Impérial et d'un calme olympien, Ben Arfa "Petrossian" a donné un récital contre Ajaccio mais Paris a baissé sa garde face à Monaco pour offrir trois points à la principauté

20.03.16

Permalien 23:35:14, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Impérial et d'un calme olympien, Ben Arfa "Petrossian" a donné un récital contre Ajaccio mais Paris a baissé sa garde face à Monaco pour offrir trois points à la principauté

Dimanche 20 mars 2016
OGC Nice 3-0 GFC Ajaccio
Buts pour les Aiglons : Ben Arfa (14e), Plea (66e), Seri (88e)

OGC Nice : Cardinale - Ricardo, Baysse, Le Marchand, Pied (Hult, 81e) - Seri, N.Mendy (cap), Walter - Ben Arfa (A.Mendy, 89e)- Plea (Koziello, 68e), Germain
Manger: Claude Puel

Classement
1 Paris Saint Germain 77 31/ 24 5 2/ 77 17/ 60
2 AS Monaco 55 31/ 14 13 4/ 46 34/ 12
3 OGC Nice 50 pts 31 m./ 14 8 9/ 46 33/ 13
4 Olympique Lyonnais 49 31/ 14 7 10/ 49 33/ 16
5 Stade Rennais 48 31/ 12 12 7/ 47 38/ 9

Depuis que Ben Arfa est revenu de blessure, Nice a pris six points sur six. Hazard ? Non grand talent.
Cette fois, il ouvre le score tout seul. Ensuite, il donne un ballon en or à Plea sur le deuxième but.
A 1-0, Plea a mangé la feuille du match deux fois: la première, il tire au lieu de servir Ben Arfa seul, sur la droite de Plea. Ensuite, Plea ouvre trop son pied sur un nouveau service de Ben Arfa. Passons ! Ben Arfa n’est pas du genre à pleurnicher: il agit.
Dommage que le calendrier a placé Nice-Ajaccio avant PSG-Nice car ce dimanche 20 mars, Monaco est allé gagner à Paris qui avait la tête ailleurs car le PSG est déjà champion de France.
Désormais, Nice est 3e, à cinq point de Monaco. Une position avantageuse totalement inhabituelle pour Nice.
Au début du match, je n’ai pas aimé la grande accolade entre Blanc et Jardim. Une complicité trop affichée surtout que maintenant on connaît le résultat. Paris était prenable ce 20 mars.
Revenons à Nice avec un énorme Ben Arfa un distributeur de caviar.
La famille Petrossian devrait le contacter pour faire de la publicité.
La fin de saison va être grande.
Nice a de très gros match à venir contre des adversaires directs: Rennes et Lyon.
Au niveau des Bleus, Ben Arfa doit non seulement faire l’Euro mais il doit être titulaire.
L. Diarra (OM) est titulaire alors que Marseille est en décrépitude.
Ben Arfa n’est pas sélectionné alors qu’il plane sur la L1.
Il plane comme l’aigle de Nice.
Ce qui me frappe le plus chez Ben Arfa, c’est son calme, sa maîtrise, l’absence totale de prétention. Il faudrait qu’il joue comme ça en équipe de France, évacuant au maximum la pression.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Avril 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software