"Visages de Verdun"(Michel Bernard/ Perrin) 1916: 300 jours de guerre, 650 000 morts

20.02.16

"Visages de Verdun"(Michel Bernard/ Perrin) 1916: 300 jours de guerre, 650 000 morts

Le 21 février 1916, 7 h 15, commence la bataille de Verdun, où il faut défendre des divisions françaises.
Le trommelfeur (bombardement en roulement de tambour) ravage les tranchées et les forts qui défendent la sous-préfecture de la Meuse.
Le chef d’état-major allemand, Erich von Falkenhayn, porte l’estocade et veut «saigner l’armée française», pour en finir avec cette «guerre de positions» qui existait depuis la bataille de la Marne (5 au 12 septembre 1914).
La bataille de Verdun dure 300 jours, pour faire 350 000 morts, dit-on sans trop réfléchir.
53 millions d’obus auront été tirés.

Si vous souhaitez voir ce que fut ce massacre lisez d’urgence Visages de Verdun, œuvre magistrale de Michel Bernard. Dans notre pays, peut-on laisser de côté le vieilles icônes du PAF qui parlent comme on tapine dans les vitrines d’Amsterdam ? Visages de Verdun n’est pas un livre de plus mais un indispensable album pour ceux qui ont encore un peu de cœur dans une France moralement en lambeaux, je parle des années 2000. Aujourd’hui, les jeunes voient 1914-1918 comme si elle remontait à la Guerre de Cent ans. Certes cela ne peut plus revenir: la Paix est bien installée entre l’Allemagne et ses voisins européens. La guerre aujourd’hui se déroule chez nous dans un music-hall ou devant un stade.
La boucherie de ce que l’on appelle la Grande Guerre est racontée avec ce qu’il faut de rage et de tendresse par Michel Bernard qui à l’art pour entremêler l’Histoire et l’histoire de sa famille. Il sait évoquer les morts, par un mélange d’encre et de sang. Il écrit comme l’on peint avec des mots à place de couleurs. Cela revient au même. De la musique aussi. Ici c’est un requiem pour les Gueules cassées.
350 000 morts ? Dans le camp français.
Côté allemand: 300 000.
Donc 650 000 morts en 300 jours.
Michel Bernard restitue la dimension physique des combats, des attentes dans les tranchées.
Rien à manger. A part l’amitié, rien que de la détresse.
Les photos ne font pas archives mais actualité sur le vif. Les tirailleurs sénégalais y sont bien représentés.
“Il y a eu tellement de tués, mutilés et prisonniers, à Verdun et ailleurs, qu’en France comme en Allemagne, pour compléter les effectifs, il fallu avancer l’appel de la classe à mobiliser. La République et l’Empire incorporaient les fils de ceux tombés en 14. Beaucoup n’avaient pas dix-neuf ans, leurs joues étaient rondes et lisses sous le casque. Sans rien dire, ils montèrent aux créneaux du pays. Les femmes, lorsque le maire traversait la cour de la ferme, ne savaient pas pour qui, le fils ou le mari, leur cœur saisi allait se briser l’instant d’après.” Voilà du grand Michel Bernard. Page 246 comme partout c’est à la fois Maurice Genevoix et Robert Capa.
Cet album a dix fois d’émotion qu’un roman qui vient de sortir.
Une fois le livre refermé, je contemple Visages de Verdun avec le même respect que j’exprime lorsque je me retrouve devant un monument aux morts 1914-1918 à l’entrée d’un village.
Je l’ai mis debout, ouvert. Il tient tout seul.

Visages de Verdun, Michel Bernard. Perrin/ Ministère de la Défense, 254 p., 27 € (L’album est dédié “à mon ami Bernard Maris". L’émotion s’ajoute à l’émotion)

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: Pierre [Visiteur] Email
Je viens de terminer "Berl, Morand et Moi". La dernière page n'oublie pas de réunir, pour lui rendre hommage, Marcel Morlino, votre père, et Emmanuel Berl. Et cette phrase à propos du livre, " C'est un tombeau abandonné, fréquenté par des affamés de confidentialité". Message reçu. Je vais la répéter autour de moi. Merci.
PermalinkPermalien 20.02.16 @ 14:54
Commentaire de: morlino [Membre]
Merci pour tout.
PermalinkPermalien 20.02.16 @ 19:28

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software