté de Messi.
Ben Arfa a lui aussi demandé qu’on ne siffle plus Plea. Le chef d’orchestre niçois veut au contraire qu’on l’encourage. On voit que Germain et Plea se comportent en grands frères et c’est magnifique.
L’an prochain si Germain et Ben Arfa quitte le vaisseau rouge et noir, quelle double perte !
Nice se projette sur les trois derniers matchs dont deux à l’extérieur.
Rien n’est facile: combien de points sur les 9 en jeu ?
Aller à Nantes, recevoir St-Etienne, finir à Guingamp.
Difficile mais programme alléchant. Aller chercher l’Europe c’est mieux que de jouer la survie !

PS: l’émission de Pascal Praud sur Itélé “20 h foot", vendredi 22 avril 2016 avec Jacques Vendroux. Mon hommage à Totti et à Raymond Kopa.
http://www.itele.fr/magazines/20h-foot/20h-foot-du-22042016-162295

Résultat:
Toulouse 2-3 Lyon
La victoire de Lyon fait redescendre Nice à la 4e place.

22.04.16

Permalien 09:46:24, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice doit vaincre Reims pour ne pas briser le rêve de Champions League

Vendredi 22 avril 2016, 20 h 30
Nice - Reims

Le groupe niçois:
Gardiens : Hassen, Cardinale.
Défenseurs : Baysse, Le Marchand, Ricardo, Genevois, Pied.
Milieux : Seri, Hult, Walter, Wallyson, N.Mendy, Koziello.
Attaquants : Ben Arfa, Plea, Caddy, Germain, Puel.

Les Niçois se souviendront de la saison 2015-2016:
-"Dis, tu te souviens: Ben Arfa, Koziello, Germain, Ricardo… Puel…”
Comme on dit encore:
-"Les années 50: Amalfi, Bonifaci, Nurenberg, Fontaine…”
Nice a toujours du mal devant les équipes réputées plus faibles.
Il va donc falloir être très vigilants.
Il se peut que cela soit l’avant-dernier match de Ben Arfa que l’Europe nous envie. Ben Arfa et quelques autres: Koziello, Pied, Germain, N. Mendy, Seri…
Nice - Reims, une affiche au parfum rétro. C’est bon signe de voir des clubs de ce rang qui ont toujours leur place en L1. Justement, Reims bataille pour y rester.
Un Aiglon averti en vaut deux.
Perdre contre Reims c’est anéantir la saison dans la dernière ligne droite.
Nice a rendez-vous avec son Histoire.
Les quatre derniers matchs de Nice:
Nice-Reims
Nantes-Nice
Nice-St Etienne
Guingamp-Nice
Aucun match facile. Reims joue le maintien, Nantes a besoin de se racheter, St-Etienne est le meilleur ennemi de Nice et aller à Guingamp est toujours périlleux.

21.04.16

Permalien 13:56:09, Catégories: FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

2 buts décisifs en fin de match, Francesco Totti, 39 ans, mon héros

Totti 1er est pour toujours dans le cœur des Romains, comme Fellini et Pasolini.

Mercredi 20 avril 2016
AS Rome 3-2 Torino
Buts pour la Roma: K. Manolas (65e), F. Totti (86e, 89e pen.)
Buts pour Turin: A. Belotti (35e pen.), J. Martinez (80e)

Classement
1 Juventus 82
2 Naples 73
3 Rome 68 points
4 Inter Milan 61

Contesté par l’entraîneur Luciano Spalletti, Francesco Totti a réalisé un exploit contre le Torino. Alors que la Roma était menée 1-2, Totti est entré en cours de jeu à la 86e pour marquer les deux buts de la victoire !
A bientôt 40 ans, Totti ne veut pas abdiquer.
L’authentique empereur du football italien, champion du Monde 2006, joue pour la Roma depuis 1989 ! Du jamais vu !
Depuis qu’il a 13 ans, il est fidèle à sa ville natale, refusant tous les transferts qu’on lui a proposé.
C’est le contraire des mercenaires. Lui aime ce qu’il aime. Rarissime.
Il aime Rome et le football. Et donc il joue à Rome, c’est si simple la vie quand on le veut.
La Roma peut dire merci à Francesco Totti, influent face à Bologne (2-2) puis contre l’Atalanta Bergame (3-3) et enfin face à Torino. Quel remplaçant !
Il Capitano a gardé son sang froid pour transformer le penalty qui assure la troisième place à son club, donnant accès au barrage de la prochaine Ligue des champions.
Merci champion !

PS: les commentaires à la radio italienne:
https://www.youtube.com/watch?v=2Xu6X7Ga2aE&ebc=ANyPxKrx-EWEkjLP8Hs2J3QEROF6NGh-uOcCmWu1Meg__s6PEmTd–6DJZn70cWSxW6obzq7jHJODIpx8i7gUr28bccvT2mMpA

19.04.16

Barcelone a disputé 22 matchs de plus que le Real Madrid

Lucide, Zidane a déclaré: “Nous n’avons rien gagné…” Bien dit. Cela remobilise.

Mercredi 20 avril 2016
La Corogne (13e) - FC Barcelone (20 h)
Atletico Bilbao (5e) - Atletico Madrid (20 h 45)
Real Madrid - Villarreal (4e) (21 h)

Classement
1 Barcelone 76 points
2 Altletico Madrid 76 points
3 Real Madrid 75 points

Pourquoi le Barça est-il carbonisé en avril 2016 ?
C’est très simple: engagé sur tous les tableaux, Barcelone a joué beaucoup plus de matchs que Real Madrid depuis un an.
Les organismes ne suivent pas. La technique ne peut pas faire tout.
Ronaldo est plus frais que Messi. Cela bien sûr cela n’enlève rien au talent du Portugais qui est bien placé pour remporter le Ballon d’Or 2016 d’autant plus que CR7 va disputer l’Euro 2016.
Le Barça vient de perdre trois fois de suite, ce qui permet à l’Atletico Madrid et au Real Madrid de croire encore au titre.
Lors des quatre dernières journées de championnat, les Catalans n’ont pris qu’un point.

RESULTATS:

Barcelone n’a pas tardé à donner sa réponse à partir du terrain: 0-8 !
Il va falloir encore compter sur et avec les Catalans.
Leurs deux rivaux ont aussi répondu présent.

La Corogne 0-8 Barcelone
Buts pour le Barça:Barcelone Luis Suárez (11e, 24e, 53e, 64e,) I. Rakitic (47e), L. Messi (73e), M. Bartra (79e), Neymar (81e)

Atletico Bilbao 0 -1 Atletico Madrid
But pour les visiteurs: F. Torres (38e)

Real Madrid 3-0 Villarreal
Buts pour le Real: K. Benzema (41e), Lucas Vázquez (69e), L. Modric (76e)

Classement
1 Barcelone 79 points
2 Altletico Madrid 79 points
3 Real Madrid 78 points

PS:Vous êtes féru de jeux de lettres ?
www.alacroiseedesmots.com

Antoine Blondin, le champion du jeu de mots (Edition Pierre Guillaume de Roux)

Blondin, Audiard, Verneuil, Gabin, Belmondo, l’amitié… C’est plus un programme qu’une distribution.

Il a écrit aussi peu de livres que Jacques Tati a tourné de films.
La qualité prime la quantité. Il ne faut pas confondre écrivain et auteur.
Blondin c’est l’enfance dont on se remet pas- pour reprendre un lot de Pascal Jardin- mais c’est surtout le culte de l’amitié, la passion du sport, l’amour du français et de la littérature. L’écrivain n’écrivait pas n’importe comment. Il jouait des mots comme on joue de la musique et c’est ce qui compte. Ecrire ce que l’on pense ne suffit pas. On a du style ou pas. Blondin en avait. C’est pour cela qu’il aimait tant les champions sportifs. Il aimait aussi boire, trop. «On boit ensemble mais on est saoul tout seul » a-t-il dit avec lucidité.
A la mort de Roger Nimier, il est devenu triste comme les pierres. La perte de son meilleur ami, mort en voiture, l’a mis K.O. La mort de l’un des frères rugbymen Boniface a encore souligné sa solitude. A l’origine, il a bu parce qu’il bégayait. Boire le décomplexait. On ne va pas réduire l’écrivain au rang d’alcoolique. Tous ses livres sont excellents. Un style, une voix, un son, un certain ordre des mots, du rythme.
Alain Cresciucci passe au peigne fin l’œuvre de Blondin, citant des extraits ici et là pour démontrer ce qu’il analyse et analyser ce qu’il démontre. «Les personnages blondiniens et Blondin comme personnage vivent dans un monde chimérique que, finalement, le réel rattrape ». Si vous n’avez jamais lu Blondin, ce livre est une bonne acclimatation à son univers. Ensuite, lisez Blondin, n’importe quel livre. Tout est bon chez lui. Romans comme articles. C’est l’un de nos meilleurs écrivains d’après guerre. Provocateur, insolent mais jamais désinvolte, il aimait dire: “Je n’ai jamais osé être de gauche quand j’étais jeune, de peur de devenir de droite en vieillissant". Un jour invité lors d’un meeting de Mitterrand à parler au micro de la tribune politique, il a dit à Vichy: “Cher Vichyssois… Chers Vichystes !". On lui a coupé aussitôt le sifflet! C’est ainsi que se termina sa très brève carrière politique.

-Le Monde (imaginaire) d’Antoine Blondin, d’Alain Cresciucci, Pierre Guillaume de Roux, 207 p., 21 €
-Blondin, 25 ans après. Jean Cormier et Symbad de Lassus. Editions du Rocher, 240 p., 18,90 €
-Sur le Tour de France, Antoine Blondin. La petite vermillon, 153 p., 7,10 €
-Louison Bobet, Jean Bobet. Preface Antoine Blondin. La petite vermillon, 228 p., 8,70 €

Permalien 11:19:18, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, LA REVUE DE STRESS  

Marseille dit aurevoir et pas merci à Michel

Michel est viré !
Rien de plus logique: il s’agissait d’une erreur de casting depuis le début.
Marseille a besoin de meneurs d’hommes comme Gerets ou Bielsa.
Le duo F.Passi - B. Boli prend le relais. Boli invité dans le vestiaire par Michel…
Boli figure historique doit communiquer sa grinta légendaire qui faisait défaut à Michel.
L’entraîneur espagnol n’a jamais été dans l’emploi.
Il a même fait comprendre que son rêve était d’entraîner le Real.
Il y a(vait) le feu à l’OM.
Marseille est à 6 points du premier relégable qui a - 16 au goal average, cela fait donc 7 points.
Il fallait changer car l’OM avec Michel sentait la L2.
Marseille, seul club détenteur de la C1, est en vente.
Tout cela confirme que notre pays n’est vraiment pas un pays de football.
Où sont Sète, Rouen, le Racing Club de Paris ?
C’est comme si Arsenal, Everton et Tottenham n’étaient plus en Premier League.

Classement des derniers de la classe … de L1:
15 Marseille 40 points + 4
16 Montpellier 40 - 2
17 Reims 36 - 12
18 G. Ajaccio 34 - 16
19 Toulouse 33 - 11
20 Troyes 17 - 49

Les quatre derniers matchs de l’OM:
Marseille - Nantes
Choc psychologique ? C’est fort probable. En plus, Nantes est dans le ventre mou

Angers - Marseille
Pas facile, car Angers croit encore en la Coupe Europa

Marseille - Reims
Jamais simple de recevoir quelqu’un qui se bat pour rester en L1

Troyes - Marseille
Match apparemment facile mais on a déjà vu des condamner à la L2 qui veulent partir la tête haute

Permalien 09:27:29, Catégories: ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE, GRAND MONSIEUR  

Le Leicester de Ranieri toujours roi d'Angleterre

Il y avait bel et bien penalty sur Vardy (Leicester) qui n’a pas du tout simulé. D’autres disent le contraire. La vidéo a ses limites. Avec deux jaunes, Vardy fut expulsé. Il y a polémique sur ses propos envers l’arbitrage. Veut-on empêcher le petit Poucet de gagner le championnat ?

Mardi 19 avril 2016
Newcastle 1-1 Man City
Les Citizens vont essayer d’enfoncer Newcastle en L2…
Raté !

Mercredi 20 avril
West Ham - Watford, 20 h 45
Liverpool - Everton
Le derby !
Manchester United - Crystal Palace, 21 h
Avec van Gaal aucun pronostic est possible, à part une possible contre performance

Jeudi 21 avril, 20 h 45
Arsenal-West Brom
Les Gunners devraient gagner. Devraient…

Classement
1 Leicester 73 pts 34 matchs, 59 buts pour/ 33 contre, + 26
2 Tottenham 68 pts 34 m, 54/ 25, + 39
3 Manchester City 61 pts 34 m, 62/ 34, + 28
4 Arsenal 60 pts 33 m, 56/34, + 22
5 Manchester United 56 pts 33 m, 40/30, + 10
………………
8 Liverpool 51 pts 32 m, 52/43, + 9
10 Chelsea 44 pts 33 m, 49/45, + 4

On note que Arsenal et MU ont laissé leur place respective au sommet du championnat à Leicester et à Tottenham.
Concernant MU on sait que depuis le départ de Sir Ferguson, le club ne tourne pas rond.
Par contre, Arsenal surprend une fois de plus: rivé à son poste, A. Wenger est 4e dans un championnat où n’exercent plus Sir Ferguson, Ancelotti, Guardiola et Mourinho. L’ex coach de Monaco n’en profite pas pour dominer le football anglais alors qu’en plus Chelsea et Liverpool sont hors du coup. Dommage car l’an prochain Guardiola arrive à Man City et l’on parle de Mourinho à United pour remplacer van Gaal, l’erreur de casting.
On note que M. Pellegrini, à City, est totalement mésestimé et même méprisé bien qu’il fasse du très bon travail: il est en 1/2 de la C1 et toujours en course pour la C1 2017. L’homme est inexistant dans les médias où il n’a aucune image: quand vous êtes un honnête homme, la presse vous ignore.
Pellegrini n’a pas apprécié que l’on annonce la venue de Guardiola en pleine saison, cela a fait parler et ce fut néfaste pour l’unité du groupe. Van Gaal pourrait dire la même chose à MU où l’on a parlé et parlé encore et toujours de l’arrivée prochaine de Mourinho ce qui n’est qu’un rumeur.
Notons que MU a la 10e attaque du championnat: une vraie catastrophe. Trop de jeunes. Rooney has been parce que souvent blessé.
Lloris est le patron de la meilleure défense du pays, et cela fait très plaisir. Capitaine de l’équipe de France, Lloris n’a jamais été aussi fort. On ne sait plus depuis combien de temps on n’avait pas vu les Spurs si bien placé tant cela fait longtemps !
Toute l’Angleterre veut voir Leicester champion, même les fans d’Arsenal qui n’en peuvent plus de voir leur club incapable de gagner le titre.
Wenger est une fois de plus sur la sellette mais lui seul choisira la date de son départ.
Le Français a redoré le blason des Gunners qui avaient le football le plus laid de la Premier League avant son arrivée.
Wenger a fait du très bon travail. Aujourd’hui remporter le titre ne sert plus à rien au plan comptable car les 4 premiers peuvent disputer la C1.
Wenger sait que s’il entraînait le Real Madrid, il serait sur un siège éjectable.
Arsenal est sa maison. Pourquoi vouloir toujours le mettre hors de chez lui ?
Il n’est pas propriétaire ? Oui, mais c’est lui qui fait tourner la boutique.
Wenger ne sera jamais limogé. On ne limoge pas son père.

17.04.16

Gaël Monfils et le PSG ou la faillitte physique et mentale

Le PSG et Monfils devraient regarder de près le match du Liverpool de Jürgen Klopp face à son ancien club, Dortmund.

Dimanche 17 avril 2008
ATP Masters 1000 Monte-Carlo
Finale, terre battue
Rafael Nadal- Gaël Monfils
(7-5/ 5-7/ 6-0)

Si vous avez vu Manchester City-PSG (1-0) en 1/4 de finales de C1 et le match de tennis Monfils-Nadal la comparaison est évidente tant elle saute aux yeux.
Le PSG a joué sans aucun engagement intensif. Finalement l’absence de Matuidi a plus pesé que la présence de Z. Ibrahimovic.
Les Parisiens n’ont jamais été en mesure d’imposer une grande volonté de vaincre, à l’image de l’amorphe Di Maria, plus proche du fantôme qu’il fut à Man United que de l’ailier correct qu’il a été au Real Madrid.
Man City avait plus envie de gagner. Les Citizens jouaient avec la notion du match à élimination directe tandis que le PSG n’avait plus d’essence, en plus des autres grandes lacunes tactiques et techniques.
A Monte-Carlo, Monfils était un résumé du PSG. Le tennisman français a fait toujours la même chose: soit remporter un superbe point avant d’abandonner les suivants parce qu’il récupérait physiquement de ses efforts. Il a été incapable de gérer la partie. Son physique a craqué, sans doute à cause de l’accumulation de fatigue. Le tennis est impitoyable: les joueurs n’ont jamais le temps d’apprécier le gain d’un match en cours de tournoi car il faut tout remettre en jeu souvent le lendemain.
En 30 matchs contre les Français, Nadal a gagné… 29 fois !
Toute l’attitude de Nadal racontait: il faut absolument que je gagne, ce match ne reviendra plus, je dois l’emporter…
Quand on voyait Monfils, on devinait qu’il n’avait plus de jus. Préparation physique insuffisante ?
Précision: Nadal a gagné… 9 tournois de Monaco autant qu’à l’Open de Paris !
La terre battue de la Porte d’Auteuil, prochain rendez-vous avec l’Histoire.
Rappel: la France: 1 C1; l’Espagne: 15 C1.

16.04.16

Permalien 20:08:16, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Bienvenue! Mamadou Sakho membre du FC Ben Arfa United

Sir Ferguson n’a jamais empêché C.Ronaldo de dribbler donc il faut laisser HBA dribbler. Le dribble est un langage.

LA CITATION DU JOUR:

-"On me demande souvent quel est le joueur le plus fort que j’aie rencontré. J’ai rencontré Messi, j’ai rencontré Cristiano… Après, peut-être que sur ces matches-là, ils n’étaient pas à leur meilleur niveau, mais moi je l’ai toujours dit, le joueur qui m’a vraiment impressionné c’est Hatem Ben Arfa lors d’un Lyon-PSG. C’est le meilleur joueur que j’aie rencontré.”
Mamadou Sakho dans une interview sur beIN Sports

Permalien 00:42:35, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice ne ramène qu'un point de Lyon qui a frôlé la défaite

Vendredi 15 avril 2016
Olympique Lyonnais 1-1 OGC Nice
55 744 spectateurs
But pour les Aiglons: Germain (16e)
But pour les Gones; Lacazette (82e)
Expulsion : Cornet (25e) à Lyon

Lyon : Lopes - Jallet (Fékir, 83e), Yanga-Mbiwa, Umtiti, Bédimo - Gonalons (cap.), Ferri (Tolisso, 60e), Darder (Valbuena, 34e) - Ghezzal, Lacazette, Cornet

OGC Nice : Cardinale - Ricardo, Baysse, Le Marchand, Pied - N.Mendy (cap.), Koziello (Walter, 90e), Seri - Ben Arfa - Plea (Hult, 75e), Germain (90e+5).

Classement
1 Paris Saint Germain 83 33 26 5 2 83 18 65
2 Olympique Lyonnais 56 34 16 8 10 55 35 20
3 AS Monaco 55 33 14 13 6 48 40 8
4 OGC Nice 54 pts 34 m/ 15 9 10/ 51 38/ + 13
5 Stade Rennais 51 33 13 12 8 50 42 8
6 AS Saint-Etienne 51 33 15 6 12 39 34 5

Si l’on a vu le match, il est évident que Nice a perdu 2 points alors que Lyon s’en sort bien avec un point.
Le match a eu deux arrêts qui ont chaque fois stoppé l’élan du moment avant de repartir sur d’autres bases. Le pire moment fut l’interruption à cause des papelitos lancés sur la pelouse. Le public se croyait en Argentine ! Voir des papelitos à Lyon cela revient à voir un ours blanc en Amazonie.
Ben Arfa ne peut pas marquer trois buts à chaque match. Contre son ancien club, il n’a pas été à la fête, à l’inverse du match face à Rennes. Ce n’est pas un robot, et un Ben Arfa pas à 100 % c’est toujours mieux qu’un joueur quelconque en forme car la présence du virtuose panique l’opposition. Parfois, ils étaient quatre Gones sur lui.
Ben Arfa a failli faire la différence deux fois mais cela n’a pas souri. Il ne faut pas le juger sur ce match mais sur la saison entière. Je ne vais pas faire comme les médias institutionnels qui se gargarisent avec le coup de Valbuena tiré sur la transversale! Finalement la tentative de déstabilisation de Lyon sur Ben Arfa a réussi avec la main tendue à l’ancien gone juste 48 h avant le match. Non pas que l’Aiglon se soit mis au service de Lyon mais les roucoulades lyonnaises lui ont sans doute endormi son agressivité. Tout cela fait penser à ces personnages de tel ou tel club qui téléphonent à un joueur adversaire pour lui dire: “D’ici peu tu quittes ce club, alors…” Même si le joueur refuse la magouille il a peur de commettre ensuite une faute ! Si parfois, Ben Arfa fait le mauvais choix c’est parce qu’un créateur de sa trempe a besoin de tenter et de retenter encore et toujours des gestes impossibles pour être dangereux. Quand Ben Arfa rate une action, on ne voit que ça mais quand un récupérateur en rate quatre, personne ne voit et ne dit rien !
Contre Lyon, Pléa était dans un très bon soir avec la capacité à conserver le ballon. Il a été remplacé par Hult mais cela n’a pas été la meilleure décision. A partir de là, Nice a cassé son attaque, et Lyon a fait le siège dans le camp niçois. L’égalisation est intervenue sept minutes après la sortie de Pléa.
Quand Valbuena a frappé sur la transversale, les Aiglons ont oublié de se comporter en gardiens du temple pour essayer de récupérer le ballon. Les Gones ont profité du stress figé des Aiglons pour égaliser.
Disons que le nul est équitable car Nice n’est pas parvenu à mener 0-2.
Il reste désormais 4 matchs à disputer, côté Aiglons:
Nice-Reims, Nantes-Nice, Nice-St Etienne et Guingamp-Nice.
La deuxième place tendait les bras aux Niçois mais la troisième n’a pas fermée la porte.

15.04.16

Permalien 18:42:33, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice est le Leicester de France. L'éclosion mondiale de Ben Arfa repasse par Lyon

Nice ? Un collectif transcendé par Hatem Ben Arfa.

Vendredi 15 avril 2016
Lyon - Nice, 20 h 30 (1)

Nice va à Lyon pour vaincre les Gones et leur ravir la deuxième place.
Voilà le programme !
Pourquoi avoir fait toute cette saison si c’est pour se prendre le mur en plein visage en fin de parcours.
Hatem Ben Arfa est le Yeso Amalfi de l’An 2000. Il fait à Nice, ce que le Brésilien faisait au début des aanées 1950. Faire rêver le peuple, non! peupler les rêves.
Jusqu’à présent Nice a raté des matchs clés cette saison.
Cette fois, pas de blague!
Peur de Lyon, jamais.
Il faut jouer comme le faisait Eric Cantona: plus la pression était grande, plus il était heureux.
Aujourd’hui, les médias opposent Ben Arfa à Lacazette, Valbuena et Fekir.
C’est Ben Arfa contre tous !
Il faut que les Aiglons soient au niveau de Ben Arfa et tout ira bien comme souvent en 2015-2016.
Cette saison, je n’ai jamais vu Ben Arfa rater un seul match. Il répond chaque fois présent.
La dynamique Ben Arfa est toujours dans sa bonne inspiration.
Il fait gagner Nice et fera gagner la France.
Ce soir, ce n’est pas le match de la dernière chance, mais c’est un match qui est hyper important pour les deux clubs.
Plus les matchs sont cruciaux mieux c’est.
Ben Arfa joue relâché, heureux. Il puisse sa force dans son propre rendement.
Chaque fois qu’il joue, les médias nationaux oublient quasiment son dernier match: il doit toujours prouvé. Cependant, il reste humble. Rien à voir avec les pleurnicheries de Valbuena et de Ribéry qui piaillent pour jouer l’Euro.
Ben Arfa est un numéro 10 en puissance. Il fait marquer et marque.
Depuis les années 1950, puis la période Snella, Nice n’avait jamais été aussi bien placé à la fin de saison.
Le Nice de Puel 2015-2016 c’est le Leicester de France.

(1) Résultat: 1-1.

Permalien 18:37:42, Catégories: De GAULLE ET MITTERRAND SONT MORTS, GRANDE DAME  

Face à F. Hollande, le talent de Lea Salamé crève l'écran

Dans le parcours de Léa Salamé, il y aura avant et après cette interview.
Rien à voir avec les autres journalistes qui souvent étaient ou sont souvent la femme de, ou la maitresse de…
Cette fois, on voit une journaliste qui est là pour son talent, rien que son talent.
Sa présence est si forte que c’est la grande gagnante de la soirée.
Quand elle parle cela sonne vrai.
Voilà, pourquoi aucun des deux hommes qui étaient en face et à côté d’elle n’ont pas fait le poids.
C’est elle qui mène la conversation.
Elle peut dire merci à Laurent Ruquier de l’avoir mis plus en évidence.
Elle le méritait, la preuve !

Ronaldo est en route vers la finale de la C1. Tirage au sort des 1/2 finales de la C1 2016: Man City-Real Madrid et Atletico Madrid-Bayern Munich.

Depuis la retraite de Cantona, de Giggs et Scholes, Cristiano Ronaldo est mon joueur préféré. Rooney et Ozil m’ont déçu, ils sont complétement inconstants. Messi ? Il dépend trop d’Iniesta. Ben Arfa et C. Ronaldo sont actuellement les deux joueurs qui ont la plus belle inspiration. Talent, élégance, ils ont tout.

Tirage des 1/2 de la C1
Vendredi 15 avril 2016

CHAMPIONS LEAGUE
Real Madrid (Espagne)
Atletico Madrid (Espagne)
Manchester City (Angleterre)
Bayern Munich (Allemagne)

Le tirage au sort des 1/2 de C1:
Man. City - Real Madrid
Atletico Madrid - Bayern Munich

Les matchs aller se jouent les 26 et 27 avril, et les matchs retour les 3 et 4 mai 2016.

Finale:
Man. City ou Real Madrid - Atletico ou Bayern Munich

*Le Real a l’avantage du terrain. On devrait voir en finale Real-Bayern.
Ronaldo (Real) a la possibilité de remporter une 3e C1.
Guardiola(entraîneur du Bayern), lui, une 4e. Il en compte 1 (joueur) et 2 (coach) conquises avec Barcelone.
Les fans du PSG ont failli voir PSG-Real Madrid.
Ibrahimovic a moins faim que C. Ronaldo qui joue comme s’il avait toujours 10 ans, avec cette joie de vivre qui lui fait déplacer des montagnes.
Pour la finale c’est le premier nommé qui recevra et pourra donc jouer avec ses couleurs:

EUROPE LEAGUE
Liverpool (Angleterre)
Séville (Espagne)
Villarreal (Espagne)
Chakhtior Donetsk (Ukraine)

Tirage au sort des 1/2 d’E.L:
Shakhtar Donetsk - Séville
Villarreal - Liverpool

Les matchs aller se jouent les 28 et 5 mai 2016.

Finale:
Villarreal ou Liverpool - Shakhtar Donetsk ou Séville

Liverpool est bien placé par aller en finale.

L’Espagne a le bonheur et surtout le talent d’avoir 4 clubs en 1/2, oui 4 sur 8. Bravo.
L’Angleterre a le mérite d’en avoir 2.
L’Allemagne et l’Ukraine sauvent les meubles avec un club.
L’Italie est la grande absente.
La France n’y est pas. C’est logique, la France n’a qu’une C1 et une C2 à son compteur.

Permalien 10:58:07, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Contre Dortmund, Liverpool a remis les pendules à l'heure dans un rush final éblouissant

L’hymne de Liverpool chanté par les fans des Reds. Liverpool la ville natale des Beatles: cela s’entend. Là-bas, on n’hurle pas : “Oh! hisse enculé! ” On a le football que l’on mérite et j’ajoute que les Reds n’ont plus gagné le titre national depuis la domination de Man United, soit plus de 20 ans. La fin du règne des Reds a été orchestré par Eric Cantona, le King de MU.

1/4 d’Europa League
Jeudi 14 avril 2016
Liverpool 4-3 Borussia Dortmund
Buts pour Liverpool: D. Origi (48e), P. Coutinho (66e), M. Sakho (77e) et D. Lovren (90e + 1)
Buts pour Borussia Dortmund: H. Mkhitaryan (5e), P. Aubameyang (9e), M. Reus (57e)

Le score fut à la 57e de 1-3 pour les visiteurs… mais les Reds ont trouvé l’énergie pour revenir à 3-3 avant de gagner 4-3. Sublime performance !
Voilà l’illustration de la rage que n’ont pas mis les Parisiens dans leur match perdu à Manchester City 0-1 qui les a éliminés en 1/4 de C1.
Liverpool s’est révolté, certes à la maison, mais il fallait le faire et ils l’ont fait.
De surcroît le coach de Liverpool est Jürgen Klopp… l’ex coach de Dormund !
Cette affiche était digne de la C1.
Le langage corporel de Jürgen Klopp et comme celui de Diego Simeone: de la rage à l’air libre, si loin de la passivité de Blanc.
Quand les joueurs voit un entraîneur qui a la bave aux lèvres cela vous donne envie d’aller aux combats.
A l’inverse, si vous voyer un coach qui diffuse de la peur, du stress.

14.04.16

Permalien 11:05:56, Catégories: LE GYM E BASTA, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Le retour de Ben Arfa à Olympique Lyonnais ? Pure science-fiction !

Le retour de Ben Arfa à Lyon ? Il n’en a jamais été question. C’est du cinéma, pure science-fiction. Il est vrai que c’est la ville de l’Institut Lumière du nom des inventeurs du cinéma !

Vendredi 15 avril 2016
Lyon - Nice, 20 h 30/ Canal +, beIN Sports 1

Oui, Hatem Ben Arfa est de retour à Lyon mais non pas du côté des Gones car le stratège passeur-buteur est dans le camp des Aiglons pour venir prendre les trois points du match. Nice n’a pas fait une grande saison pour échouer dans la dernière ligne droite.

Extrait de l’interview de Bernard Lacombe sur L’Equipe.fr: (1)

-”Parmi les prétendants à l’Euro, il y a Hatem Ben Arfa que vous appréciez particulièrement. Il est libre en fin de saison. Est-ce un rêve de le voir revenir à Lyon ?

-Pourquoi pas ? On rêve de le revoir chez nous. Il est parti de l’OL dans une période où il y avait tous les grands joueurs. Il était difficile pour les jeunes de s’intégrer et d’être titulaire. Je me souviens d’un match à Metz. Avec Karim (Benzema), ils avaient fait des choses phénoménales. Après, je pense qu’il va avoir tellement de propositions… Mais je sais qu’il a toujours beaucoup aimé le club de Lyon…

-Il se dit que Jean-Michel Aulas, votre président, rêverait de le faire revenir…
-Peut-être… Je crois… (sourire) C’est vrai qu’ils ont un rapport particulier tous les deux. C’est moi qui suis allé le chercher à l’INF Clairefontaine. Je me souviens qu’il y avait son papa et sa maman ce jour-là. Avec lui, j’ai des souvenirs qui resteront à jamais. Dimanche après-midi, lorsque je regardais le match de Nice face à Rennes (3-0) et que je le voyais accomplir des choses extraordinaires, je n’étais qu’à moitié surpris car c’est un phénomène.

-Voir jouer Ben Arfa avec Lacazette ou encore Fekir la saison prochaine, c’est donc une possibilité ?
-Oui, c’est possible. Si on joue la Ligue des champions la saison prochaine, pourquoi pas ? Il y a bien un club comme le FC Barcelone qui joue avec trois joueurs extraordinaires. Les trois joueurs que vous citez, ils sont capables de faire ensemble des choses énormes mais vraiment énormes. Après, il faudra aussi penser à défendre (rires).”

Classement de la L1:
1 PSG 80 points
2 Lyon 55
3 Monaco 55
4 Nice 53

Comme on le voit, le match est très important.
La venue de Ben Arfa a transformé Nice au point de faire du club un candidat à l’accession directe à la C1 !
Les déclarations de Bernard Lacombe, le conseiller du pt de l’OL, font l’effet d’une tentative de déstabilisation. Si l’on est idiot, on se dit du côté niçois: bon sang! Hatem va moins bien jouer car si l’on perd, c’est Lyon qui a plus de chance d’aller en C1…
Au contraire, il faut bien sûr que Puel et les Aiglons se disent:
-Ah! bon… On va démontrer à Lyon qu’ils ont eu tort de laisser partir Hatem et surtout de ne pas lui avoir tendu la main comme l’a fait Nice pour le sortir de sa galère anglaise.
Lors de Bayern-Juve, Kingsley a participé à éliminer la Juve alors qu’il est prêté par la … Juve!
Je me régale à l’avance, de voir Ben Arfa donner un nouveau sublime récital à Lyon d’autant plus que les médias ne cessent pas de nous dire que Fekir -revenant de graves blessures- devrait pouvoir faire l’Euro, comme sans doute Valbuena et peut-être Ribéry.
Tout le monde devant Ben Arfa !
Au lieu de pleurnicher, Ben Arfa donne des réponses sur le terrain.
La caravane aboie mais le champion fait parler sa classe.
Plus la pression monte, plus fort il est.

PS: je ne fais aucun post sur Benzema. J’ai toujours dit que la star du Real Madrid c’est Ronaldo qui porte tout le club sur ses épaules. Benzema est un très bon relayeur, un attaquant qui crée des brèches mais ce n’est pas un leader de vestiaire ou de terrain. Donc, il n’est pas vital pour les Bleus.

(1) Voir l’intégralité de l’interview:
http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Bernard-lacombe-on-reve-de-revoir-ben-arfa-a-lyon/652077e

EMISSION 20 H FOOT DU JEUDI 14 AVRIL 2016:
http://www.itele.fr/magazines/20h-foot/20h-foot-du-14042016-161335

SAMEDI 16 AVRIL 2016: je participe aux INFORMES DU SPORT sur FRANCE INFO de 22 à 23 h

Le groupe du winner Simeone éjecte le Barça tandis que le Bayern s'en tire bien

1/4 de C1 retour
Mercredi 13 avril 2016
Benfica 2-2 Bayern Munich
Buts pour Benfica: Raúl Jiménez (27e), Anderson Talisca (76e)
Buts pour le Bayern: A.Vidal (38e), T. Müller (52e)

Atletico Madrid 2-0 Barcelone
Buts pour l’Atletico: A. Griezmann (36e, 88e pen.)

Griezmann et ses amis ont sorti l’ogre de la compétition.
Victoire logique de l’autre grand club de Madrid.
Le football madrilène a deux clubs en 1/2 finale de la C1 !
Diego Simeone est l’un des quatre meilleurs coachs européens: cela fait plaisir. Cet homme est un compétiteur de haut parage. Il a de la grinta à revendre.
Son équipe est complémentaire.
Griezmann brille quand l’étoile Benzema s’est perdue dans la voile lactée.
Je vous dis pas: Griezmann + Ben Arfa + Martial + Coman… Le rêve est en passe de se réaliser. Ensuite vous mettez deux boxeurs d’espace, genre Pogba, Matuidi… Simeone et Deschamps savent très bien que pour qu’un virtuose puisse s’exprimer il faut lui associer un pitbull. Un as doit hériter de ballons sinon il erre comme une âme en peine.
Côté Benfica, le Bayern a gagné son match à l’aller, là où l’a perdu Benfica en ne marquant pas de but.
Voici les 4 meilleurs clubs de la C1 2016:
Real Madrid
Atletico Madrid
Bayern Munich
Manchester United

Tendance pour le Ballon d’or 2016: Ronaldo en pool position, mais il reste encore cinq matchs en C1 plus l’Euro.

13.04.16

Benfica et le Madrid de Simeone peuvent sortir le Bayern et le Barça

Le travail est la valeur essentiel de Diego Simeone. Les Argentins ne sont pas de simples poètes comme les Brésiliens: ils sont en plus une volonté de fer, capable de jouer alors qu’ils sont blessés.

1/4 de C1 retour
Mercredi 13 avril 2016, 20 h 45
Atletico Madrid (1) - (2) Barcelone, Canal +
Benfica (0) - (1) Bayern Munich, beIn Sports 1

Le Bayern est en position de force puisque Benfica n’a pas marqué à l’extérieur et que les Bavarois eux ont la possibilité de scorer au Portugal. Cependant, les Portugais ont assez de ressources mentales pour s’imposer sur un match. Cette opposition n’est pas jouée d’avance. Mon cœur bat pour le Portugal d’Eusebio, CR7 et Pessoa. Mon cœur bat pour le Portugal mais j’adore le football allemand qui est un Brésil sans fanfreluches. En trois passes, les Bavarois peuvent marquer un but.
Dans l’opposition 100% hispanique, la décision n’est pas non plus facile à trouver. Autant j’aurais mis ma main au feu pour dire que Man City et le Real Madrid allaient se qualifier autant les deux autres matchs sont indécis et il n’y a rien de choquant à dire que Benfica et l’Atletico peuvent atteindre les 1/2 puisqu’ils reçoivent au retour. J’adore Diego Simeone. Voilà le coach qu’il faudrait à Manchester United dont il a l’ADN: combattant, harceleur en chef, winner, passion, compétence. Tout pour me plaire. Il respire le football. Son langage corporel est fantastique: il vit le match de manière intense, épidermique. Un football de feu. L’Argentin a la rage au ventre, celle que j’aime voir. Il communique sa haine de la défaite à ses joueurs. Le petit frère du Real Madrid est capable de vaincre le Barça qui est condamné à se réveiller. Le Ballon d’Or se joue ce soir: soit Messi répond à Ronaldo, soit il laisse la place au soleil à son plus grand rival. Neymar, Suarez et Messi vont-ils reformer le Barça Globetrotters ?

[Post dédié à Lucas Hernandez, le jeune Français de 20 ans qui évolue au poste de défenseur central à l’Atletico Madrid !]

Un triplé du radieux King Ronaldo renvoie les Allemands à la maison

Quand CR7 quittera le football un rideau noire s’abattra sur ma vie. Je crains sa retraite comme celle de Sir Ferguson et de King Cantona. Je ne m’en suis jamais remis. Je fais semblant que tout va bien mais j’éprouve un double manque.

1/4 de C1 retour
Mardi 12 avril 2016
Real Madrid 3-0 Wolfsburg
Buts pour le Real: Ronaldo (15e, 17e, 77e)

En mars 2016, So Foot a mis en une le footballeur brésilien Ronaldo en titrant:
“Le vrai Ronaldo". Quel faute de goût ! Il faut écrire Ronaldo I et Ronaldo II. Le Portugais n’a pas moins de talent que le Brésilien. Ne pas le reconnaître c’est de l’ignorance.
C. Ronaldo a inscrit 94 buts en 129 matchs de C1. Record absolu !
Z. Ibrahimovic a inscrit 48 buts en 123 matchs de C1.

La démonstration n’a pas besoin d’aller plus loin.
De la rage, de l’enthousiasme, du talent, de la concentration, de la volonté, de l’agressivité, de la précision, de la technique, c’est Cristiano Ronaldo.
Le Portugais a tout ce que n’a pas Zlatan Ibrahimovic.
Couvert d’or, le Portugais a toujours faim.
Couvert d’or, le Suédois n’avance plus tant il a les poches pleines d’argent du Qatar.
Ibrahimovic va surtout vite en voiture.
CR7 lui c’est un TGV humain.
Cela fait dix ans que j’aime Ronaldo, le défend contre vents et marées.
Mon poulain ne m’a jamais déçu.
C’est un compétiteur hors normes.
Un show man né.
Il a la football dans le sang. Je sens qu’il a la même passion que moi.
Il a réussi à Man United et au Real Madrid quand Messi tète encore le biberon du Barça.
Vive le King Ronaldo ! Longue vie au Roi !

Permalien 00:26:54, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Paris sans aucune intensité et son icône Ibrahimovic K.O debout sont chassés de la C1 par Manchester City qui faisait rire la France

Il n’a jamais traité la Belgique de “Pays de merde!” et il n’a pas défini son entraîneur sous le terme de “fiotte". C’est le merveilleux footballeur De Bruyne. Un superbe Diable Rouge qui ne joue pas hélas! avec les Diables Rouges de MU.

Mardi 12 avril 2016
1/4 retour de C1
Manchester City 1-0 Paris
But pour les Citizens: de Bruyne (76e)

Le PSG de Zlatan Ibrahimovic est éliminé.
Le joueur n’est bon qu’en championnat de France.
Ce footballeur hautain, prétentieux, suffisant est à nouveau éliminé.
Il ne pèse que sur le pèse-personne.
N’est pas Cristiano Ronaldo qui veut.
Le meilleur parisien a été le jeune Rabiot qui a affiché de la volonté, de la technique, du courage et de la fluidité. Des qualités absentes chez ses coéquipiers.
Di Maria a été une fois de plus absent, chétif, peureux, fragile comme une poupée.
La langage corporel de Blanc est à l’image de son équipe: inexistant.
Il pourrait remplacer van Gaal à Man United.
J’ai conservé L’Equipe du 19 mars 2016, sur 5 colonnes:
“TOUT D’UN BON TIRAGE": “Le PSG, en tirant Manchester City, a évité l’ogre barcelonais et peut espérer poursuivre son aventure en Ligue des champions". (SIC)
La presse française ne souhaitait qu’une chose: que le PSG aille en 1/2 pour vendre plus de papier et faire de l’audience.
Quel mépris pour le football anglais !
Les Anglais ont remporté 12 C1; la France une, depuis 1956…
“Le PSG est un grand club mais une petite équipe". Phrase de Safet Susic, il y a fort longtemps.
J’ai gagné mon pari. PSG évincé de la C1.
De Bruyne a inscrit un but placé. Signe d’intelligence.
Moi, l’Aiglon Diable Rouge je tire mon chapeau à Man City !

12.04.16

Permalien 17:13:50, Catégories: LA MAISON BLANCHE, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

Il ne faut pas vendre la peau de City et du Real avant de l'avoir...

1/4 de C1 retour
Mardi 12 avril 2016, 20 h 45
Manchester City(2) - (2)PSG/ beIn Sports 1
Real Madrid(0) - (2) Wolfsburg/ beIn Sports 2


A partir des 1/4, si vous n’êtes pas collectif vous êtes éjectés.
Wolfsburg va devoir confirmer si le groupe joue vraiment à l’unisson. A part Schürrle, on ne connaît personne. J’exagère à peine.
Le Real Madrid en principe va sortir la grosse cavalerie est pulvériser les Allemands. Ce n’est pas un pronostic mais un souhait.
0-2 ce n’est grand chose, si l’on veut en découdre dès la première minute. Il faut vite marquer et enchaîner derrière. Le Real est-il en mesure de jouer collectif 90 mn ? Oui, surtout Ronaldo qui est en fait méconnu. Benzema est aussi très fort dans la remise. L’ex gone va devoir bien servir CR7.
Quant à Paris, je ne le vois pas se hisser en 1/2.
Cela n’a rien à voir avec l’esprit anti-français comme je l’entends.
Pensez-vous qu’un Lyonnais était pour les Verts dans les années 1970 ?
En France, je suis Niçois et rien que Niçois.
Il faut être schizophrène pour supporter Nice en L1 et puis hurler vive le PSG en C1 !
Man City a du répondant. J’aime beaucoup Yaya Touré- aura-t-il du rythme lui qui revient de blessure ?- de Bruyne, Silva et Aguero. Yaya Touré est la clef du match de Chelsea, il est capable de “tuer” le match d’un tir puissant de 25 m. Question distribution c’est un as. On le croit lourd et lent mais ses gestes sont des éclairs.
On a Joe Hart gagner ses duels contre Ibrahimovic à l’aller.
Au moment du penalty, Hart a bu de l’eau et a mis du temps avant de se placer, cela lui a donné le pouvoir et… Hart a pris le pouvoir.
Le Suédois joue sa réputation à Manchester. En C1, il n’assure jamais depuis le début de sa carrière.
J’estime que City à domicile à largement les moyens de marquer un but de plus que les Parisiens.
Il y a beaucoup de suffisance au PSG.
Le plus collectif doit gagner. C’est mon souhait.
Se qualifier à Manchester confirmerait la qualification parisienne à Chelsea.
Manchester City actuellement joue mieux que Chelsea.
Paris n’a pas une grande gouvernance: Ibrahimovic a dit que la France “était un pays de merde ” et Aurier a qualifié de “fiotte” son entraîneur, Blanc.
Depuis 1956, la France n’a gagné qu’une C1, en 1993 (OM)
L’Angleterre en compte 12 ! City comme Paris ne l’a jamais gagnée.
On va voir où sont les hommes. Les matchs à l’extérieur révèlent la vraie personnalité.
Laurent Blanc cherche à gagner une C1, un peu comme Arsène Wenger. Cela crée souvent un frein psychologique alors qu’un entraîneur qui l’a déjà remportée transcende un groupe.
Et souvent cela se joue à peu de chose, les fameux détails: souvenons-nous de Sir Ferguson. MU a conquis la C1 1999… dans les arrêts de jeu !

11.04.16

Permalien 23:44:46, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Ribéry pourrait-il prendre la place à Ben Arfa ?

Le 2e but du virtuose Ben Arfa lors de son triplé contre Rennes.

Je crois rêver ou plutôt cauchemarder.
Les gazettes annoncent pour la énième fois le retour de Ribéry en équipe de France, en tout cas son désir d’y revenir. Bien sûr, l’Euro est une belle vitrine surtout pour quelqu’un qui n’a quasi pas joué en 2015-2016. Revenu de l’infirmerie, le joueur est prêt à faire du rab avec les Bleus.
-«Avant de penser à tout éventuel retour chez les Bleus, j’aimerais avoir une discussion avec Didier Deschamps, mais à la seule et unique condition que lui le veut également afin que nous puissions échanger sur le sujet et voir ce qui est faisable. Je sais que je peux encore apporter quelque chose et ça, c´est magnifique ».
Incroyable, non ? Il pose en plus des conditions.
Rappelons que le sélectionneur et le joueur ont le même agent: cela devrait faciliter le rendez-vous.
Imaginons que Ribéry revienne en EDF et qu’il prenne la place de Ben Arfa qui lui a fait une saison pleine avec le brio que l’on sait.
Ribéry croit qu’il a un football aussi important que celui de Zidane.
Le football de Ben Arfa est bien plus riche que celui de Ribéry qui me fait que courir et centrer.
Deschamps va-t-il accepter la proposition de Ribéry ?
Je n’en dors plus de la nuit, j’avais oublié que Ribéry c’était Cruyff, plus Maradona, plus Gento, plus Garrincha. Toutes mes excuses.

Permalien 20:29:05, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

Exclusivité mondiale: un entraînement de van Gaal à Manchester United

Le Néerlandais continue la destruction du prestige de MU. En peu de temps, il a massacré tout le travail accompli par Sir Ferguson depuis 1986. MU n’est plus qu’un club comme Norwich ou Swansea. Le costume de MU est trop lourd à porter pour van Gaal.

Dimanche 10 avril 2016
Tottenham 3 -0 Manchester United
Buts des Spurs : Alli (70e), Alderweireld (74e), Lamela (76e)

Man United: De Gea, Fosu-Mensah (Darmian 68e), Smalling, Blind, Rojo, Schneiderlin, Carrick, Mata (Memphis 77e), Lingard, Martial, Rashford (Young 46e).
Sur le banc: Romero, Valencia, Fellaini, Herrera.
Manager de passage: Van Gaal

Tottenham: Lloris, Walker, Alderweireld, Vertonghen, Rose, Dier, Dembele, Lamela (Chadli 87), Eriksen, Alli (Mason 92), Kane (Son 88).
Sur le banc: Vorm, Trippier, Wimmer, Carroll.
Manager: Mauricio Pochettino

Classsement
1 Leicester City 72 33 21 9 3 57 31 +26
2 Tottenham Hotspur 65 33 18 11 4 60 25 +35
3 Arsenal 59 32 17 8 7 55 33 +22
4 Manchester 57 City 32 17 6 9 58 33 +25
5 Manchester United 53 pts 32 m/ 15 8 9/ 39 30 +9

MU est à 19 points de Leicester. Une honte historique !
Son attaque est l’une des plus pitoyables d’Angleterre. Une attaque de fin de tableau.
La défense, elle, prend l’eau de partout: indigne du professionnalisme.
MU n’est plus qu’un centre de formation. Van Gaal envoie les jeunes à l’abattoir.
Des blessés ? Un grand coach pense à tout.
Le Néerlandais est le plus nul entraîneur de l’Histoire de MU. C’est acté à présent.
Il est assis sur son fauteuil avec son stylo et son cahier. Que note-t-il ? Ses aberrations ?
Son langage corporel est à l’image de son football: la passivité absolue.
Le jour où il quittera MU sera l’un des plus beaux jours des supporters.
Sa venue est une catastrophe industrielle qui coûte des millions d’euros au club.
Trop de jeunes en même temps :
Fosu-Mensah Lingard, Martial, Rashford
Transferts ratés:
Darmian, Rojo, Schneiderlin, Memphis
Joueurs mal utilisés:
Smalling, Carrick, Mata, Valencia

Permalien 11:40:28, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Gourcuff et Dembélé K.O technique. Triplé du virtuose de l'OGC Ben Arfa

Dimanche 10 avril 2016
OGNICE 3-0 Rennes
Buts pour le Gym: Hatem Ben Arfa (33e pen., 41e et 56e)

OGC Nice : Cardinale - Ricardo, Baysse, Le Marchand, Pied - Koziello, N.Mendy (cap.), Seri(Wallyson, 82e) - Ben Arfa (Hult, 72e)- Plea (Caddy, 90e), Germain

Stade Rennais FC : Costil - Danzé, Diagne, Armand, M’Bengué (Baal, 75e) - Fernandes, André, Gourcuff (Pedro Henrique, 68e) - Grosicki (Sio, 46e), Dembélé, Boga

Classement:
1 Paris Saint Germain 83 33 26 5 2 83 18 65
2 Olympique Lyonnais 55 33 16 7 10 54 34 20
3 AS Monaco 55 33 14 13 6 48 40 8
4 OGC Nice 53 pts 33 m./ 15 8 10/ 50 37 + 13
5 Stade Rennais 51 33 13 12 8 50 42 8
6 AS Saint-Etienne 51 33 15 6 12 39 34 5

Le football est un sport collectif, c’est évident. Il suffit d’avoir vu le match des Niçois contre Rennes.
Cela dit, un grande équipe a toujours de grands joueurs, sinon le collectif ne sait pas conclure.
A Nice, Ben Arfa porte le club sur ses épaules.
On n’a pas vu un tel virtuose depuis les années 1950: Yeso Amalfi.
Il y a le Nice d’avant HBA et le Nice pendant HBA. Je ne vous dis pas celui d’après…
Ce joueur est en pleine maturité. Il joue relâché comme les géants de son sport.
S’il avait été aussi constant et loin des blessures, il serait aujourd’hui au Barça ou à l’AC Milan.
Actuellement Ben Arfa est le joueur qui a la plus belle inspiration dans le monde professionnel sur la terre entière.
Il fait ce qu’il veut avec le ballon.
Quel caresseur de balle ! Décision, percussion, conclusion.
Ils sont où Gourcuff et Dembélé ?
On a vu un adulte face à deux gamins qui recherchaient leurs billes.
En plus de son talent, Ben Arfa à l’élégance d’un Francescoli, d’un Beckenbauer. Un footballeur racé.
Vendredi 15 avril (20 h 30) se jouera un certain… Lyon-Nice !
Vous faites quoi, à cette heure-là ? Vous allez au ciné, au théâtre, pfff…
D’ici là on boit du petit lait.
Merci Hatem Ben Arfa. Merci Nice.
En 2015-2016, je suis encore plus heureux d’être né à Nice !

10.04.16

Permalien 00:54:59, Catégories: LITS ET RATURES, BLONDINEMENT A XV, GRAND MONSIEUR  

BERNARD MORLINO: PRIX PATRICK POIVRE D’ARVOR – VINS DE SAUMUR 2016

Dimanche 10 avril 2016, à Saumur – 18h place de la Mairie
Remise des Prix du Salon littéraire
Les Journées Nationales du Livre et du Vin

J’ai le plaisir d’être distingué.
Patrick Poivre d’Arvor a le grand mérite d’interviewer à la fois Sharon Stone et… votre serviteur: ce qui prouve sa très grande curiosité.
D’habitude, on reçoit des prix d’un écrivain mort. Tel n’est pas heureusement le cas.
PPDA a présenté le JT mais il a fait tant et d’autres choses.
Je citerai ses émissions littéraires et ses documentaires sur la maison des écrivains.
A la télévision, il appartient à la galaxie des Claude Santelli, Jacques Sallebert, Claude Darget, Georges De Caunes, Max-Pol Fouchet, Daisy de Galard, Paul-Louis Mignon, Jean-Marie Droit, Denise Glaser, Armand Panigel, Pierre Sabbagh, Pierre-André Boutang, Pierre Dumayet, Pierre Desgraupes, Eliane Victor, Raoul Sangla, Stellio Lorenzi, André S. Labarthe, Maîté Célérier de Sannois, François Chalais, Marcel Bluwal, Jean-Christophe Averty, Pierre Tchernia, Roger Louis, Les frères Rouland et Jacques Legras, Igor Barrère, Fredéric Rossif, Michel Polac, Jacques Chancel, Bernard Pivot…

Lauréats 2016

PRIX JEAN-CLAUDE BRIALY – VILLE DE SAUMUR
Décerné à un premier roman
Sfumato de Xavier DURRINGER, Éditions Le Passage

PRIX HERVE BAZIN DU DEPARTEMENT DE MAINE ET LOIRE
Récit d’une vie
Cette année, les pommes sont rouges de Georges et Laurent GERRA, Éditions Flammarion

PRIX JEAN CARMET DES VIGNERONS DE BOURGUEIL
Ouvrage original consacré aux plaisirs gourmands et à la gastronomie
Le Vin et le Sacré d’Evelyne MALNIC, Éditions Féret

PRIX RENAULT ANTOINE BLONDIN
Ecrit ou ouvrage original sur le sport
Un printemps 76 de Vincent DULUC, Éditions Stock

PRIX CLAUDE CHABROL – CHATEAU DE PARNAY
Roman noir adaptable au cinema
La déposition de Pascale ROBERT-DIARD, Éditions L’Iconoclaste

PRIX OMAR KHAYYAM
Ouvrage exaltant l’ivresse poétique sous toutes ses formes
Le Dernier Avenir de Patrick LAUPIN, La rumeur libre Éditions

PRIX PATRICK POIVRE D’ARVOR – VINS DE SAUMUR
Prix décerné par Patrick Poivre d’Arvor au meilleur écrivain-journaliste de l’année
Bernard Morlino pour l’ensemble de son œuvre

PRIX FRANCOIS MORELLET
Remis à une personnalité de l’art contemporain:
Catherine Millet

PRIX DE LA FEMME
1er prix de la Femme:
Irène Frain

09.04.16

Permalien 16:05:53, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Ben Arfa et les Aiglons contre Dembélé et Gourcuff

Dimanche 10 Avril 2016, 17 h
OGCNice - Rennes

Le commando niçois pour prendre les trois points contre Rennes:
Gardiens : Hassen, Cardinale.
Défenseurs : Lloris, Baysse, Pied, Le Marchand, Ricardo, Genevois
Milieux : Seri, Hult, Wallyson, Dada, N.Mendy, Koziello.
Attaquants : Ben Arfa, Plea, A.Mendy, Germain, Caddy.

Classement provisoire:
1 Paris Saint Germain 83 33 26 5 2 83 18 65
2 Olympique Lyonnais 55 33 16 7 10 54 34 20
3 AS Monaco 55 32 14 13 5 47 36 11
4 Stade Rennais 51 32 13 12 7 50 39 11
5 AS Saint-Etienne 51 33 15 6 12 39 34 5
6 OGC Nice 50 pts 32 m/ 14 8 10/ 47 37/ 10

Sans victoire, Nice perdra le bénéfice acquis au fil de la saison.

Permalien 10:58:40, Catégories: HENDRIXEMENT  

Manset, Christophe, Polnareff et Renaud, le retour des nouveaux dinosaures

Michel Polnareff. L’homme en rouge.
En attendant son nouvel album, le titre en avant-première est bien ficelé mais c’est moins fort que ce qu’il a fait. Lorsqu’il est revenu, dans une fête sarkozyste, j’avais trouvé sa voix moins belle que celle de jadis. Lors de l’actuel come back, elle tient la route. Le poids des ans est là c’est bien normal. Polnareff est en vérité un vrai chanteur quand les trois autres parlent surtout.

Renaud. (Sans titre)
Le chouchou des médias continue de se mettre en scène. Renaud a la lucidité de se considérer loin derrière Georges Brassens. Il a fait de belles chansons générationnelles, mais c’était hier. Son public le soutient, tant mieux pour lui, sans doute des nostalgiques comme ceux qui se souviennent des Verts de 1976, au temps de leur jeunesse.

Christophe. Les vestiges du chaos.
Même remarque: ses chansons d’autrefois étaient plus fortes. Je le préfère dans la variété pure et dure plutôt que dans une sorte de Lou Reed à la française. Lui aussi parle et ne chante pas.

Gérard Manset. Opération Aphrodite.
Il a tout fait de A à Z, c’est une belle démarche de perfectionniste. Pour intellos branchés. J’ai fait l’erreur de le rencontrer. Je m’attendais à voir Beckett mais j’ai vu Guy des Cars. Dès que je me suis assis, il a branché un magnétophone: “J’enregistre tout. L’article ne devra comporter aucune de mes phrases et pas une seule photo de moi". Il ne m’autorisait qu’à faire un portrait de lui. J’ai failli m’en aller mais j’ai fait des efforts pour essayer de voir l’auteur d’Animal on est mal… Petit à petit j’ai brisé la glace mais je n’ai plus jamais eu envie de le revoir. Manset n’est pas celui que j’ai rencontré. Cependant je ne perçois plus son authenticité. Et cela m’attriste.

Ces quatre importants artistes ont beaucoup apporté à la chanson, tout comme W. Sheller, N. Ferrer, A. Bashung, A. Souchon et Charlebois. Nino Ferrer n’a pas été considéré à sa juste valeur, celle d’un poète de haut parage. La perte de Bashung est une cruelle absence car il affichait une sublime maturité à la L. Cohen. Il est très difficile de signer des grands textes. Voilà pourquoi a chanson est un art majeur, contrairement à ce que disait Gainsbourg. On n’écrit pas tous les jours Avec le temps ou Comme ils disent. Quand on n’a rien à dire, quand on n’écrit pas sous le coup de la colère, d’un chagrin, d’une révolte ou d’un cri d’amour/amitié, on ne fait que du tirage à la ligne. Respect à Bob Dylan.
[Post dédié au doyen Charles Aznavour]

07.04.16

Albert Camus, toujours d'actualité: "[la France ], un pays pauvre dans ses élites".

No comment. Tout est dit. Et c’est toujours valable.

Permalien 14:34:53, Catégories: THE RED DEVILS, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

Chicharito, le brillant Red Devil exilé en Allemagne alors que Man United a une attaque en bois

Vendredi 1er avril 2016
Leverkussen 3-0 Wolfsburg
Buts pour Leverkussen: J.Brandt(27e),J.Hernandez (73e), V.Yurchenko (87e

Classement des buteurs en Bundesliga:
1 Lewandowski Robert Bayern Munich 25 27 0.93
2 Aubameyang Pierre-Emerick Borussia Dortmund 23 26 0.88
3 Müller Thomas Bayern Munich 19 27 0.70
4 Hernandez Javier Bayer Leverkusen 15 buts 23 matchs 0.65 moyenne

Alors que MU n’a marqué que 39 buts, Chicharito en a inscrit 15 à lui tout seul.
Le magnifique buteur mexicain qui était adulé à Manchester United a été bazardé par van Gaal. C’est le contraire qu’on aurait voulu voir.
Totalement incompétent, le Néerlandais a transféré un sublime footballeur plein de percussion.
Partenaire idéal, le buteur international faisait le bonheur du club et du public.
Il aurait dû rester toute sa carrière à MU. Hélas: un incompétent en a décidé autrement.
Contre Wolfsburg, Chicharito a marqué un but et fait une passe décisive.

06.04.16

Permalien 18:19:23, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD  

Pari quasi impossible: PSG devra gagner à Manchester pour se qualifier

1/4 aller de la Champions League
Mercredi 6 avril 2016
PSG 2-2 Manchester City
Buts pour Paris: Ibrahimovic (41e), Rabiot (59e)
Buts pour City: De Bruyne (38e), Fernandinho (72e)
Wolsburg 2-0 Real Madrid

City est venu faire 2-2 à Paris avec une équipe qui jouait sans Kompany (défenseur), Yaya Touré (milieu) et Sterling (attaquant), trois titulaires blessés.
Le match ne fut pas de grande facture technique.
Après avoir raté un penalty- bien stoppé- par Ibrahimovic, De Bruyne ouvrit le score. Immédiatement derrière, Ibrahimovic égalise sur un but étrange, suite à la mésentente d’un défenseur avec son gardien anglais. Rabiot donna l’avantage au PSG grâce à Ibrahimovic qui gêne le gardien pour permettre à Rabiot de marquer pour le 2-1. Vers la fin, les visiteurs ont bien joué ensemble pour parvenir à égaliser. le match retour s’annonce palpitant avec un net avantage pour les Citizens. Matuidi, D. Luiz et Verratti ne joueront pas le match retour: les deux premiers sont suspendus et l’Italien est blessé.
En Allemagne, les Madrilènes en ont pris deux.

La mascarade des questions au gouvernement

L’historique interprétation de Jean Gabin (1) au cœur de la chambre des députés. Une leçon de français, l’art oratoire par excellence. L’esprit français dans toute sa splendeur. Le talent fait toujours à la différence.

Mercredi 6 avril 2016
Questions au gouvenerment
Entre 15 et 16 h, j’ai la comédie du pouvoir sur LCP.
Une mascarade bien rodée.
Les questions posées ne sont pas des questions déstabilisantes, et les réponses sont écrites par avance car les questions sont déposées longtemps avant la séance.
J’ai assisté à un piètre spectacle. Même pas vu un grand orateur. Qu’ils prennent exemple sur Jean Gabin dans vidéo ci-dessus.
Il est vrai que ceux qui rédigent le pitoyable langage de l’assemblée n’ont pas un 1% du talent de Michel Audiard.
Les députés du même parti que ceux de la majorité actuelle- gauche, PS- sont totalement complice avec le gouvernement en place. Lors de l’alternance, la comédie se poursuit. Il n’y a qu’un changement d’étiquette.
Les élus de l’opposition lancent leurs critiques puis écoutent la réponse des ministres, en contestant les réponses par des mimiques défavorables.
Pas un seul mot sur les jeunes qui sont dans la rue. A la radio, d’aucuns disent qu’il s’agit d’une simple poussée d’acné. “Il faut que jeunesse se passe” dit le dicton.
Une députée de gauche s’est félicité que désormais les clients de prostituées sont verbalisés. Coup d’épée dans l’eau: des tapins officient sans qu’on les voient.
J’ai bien senti que l’enjeu était ailleurs: les hommes et les femmes politiques de gauche et de droite ne sont préoccupés que par un seul objectif: que leur locomotive électorale soit présente au second tour des présidentielles face à la candidate du FN puisque tout le monde s’accorde à penser qu’elle y sera et même souhaite qu’il y sera. Celui ou celle qui parviendra au deuxième tour deviendra le nouveau ou la nouvelle locataire de l’Elysée, bénéficiant de la sempiternelle coalition républicaine, selon l’expression d’usage.

(1)Le Président (1961), fim de Henri Verneuil, d’après le roman homonyme de Georges Simenon
Adaptation : Henri Verneuil, Michel Audiard. Dialogues : Michel Audiard

Permalien 08:13:27, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Les premières chansons inédites de Georges Brassens (Cherche Midi)

Supplique pour être enterré à la plage de Sète, chef d’œuvre de Georges Brassens.

Un CD dans le livre nous permet d’entendre 6 chansons inédites de Georges Brassens, chantées par par Yves Uzureau: A l’auberge du bon Dieu; Un camp sous la lune; Le ciel en avait assez; Je garde toujours; Reine de bal; Loin des yeux, loin du cœur.
Le plaisir est total. Avant de débuter chez Patachou, en 1952, à Montmartre, Brassens écrivait depuis longtemps. Entre 1942 et 1949, il a déposé à la SACEM pas moins de 68 chansons. Il avait quelque chose à dire et savait comment le dire. Le livre contient toute ses chansons. Certaines sont influencées par Charles Trenet qu’il mettait au sommet de son Panthéon. Dans Bonjour, mon p’tit village, il écrit:
-"Bonjour, bonjour, bonjour, mon p’tit village
Ce matin, mon cœur volage
Est revenu sous ton ciel, ton grand ciel de printemps…”
On dirait effectivement du Trenet.
Brassens rendait hommage mais ne copiait pas.
Dans l’inattendue très belle préface, feu Garcia Marquez révèle qu’il considérait le chanteur comme le plus grand poète contemporain. L’écrivain parle très bien de Brassens et de son rapport à la mort “l’acte personnel le plus secret de la vie privée": “Sa discrétion légendaire était telle qu’il est allé mourir chez un ami pour que personne ne le sache(…) La mort du chanteur n’a été connue que soixante-douze heures plus tard…": un groupe restreint de parents et d’amis intimes l’avait déjà enterré au cimetière local. Celui des pauvres, pas le marin si cher à Paul Valéry. En fait, on n’a connu la mort de Brassens que vingt-quatre heures après. Il fut enseveli au petit matin.
A quasi 100 %, les premières chansons de Brassens parlent d’amour. Rien que d’amour.
Il savait voir les femmes, qu’elle traverse la rue ou sa vie.
Bien sûr, il avait aussi le don de l’amitié, cent fois vérifié auprès de Raymond Devos, Louis Nucéra, Alphonse Boudard ou Guy Béart. Tous les quatre m’ont souvent parlé de Brassens que j’aurais pu connaître par l’intermédiaire de Mireille mais cela ne s’est jamais fait. Mireille m’avait invité pour le dernier Bobino qu’elle faisait en première partie de Brassens; je n’y suis pas allé. Je ne me souviens plus pourquoi. Aujourd’hui, quand je me retourne, il n’y a plus qu’un vrai désert. Guy Béart me téléphonait assez souvent pour m’encourageait. Je le remerciais pour son émission Bienvenue chez Guy Béart, ancêtre du Grand Echiquier de Jacques Chancel.

-Premières chansons (1942-1949), Georges Brassens. Prologue de Gabriel Garcia Marquez. Edition de Jean-Paul Liégeois. Introduction de Claude Richard.Cherche Midi, 190 p/, 17 €.

Permalien 08:12:04, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Cristiano Ronaldo le champion sans casserole

Les médias font toujours passer Ronaldo pour le joueur capricieux, prétentieux.
Et Messi pour le footballeur sage comme une image.
A la vérité, le nom de Messi apparaît souvent dans les pages de faits divers.
Que peut-on reprocher à CR7 ?
Pas de fraude avec le fisc.
Pas d’escort-girl mineur.
Pas de sextape.
Rien que du football.
Dès que le nom de Messi est cité dans des imbroglios fiscaux peu de répercutions médiatiques.
Si CR7 marche sur les pieds de quelqu’un cela fait la une des journaux.

05.04.16

Permalien 17:15:01, Catégories: THE RED DEVILS, LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Immortel George Best, Duncan Hamilton. (Hugo Sport)

Les Rolling Stones font toujours du commerce. Best, lui, est déjà parti. Qui est le vrai rocker ?

Il était beau, très beau même. Un physique d’acteur.
Il ne jouait pas à la star, ne se prenait pas pour une star: c’était une star et pas de pacotille.
Sur le terrain, on ne voyait que lui.
Il pouvait accélérer, s’arrêter, feinter et repartir de plus belle, grâce à sa sublime conduite de balle.
En dehors du stade, il ne savait pas dire et se laisser entraîner dans des beuveries sans limite.
Son intelligence de jeu à marquer l’Histoire.
Des joueurs comme lui, il y en a deux par siècles: Garrincha et lui. J’y ajoute Ryan Giggs dans la version non alcoolisée. Giggs a été un joueur FAN-TAS-TI-QUE. Les ailiers de ce rang sont des footballeurs féériques.
Voici la biographie de référence sur Best
Il haïssait perdre, même aux dominos ! Des parties endiablées jusqu’à pas d’heure. Il considérait qu’un entraîneur c’était surtout pour les mauvais joueurs. Lui n’avait besoin de personne pour lui dire comment on devait jouer.
Best était une star, hors et sur le terrain. Une Rockstar qui roulait en Jaguar type E comme une vedette de cinéma ou de la chanson. Il a été pionnier sur et hors du terrain, pour le pire et le meilleur.
C’était une autre époque : celle du football romantique, loin de l’industrie des années Bosman qui permettent de changer de clubs comme de crémerie. Lui a fait ça aux Etats-Unis, toujours en pionnier. Sinon, l’Irlandais a fait carrière à Manchester United, donnant aux Diables Rouges leur première C1, celle de 1968.
Hélas ! à force de faire la fête, il est devenu alcoolique. Un alcoolique au dernier degré de la destruction. Tant qu’il était jeune, il a tenu le coup. Avec le temps, son foie a dû payer l’addition.
Matt Busby, le coach mythique avant Sir Ferguson, ne voulait plus qu’il ne boive une seule goutte d’alcool. Peine perdue ! L’entraîneur essaya tout : la gentillesse comme la sévérité. Rien ne marcha.
Best n’en faisait qu’à sa tête. Il n’a pas su se vendre comme D. Beckham qui avec un moindre talent est devenu multi millionnaire. Best fut la première icône du football; hors pages sports. Dans 100 ans, on parlera encore de Best.
Beckham, lui, ne saura plus qu’un ancien marchand de slips.
Quand on demandait à Best ce qu’il pensait de Beckham, il disait: “Il n’a qu’un pied, n’est pas bon de la tête, à part ça c’est un bon joueur".
De C. Ronaldo ?: “Des nouveaux Best, on m’en a présenté plein. Pour une fois, je suis content de la comparaison".
De Cantona: “Si j’avais pu jouer avec lui, je n’aurais jamais bu".
Best était aussi un écrivain qui n’écrivait pas.

Immortel George Best, Duncan Hamilton. Traduit de l’anglais par Hugo Hélin et Pierre Prugneau (Hugo Sport, 440 p., 22,50 €)

04.04.16

Permalien 16:35:09, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Manchester United, à la recherche du temps perdu. Le 4-4-2016, le MU de van Gaal est à 16 points derrière Leicester. Une vraie catastrophe industrielle !

Louis van Gaal croit gagner le championnat avec des gamins alors qu’il transférait Di Maria, Welbeck et Chicharito !

Manchester United navigue à vue sans vrai gouvernail depuis la retraite de Sir Alex Ferguson. Le paquebot est devenu radeau de la Méduse. C’est sauve qui peut !
Les temps forts de Man United:
Les fondations par Matt Busby
1958, équipe fantastique qui meurt d’avion de Munich
Charlton, Best, Law, trois Ballons d’Or
1968, première C1
Bryan Robson
Eric Cantona relance complétement MU
Le long et sublile règne de Sir Ferguson
L’éclosion de Giggs, Scholes et Beckham
Depuis 2013, le club ne gagne plus rien.
Qui va être capable de faire regagner le club ?

03.04.16

Le casse du siècle: Ranieri domine la Premier League, devant Wenger et van Gaal, alors que Sir Ferguson, Mourinho, Guardiola et Ancelotti n'officient pas en Angleterre

Dimanche 3 avril 2016
Leicester 1-0 Southampton
Manchester United 1-0 Everton

Coach Ranieri est en train de réaliser le casse du siècle en Angleterre, soit remporté le titre avec un groupe sans vedettes qui valaient des millions d’euros à l’été 2015.
Arsène Wenger est souvent brocardé cette saison car la voie était libre puisque que tous les gros bras ne sont pas en course pour le titre, le hic c’est que les Gunners aussi !
De fait, Man United sans Sir Ferguson, n’est plus qu’une ombre.
De surcroît, Man City, Liverpool et Chelsea sont hors du coup.
Les fans des Gunners ne comprennent pas que leur club ne s’est pas emparé du pouvoir dans le football anglais puisque les grands coachs y sont absents: le Red Devil de MU Sir Ferguson a pris sa retraite, Mourihno a été viré de Chelsea, Guardiola n’est pas encore arrivé à Man City et Ancelotti a pris une saison sabbatique.

1 Leicester 69 32/ 20 9 3/ 55 31/ 24
2 Tottenham Hotspur 62 32/ 17 11 4/ 57 25/ 32
3 Arsenal 58 31/ 17 7 7/ 52 30/ 22
4 Manchester City 54 31/ 16 6 9/ 56 32/ 24
5 Manchester United 53 31/ 15 8 8/ 39 27/ 12
6 West Ham Utd 51 31/ 13 12 6/ 49 37/ 12
7 Southampton 47 31/ 13 8 10/ 41 32/ 9
8 Stoke City 47 32/ 13 8 11/ 36 39/ -3
9 Liverpool 45 30/ 12 9 9/ 46 41/ 5

Permalien 01:10:23, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Une tribune Bobby Charlton est inaugurée à Old Trafford en hommage au mythique joueur pour fêter ses 60 ans passés à Manchester United

Pas de sextape! Pas de taoutage! Pas de jet privé ! Pas d’insulte envers son entraîneur ! Et on ose me dire que ce n’était pas mieux avant… Bobby Charlton est l’un des plus grands joueurs de tous les temps. Son football avait autant d’élégance que celui de Ribéry est d’une banalité insondable.

Dimanche 3 avril 2016, 17 h, Canal + décalé
Manchester United-Everton
Séquence émotion. La Tribune South Stand d’Old Trafford va porter le nom de Tribune Sir Bobby Charlton. C’est la dernière partie de l’enceinte originelle du stade construit en 1910.
Agé de 78 ans, Bobby Charlton a rejoint Manchester United en 1953, à 15 ans. L’attaquant a démarré sa carrière professionnelle en 1956.
Il a disputé 758 matches sous le maillot de MU avec lequel il a marqué 249 buts.
La maison de Red Devils sait rendre hommage aux grands joueurs de leur vivant.
Charlton compte 106 sélections et 49 buts en équipe d’Angleterre.
Il a été l’un des artisans de la conquête de la 1ere C1 remporté par MU en 1968 avec George Best.
Il a été le leader de l’équipe aux Trois lions lors de leur unique victoire en finale de la Coupe du Monde, en 1966.
75 000 personnes vont l’acclamer le 3 avril, et moi aussi.
Bobby Charlton est l’un des survivants de l’accident d’avion de 1958 qui a anéanti l’équipe-type de MU.

Naissance de Sir Bobby Charlton, ambassadeur à vie de MU: 11 octobre 1937
Arrivé à Manchester United: 1er juin 1953
Début professionnel: 6 octobre 1956
Buts à MU: 249
Nombre de matchs à MU: 758
Position: Milieu de terrain offensif, attaquant
Ultime match à MU: 1er mai 1973

Palmarès à MU:
Coupe des clubs champions européens 1968 (1ere des C1 de MU)
3 Championnats d’Angleterre 1957, 1965 et 1967
Coupe d’Angleterre 1963
4 Charity Shield 1956, 1957, 1965 et 1967

Coupe du monde en 1966 avec l’Angleterre
106 sélections pour 49 buts avec l’Angleterre entre 1958 et 1970
Ballon d’or 1966

Parcours:
1953-1973 Manchester United1
1973-1974 Preston North End
1975 Waterford United/ Irlande

Entraîneur:
1973-1974 Preston North End
1983 Wigan Athletic

01.04.16

Ibrahimovic, Ben Arfa, Benzema et C. Ronaldo sont les grands vainqueurs du 2 avril

Samedi 2 avril 2016
Paris 4-1 Nice
Barcelone 1-2 Real Madrid

Pour qui n’a pas vu le match, Paris a écrasé Nice, 4-1. On a vu deux stars sur la pelouse.
Ibrahimovic a ouvert le score et puis Ben Arfa a répliqué de pied de maître pour égaliser.
Ensuite, Ben Arfa a distribué du caviar gaspillé par des partenaires qui ne sont pas de son niveau. Ibra, lui, a réalisé un triplé.
On a vu que Ben Arfa pourrait jouer à Paris. Son talent n’est plus a démontré.
Nice a perdu mais il faudrait être aveugle pour ne pas saluer le nouveau grand match de Ben Arfa.
S’il jouait à Arsenal, il serait titulaire en équipe de France.

Classement
1 Paris-SG 80 32/ 25 5 2/ 81 18/ + 63
2 Monaco 55 32/ 14 13 5/ 47 36/ + 11
3 Lyon 52 32/ 15 7 10/ 52 34/ + 18
4 Rennes 51 32/ 13 12 7/ 50 39/ + 11
5 Nice 50 32/ 14 8 10/ 47 37/ + 10
6 Saint-Étienne 48 32/ 14 6 12/ 38 34/ + 4

Nice est 4e. Qui n’aurait pas signé en août 2015 pour cette place en avril 2016 ?
L’été dernier, être à ce niveau tenait du domaine de la science fiction.

Dans le clasico, Benzema a marqué un but somptueux mais c’est C. Ronaldo qui a inscrit le but de la victoire.
Le Real a désormais sept points de retard sur le Barça.

Klaus Mann, le dandy contre la barbarie ("Mise en garde",Phébus)

Quand l’actualité devenait de l’Histoire, Klaus Mann dénonçait toujours les cohésions basées sur la haine des autres. De plus en plus de lecteurs demandent : Thomas Mann (1875-1955) est-il le père de Klaus Mann (1906-1949)? De leur vivant, on disait exactement le contraire. Le fils du prix Nobel de littérature 1929 était épris de culture française au sein de la République de Weimar. Tous les textes de Mise en garde proviennent de Contre la barbarie (1925-1948), l’édition française de 2009, désormais épuisée. En attendant sa reparution, l’éditeur publie un tirage à part avec des articles qui sont d’une force intacte bien que les textes soient des années 1930 et 1940. La barbarie a changé de visage mais la barbarie est à nouveau présente.
Dès ses dix-huit ans, à l’automne 1924, Klaus Mann publie ses premiers écrits dans un journal berlinois à tirage confidentiel. Cela lui permet de déclarer sa flamme à Paris qu’il place au-dessus de Berlin en raison de son «incroyable confusion babylonienne». Un voyage dans la capitale française le projette au milieu d’Espagnols, Américains, Russes, Turcs, Japonais, Suisses et «Nègres». S’il n’a vécu la Première Mondiale qu’avec les yeux de l’enfance, il en conserve néanmoins la terrible intuition qu’une nouvelle conflagration va éclater. Son besoin d’écrire provient d’une obligation de s’intéresser à son époque qui prend le dessus sur le désir de s’évader dans des projets romanesques qu’il ne s’interdit pas.
Pour Klaus Mann, un artiste doit «être conscient de sa mission militante» sans laquelle il n’y a pas de véritable urgence de prendre la parole au service des autres. L’éveilleur de conscience rêve d’une agora moderne avant l’hégémonie télévisuelle qui va devenir une fabrique de marionnettes. Il veut que la moindre de ses lignes contribue à éclairer le chaos. Bien qu’il soit lié à Stefan Zweig, il n’hésite pas à se désolidariser de l’un de ses pères spirituels dès lors que son aîné voit dans l’émergence de la jeunesse nazie une simple «révolte contre la lenteur et l’indécision» des politiciens habituels. Klaus Mann, dupe de rien, décèle «des allures crapuleuses» chez les porteurs de croix gammée. Européen pacifique convaincu, le visionnaire répudie sa génération engluée dans le «néonationalisme hystérique» qui appelle à « la guerre revancharde et au bain de sang». Le dégoût de la situation politique le précipite dans les paradis artificiels pour devenir un créateur qui ressemble à la fois à Raymond Radiguet, Jacques Rigaut et Jim Morrison.
Dans tous ses articles, Klaus Mann ne cesse pas de s’en prendre aux nazis qui musèlent la culture. «Le mot d’ordre est: fin des expérimentations», écrit-il après le vote des pleins pourvoir à Hitler. Le résultat des élections le révulse au point de quitter l’Allemagne le 13 mars 1933. Pendant une décennie il va beaucoup voyager, à Paris, Zurich et Amsterdam où il fonde Die Sammlung, revue antifasciste où signent Brecht, Trotski, Einstein, Hemingway, Pasternak, Soupault, Roth et Cocteau qui trouve les mots justes pour évoquer Klaus Mann : « Il habite mal sur terre et parle le langage du cœur». Déchu de la nationalité allemande, l’exilé devient Tchèque puis Américain, en 1943, après s’être engagé dans l’armée américaine, cinq ans auparavant. Avec sa sœur Erika, il publie Fuir pour vivre, le recensement des artistes qui ont fui leur pays. Il essaye de rassembler tous les démocrates contre la barbarie. Pour marquer son hostilité envers l’Allemagne hitlérienne, il n’écrit plus qu’en anglais. «Appel aux amis» (1935) est un vibrant éloge sur l’émigration: «Si la bande infâme qui est à la tête de notre pays reste au pouvoir, des bandes infâmes arriveront aussi au pouvoir dans vos pays». Alors qu’il a le sentiment d’avoir tout dit dans son autobiographie (Le Tournant), Klaus Mann est retrouvé mort dans une chambre d’hôtel à Cannes, le 21 mai 1949, le corps gavé de barbituriques. L’uniforme de GI ne lui a pas servi de carapace.

-Mise en garde, Klaus Mann. Traduit de l’allemand par Dominique Laure Miermont et Corinna Gepner. Préface de Nils C. Ahl. Phébus, 65 p., 7 €

Un site consacré aux J.O. par Pierre Lagrue

Le Finlandais volant, Paavo Nurmi, l’un de mes héros, courait souvent avec un chronomètre pour mieux graduer ses efforts.

Pierre Lagrue, aussi passionné que compétent, tient et alimente régulièrement un site entièrement consacré à l’Olympisme:
http://www.pierrelagrue-jo.com/
Vous pouvez vous y rendre et surfer à votre guise pour remonter le temps.
Tous les J.O. y sont répertoriés avec les résultats.
Un travail de Titan effectué par un fervent amateur de sport.
Pierre Lagrue prolonge la diffusion de sa connaissance sur les J.O, après la publication des deux tomes sur les Jeux publiés chez Universalis:
http://www.blogmorlino.com/index.php/2012/07/24/jo

Avril 2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software