Archives pour: Février 2016, 17

17.02.16

Permalink 18:04:24, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

C.Ronaldo cloue magistralement le bec à un journaliste sous les yeux de Zidane tout sourire

Lors de la conférence d’avant Roma-Real Madrid (17-2-2016), Ronaldo eu quelques grands moments:

-Totti joue toujours à presque 40 ans…
-C’est très bien. S’il se sent bien.

- Au Barça, le trident Neymar-Messi-Suarez est un noyau d’amis plus que vous avec Bale et Benzema…
-Qu’en savez vous ? Si vous le dites ! Le plus important c’est ce qui se passe sur le terrain. Les bises tout ça c’est du folklore ! Je vais vous dire une chose à Man United avec Scholes, Giggs et Ferdinand c’était bonjour, bonsoir et puis au revoir. Cela n’a pas empêché de faire une grande équipe…

-Vous marquez moins de buts à l’extérieur qu’à la maison…
-Ah! oui… Pouvez-vous me citer un seul joueur qui a marqué plus de buts que moi à l’extérieur dans le championnat depuis que j’y joue? Vous ne pouvez pas, il n’y en a pas !

Enervé, Ronaldo s’en va. L’orgueil du champion.

Zidane sourit. Il sait que son joueur a été touché. Ronaldo est toujours contesté. Il mérite le respect. Cela fait dix ans qu’il est au sommet, avec Messi.
Vous n’aimez pas CR7 ? Préférez vous Ribéry, Gourcuff et j’en passe…

Permalink 15:41:38, Catégories: FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Les débuts en C1 de coach Zidane chez les Romains de Totti

8e aller de C1 2016
Mercredi 17 févier 2016/ 20 h 45 Canal +
AS Rome - Real Madrid

Pourvu que Totti joue!
Pour la première sur le banc de coach en C1 du Roi Zidane, il serait fabuleux de voir sur la pelouse l’empereur Totti.
Pendant ce temps L’Equipe ne paraît pas. Quelle tristesse ! Sans rivaux, le journal se permet de ne pas être en kiosques. Que risquent-ils puisque la concurrence n’existe pas ?
Le jour où Zidane revient en C1, le quotidien n’est pas en vente…
En Espagne et en Italie, il existe plusieurs quotidiens sportifs cela change la donne. Ne pas paraître à Madrid ou à Rome pousse les lecteurs vers un autre titre.
Nous assisterons j’espère à un très “gros” match.
Rome-Madrid. Cela fait rêver.
C’est mieux que la dramatique comédie politique française avec tous ses faux puissants qui s’attribuent des postes tant qu’ils sont au pouvoir. Chacun à son tour. Et que je te fais virer X pour prendre sa place. Des gens de même parti en plus. La honte n’existe plus. On se rince tant qu’on peut. Grotesque. L’honneur, la dignité n’est plus visible que les terrains de football. Pour un footballeur qui disjoncte combien de trafiquants de voix ?
Totti, voilà un homme d’honneur. Lui, on sait qu’il aime Rome.
D’une manière générale tout se dégrade mais pas en football. Le jeu est plus beau qu’avant et les grands joueurs se renouvellent sans cesse: Platini, Maradona, Cantona, Ronaldo I, Zidane, Ronaldihno, Messi, Ronaldo II, Neymar…
On n’a pas à se plaindre.
De Gaulle, et puis après ? Mitterrand, pour son amour de la littérature, et puis après quoi ?
En football, on passe, rien qu’au Real Madrid, de Di Stefano, Kopa, Puskas à Zidane, C. Ronaldo, ça a de la gueule !

Mort du cinéaste Andrzej Żuławski (1940-2016)

Le début de L’important c’est d’aimer. Qui a mieux filmé Romy Schneider ?

Le cinéaste polonais Andrzej Żuławski est mort le 17 février 2016 à Varsovie.
Chez les sportifs, il reste le palmarès.
Chez les cinéastes, les films.
J’en retiens surtout un.

L’important c’est d’aimer (1975)
Un paparazzi rencontre une actrice sans rôle qui tourne des films pornos. Cette femme a pour son mari, Jacques, un grand stressé. Superbe film tragique avec des acteurs mythiques dont Dauphin, Blin et Kinski. A voir absolument. C’est le chef d’œuvre d’Andrzej Żuławski, un déchirant déchirant.

Réalisation : Andrzej Żuławski
Scénario et adaptation : Andrzej Żuławski et Christopher Frank d’après son roman La Nuit américaine
Dialogues : Christopher Frank
Musique : Georges Delerue
Dates de tournage : du 17 avril 1974 au 20 juin 1974
Dates de sortie : 12 février 1975 en France

Distribution
Romy Schneider : Nadine Chevalier
Fabio Testi (vf. José-Maria Flotats) : Servais Mont
Jacques Dutronc : Jacques Chevalier
Claude Dauphin : Mazelli
Roger Blin : Le père de Servais
Michel Robin : Raymond Lapade
Klaus Kinski (vf. Michel Duchaussoy) : Karl-Heinz Zimmer
Dans ce film, il y avait aussi Philippe Clévenot (1942-2001) : William Nesbitt mais le rôle fut coupé au montage final.

Février 2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software