Archives pour: Février 2016

29.02.16

Permalien 12:27:50, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Les jeunes de Lyon (sans Valbuena) dominent les barons du PSG (avec Ibrahimovic) qui sent l'élimination en C1 contre Chelsea

Dimanche 28 février 2016
Lyon 2-1 Paris
Buts pour Lyon: M. Cornet (13e), S. Darder (45e + 2)
But pour le PSG: Lucas Moura (51e)

Les Lyonnais ont remporté un match important sans Valbuena, qu’on nous vend sans cesse comme le Iniesta de Gerland, contre le PSG où étaient présents tous ses nantis du football qatarisé.
Ce pourrait être une anecdote mais c’est un événement.
Plus ça va plus le PGS montre des signes de faiblesse qui laissent penser que les Parisiens vont être éliminés de la C1 à Chelsea.
Invaincus en L1 depuis quasiment un an, le PSG vient de perdre à Lyon, balayé par des jeunes lyonnais enthousiastes. Si Lyon jouait tout le temps de la sorte, les Gones seraient irrésistibles.
Les inconnus ont battu les stars.
Le jeu de l’O.L. était hyper dynamique, tout souriait.
Lyon monte sur la 3e marche du podium. Il sera difficile de la lui retirer.
Lors de la 28e journée, Nice et St Etienne ont perdu gros en perdant à la maison.
Nice avait l’occasion d’être 3e avec 44 points mais les Aiglons ont perdu chez eux contre Bastia.
La sagesse du pronostic nous incite à voir le podium final de la sorte: PSG, ASM, OL.
Le moindre faux pas est désormais interdit à Nice qui a brûlé son dernier joker contre les Bastiais.
Si Nice se remet à gagner avec le retour de Ben Arfa- son guide indispensable- Nice peut encore espérer le podium.
A l’inverse de certains qui se tirent la couverture à eux, Hatem Ben Arfa tient à parler au nom du collectif:
-«Aujourd’hui si je suis en réussite, c’est grâce au collectif. Si on était mal classé ou si notre jeu n’était pas attrayant, je serais en échec. Ma réussite, je la dois à l’équipe, au club, parce qu’on a su faire face à beaucoup d’épreuves collectivement. Le collectif, c’est ce qu’il y a de plus important. Si Nice marche aujourd’hui, c’est qu’il y a de bons ingrédients. Et j’en fais partie.»
Et le PSG ? D’aucuns diront qu’il lui manquait Aurier… d’autres diront que l’Affaire Aurier a fait passer en second plan le football au PSG.

Classement:
Paris Saint Germain 73 pts
Monaco 50
Lyon 42
Caen 42
Nice 41
Rennes 41
St Etienne 41
Nantes 40

Le Salon de l'Agriculture: les cols blancs en visite chez les culs-terreux

Le Paysan par l’irremplaçable Fernand Raynaud

Les politiciens sont grotesques avec leur cravate au Salon de l’agriculture.
Le face à face technocrates/ paysans fait mal aux yeux.
Les politiciens ont des allures de fainéants devant des travailleurs de force.
Une année un président de droite à dit “Pauv’con” à un visiteur, et en 2016, les paysans ont tendance à renvoyer ce compliment à celui de gauche qui l’a remplacé et aussi au locataire de Matignon.
On nous dit que les paysans sont de droite cela revient à dire que les métiers de la campagne ne se reconnaissent pas dans la gauche.
On pourrait penser que la gauche soit du côté des travaux pénibles pour le physique. On n’est plus sous Pétain !
Les paysans français sont au bout du rouleau.
On annonce des multiples suicides chez les paysans mais on n’en parle très peu.
Il est incroyable qu’on ne puisse plus vivre du travail de la terre.
Paysans, fermiers voilà de grands et beaux métiers.
Il est très cruel d’apprendre que les grandes surfaces empochent plus que ceux qui sont au début de la chaîne alimentaire.
Un pays sans agriculteur est un pays mort.
La capacité de travail des paysans mérite d’être salué sans cesse.
Ils font 35 h en une journée !
Cela n’a rien à voir avec les politiciens carriéristes qui profitent de leur temps de passage au pouvoir. Ils agissent sur les hommes, jamais sur les faits.
Les visites des habitués aux ors de la République porte de Versailles ressemblent à un petit tour chez les ploucs ! C’est l’image que les politicards renvoie.
Léon Blum a dit à Emmanuel Berl:
“Le socialisme réussira en France quand il n’y aura plus de paysans…”
Blum pensait que le bonheur se trouvait exclusivement dans les villes.
Berl s’opposa à cette pensée, ardent défenseur des paysans.
Il faut de tout pour faire un monde et les paysans sont bien plus importants que les politiciens.

28.02.16

Permalien 21:17:24, Catégories: THE RED DEVILS, LA REVUE DE STRESS  

Le show van Gaal qui fait le clown à Old Trafford contre Arsenal

Dimanche 28 février 2016
Le show van Gaal

Pour imiter le jeu théâtral des Gunners, Louis van Gaal simule une chute devant les arbitres assistants.
Incroyable !
Le manager néerlandais fend l’armure pour se mettre les fans in the pocket.
L’entraîneur qui a d’habitude l’expression d’une momie égyptienne multi séculaire s’est laissé tomber par terre.
Enfin un langage corporel !
En conférence, le coach s’est excusé de peur d’être sanctionné par la commission de la FA.
Il a dit quand je reste sur le banc on me critique mais quand je me lève aussi.
Il a dit vouloir mieux contrôler ses émotions. Quand on lui a demandé s’il était content que les fans de MU l’ont applaudi pour s’être mis par terre volontairement, il a souri en disant!
“Les supporters ne sont pas toujours de bon conseil…”
Van Gaal fait deux pas en avant puis deux pas en arrière.
N’est pas Sir Ferguson qui veut.
Nous sommes dans l’ère du faux duplicata.

Permalien 19:30:22, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Renouant un peu avec son lustre d'antan, MU met les Gunners de Wenger à 5 points du leader surprise Leicester

Dimanche 28 février 2016
Manchester United 3-2 Arsenal
Buts pour MU: Rashford (29e, 32e), Herrera (65e)
Buts pour les Gunners: Welbeck (40e), Ozil (69e)

STATISTIQUES DU MATCH
POSSESSION: United 39% Arsenal 61%
TIRS: United 7 Arsenal 13
TIRS CADRES: United 5 Arsenal 5
CORNERS: United 2 Arsenal 3

Manchester United: De Gea, Varela, Carrick ©, Blind, Rojo (Fosu-Mensah 55e), Schneiderlin, Herrera (Weir 90e + 5), Lingard, Mata, Memphis, Rashford (Januzaj 80e).
Sur le banc: Romero, McNair, Riley, Pereira.
Manager: van Gaal

Arsenal: Cech, Bellerin, Gabriel, Koscielny, Monreal, Ramsey, Coquelin (Elneny 70e), Walcott (Giroud 63e), Ozil, Sanchez, Welbeck (Iwobi 83e).
Sur le banc: Ospina, Mertesacker, Gibbs, Campbell.
Manager: Arsène Wenger

Classement:
1 Leicester City 56 27/ 16 8 3/ 49 29 + 20
2 Tottenham Hotspur 54 27/ 15 9 3/ 49 21 + 28
3 Arsenal 51 27/ 15 6 6/ 43 26 + 17
4 Manchester City 47 26/ 14 5 7/ 48 28 + 20
5 Man United 44 pts 27 m./ 12 8 7/ 36 26 + 10
6 West Ham United 43 27/ 11 10 6/ 41 31 + 10

Arsenal est incorrigible. Alors que MU pédale dans la choucroute, alors que Chelsea et Liverpool sont has been, les Gunners ne font pas cavalier seul et se font dépasser par Leicester et les Spurs. Quand Mourinho et Sir Ferguson ne sont plus là, Wenger n’a pas pris le pouvoir de la Premier League. C’est une grande désillusion. Les détracteurs diront que c’est une confirmation, hélas !
Lors du choc annuel en deux temps MU-Arsenal, les Red Devils nous ont donné l’illusion que la belle époque était de nouveau d’actualité.
L’inconnu Rashford a sauvé la tête de LVG.
MU c’est comme Roland Garros car des inconnus font toujours le spectacle. On a déjà vu éclater Januzaj, hier, et Macheda, avant-hier, mais ils ne sont pas devenus des Giggs. En tout cas pas pour l’instant.
MU a gagné contre les Gunners mais les Red Devils ne jouent pas le titre. Ils lorgnent seulement sur une place en C1, et encore rien n’est moins sûr.
Arsenal a laissé des plumes à Old Trafford mais la saison n’a pas encore donné son verdict.
Voir Danny Welbleck revêtu du maillot d’Arsenal fut un contresens.
Welbeck et Chicharito ont été mis à la porte de MU par IVG. Un double affront pour la culture du club rouge.

27.02.16

Permalien 07:35:19, Catégories: THE RED DEVILS, ARSENAL N'EST PAS EN FRANCE  

Arsenal- Manchester United ou la nostalgie des grands Red Devils. Fait rarissime, les Gunners viennent à OT pour prendre les trois points

Le temps de Man United 8-2 Arsenal n’existe plus, sauf en science-fiction !

Dimanche 28 février 2016
Manchester United - Arsenal/ 15 h 05/ Canal + Sport

Enfin une affiche qui pourrait réveiller MU mais le club a perdu toute son autorité avec van Gaal, un entraîneur surcoté vivant sur son palmarès plein de poussière.
Lors du choc annuel récurrent, cette fois c’est Arsenal qui est favori à Old Trafford.
Il est loin le temps où je pronostiquais un 6-0 avant que MU n’inscrive 8 buts contre les Gunners !
Aujourd’hui, on s’attend toujours à des défaites de MU même à la maison.
Après ce nouveau rendez-vous, MU jouera dans quelques temps en Europa League contre Liverpool, une vraie affiche de C1, sauf que désormais MU et Liverpool jouent avec les losers, soit ceux qui ne savent pas aller en C1. MU a la chance recevoir les Reds au retour.

10 mars UEFA Europa League/ Liverpool - Man United/ 21 h 05
17 mars UEFA Europa League/ Man United - Liverpool/ 19 h

Classement de la Premier League avant MU-Arsenal:
1 Leicester City 56 27/ 16 8 3/ 49 29 + 20
2 Tottenham Hotspur 51 26/ 14 9 3/ 47 20 + 27
3 Arsenal 51 26/ 15 6 5/ 41 23 + 18
4 Manchester City 47 26/ 14 5 7/ 48 28 + 20
5 West Ham United 43 2//7 11 10 6 41 31 + 10
6 Manchester United 41 pts 26 m./ 11 8 7/ 33 24 + 9
7 Southampton 40 27/ 11 7 9/ 35 26 + 9
8 Stoke City 39 27/ 11 6 10/ 29 33 - 4
9 Liverpool 38 26/ 10 8 8/ 38 36 + 2
10 Watford 37 27/ 10 7 10/ 29 28 + 1
11 Chelsea 36 27/ 9 9 9/ 40 37 + 3

La saison 2015-2016 est une saison folle: Chelsea (que je vois sortir le PSG en 8e de C1), Liverpool et MU sont à la ramasse alos que Leicester, Tottenham et West Ham frime en haut de classement. C’est le monde à l’envers et la grandeur du football. Avant de jouer à Old Trafford contre Arsenal, MU est 15 points du leader inattendu: une vraie honte pour van Gaal qui occupe un poste qu’il ne sait pas occuper de bonne façon. Dès qu’il entre sur le terrain, le manager néerlandais à le masque de la peur sur le visage. Arsenal doit gagner à OT pour revenir à deux points de Leicester. MU ? La 8e défaite de la saison est en vue fut l’absence de fierté et de grinta du groupe de van Gaal.

Dernière minute: le Real Madrid a perdu le derby 0-1 contre l’Atletico Madrid, à San Bernabeu. Les visiteurs ont marqué sur un but du plat du pied bien ajusté par Griezmann. Un Français a donc fait tomber Zidane pour la première fois dans son antre madrilène. Rien d’alarmant: Zidane ne va pas gagner tous les matchs. Les critiques vont s’abattre sur CR7, comme d’habitude. Le Real ne gagnera pas la Liga 2016. On le savait déjà. L’erreur ce fut de ne pas conserver Carlo Ancelotti, depuis le club passe de main en main.

Permalien 06:40:36, Catégories: LE GYM E BASTA  

A Nice, un Ben Arfa nous manque et tout est dépeuplé (Nice 0-2 Bastia)

Nice sans Ben Arfa, c’est MU sans Rooney ou le Real Madrid sans C. Ronaldo.

Le football a plusieurs aspects.
Il comporte une donnée qui le rend fragile comme du cristal.
Dès qu’un coéquipier critique ouvertement un autre coéquipier cela donne des munitions à la concurrence. Les médias s’en emparent et cela casse l’unité quoiqu’on raconte pour dire que ce n’est pas vrai.
Lorsque Ben Arfa a marqué en fin de match contre Toulouse, il a donné trois points, non pas sur un exploit personnel mais sur une belle passe initiale de Hult.
Après le match, un joueur de Nice à déclaré:
-«Hatem nous a libérés une nouvelle fois sur un exploit individuel, mais il n’est pas tout seul sur le terrain. S’il l’avait mise en retrait, Valère Germain était seul au centre. Il a choisi de jouer pour lui-même et tant mieux, mais il y avait mieux à faire".
Phrase totalement inaudible. D’autant plus que Ben Arfa a marqué. Quand Messi fait la même chose, Iniesta ne pipe pas mot.
Depuis Ben Arfa s’est blessé, et sans lui, Nice n’a pris que deux points sur 9.
Je vais jusqu’à dire que c’est peut-être parce que Ben Arfa a été atteint dans son amour pour Nice qu’il s’est blessé parce qu’il faisait moins attention.
Et le beau parleur a perdu son football depuis sa phrase inadmissible.
Quand on se permet de critiquer un partenaire, il faut assurer derrière comme pouvait le faire Roy Keane. Sans Ben Arfa sur le terrain, personne n’a repris les clés du magasin.
Les équipes adverses ont lu la phrase dans les médias et ont pensé: “Tiens, tiens, ça ne tourne pas rond dans le vestiaire niçois".
Après la défaite contre Bastia, à Nice, Pléa a déclaré grosso modo:
-"Ben Arfa nous manque, on attend son retour".
Voilà qui rééquilibre le balancier.
Maintenant cela met aussi la pression sur Ben Arfa qui va devoir encore réaliser des exploits, mais ce n’est pas grave, la pression est un moteur pour qui sait l’utiliser. Au théâtre, cela s’appelle le tract. Et Louis Jouvet disait: “Petit, tu peux me serrer la main, le talent n’est pas contagieux!”
Nice-Troyes devrait enregistrer le retour du virtuose niçois que tant de clubs convoitent. Nouveau match piège.
Nice avait la possibilité de conforter sa 3e place. Cela ne s’est pas passé comme on l’aurait souhaité.
Moralité: il ne faut pas créer des problèmes là où il n’y en a pas.
Ben Arfa est un joueur de classe mondiale.
Depuis qu’il ne joue plus avec Nice, l’équipe ne fait plus peur à personne car il faisait jouer les autres de manière intelligente.
La vérité est simple: Ben Arfa est un joyau du football et il faut savoir le dire.
Ben Arfa est plein d’humilité, ne revendiquant jamais rien.
Pas une fois, on ne l’a entendu dire dans les médias: ” X aurait dû me servir, j’étais seul devant la cage…” Ce qui fut vrai maintes et maintes fois.
Un Ben Arfa manque à Nice, et tout le Gym est dépeuplé.
La preuve ? On vient de la voir pendant les trois derniers matchs.
Quand Ben Arfa joue on attend tout le temps que sa finesse s’exprime.
Quand il ne joue pas, les rivaux dansent car le loup n’y est pas.

Les cinq derniers matchs de Nice :
Nice 1-0 Toulouse. But de Ben Arfa
Monaco 1-0 Nice. Ben Arfa se blesse
Nice 1-1 Marseille. But de Germain. Sans Ben Arfa
Bordeaux 0-0 Nice. Sans Ben Arfa
Nice 0-2 Bastias. Sans Ben Arfa

Les quatre prochains
Nice - Troyes, 5-3-2016. Avec sans doute le retour de Ben Arfa
Montpellier - Nice, 12-3-2016
Nice - G. Ajaccio, 19-3-2016
PSG - Nice, 2-4-2016

Puis ensuite les 6 derniers matchs (18 points en jeu):
Nice - Rennes
Lyon - Nice
Nice - Reims
Nantes - Nice
Nice - St Etienne
Guingamp - Nice

25.02.16

Permalien 11:38:02, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

En prenant 2 points sur 9, Nice reste sur le podium. Nice-Bastia, nouveau match-clef

Sans Hatem Ben Arfa lors de ses deux derniers matchs, Nice n’a pas gagné mais n’a pas perdu non plus. Ce qui laisse espérer encore des jours heureux à venir. Le retour du porte-bonheur niçois, d’ici encore un match sans lui, devrait permettre à Nice une ligne droite finale extraordinaire. Cela fait une éternité que Nice ne joue pas pour le haut du tableau, au printemps.

Vendredi 26 février 20 h 30, bein Sport 1
Nice - Bastia

Le groupe niçois toujours sans Hatem Ben Arfa blessé:
Gardiens : Hassen, Cardinale
Défenseurs : Baysse, Le Marchand, Ricardo, Bodmer, Genevois, Pied
Milieux : Seri, Traoré, Hult, Walter, N.Mendy, Koziello
Attaquants : Plea, Caddy, Germain, Honorat, Ranieri

Classement de la Ligue 1
1 Paris Saint Germain 73 27 23 4 0 67 13 54
2 AS Monaco 49 27 13 10 4 40 30 10
3 OGC Nice 41 points 27 11 8 8 39 30 9
4 AS Saint-Etienne 41 27 12 5 10 32 30 2
5 Olympique Lyonnais 39 27 11 6 10 38 29 9
6 FC Nantes 39 26 10 9 7 26 24 2
7 Stade Malherbe Caen 39 27 12 3 12 28 35 -7

Les trois derniers matchs de Nice :
Monaco 1-0 Nice
Nice 1-1 Marseille
Bordeaux 0-0 Nice

Est-ce un signe du sort ?
Nice est toujours 3e sans avoir gagné un seul de ses trois derniers matchs.
Les Aiglons viennent de perdre à Monaco avant d’enfiler deux matchs nuls dont un à l’extérieur à Bordeaux et l’autre face à l’OM.
Nice est en course pour la C1 2017. Et le retour de Ben Arfa- peut-être le 5 mars- fera le plus grand bien car avec son ingénieur de la lumière Nice voit mieux le jeu.
Depuis la saint Glinglin jamais Nice n’a été aussi prés de jouer la C1. La seconde place semble acquise à Monaco qui a huit points d’avance. La 3e place offre la possibilité de disputer les tours de qualifications de la C1, ce qui n’est pas l’assurance de la jouer mais
D’ici la venue de Nice à Paris, le Gym va recevoir trois fois sur les quatre matchs à venir, c’est fantastique dans le cas où Nice prendrait 9 points sur 9, ce qui est possible dans le cas où Nice jouera les trois matchs sans rien donner à ses adversaires. Il va falloir aborder ces matchs comme des matchs de Coupe car sinon toutes les superbes performances de l’année n’auront servi à rien.

Nice - Bastia, 26-2-2016
Nice - Troyes, 5-3-2016
Montpellier - Nice, 12-3-2016
Nice - G. Ajaccio, 19-3-2016
PSG - Nice, 2-4-2016

Puis ensuite les 6 derniers matchs (18 points en jeu):
Nice - Rennes
Lyon - Nice
Nice - Reims
Nantes - Nice
Nice - St Etienne
Guingamp - Nice

24.02.16

Au match aller de 8e, Barcelone se qualifie pour les 1/4 de C1 à Arsenal

8e de Champions League
mardi 23 février 2016
Arsenal 0-2 Barcelone
Buts pour le Barça: L. Messi (71e, 83e pen.)

Juventus 2-2 Bayern Munich
Buts pour la Juventus: P. Dybala (63e), S. Sturaro (76e)
Buts pour le Bayern Munich: T. Müller (43e), A. Robben (55e)

Barcelone s’est promené à Londres. Les Catalans ont fait leur course à l’Emirates. Messi a marqué deux buts. C’est ça un grand joueur. Ozil ? A l’heure qu’il est il doit encore rechercher les clés de son casier. Plus nul que nul. Arshavanisé à mort. Quel gâchis ! Arsenal en C1 c’est comme Lille en L1. Toujours présent mais jamais gagnant.
A la conférence, Arsène Wenger a dit que son équipe allait “passer"… Pouvait-il dire le contraire ? Ah! C’est vrai qu’il reste un match retour. Le ridicule ne tue plus depuis longtemps. (1) Barcelone a trois “tueurs” en attaque alors que les Gunners ont beaucoup de dynamite mais pas de mèche. Arsenal a joué au curling pendant que le Barça faisait un tennis ballon de training. Arsenal pourra se rattraper en battant Man United qui n’est plus qu’un équipe de ventre mou.
A Turin, on a vu un match plus équilibré. Chacun sa mi-temps. Müller et Robben ont fait la différence comme d’habitude. Ribéry a joué cinq minutes. Il fait un concours avec Gourcuff. Le concours des intermittents du spectacle. Dybala, le prodige argentin a marqué, un très beau but. Pogba a couru comme d’habitude. On nous le vend comme un 10 mais c’est un Vieira avec un zeste de Zidane. C’est bien, mais pas suffisant pour en faire un grand distributeur.

(1) Après la défaite, Arsène Wenger a opté cette fois pour l’humour sans aucune ambiguité:
- “Le retour c’est 95% pour eux, et 5% pour nous. C’est évidemment très compromis. S’ils ne viennent pas et ne se présentent pas au match retour, on a peut-être une chance…”

22.02.16

Permalien 00:00:12, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL, LA REVUE DE STRESS  

Van Gaal transforme Man United en Liverpool

Le fantôme de Sir Ferguson n’en finit plus de hanter MU. Aucun entraîneur n’arrive à lui succéder: Ni Moyes, ni Giggs, ni van Gaal. Le prochain annoncé ? The Special One !

FA Cup
Lundi 22 février 2016
Shrewsbury 0-3 Manchester United
Buts pour MU: Smalling (37e), Mata (45e + 2), Lingard (61e)
MU se déplace chez un club de 3e Division.
Shrewsbury Town Football Club est favori !
En cas d’élimination de MU, José Mourinho se tient près pour succéder à LVG.
Tous les fans de MU en veulent au Néerlandais qui transforme le club en machine à perdre à l’image de Liverpool qui n’a plus gagné le championnat anglais depuis plus de 25 ans !

A la mi-temps, MU mène 0-2.
Match d’une grande médiocrité. Score anecdotique.
Man United: Romero, Varela, Smalling, Blind, Borthwick-Jackson (Riley 46e), Schneiderlin, Herrera, Memphis, Mata (Pereira 65e), Lingard, Martial (Keane 71e).
Sur le banc: Henderson, McNair, Poole, Carrick.
Les deux prochains match de MU :
25 février (UEFA Europa League) Man United- FC Midtjylland (20 h 05)
28 février Man United - Arsenal (14 h 05)
MU est-il capable d’empêcher Arsenal d’être champion comme les Gunners ont empêché les Red Devils de l’être jadis ?

21.02.16

Permalien 12:30:29, Catégories: LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Leçon à tirer du 21 février 2016: le carton de Chelsea contre les Citizens font des Blues les favoris du 8e aller de C1 contre le PSG

Dimanche 21 février 2016
Marseille 1-1 Saint-Etienne
But pour Marseille: Michy (90e +4e)
But pour l’ASSE: K. Monnet-Paquet (85e)
Vieille affiche de D1 mais les deux équipes n’ont plus un seul grand joueur.
Il ne fallait pas partir avant la fin du match pour éviter les embouteillages. Match terne de L1, comme souvent. A l’image du sélectionneur national D. Deschamps qui supervise Kalidou Koulibaly à Naples sans savoir que le joueur est Sénégalais (5 sélections) ! Incompétence, désinvolture.
.
Bayer Leverkusen 0-1 Dortmund Bundesliga
But pour le Borussia Dortmund: P. Aubameyang (64e)
Pour voir Chicharito (Leverkusen) vendu par Man United, à cause de l’incompétent van Gaal.
Importante victoire à l’extérieur grâce à un but de l’inévitable Aubameyang.

Malaga 1-1 Real Madrid
But pour Malaga: Raúl Albentosa (66e)
But pour le Real: Cristiano Ronaldo (33e)
C. Ronaldo continue de porter sur ses épaules le Real Madrid de Zidane, sans Benzema blessé. Le Français n’a aucune pression à Madrid. Par contre, en équipe de France, oui. On voit la différence. A la conférence de presse, Zidane a dit que si Benzema revenait en équipe de France, c’était bien pour les Bleus. A mourir de rire. Tout cela n’est que poudre aux yeux. Question football seul Ronaldo est important car c’est lui qui fait la pluie ou le beau temps.
CR7 avait fait le plus gros mais trois minutes après son but, il rata le doublé suite à son penalty arrêté. Beaucoup vont lui tomber dessus mais il avait le mérite de jouer par rapport aux absents. Mauvaise opération pour le Real qui perd du terrain sur le Barça leader confirmé. Rien de grave, le Real est déjà assuré de jouer la C1 2017: plus besoin de remporter le championnat.

Chelsea 5-1 Manchester City
Buts pour Chelsea: Diego Costa (35e), Willian (48e), G. Cahill (53e), E. Hazard (67e), B. Traoré(89e)
Pour les Citizens: D. Faupala (37e)
Belle affiche de FA Cup et non pas de Premier League.
Les Parisiens ne sont désormais plus du tout favoris pour le match retour de C1 8e. En ce moment, le PSG parle de refaire jouer Aurier et ne cesse pas de déposer des lauriers sur la tête de Z. Ibrahimovic. Pas un mot sur le renouveau des Blues qui viennent de se qualifier pour le prochain tour de FA Cup.

Permalien 08:58:27, Catégories: FORZA ITALIA !, LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

La bibliothéque d'Umberto Eco (1932-2016) n'a plus sa sentinelle

Avec la mort d’Ettore Scola et celle d’Umberto Eco, l’Italie vient de perdre deux immenses artistes. Le poids du monde en devient plus lourd. C’est important de savoir que des poètes rêvent ici et là. Quand vous pensez au cerveau de Berlusconi et à celui d’Eco vous avez deux catégories d’individus. Le plus incroyable c’est que Berlusconi aime aussi les belles choses. La grande différence c’est que Eco en fabriquait aussi alors que Berlusconi ne fait que l’acte de les acheter, à commencer par van Basten, par exemple.
Le Piémontais Eco était un fervent des mots: il parlait plusieurs langues et construisait des livres imbibés du langage médiéval ce qui représente un travail colossal.
Il vivait au milieu de 30 000 livres à Milan, et en avait encore 20 000 ailleurs.
Il était capable d’en retrouver un en moins de trente secondes, le temps de se déplacer.
Plein d’humour, il faisait croire qu’il aimait le football.
Son fils a raconté:
-"Mon père n’aime pas le football mais il adore les Coupes du monde… Pendant ces périodes, il me fait dire répondre au téléphone: “Papa ne peut pas vous répondre car il regarde le match…” Ce qui est absolument pas vrai. Ainsi pendant les Coupes du Monde, mon père peut rester plus longtemps sans être dérangé ce qui lui permet de travailler encore plus".
Un écrivain qui meurt c’est une bibliothèque qui vient de brûler.
La voix d’un Italien qui parle français rien n’est plus beau à mes oreilles.

20.02.16

"Visages de Verdun"(Michel Bernard/ Perrin) 1916: 300 jours de guerre, 650 000 morts

Le 21 février 1916, 7 h 15, commence la bataille de Verdun, où il faut défendre des divisions françaises.
Le trommelfeur (bombardement en roulement de tambour) ravage les tranchées et les forts qui défendent la sous-préfecture de la Meuse.
Le chef d’état-major allemand, Erich von Falkenhayn, porte l’estocade et veut «saigner l’armée française», pour en finir avec cette «guerre de positions» qui existait depuis la bataille de la Marne (5 au 12 septembre 1914).
La bataille de Verdun dure 300 jours, pour faire 350 000 morts, dit-on sans trop réfléchir.
53 millions d’obus auront été tirés.

Si vous souhaitez voir ce que fut ce massacre lisez d’urgence Visages de Verdun, œuvre magistrale de Michel Bernard. Dans notre pays, peut-on laisser de côté le vieilles icônes du PAF qui parlent comme on tapine dans les vitrines d’Amsterdam ? Visages de Verdun n’est pas un livre de plus mais un indispensable album pour ceux qui ont encore un peu de cœur dans une France moralement en lambeaux, je parle des années 2000. Aujourd’hui, les jeunes voient 1914-1918 comme si elle remontait à la Guerre de Cent ans. Certes cela ne peut plus revenir: la Paix est bien installée entre l’Allemagne et ses voisins européens. La guerre aujourd’hui se déroule chez nous dans un music-hall ou devant un stade.
La boucherie de ce que l’on appelle la Grande Guerre est racontée avec ce qu’il faut de rage et de tendresse par Michel Bernard qui à l’art pour entremêler l’Histoire et l’histoire de sa famille. Il sait évoquer les morts, par un mélange d’encre et de sang. Il écrit comme l’on peint avec des mots à place de couleurs. Cela revient au même. De la musique aussi. Ici c’est un requiem pour les Gueules cassées.
350 000 morts ? Dans le camp français.
Côté allemand: 300 000.
Donc 650 000 morts en 300 jours.
Michel Bernard restitue la dimension physique des combats, des attentes dans les tranchées.
Rien à manger. A part l’amitié, rien que de la détresse.
Les photos ne font pas archives mais actualité sur le vif. Les tirailleurs sénégalais y sont bien représentés.
“Il y a eu tellement de tués, mutilés et prisonniers, à Verdun et ailleurs, qu’en France comme en Allemagne, pour compléter les effectifs, il fallu avancer l’appel de la classe à mobiliser. La République et l’Empire incorporaient les fils de ceux tombés en 14. Beaucoup n’avaient pas dix-neuf ans, leurs joues étaient rondes et lisses sous le casque. Sans rien dire, ils montèrent aux créneaux du pays. Les femmes, lorsque le maire traversait la cour de la ferme, ne savaient pas pour qui, le fils ou le mari, leur cœur saisi allait se briser l’instant d’après.” Voilà du grand Michel Bernard. Page 246 comme partout c’est à la fois Maurice Genevoix et Robert Capa.
Cet album a dix fois d’émotion qu’un roman qui vient de sortir.
Une fois le livre refermé, je contemple Visages de Verdun avec le même respect que j’exprime lorsque je me retrouve devant un monument aux morts 1914-1918 à l’entrée d’un village.
Je l’ai mis debout, ouvert. Il tient tout seul.

Visages de Verdun, Michel Bernard. Perrin/ Ministère de la Défense, 254 p., 27 € (L’album est dédié “à mon ami Bernard Maris". L’émotion s’ajoute à l’émotion)

19.02.16

Permalien 23:18:38, Catégories: ANTI-FOOTBALL, LA REVUE DE STRESS  

La méritocratie moderne: Benzema et Ribéry dans le palmarès des sportifs français les mieux payés

Garrincha ne gagnait pas d’argent mais son football est immortel.

Le classement :

1. Tony Parker (basket) : 19,9 millions d’euros (=, +3,9 millions d’euros)
2. Karim Benzema (football) : 15,3 millions d’euros (=, -0,5M)
3. Frank Ribéry (football) : 14 millions d’euros (=, -0,8M)
4. Joakim Noah (basket) : 13,3 millions d’euros (=, +1,9M)
5. Samir Nasri (football) : 11,9 millions d’euros (=, +0,8M)
6. Nicolas Batum (basket) : 11,8 millions d’euros (+1, +1,2M)
7. Blaise Matuidi (football) : 11 millions d’euros (-1, -0,2M)
8. Paul Pogba (football) : 9,2 millions d’euros (+9)
9. Olivier Giroud (football) : 8,6 millions d’euros (+12)
10. Sébastien Ogier (rallye) : 7,7 millions d’euros (-1, +0,1M)

Six footballeurs sont dans le top ten.
Benzema ? C’est Ronaldo qui porte le Real Madrid sur ses seules épaules
Ribéry ? Surcoté qui ne joue quasiment jamais au Bayern Munich
Nasri ? Sorti des radars depuis longtemps
Matuidi ? Grand professionnel
Pogba ? Très bon jeune joueur à son poste
Giroud ? Correct professionnel

Et l’on ose parler de méritocratie: Ribéry, Benzema et Nasri, qui sont exemplaires comme on le sait tous, sont les footballeurs français les mieux payés. L’an prochain, il est fort possible de retrouver dans la liste celui qui a insulté Blanc par net interposé.
Je suis resté sobre, n’est-ce pas ?
Quand je vois ce que gagnent Benzema et Ribéry et que je pense à Garrincha, Puskas, Cruyff, Maradona, Platini… Hier des joueurs de génie touchaient une misère. Aujourd’hui des joueurs quelconques amassent une fortune. C’était donc pas mieux avant ! La famille de Puskas a vendu les trophées du champion pour pouvoir le soigner à la fin de sa vie.

DERNIERE MINUTE: Bordeaux 0-0 Nice. Le Gym reste 3e avec 41 pts avant les autres matchs de la 27e journée.

Louis van Gaal ridiculise toujours plus Man United qui a perdu à Midtjylland, club danois créé en 1999

UEFA Europa League
Jeudi 18 février 2016
FC Midtjylland 2-1 Manchester United
Buts pour MU: Memphis (37e)
But pour les Danois: Sisto (44e), Onuachu (77e)

Faut-il que MU descende en L2 pour que les dirigeants- c’est un bien grand mot pour les incompétents qui ont nommé le Néerlandais- se débarrassent de Van Gaal qui est capable de transformer Messi en un joueur aux pieds carrés s’il venait à l’entraîner ?
Pauvre MU ! Ce n’est plus qu’un ramassis de bras cassés !
Le dernier exploit de MU ère IVG (!) ?
Les joueurs du Batave viennent de perdre contre le Football Club Midtjylland, créé en 1999, un club danois basé à Herning.
C’est la première fois de ma vie que j’entends ce nom. Actuellement MU pourrait perdre contre une équipe de poussins première année.
Les joueurs n’ont aucune excuse. MU est suffisamment grand pour se débrouiller avec n’importe quel titulaire.
Il reste un match retour de cette Coupe d’Europe pour les losers professionnels.
Voir MU dans cette catégorie c’est comme si Jean Gabin faisait la manche à la terrasse des cafés.
MU joue sans moi et je m’en porte très bien.

STATISTIQUE DU MATCH
POSSESSION: Midtjylland 37% United 63%
TIRS: Midtjylland 12 United 14
TRIS CADRES: Midtjylland 6 United 3
CORNERS: Midtjylland 2 United 7

Bravo aux inconnus !
Midtjylland: Andersen, Rømer, Kian, Bodurov, Novak, Kadlec (Royer 85e), Sparv, Olsson, Hassan (Urena 67e), Sisto, Pusic (Onuachu 61e)
Manager: Jess Thorup

Voici le groupe qui sali toujours plus la mémoire des joueurs de 1958. Voir Carrick là-dedans est une insulte à sir Ferguson !
Manchester United: Romero, Love, Smalling, McNair, Blind, Herrera (Schneiderlin 72e), Carrick, Lingard, Mata (Pereira 77e), Memphis, Martial.
Sur le banc: Poole, Riley, Weir, Keane.
Manager en partance: Louis van Gaal

Le jour du départ de van Gaal sera l’un des plus grands jours de l’Histoire de MU. Jamais le club n’a eu quelqu’un d’aussi antipathique à sa tête. Rétrospectivement, David Moyes aurait mérité d’avoir plus de temps pour réussir.

Pour le plaisir: le récital de Barcelone contre Celta Vigo, 6-1

Nouveau match d’anthologie du Barça avec le commentaire magnifique plein de subtile poésie d’Omar Da Fonseca. Le football ce n’est pas qu’Aurier, Ribéry, Gourcuff ou van Gaal.

Dimanche 14 février 2016
Barcelone 6-1 Celta Vigo
Buts pour Barcelone: L. Messi (28e), Luis Suárez (59e, 75e, 81e), I. Rakitic (84e), Neymar (90′+1e)
But pour Celta de Vigo: Guidetti (39e pen.)

28e/ Barcelone ouvre le score grâce à L. Messi qui frappe un maître coup franc en pleine lucarne

39e/ Penalty pour les visiteurs transformé par J. Guidetti

Mi-temps 1-1

59e/ But de L. Suárez du plat du pied suite à un caviar de Messi qui d’une louche du gauche à lobé toute la défense adverse

75e/ Suite à un mouvement Messi-Neymar-Suárez, l’Uruguayen marque au second montant. Auparavant le Brésilien Neymar avait redressé le ballon au premier poteau.

81e/ Penalty obtenu par Messi. Au lieu de marquer son 300e en Liga, l’Argentin fait une passe à l’aveugle. Aussitôt, L. Suárez s’élance et marque le penalty hallucinant. Henry et Pires (Arsenal) avaient échoué dans cette tentative réussie jadis par Johan Cruyff et Jesper Olsen en 1982 sous le maillot de l’Ajax

84e/ I. Rakitić marque d’une frappe lobée après avoir hérité d’un caviar de L. Suárez

90+1e/ Neymar termine le fabuleux travail après un nouveau mouvement M-S-N

Les Blaugranas ont joué une divine deuxième mi-temps. L. Suárez a signé un coup du chapeau et a offert deux passes décisives. Messi a ouvert le score d’un coup franc prodigieux en pleine lucarne alors que Rakitic et Neymar ont inscrit deux buts en finesse.
Outre son but sur coup de pied arrêté, Messi a opté pour un pénalty indirect !
Merci au FC Barcelone, solide leader de Liga, d’alléger le poids du monde.
Ceux qui disaient que le cycle du Barça était terminé n’ont plus les yeux que pour pleurer.
Nous, on pleure mais parce que le spectacle est trop beau.

18.02.16

Permalien 09:09:29, Catégories: FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

A Rome, C. Ronaldo offre la victoire à Zidane.

Le show Ronaldo a fait taire tous les lamentables critiques qui bavassent dans les médias.

Mercredi 17 février 2016
Roma 0-2 Real Madrid
Buts pour la Maison Blanche: Cristiano Ronaldo (57e), Jesé (86e)

Je suis un Ronaldoniste depuis dix ans.
Je dois être le seul à passer dans les médias français pour dire du bien de lui.
Les lâches le dézinguent sans cesse mais si CR7 jouait au PSG ils se traîneraient à ses pieds.
Les journaleux et autres consultants ne supportent pas de prendre le métro quand lui roule en bolide.
Qui a envie de s’identifier à Messi ? Personne.
Qui aimerait être CR7 ? Tous les impuissants de la terre ! Et ils sont nombreux!
La réponse une fois de plus est venue du terrain
Si Ribéry ou Gourcuff jouaient dans mon jardin, je tirerais les rideaux.
Je peux faire le tour de la terre pour voir jouer Ronaldo.
Oui, Ronaldo est le meilleur football de sa génération avec Messi, Iniesta et Xavi Hernandez.
Ces quatre joueurs tous différents sont des joyaux.
Tous les autres, Ibrahimovic, Rooney compris sont loin d’eux.
La régularité de CR7 est grandiose.
Athlète complet, bon des deux pieds et de la tête, quasi jamais blessé, compétiteur hors normes, vainqueur dans l’âme, il se maintient toujours au sommet de l’élite, à des années lumière des intermittents du spectacle qui brillent un ou deux ans quand ce n’est pas un ou deux mois avant de disparaître des radars.
Lors de son but qui a débloqué le match, il s’est élancé dans les bras de Zidane.
Supérieurement intelligent, Zidane a averti CR7 qu’il allait le remplacer. Voilà qui évite des clashs du genre Luiz-Blanc. Zidane démontre là tout son talent. Oui, on ne traite pas Ronaldo comme une boniche du football. Zidane est déjà un grand entraîneur.
Image tragique: l’entrée sur le terrain de Totti à la 87e. Cela puait le Chant du cygne. Il valait mieux conserver Rudi Garcia à la tête de la Roma plutôt que de voir ça.

17.02.16

Permalien 18:04:24, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

C.Ronaldo cloue magistralement le bec à un journaliste sous les yeux de Zidane tout sourire

Lors de la conférence d’avant Roma-Real Madrid (17-2-2016), Ronaldo eu quelques grands moments:

-Totti joue toujours à presque 40 ans…
-C’est très bien. S’il se sent bien.

- Au Barça, le trident Neymar-Messi-Suarez est un noyau d’amis plus que vous avec Bale et Benzema…
-Qu’en savez vous ? Si vous le dites ! Le plus important c’est ce qui se passe sur le terrain. Les bises tout ça c’est du folklore ! Je vais vous dire une chose à Man United avec Scholes, Giggs et Ferdinand c’était bonjour, bonsoir et puis au revoir. Cela n’a pas empêché de faire une grande équipe…

-Vous marquez moins de buts à l’extérieur qu’à la maison…
-Ah! oui… Pouvez-vous me citer un seul joueur qui a marqué plus de buts que moi à l’extérieur dans le championnat depuis que j’y joue? Vous ne pouvez pas, il n’y en a pas !

Enervé, Ronaldo s’en va. L’orgueil du champion.

Zidane sourit. Il sait que son joueur a été touché. Ronaldo est toujours contesté. Il mérite le respect. Cela fait dix ans qu’il est au sommet, avec Messi.
Vous n’aimez pas CR7 ? Préférez vous Ribéry, Gourcuff et j’en passe…

Permalien 15:41:38, Catégories: FORZA ITALIA !, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Les débuts en C1 de coach Zidane chez les Romains de Totti

8e aller de C1 2016
Mercredi 17 févier 2016/ 20 h 45 Canal +
AS Rome - Real Madrid

Pourvu que Totti joue!
Pour la première sur le banc de coach en C1 du Roi Zidane, il serait fabuleux de voir sur la pelouse l’empereur Totti.
Pendant ce temps L’Equipe ne paraît pas. Quelle tristesse ! Sans rivaux, le journal se permet de ne pas être en kiosques. Que risquent-ils puisque la concurrence n’existe pas ?
Le jour où Zidane revient en C1, le quotidien n’est pas en vente…
En Espagne et en Italie, il existe plusieurs quotidiens sportifs cela change la donne. Ne pas paraître à Madrid ou à Rome pousse les lecteurs vers un autre titre.
Nous assisterons j’espère à un très “gros” match.
Rome-Madrid. Cela fait rêver.
C’est mieux que la dramatique comédie politique française avec tous ses faux puissants qui s’attribuent des postes tant qu’ils sont au pouvoir. Chacun à son tour. Et que je te fais virer X pour prendre sa place. Des gens de même parti en plus. La honte n’existe plus. On se rince tant qu’on peut. Grotesque. L’honneur, la dignité n’est plus visible que les terrains de football. Pour un footballeur qui disjoncte combien de trafiquants de voix ?
Totti, voilà un homme d’honneur. Lui, on sait qu’il aime Rome.
D’une manière générale tout se dégrade mais pas en football. Le jeu est plus beau qu’avant et les grands joueurs se renouvellent sans cesse: Platini, Maradona, Cantona, Ronaldo I, Zidane, Ronaldihno, Messi, Ronaldo II, Neymar…
On n’a pas à se plaindre.
De Gaulle, et puis après ? Mitterrand, pour son amour de la littérature, et puis après quoi ?
En football, on passe, rien qu’au Real Madrid, de Di Stefano, Kopa, Puskas à Zidane, C. Ronaldo, ça a de la gueule !

Mort du cinéaste Andrzej Żuławski (1940-2016)

Le début de L’important c’est d’aimer. Qui a mieux filmé Romy Schneider ?

Le cinéaste polonais Andrzej Żuławski est mort le 17 février 2016 à Varsovie.
Chez les sportifs, il reste le palmarès.
Chez les cinéastes, les films.
J’en retiens surtout un.

L’important c’est d’aimer (1975)
Un paparazzi rencontre une actrice sans rôle qui tourne des films pornos. Cette femme a pour son mari, Jacques, un grand stressé. Superbe film tragique avec des acteurs mythiques dont Dauphin, Blin et Kinski. A voir absolument. C’est le chef d’œuvre d’Andrzej Żuławski, un déchirant déchirant.

Réalisation : Andrzej Żuławski
Scénario et adaptation : Andrzej Żuławski et Christopher Frank d’après son roman La Nuit américaine
Dialogues : Christopher Frank
Musique : Georges Delerue
Dates de tournage : du 17 avril 1974 au 20 juin 1974
Dates de sortie : 12 février 1975 en France

Distribution
Romy Schneider : Nadine Chevalier
Fabio Testi (vf. José-Maria Flotats) : Servais Mont
Jacques Dutronc : Jacques Chevalier
Claude Dauphin : Mazelli
Roger Blin : Le père de Servais
Michel Robin : Raymond Lapade
Klaus Kinski (vf. Michel Duchaussoy) : Karl-Heinz Zimmer
Dans ce film, il y avait aussi Philippe Clévenot (1942-2001) : William Nesbitt mais le rôle fut coupé au montage final.

15.02.16

Permalien 13:31:28, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, ANTI-FOOTBALL  

Le décryptage de l'affaire Aurier: du refus de sortir de Luiz à la venue de Chelsea

Ecoutez le monumental Trapattoni. L’Italien parle parfaitement l’allemand. C’est un homme fantastique. Un entraîneur fantastique. Jamais aucun joueur n’aurait osé lui faire ce que Luiz et Aurier ont fait à Blanc. L’autorité est indispensable dans le bagage d’un manager. Autorité=respect.

-Dimanche 7 février 2016, L1
Marseille 1-2 PSG
Vers la fin du match, le PSG mène 2-1 sur la pelouse de l’OM, quand Blanc veut faire sortir David Luiz pour lui éviter la blessure. Le joueur brésilien refuse de quitter le terrain. A la fin du match le coach dit: « Il est resté sur le terrain, dit Blanc. Il a bien fait car il a été excellent dans les 10 dernières minutes.” Double erreur de management: ne pas se faire respecter et en plus féliciter le joueur.

-Mercredi 10 février, Coupe de France 8e
Paris 3-0 Lyon
Le lendemain de ce match, le club prolonge le contrat de Blanc:
« Il s’agit d’une marque de confiance forte, ainsi que pour mon staff d’ailleurs. Un entraîneur n’est rien sans son staff. Pour nous, continuer l’aventure est une marque de confiance mais aussi une grande responsabilité. Il ne fallait pas refaire signer Blanc avant le 8e de C1 PSG-Chelsea du 16 février. Surtout après que Luiz ait refusé d’obéir. Le club l’a fait resigner pour montrer qu’il est le patron mais personne n’est dupe, et cela fait tomber la pression contre Chelsea.

-Samedi 13 févier, L1
Paris 0-0 Lille
Conséquence immédiate de deux erreurs précédentes.

-Dimanche 14 février
L’affaire de la vidéo Aurier éclate. On y voit le défenseur latéral traiter de “fiotte” Blanc entre autres propos discourtois en direction d’autres partenaires. “Fiotte” sans doute parce que Luiz a fait sa loi devant celle de Laurent Blanc.

-Lundi 15 février, 14 h
Conférence de presse de L. Blanc d’avant C1. Le service de com. du PSG a déclaré qu’il n’y aurait qu’une question sur l’affaire Aurier. Nous sommes en démocratie, nom de Zeus ! Très touché, atteint dans son honneur, L. Blanc a déclaré qu’il dirait sa façon de penser à Aurier mais qu’on n’en saura jamais rien. Pour l’instant, il s’est contenté de dire que le défenseur n’avait pas la reconnaissance du ventre puisque le coach l’avait extirpé de l’anonymat du Toulouse pour le starifier à Paris. Un journaliste a tenté de faire parler Blanc sur son déficit d’autorité. Le champion du monde 1998 a esquivé la question et donc la réponse ! Il a avoué aussi qu’il n’avait pas pu préparer le match contre Chelsea dans les meilleures conditions. Quel aveu ! Chelsea peut avoir le moral. Il va falloir que les Parisiens soient très forts mentalement pour l’emporter.

-Mardi 16 février
PSG 2-1 Chelsea, 8e aller de C1
Après toute cette zizanie parisienne, Chelsea vient à Paris en conquérant.
Ibrahimovic a ouvert le score sur un coup franc dévié. Les Londoniens ont égalisé avant que Cavani ne donne la victoire au PSG. A Londres, cela sera très compliqué. Paris a bien sûr aussi les moyens de marquer à l’extérieur, mais Chelsea reste mon favori car les Blues reçoivent au retour.

PS: je rappelle qu’il y a peu Zlatan Ibrahimovic a traité la France de “pays de merde". Et l’icône a été confirmée dans son rôle emblématique. Il faut préciser que le Suédois est un joueur de très grand talent, lui.

Permalien 11:48:16, Catégories: BARCA ES MES QUE UN CLUB, GRAND MONSIEUR  

Au lieu de marquer son 300e but en Liga, Messi fait marquer Suarez, par une passe décisive sur penalty, comme jadis Cruyff

Lors de la victoire 6-1, oui 6-1, de Barcelone contre Celta Vigo, Messi a fait une passe décisive à Suarez sur … penalty !
Le score était à ce moment-là de 3-1. Messi (28e) avait déjà marqué, tout comme Suarez (59e, 75e).
A la 81e, Messi obtient un penalty. Au lieu de le tirer afin de marquer son 300e but en championnat il a fait une offrande à Suarez qui en a profité pour inscrire un triplé. Une nouvelle preuve de la grande classe de l’Argentin. Le tir de Suarez n’était pas facile. L’Uruguayen est un buteur de très grand calibre.
A la vérité, la passe était pour Neymar mais Suarez ne s’est pas prié pour le devancer.
Les Catalans avaient prévu de faire ça un jour en match, et Messi a tenté le pari audacieux. Il n’y a pas si longtemps Henry et Pires s’étaient mélangés les pinceaux dans la même tentative. Auparavant Cruyff l’avait réussie, lui.
Une nouvelle fois Messi a fait preuve de générosité. Histoire de s’opposer encore à Ronaldo qui venait de réussir un doublé. Messi a voulu démontrer qu’il pouvait faire un truc encore plus dingue que ceux tentés par CR7.
Après la 24e journée de Liga, le Barça est leader avec trois points d’avance sur le Real Madrid.
Un jour, on verra quelqu’un marquer un penalty de la tête. Qui sait ?
Le règlement du penalty est vraiment complexe car si des joueurs entrent dans la surface au moment du tir, l’arbitre peut demander à ce qu’il soit retiré. Dans le cas de Messi, il ne tire pas: il fait une passe.
Johan Cruyff, atteint par un cancer du poumon, a donné samedi 13 février 2016 des nouvelles rassurantes sur son état de santé :
-«Après plusieurs traitements, je peux dire que les résultats sont très positifs, grâce à l’excellent travail des médecins, le soutien de mes proches et ma mentalité positive. En ce moment précis, j’ai l’impression de mener 2-0 en première période d’un match qui reste à finir, mais dont je suis persuadé que je vais le gagner.»
Tous nos vœux de bonne santé à notre héros éternel.
Cruyff est l’un des cinq plus grands footballeurs de l’Histoire avec Pelé, Maradona, Di Stefano et Puskas.

13.02.16

Permalien 20:08:34, Catégories: THE RED DEVILS, LA REVUE DE STRESS  

Le fantomatique Manchester United ne fait plus peur qu'à ses fans !

Le MU de LGV dit IVG est une catastrophe industrielle. Pas de titre! Nothing! Et pas de C1 ! Mourinho ne veut pas ramasser les lambeaux de MU cassé par LGV et Mourinho ne veut pas venir si MU n’est pas en C1 2017. MU est un club très mal dirigé. MU à sa voie tracée si personne ne prend de décision: MU va avoir le destin de Liverpool, un destin de défaites. Les joueurs actuels de MU de 2016 sont moins vivants que les joueurs du passé.

Samedi 13 février 2016
Sunderland 2-1 Manchester United
Buts pour Sunderland: Khazri (3e), De Gea (82e csc)
But pour les perdants : Martial (39e)

Statistiques du match
POSSESSION: Sunderland 34% United 66%
TIRS: Sunderland 21 United 12
TIRS CADRES: Sunderland 5 United 6
CORNERS: Sunderland 5 United 8

Sunderland: Mannone, Yedlin, O’Shea, Kone, van Aanholt, Kirchhoff (Rodwell 15e), Cattermole (Toivonen 85e), M’Vila, Khazri, N’Doye, Defoe (Borini 71e).

Man United: De Gea, Darmian (Love 38e), Smalling, Blind, Borthwick-Jackson, Schneiderlin (Keane 86e), Carrick, Lingard (Memphis 61e), Mata, Martial, Rooney.
Sur le banc: Romero, Weir, Pereira, Herrera.

Classement
1 Leicester City 53 26 15 8 3 48 29 + 19
2 Tottenham Hotspur 51 26 14 9 3 47 20 + 27
3 Arsenal 51 26 15 6 5 41 23 + 18
4 Manchester 47 City 26 14 5 7 48 28 + 20
5 Manchester United 41 26 11 8 7 33 24 +9

C’est quoi cette équipe de MU ? Elle n’est plus qu’un centre de formation, comme le disait si bien Evra d’Arsenal. Quand on ne doit pas subir le football pitoyable de Fellaini on a droit à celui de Schneiderlin. Où sont les vrais joueurs de football ? Où sont les nouveaux Ince, Scholes, Keane ? Avec l’équipe de van Gaal on ne peut aller au mieux qu’aux champignons. Quand je vois les compositions de van Gaal j’éclate de rire. On va où avec ça ? Van Gaal a dépensé une fortune pour rien, à part Martial qui mérite d’autres partenaires. MU n’a pas de projet de jeu, pas de dynamisme. Ce club ne fait plus peur qu’à ses fans tant le groupe a le mental au fond de leur slip. Même Rooney est un devenu une ombre. Ils ont peur en semaine et en match. MU n’est plus qu’une équipe de pantins désarticulés à l’image de son gardien. Mourinho a raison de mettre la pression sur LVG. Plus le Néerlandais sera loin d’Old Trafford mieux se portera le club. Cela fait des mois que je le dis et le répète. A choisir je préfère perdre avec Mourinho que gagner avec Van Gaal, monument d’antipathie qui a coupé le club de ses fans.

Le week-end en ballon rond: Juve-Naples, Arsenal-Leicester et Nice-Marseille

Samedi 13 février 2016
Sunderland 2-1 Manchester United
Pour ceux qui aiment voir la poursuite du déclin de MU. Van Gaal est complétement débordé par José Mourinho qui fait le forcing dans la presse pour annoncer sa venue à Old Trafford la saison prochaine. Le Spécial One savonne à mort le peu de crédibilité de LVG, presque IVG.
Lamentable saison de MU. MU a encore perdu. La direction conserve un coach et discute avec une autre. Que fait Sir Ferguson ? Pourquoi l’ancien coach laisse couler le navire rouge ?

Real Madrid 4-2 Bilbao
Buts pour le Real: Cristiano Ronaldo (3e, 87e), J. Rodríguez (37e), T. Kroos (45e)
Buts pour les visiteurs: Eraso (10e), Elustondo (90e)
Pour voir la suite de l’ère de Zidane qui s’est déjà imposé à son nouveau poste. Des commentateurs ont crié au génie parce que le nouvel entraîneur fait faire des tours de stade aux joueurs ce qui ne se fait plus. On croit rêver. Si demain Zidane s’habille comme Guy Roux cela créera une nouvelle mode.
CR7 a fait un nouveau doublé. Phénoménal joueur, d’une constance constante ! Zidane a bien de a chance d’avoir un tel joueur dans son effectif. Il ne le laissera jamais partir, dit toujours le Français. “CR7 est un putain de joueur, si vous me permettez l’expression” a lâche Zinedine qui aime plus Ronaldo maintenant qu’il est son entraîneur ! Peu inspiré, auteur d’une passe décisive contre son camp, Varane a été expulsé suite à un second carton jaune.

Paris PSG 0-0 Lille
Jadis les Dogues étaient la bête noire du PSG. On en est loin. Combien Lille va en prendre, telle est la question ? Les Parisiens n’ont que des matchs pièges, rien de plus en attendant la C1 contre Chelsea (8e de finale)
A quelques heures de recevoir Chelsea- mardi 16 février- les Parisiens ont fait un tristounet nul face aux Lillois de Fred Antonetti, soit une contre performance alors que Chelsea s’est réveillé au même moment. Le match aller s’annonce passionnant. Et il est possible que les Blues viennent gagner à Paris. Les dirigeants ont eu la mauvaise idée de prolonger le contrat de Blanc avant le match de C1. Souvent on court à la catastrophe dans ce cas car cela tue la grinta vu que le confort est annoncé pour longtemps.

Chelsea 5-1 Newcastle
Buts pour les Blues: Diego Costa (5e), Pedro (9e, 59e), Willian (17e), B. Traore (83e)
But pour les visiteurs: A. Townsend (90e)

Pour voir l’état dans lequel se trouvent les Blues face à Newcastle, un Arsenal low-cost pour joueurs français surcotés.
Chelsea a un sursaut d’orgueil face aux médiocres joueurs de Newcastle, le parking pour footballeurs surpayés alors qu’ils sont quelconques. John Terry est sorti sur blessure à la 38e minute. Bonne nouvelle pour le PSG ! Cependant la carte postale envoyé de Londres à Paris cela fait mal, très mal quand on est pour le PSG?

Juventus 1-0 Naples
But pour la Juve: S. Zaza (88e)
Duel au sommet de la Série A. A ne pas rater. Sans doute un très grand match tactico-technique dans le pur esprit du Calcio.
Match très fermé, à l’Italienne. Le but turinois en fin de match permet à la Juve de dépasser Naples et de prendre la tête de la Série A, devant d’un point les vaincus du jour. Côté Juve, on a vu le retour de Pat Evra, “l’increvable” défenseur toujours aussi tonique. Son parcours fait taire ses détracteurs qui se sont ridiculisés eux-mêmes.

Dimanche 14 février 2016
Arsenal 2-1 Leicester
Buts Arsenal: T. Walcott (70e),D. Welbeck (90e+5e)
But pour les visiteurs: J. Vardy (45e pen.)

Match de haut de tableau. Arsenal face au leader inattendu. Les Gunners vont devoir prouver qu’ils ont ce mental dont on les accuse souvent de ne pas avoir. Quant aux visiteurs, ils joueront pour le gain du match, sans aucun complexe.
Les Gunners réalisent la bonne opération en battant les leaders. C’est Welbeck qui leur donne la victoire. Un joueur formé à Man United !

Saint-Etienne 1-1 Monaco
But pour les Verts: M. Sall (57e)
But pour Monaco: Vágner Love (84e)
Cela reste une belle affiche de L1. L’ASSE veut monter sur le podium où se trouve l’ASM mais Nice ne veut pas en descendre.
Statut Quo chez les leaders.

Manchester City 1-2 Tottenham
Buts pour Manchester City: K. Iheanacho (74e)
But pour Tottenham: H. Kane (53e pen.), C. Eriksen (83e)
Les Spurs sont dans le Big Four, à la place de MU (!) mais les Citizens veulent les devancer dans la course au titre qu’ils espèrent encore remporter.
On croit rêver les Spurs et Leicester sont au classement loin devant Man United qui n’est plus qu’une ombre chancelante. Arsenal s’est bien relancer pour la conquête du titre national.

Nice 1-1 Marseille
But pour Nice: V. Germain (58e)
But pour Marseille: M. Isla (36e)
Nice va devoir gagner sans son étoile Ben Arfa tandis que Marseille rêve encore de C1.
Au cours de la première mi-temps, Nice était trop orpheline de Ben Arfa. Il y a eu du mieux en seconde mi-temps côté Nice avec un bon Koziello.

12.02.16

Remaniement ministétriel: la soupe est bonne

Les gens qui nous gouvernent ne sont pas incarnés. Il s’agit d’occupant d’une fonction rien de plus. C’est une vaste comédie. La lèchetocratie mais pas la méritocratie. On vient d’apprendre qu’un tel a été nommé ministre des affaires étrangères parce qu’il “parlait allemand” (sic). Son prédécesseur a hérité d’un autre poste de prestige. Chez ces gens-là, on se recasse illico presto. Le partant a loué l’efficacité de son ministère. Tout ça est déplacé par rapport aux nombreuses victimes d’attentats, mais ne demandons pas de décence là où elle n’existe pas.

Comme à chaque fois, le remaniement ministériel est un gadget. Un os à ronger lancé à la presse qui nous raconte en long en large la biographie triée des nouveaux membres su gouvernement qui connaissent leur quart d’heure de gloire à la Warhol. Y est virée. X arrive. On entend les bouchons de champagnes sautés. Tant de courbettes enfin récompensées.
Le monarque au sommet de la pyramide remercie ses serviteurs.
Le peuple lui regarde tout ça comme une basse-cour de courtisans qui se haussent le col tout heureux d’avoir enfin la récompense de leurs ronds de jambe.
S’il y a des vrais serviteurs de l’Etat, ils ne sont sans doute pas détenteurs d’un portefeuille ministériel qui porte bien son nom.
Les grands serviteurs sont invisibles.
Ils ne sont pas en première ligne en train de quémander un poste comme un bébé réclame son hochet.
Les ministres n’impressionnent plus personne parce qu’ils sont souvent totalement incultes, voire stupides.
Trop de politiciens, de tous les partis sans aucune exception, ont sali la fonction.
Attentez-vous à voir débarquer dans les médias tous les récents casés dans les ministères.
Ils vont user jusqu’à la corde le pouvoir momentané dont ils vont jouir.
Je suis un républicain, viscéralement démocrate, mais je n’apprécie que très peu les politiciens de la nouvelle génération. Ils ne gouvernent que par le biais de la communication. Depuis la mort de François Mitterrand, tous les présidents ont été inaudibles.
VGE qui fait semblant de savoir jouer au football et qui se prend pour Yvette Horner, grotesque !
Chirac qui mange des pommes et qui parle d’odeur chez le voisin, grotesque !
Sarkozy qui dit “casse-toi pauv’ con!", grotesque !
Hollande qui se laisse dézinguer publiquement par une maîtresse, grotesque !
Mitterrand avait la décence de nous épargner ce qu’il ne voulait pas que l’on sache de sa vie privée, dans une période pré-internet il est vrai.
Pompidou avait de la classe même quand il jouait au flipper.
Tout le monde n’est pas Obama. Il suffit de voir où tomba B. Clinton, ridiculisé par une shampouineuse confectionneuse de pipes qui ne viennent pas de Bruyère.
On doit servir son pays et ne pas s’en servir.

Permalien 07:55:38, Catégories: FORZA ITALIA !, SPECIAL MARADONA, GRAND MONSIEUR  

Juventus-Napoli, le sommet du Calcio

Samedi 13 février 2016, 20 h 45
Juventus Turin-Naples
L’actualité serait le remaniement…(Voir post suivant) Vaste plaisanterie: comme d’habitude, il ne s’agit que des chaises musicales, un changement de personnel. Ils s’auto promotionnent tandis que le peuple crève la dalle ou se fait tirer dessus. Les ministres ne sont rien que des gens qui s’empiffrent sous les ors de la République. Ne vous faites aucune illusion, il n’y aucun Lincoln aucun Mendès France là-dedans. Rien que des carrières qui se servent du pays comme d’un escabeau pour attraper la confiture. A chacun son tour. L’alternance a été inventée pour ça.
L’actualité ce n’est pas non plus le retour sur le terrain d’un intermittent du spectacle bien connu.
Les politiciens passent leur vie à mentir. Leur existence fait pitié.
Comme vous le savez, on ne voit les vrais caractères de nos leaders que lors des guerres et parfois c’est trompeur: Pétain héros en 1914-1918 est devenu un zéro en 1939-1945. Je précise que faire la guerre depuis le bunker de l’Elysée cela tient du Club Med’.
Et si on parlait du Scudetto pour changer.
Le sommet du championnat italien oppose la Juve au Napoli. Là il y en a qui veulent en découdre, dont Pogba, côté Turin.
Les Turinois sont deuxième (54 points) à deux points des Napolitains leaders inattendus.
Le parcours des deux équipes est sensiblement le même. Naples marque plus et la Juve défend mieux.
Gonzalo Higuain, le puissant buteur de Naples a inscrit, à lui tout seul, 24 des 53 buts de son équipe. L’Argentin est le meilleur buteur du championnat, loin devant Dybala, le meilleur finisseur turinois avec 13 buts. On se rappelle que Domenech avait essayé de le faire jouer en Bleu. Tentative échouée comme le reste.
Le Real Madrid a préféré conservé Benzema que Higuain. Les deux attaquants ont des qualités différentes. Benzema joue souvent en point d’ancrage quand buteur de métier.
Higuain, lui, est un chasseur de but. Avec C. Ronaldo il y en avait un de trop.
Depuis l’ère Maradona, Naples n’avait pas été aussi à la fête. Un Argentin en a remplacé un autre.
Si le PSG domine en France comme le Bayern Munich en Allemagne, Naples est une surprise comme l’est encore plus Leicester en Angleterre. En Espagne, l’Atlerico Madrid est venu s’intercaler entre Barcelone et le Real Madrid.
Ne rater pas ce duel c’est beaucoup mieux qu’un remaniement de gens qui héritent d’un poste en guise de remerciement pour leur reptation devant ceux qui sont épisodiquement au pouvoir.

10.02.16

Permalien 09:50:26, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Un entretien fleuve de Ben Arfa, "out" plusieurs semaines, relance le magazine Onze

Il faut l’écrire comment, en chinois ? Hatem Ben Arfa est à Nice que C. Ronaldo, Messi et Ibrahilovic sont au Real Madrid, à Barcelone et à Paris. Un Ben Arfa nous manque et tout est dépeuplé. A Nice, on n’avait plus l’habitude d’avoir un Yeso Amalfi dans l’effectif. Nice va être privé de son étoile. Un terrible avant-goût de 2016-2017 ? C’est comme si on retirait le soleil au-dessus de la Baie des Anges. Lucide sur son football, le gaucher magique de l’OGCNice est totalement conscient de ses forces et de ses faiblesses. Il reconnaît ne pas posséder le jeu de tête de Cristiano Ronaldo. Qu’il se rassure, son pied droit ne lui sert pas qu’à monter dans l’autobus.

Bonne nouvelle pour les médias français: Ben Arfa fait vendre !
Depuis le départ à la retraite de Zidane, aucun Bleu ne fait bien tourner les rotatives.
Henry et Ribéry n’ont jamais été populaires. Ne parlons pas de Benzema: il faudrait que le Madrilène marque trois penaltys de la tête (!) en finale de la Coupe du Monde au SDF pour qu’il soit une icône française.
Les sponsors vont devoir regarder de près Ben Arfa qui a tout pour séduire: le talent et le physique. Et la sympathie et aussi l’humilité. Vous me direz que j’en fais des tonnes sur lui. Ca contrebalance les critiques injustifiées dont on le recouvre. Imaginez un peu s’il avait refusé de sortir d’un match, à l’invitation de Claude Puel, comme l’a fait David Luiz, refusant de quitter la pelouse marseillaise (1-2) comme l’invitait Laurent Blanc. Le coach du PSG est allé jusqu’à reconnaître que le Brésilien avait bien fait de lui désobéir parce qu’il joua fort bien les 10 dernières minutes… Oui, si Ben Arfa avait ça, on aurait vu se genre de titres: “Ben Arfa humilie en public son entraîneur", “Le geste violent d’un insupportable indiscipliné” ou encore “Deschamps peut-il prendre le fauteur de trouble ?” Là c’est silence radio, rien de rien. C’est dire que Ben Arfa n’est pas traité comme les autres joueurs. Il est ostracisé comme autrefois Eric Cantona. La presse française est toujours prête à salir un Français mais surtout pas un étranger, de peur d’être accusée de xénophobie.
Revenons à l’entretien dans Onze. Le joueur démontre qu’il est très concentré sur le football et c’est une grande nouvelle.
Il est bon d’entendre:
-"Depuis que je suis tout petit, la France m’a tout apporté. C’est le pays qui a accueilli mes parents, ma famille. C’est une fierté d’être international français. Porter le maillot bleu, c’est une émotion forte".
Cela nous change de celui qui disait: “Je suis Kanak avant d’être Français".
Et aussi:
-"Ce que j’aime chez Fekir, c’est qu’il a une grande intelligence de jeu. Il arrive à percuter, à dribbler, il a cette faculté à éliminer facilement une adversaire…”
J’y vois un aussi un autoportrait. Ben Arfa est trop humble pour parler de lui de cette façon.
Souvent il s’en remet à la force divine: “C’est Dieu qui veut ça".
Oui, aide-toi et le ciel t’aidera.
Dans l’entretien, Ben Arfa rend un vibrant hommage au manager niçois Claude Puel dont on ne célèbre pas assez le talent. L’entraîneur fait un grand travail à Nice. Que ferait Mourinho avec l’effectif niçois ? Et Blanc ? Claude Puel est un entraîneur performant et discret, exactement comme le joueur qu’il fut. A son poste de récupérateur/relayeur, il avait la dimension internationale mais la FFF ne l’a jamais convoqué chez les Bleus. Grande injustice vu son rendement sur le terrain.
Ben Arfa a réussi l’exploit de remettre Nice en course pour la C1.
Ben Arf a réussi l’exploit de refaire vendre Onze qui l’a mis en une pour son 300e numéro. Je croyais le journal aux oubliettes mais l’ancien mensuel n’édite plus que 4 numéros annuels plus deux hors série.
Ben Arfa a tendu la main à Onze. Cela apprendra à la concurrence à le respecter davantage.
Blessé à Monaco, Ben Arfa va se requinquer pour les prochaines joutes.
On va voir si Nice peut se passer de Ben Arfa dépendance.
C’est à souhaiter: les Aiglons vont devoir assurer pour suppléer leur leader technique qui n’a jamais rechigné, dans les moments-clefs, à porter l’équipe sur ses épaules depuis le début de saison.
Ce n’est pas parce qu’il n’est pas là que Nice doit rentrer dans le rang.
Des partenaires doivent jouer comme lui avec concentration et sens de la feinte pour déstabiliser les lignes adversaires.
Le plus beau des cadeaux à lui faire c’est de voir Nice battre Marseille et d’ensuite de bien faire pour ne pas qu’il réintègre une équipe dans le ventre mou alors qu’il l’a laissée sur les hauteurs de la L1.
Ben Arfa sert aussi de bouclier à la jeunesse, prenant les critiques toutes à son compte.
Les Aiglons vont devoir supporter la pression sans leur patron à la manœuvre.
L’ombre de Ben Arfa va planer sur Nice-Marseille. Son club d’hier contre celui d’aujourd’hui.

-Onze Mondial, numéro 300. Ben Arfa, la meilleure interview de sa carrière. 147 p., 4,90 €. Numéro collector.

09.02.16

Permalien 16:11:36, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Hatem Ben Arfa ou l'art du dribble à la Garrincha et à la Rivelino

Ne venez pas pleurer quand Hatem Ben Arfa quittera la L1 en fin de saison, ce qui peut arriver car comme le virtuose s’est très bien relancé en France beaucoup de clubs lui font les yeux doux. Inutile de citer de nom, on connaît la liste des grands clubs.
Au lieu de le critiquer comme le font d’aucuns de manière totalement inattendue et donc injustifiée, il convient plutôt de célébrer son football:

-intelligence de jeu
-art du dribble dans un monde de simples coureurs à pied
-sait se démarquer et donc jouer sans ballon, la signature des grands car cela ne s’apprend pas, c’est question de feeling
-grande technique qui lui fait bien choisir l’endroit de la surface de son pied pour faire des passes
-sens du timing
-hyper élégant
-efficace coordination de gestes
-c’est feinter en pleine course
-bonne frappe en mouvement
-peut jouer en déviations
-ses passes arrivent à destination
-donne plusieurs passes décisives par match hélas! pas toutes transformées en but par ses partenaires maladroits
-évite les coups
-très correct, jamais méchant
-va au contact qu’il ne refuse jamais
-ne se cache pas pendant les matchs
-a le culot des attaquants incisifs
-grand pouvoir d’accélération
-humble dans la victoire
-ne dit jamais un mot contre ses partenaires
-bon des deux pieds

Samedi 6 février 2016 lors de Monaco-Nice (1-0, Ben Arfa a “humilié Andrea Raggi” disent les gazettes. Non, il a chambré l’adversaire dans le plus pur esprit du football. Comme jadis le faisaient Garrincha, Dominique Rustichelli (le regretté Aiglon jouait parfois avec son corps derrière la ligne de touche pour embêter les défenseurs adverses), Bernard Blanchet, Charly Loubet, Magnusson, Waddle, Ronaldinho et Giggs. CR7 le fait encore. Hélas! l’Histoire du football n’est pas enseignée. Ben Arfa est l’un des derniers véritables ailiers, cet “enfant perdu” disait Montherlant. Quel plaisir de voir Ben Arfa parler avec un adversaire. On ne voit plus de tels moments en plein match si fréquents jadis. C’est mieux que de se donner un coup de poing. Ce fut la légèreté face à la pesanteur.

Ce que les incompétents appellent de la provocation n’est simplement que la partie la plus ludique du football, l’art d’effacer l’adversaire d’un coup de hanche ou de rein. Quand Garrincha et Rivelino faisaient la même chose, la presse française les célébrait. Lorsque Messi fait tomber Boateng le monde entier rigole mais quand Ben Arfa fait des dribbles on dit qu’il en fait trop !
Hatem Ben Arfa a un immense talent, c’est indiscutable.
Je ne lui vois d’un défaut: à force d’être trop humble, il est la cible de critiques idiotes. Laurent Blanc vient de dire qu’il a des réserves sur “l’homme et le garçon". Que signifie ce langage abscons ?
Laurent Blanc ne s’amuse pas à critiquer “Ibra” quand le Suédois reprend de volée Lucas qui a oublié de le servir !
La presse française institutionnelle n’ose pas faire à un étranger ce qu’elle fait subir à un Français.
Les joueurs qui ont trop de talent énervent: regardez ce que doit endurer C. Ronaldo.
Messi, lui, a la chance que personne ne veut s’identifier à lui. On voit Messi comme un brave type, le frère rêvée. CR7, lui, est le concurrent. L’invité d’un mariage qui part avec la mariée !
Quand en plus du talent, on a le reste, le commun des mortels crèvent de jalousie.

08.02.16

Permalien 18:21:10, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Le récit rock d'Un autre monde de Michka Assayas (Rivages)

D’habitude dans ce genre de récit autobiographique, les éditeurs écrivent sur la couverture “Roman". Cette fois, il n’y a rien, et c’est déjà beaucoup. Bien sûr, l’auteur doit parfois prendre des libertés avec le réel mais c’est très bien car sinon il ne serait pas un écrivain.
Un autre monde a le poids du vécu, ça sonne juste et vrai.
Un père éprouve les pires difficultés à établir le contact avec son fils.
Rien d’anormal, la génération du baby boom a eu des pères qui avaient le silence pour langue maternelle.
Le hic vient du fait que leurs rejetons, eux- 1968 étant passé par là- veulent à tous prix casser la glace avec leur progéniture. Ce n’est jamais facile.
Le fiston des années 2000, lui, en rébellion à son tour, va jusqu’à taxer le code de la carte bleu de son père- j’en passe et des pires- mais le lien n’est jamais rompu puisque le père est un super père.
Critique musical - parfois à Libération- lisible mais sans se la péter comme Bayon- dont les fanfreluches de la branchitude font toujours écran au fond- Michka Assayas trouve conseil auprès du chanteur Bono qui lui propose de “faire quelque chose avec son fils” au lieu d’essayer de lui parler. Bono- cela aurait pu être le boulanger du coin- est dans le rôle de Freud, avec un zeste de Françoise Dolto et un soupçon de Bruno Bettelheim. Michka Assayas a trouvé le bon tempo pour cette grande histoire d’amour- d’umour à la Jacques Rigaut- entre un fils et son père.
On ne s’ennuie jamais avec toutes les réminiscences musicales des années 60-70-80 qui remontent à la surface. Un CD joint aurait été un plus pour l’ouvrage, par les temps qui courent.
Le lien entre les deux héros du livre a pour nom la musique: le père et le fils montent un orchestre.
Si l’on m’avait dit qu’en 2016 nos enfants nous traiteraient de vieux cons quand on parle de Jimi Hendrix comme nos parents parlaient d’Armand Mestral !
Ce livre plein d’émotion, plein de musique, plein de caresses, plein de tristesse, plein de joie, plein d’angoisse, est un joyau perdu dans la masse des parutions.
Un autre monde a sans doute été terminé- je parle du manuscrit- avant le massacre sanguinaire du Bataclan.
Raison de plus pour le lire. C’est notre réponse à ceux qui fument du shit avant de manger MacDo tout en crachant sur les Etats-Unis. Dommage que les armes existent sinon ils ne seraient rien.
Ceux qui nous tirent dessus, alors que nous sommes désarmés, nous traitent de cochons parce que nous aimons la musique. Les assassins de Sharon Tate avaient aussi écrit pig (cochon) quand ils commirent leurs crimes.
On devrait parler plus d’Easy Rider et moins de religions.
Oui, nous écoutions Dylan, Hendrix, Bovie et Lou Reed.
Oui, nous étions heureux.
Il n’y a pas de raison que nos enfants ne le soient pas.
A eux de trouver leur bande-son.

-Un autre monde, Michka Assayas. Rivages, 202 p., 18 €

07.02.16

Grand dimanche de football avec le Barça, le Real, Arsenal, Chelsea, Man United, Paris et Marseille....

Ce n’est pas avec van Gaal que MU va remporter la C1. Leurs adversaires peuvent dormir tranquillement. MU n’est plus qu’un club banal que Mourinho réveillera peut-être la saison 2016-2017. Comme l’a dit Bill Shankly, feu l’ancien coach historique de Liverpool: “Le football n’est pas une question de vie et de mort. C’est bien plus que cela".

Dimanche 7 février 2016

Levante (20e) 0-2 FC Barcelone (1er)
Buts: Navarro (22e csc), Suarez (90+2e).
On n’a pas vu un nouveau carton du Barça mais seule la victoire compte.

Bournemouth (15e) 0-2 Arsenal (4e)
Buts: Ozil (22e), Oxlade-Chamberlain (24e)
De manière totalement inconcevable et finalement prévisible (!), Arsenal ne caracole pas en tête de la Première ligne alors que les deux Manchester (City et United) et Chelsea sont complétement à la ramasse. Leicester est leader devant Tottenham. Deux co-leaders inattendus. Arsenal est vraiment incorrigible. Wenger n’arrive pas à dominer le championnat pourtant déserté par ses plus grands rivaux Mourinho et Sir Ferguson. Cette victoire replace les Gunners dans la course au titre.

Chelsea (13e)1-1 Manchester United (5e)
But pour MU: Lingard (61e)
But pour les Blues: Diego Costa (91e + 1)
Louis van Gaal est toujours entraîneur. Avec lui, MU n’est que la 10e attaque du championnat. Triste place pour l’un des plus grands clubs au monde. LVG (presque IVG) porte un costume bien trop grand pour lui. Avec son cahier, il ressemble à un auteur sans inspiration. Son langage corporel pendant les matchs est le pire possible. Prostré sur le banc, apeuré. Il veut gagner pour lui et non pas pour le club. Pas intéressant intellectuellement.
Match nul. Un coup pour rien. K. Zouma s’est gravement blessé tout seul. On l’a vu faire une torsion inversée du genou. Tristesse devant sa souffrance.

Grenade (19e) 1-2 Real Madrid (3e)
But pour Grenade: El-Arabi (60e)
Buts pour le Real: Benzema (30e), Modric (85e)
Le Real de Zidane a joué pour consolider sa place dans le trio de tête avec le Barça et l’Atletico Madrid. Toute la semaine Zidane n’a pas cessé de déclarer que Ronaldo est un joueur qu’il admire chaque jour un peu plus.
Lors du match, Benzema a ouvert le score, mais après l’égalisation, il a fallu une fulgurante frappe de Modric pour enlever les trois points. Bon match à l’extérieur de la Maison Blanche.

Marseille (9e) 1-2 Paris (1er)
But pour l’OM: Cabella (25e)
But pour Paris Saint Germain: Ibrahimovic (2e), Di María (71e)
Faux clasico. Match survendu par les médias français. Le monde entier se moque totalement de cette affiche qui n’a rien à voir avec Barça-Real ou Manchester United-Liverpool. Il y a quelques années, les forces du PSG et celles de l’OM étaient équivalentes. Aujourd’hui le PGS est une F1 qui roule à côté d’un R8 avec un moteur Gordini d’occasion. Ibrahimovic poursuit sa vie de retraité en L1.
“Ibra” a tué le match d’entrée de jeu. Ensuite, l’OM a fait illusion avec de très faibles moyens. Le PSG n’a pas eu à forcer son talent. Les Parisiens ont fait le boulot comme une équipe qui se qualifie pour les 8e de finale de la Coupe.

Permalien 01:38:33, Catégories: ANQUETILLEMENT  

L'admiration déclarée de Zidane pour C.Ronaldo

Zinedine Zidane ne cesse pas de fêter Ronaldo a sa juste place, celle de l’un des plus grands joueurs de l’Histoire. Le Portugais est au sommet avec Messi depuis presque une décennie quand des joueurs comme Gourcuff ou Ribéry ne sont que des intermittents du spectacle.

-"Je suis en admiration devant Ronaldo. Pour le nombre de buts qu’il met, ses statistiques, mais surtout pour son ambition. Vous pouvez le remarquer à chaque séance d’entraînement. J’espère qu’il va garder le même état d’esprit. C’est un joueur très important pour moi, mais aussi pour tous les fans du Real. J’ai de très bonnes relations avec tous mes joueurs. Et c’est la chose la plus importante. Ronaldo pourrait probablement jouer plus longtemps que moi. Et je prenais soin de moi, mais j’ai l’impression qu’il prend encore plus soin de lui-même. Il a 31 ans, mais c’est un monstre physiquement parlant. Il peut jouer encore plusieurs années. Et j’espère que ça puisse être au Real Madrid” a déclaré Zidane, le nouveau manager du Real Madrid, lors de sa récente conférence en ce début février 2016.
Il a parlé aussi des dribbles de Neymar, considérés comme des provocations outre-Pyrénées : “Neymar, irrespectueux à cause de ses dribbles ? Il est comme ça. Il y a des gens qui l’aiment, et d’autres qui ne l’aiment pas. Mais je suis sûr que lorsque vous faites trop de «grigris», il est normal que les adversaires n’aiment pas ça. Mais c’est toujours bien pour le spectacle et le public de voir un joueur comme ça".
Eh! oui, seuls les imbéciles condamnent les dribbles qui sont pourtant l’arme fatale des vrais footballeurs. Hier, Garrincha dribblait sans cesse pour effacer ses adversaires, au plus grand bonheur de ses fans et de ses coéquipiers.
En 2016 des incompétents parlent des dribbles de Ben Arfa comme s’ils étaient des gestes inutiles !
Certains plumitifs passent leur temps à dire que Benzema est plus important que CR7 au Real Madrid… C’est archi faux. Benzema est un joueur de complément. Lui ou un autre c’est la même chose. CR7 est non seulement un des plus grands footballeur de l’Histoire mais c’est actuellement le meilleur produit commercial de football au monde.
CR7 est jalousé par des millions d’impuissants qui envient son physique, son argent, sa réussite.
On le traîne régulièrement dans la boue. Et ceux qui le font savent très bien qu’ils sont incapables d’obtenir un entretien avec lui. Ils salissent le triple Ballon d’or qui ne lit même pas leurs médisances répétitives.
CR7 restera au Real et ne viendra jamais à Paris qui cherche à acheter l’Histoire car le PSG est un club sans C1.
Né le 5 février 1985, C. Ronaldo vient d’avoir 31 ans. Bon anniversaire champion !

Permalien 01:25:55, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Monaco rafle la mise devant des Aiglons qui avaient eu un jour de moins de repos

Il est temps de revenir au football au lieu de lancer des sardines aux mouettes médiatiques. Un constat: les médias institutionnels n’aiment pas que Nice soit en haut du classement, ils aimeraient mieux voir l’OM à la place de Nice pour des questions d’audience. On est loin du sport! Du côté, ils sourient devant les performances de Nice alors qu’ils vantent sans cesse celles du Lilliputien Leicester qui domine les “gros” du Big Four !

Samedi 6 février 2016
Monaco 1-0 OGCNice
But pour l’ASM: Bakayoko (80e)

OGC Nice : Cardinale – Pied, Baysse, Le Marchand, Ricardo – Koziello, N. Mendy (cap.), Walter (Bodmer, 67e) – Seri (A. Mendy, 86e) – Ben Arfa (Caddy, 80e), Germain.

Classement
1 Paris Saint Germain 66 24 21 3 0 61 11 + 50
2 AS Monaco 45 25 12 9 4 36 28 + 8
3 OGC Nice 39 pts 25 m 11 6 8 38 29 + 9
4 Angers SCO 37 25 10 7 8 25 23 + 2
5 Olympique Lyonnais 36 25 10 6 9 34 27 + 7
6 AS Saint-Etienne 36 24 11 3 10 26 27 - 1
7 Stade Malherbe Caen 36 24 11 3 10 26 29 - 3

D’abord regardez un peu la feuille d’après-match:
Avertissements : Dirar (47e), Subasic (90e+1), Bernardo Silva (90e+2), Moutinho (90e+3) à Monaco ; Germain (7e), Cardinale (25e), Koziello (44e), Le Marchand (46e), Pied (80e), Ricardo (90e+3) à Nice.
Expulsion : Dirar (47e)
N’est-ce pas honteux de lire un tel alignement de cartons ? Cette distribution totalement aberrante de sanctions a tué le match dans son intention physique. Les arbitres français ne sont bons qu’à réprimander. Voilà pourquoi le football anglais est dix fois plus intéressant à suivre. Outre Manche, les arbitres connaissent mieux le football.
A part ça ? Rien. J’ai l’impression que le match n’a jamais eu lieu. La montagne a accouché d’une souris.
Au début, Cardinale a sauvé Nice d’un immédiat 1-0 par un arrêt réflexe de grande classe.
Ensuite, Nice n’a pas pris le pouvoir au milieu de terrain. Une domination stérile. Trop de tricotage. Pas de bonne dernière passe. Manque d’essence aussi: Monaco a pu se reposer un jour de plus.
Seri n’est plus qu’un ombre depuis qu’il a confié vouloir jouer au Barça.
Sur ce match, on peut dire que N. Mendy a été visiblement plus doué pour “allumer” Ben Arfa dans les médias que pour relancer ses partenaires.
Sa déclaration comme quoi Ben Arfa aurait dû faire une passe à Germain contre Toulouse au lieu… de marquer est quelque chose d’absolument inaudible. Surtout tout près d’un derby. La remarque est d’autant plus irrecevable que Claude Puel a dansé de joie quand Ben Arfa a donné la victoire à Nice.
Chaque fois qu’il y a ce genre de déclaration on va à la catastrophe. Et cela n’a pas raté. Nice a perdu à Monaco un match-clé.
Pourquoi Seri a tiré un coup franc de manière lamentable alors qu’il était idéalement bien placé pour Ben Arfa ?
Et pourquoi Germain a un autre moment très important n’a-t-il pas servi Ben Arfa totalement démarqué ?

Cette fois je n’ai pas entendu N. Mendy qui doit redevenir le bon soldat qu’il est.
La lumière est encore venue de Ben Arfa.
A la vérité, Ben Arfa doit à la fois créer et conclure ! On lui demande l’impossible.
A mes yeux, il appartient à la race des immenses joueurs qui sont passés à l’OGCNice: de Yeso Amalfi à Leif Eriksson, de Fontaine à Bjekovic, de Loubet à Katalinski. Avec une poignée de matchs, le Brésilien Amalfi a marqué le club au fer rouge, avec un titre au bout il est vrai. Au début des années 1950 le rôle actuel du PSG était tenu par Nice !
Au lieu de toujours le critiquer, comme ce consultant qui a joué sous la pire éthique de l’Histoire de la DI, il faut féliciter Ben Arfa d’encaisser tant de coups de griffes sans rien dire pour se défendre. Il est vrai que les coups de canifs se heurtent à l’écorce d’un chêne.
Monaco a gagné sur un but de raccro, l’effleurement d’un crâne. Bodmer en fin de match a, dès qu’il est entré, apporté de l’accélération bénéfique grâce à un jeu intelligent en déviation.
Nice n’a pas su pendant longtemps accélérer le jeu ni à faire l’avant-dernière passe, et quand Ben Arfa l’a faite il n’y avait personne au bout pour la mettre au fond.
L’attente du Nice-Marseille qui arrive s’annonce est moins intense parce que Nice n’est pas grimpé à 42 points. On aurait pu être déjà maintenu en L2 dès le 6 février !
Il faut se ressaisir et prendre l’exemple sur l’esprit ultra collectif de Leicester.
SVP, plus question de dire un mot qui peut être interprété contre un coéquipier.
Ne donnons plus le bâton pour se faire battre.
L’unique quotidien sportif français [voir plus bas un ancien post d’avant-match] a réussi son œuvre de déstabilisation de l’OGCNice. Le matin du match, on pouvait lire ce gros titre: “Ne cherchez plus le patron!” Le chapô du papier consacré à N. Mendy le déclarait “leader des Aiglons". On pouvait encore lire: “Il est allé dire à Hatem Ben Arfa qu’il y avait mieux à faire sur l’action de son but chanceux contre Toulouse (1-0) et notamment la passe en retrait pour Germain". Polémique bonne qu’à semer le désordre dans la sphère niçoise d’autant plus que cette action a donné trois points à Nice. Les grands joueurs sont là pour forcer la décision par un coup d’éclat. Ce que ne cesse pas de faire Ben Arfa. A-t-on vu Iniesta critiquer Messi ? Il est vrai qu’Iniesta c’est Iniesta. Le Barcelonais n’a jamais pleuré parce que Messi a été Ballon d’or à sa place alors que Ribéry pleure encore de n’avoir pas eu celui attribué à Ronaldo. Il n’y a qu’en France où l’on conteste la clairvoyance des joueurs lumineux. Personne ne détient la vérité. Et il est bon de voir les tentatives de ceux qui osent. Les grands joueurs nous consolent de la présence des simples coureurs à pied du football.

06.02.16

Permalien 00:19:13, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice (40M€) et ses supporters se déplacent à Monaco(140m€) pour la conquête de la 2e place derrière le PSG

Samedi 6 février 2016, 14 h
Stade Louis II/ beIN Sports 1
Monaco - OGCNice

Classement
1 Paris Saint Germain 66 pts 24 m + 50
2 AS Monaco 42 pts 24 m + 7
3 OGC Nice 39 pts 24 m + 10

Le groupe niçois
Gardiens : Hassen, Cardinale.
Défenseurs : Baysse, Le Marchand, Ricardo, Bodmer, Genevois, Pied.
Milieux : Seri, Hult, Walter, Dada, N. Mendy, Koziello.
Attaquants : Ben Arfa, A. Mendy, Caddy, Germain, P. Puel, Ranieri.
Manager: Claude Puel

Le groupe monégasque
Gardiens : Subasic, Nardi.
Défenseurs : Carvalho, Fabinho, Coentrao, Raggi, Jemerson, Wallace.
Milieux : Bakayoko, Costa, Dirar, Lemar, Moutinho, Pasalic, Silva, Tirard.
Attaquants : Carrillo, Love, Chaïbi.
Manager: Leonardo Jardim

05.02.16

Permalien 19:03:05, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR, LA REVUE DE STRESS  

Monaco provoque les supporters Niçois en leur interdisant l'accès des tribunes s'ils portent les couleurs de leur ville natale !

Monaco le 6 février 2016 devant Nice jouera à l’extérieur dans son stade Louis II tant on n’y entend vibrer que les Niçois.

Un décret interdit aux Niçois de porter les couleurs du Gym dans les tribunes monégasques.
Monaco n’autorise les couleurs du Gym et du drapeau niçois blanc que dans les populaires.
Un vrai scandale ! Cela revient à dire que la populace peut faire ce qu’elle veut alors que les riches détenteurs d’un billet pour les tribunes doivent laisser leur identité aux vestiaires.
Monaco n’est vraiment qu’un coffre-fort. Pour rien au monde je n’y habiterais. Là-bas, on donne la nationalité monégasque aux étrangers en fonction de leur compte en banque.
Enfant, j’allais voir jouer sous le rocher Douis, Théo et Carlier. Epoque révolue.
Monaco en 2016 interdit aux Niçois de porter leurs couleurs !
Mesure stupide car les couleurs se portent dans le cœur, le cerveau, les tripes et le sang.
Celui qui m’arrachera mon identité niçoise n’est pas encore né.
Monaco demande aux Niçois de se renier s’ils vont voir le match dans les tribunes. C’est vraiment de l’ostracisme déguisé. Cette politique de l’exclusion est une provocation qui fait naître chez les Niçois un sentiment de rejet de la part de leurs voisins immédiats. Cette façon de broyer l’identité de l’adversaire- en football tout est symbolique- attise le feu sur les braises de la rivalité au lieu de les éteindre.

Voilà ce qu’on trouve sur le site officiel de l’ASM qui traite les Niçois comme s’ils étaient de dangereux terroristes. Rien que pour ça les Aiglons doivent battre les joueurs de la Principauté. N’oublions pas que nous sommes issus d’un Comté qui a l’habitude de se faire respecter. (1)

“A lire attentivement !
Conditions de vente Web et d’entrée au Stade Louis-II :

- Billetterie nominative : toutes les places vendues devront comporter le nom de la personne qui se présentera à l’entrée du stade avec le billet.
- Une pièce d’identité sera demandée systématiquement aux entrées du Stade Louis-II le jour du match.
- 2 places maximum par personne quel que soit le canal de vente.
- Une personne se présentant avec un signe distinctif de l’OGC Nice en tribunes (hors Populaires) se verra refuser l’entrée.
- Les places pour les supporters niçois en Populaires seront vendues exclusivement par le club de l’OGC Nice.
En achetant en ligne vous bénéficiez automatiquement de -10% sur les tarifs pratiqués aux guichets.”

(1)
https://store.asmonaco.com/fr/meeting/344/as-monaco-ogc-nice/stade-louis-ii-monaco/06-02-2016/14h00

Permalien 19:02:39, Catégories: GRAND MONSIEUR, HENDRIXEMENT  

Mort du musicien Maurice White (1941-2016) fondateur d'Earth, Wind & Fire

Maurice White ici dans le célébrissime standard planétaire Boogie Wonderland. Merci à lui d’avoir allégé le poids du monde. Il s’appelait White… Quel gifle aux racistes !

Earth, Wind & Fire - remis à la mode en France grâce au film les Intouchables- groupe phare des années 1970, roi du funk et de la pop, vient de perdre son fondateur, le chanteur, batteur, auteur-compositeur, arrangeur et producteur Maurice White mort, jeudi 4 février 2016 , à l’âge de 74 ans, à son domicile de Los Angeles (Californie) a annoncé son frère le bassiste Verdine, dernier membre historique de la formation originale créée à L. A. Le défunt musicien était atteint de la maladie de Parkinson.
Quelques succès du groupe mythique: Mighty Mighty, Shining Star, Getaway, Saturday Nite, Fantasy, Got To Get You Into My Life (Beatles), September, Boogie Wonderland, Star ou Let’s Groove.
Avec son groupe, il incarnait l’image de la joie de vivre
Et sachez que:
“La vie sans musique serait une erreur.” Nietzsche.

Permalien 08:23:56, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Monaco-Nice, le vrai derby de L1

Les Monaco-Nice sont toujours des matchs de “folie". Le derby avec l’ASM 2e et Nice 3e début février c’est tout simplement le rêve absolu.

Samedi 6 février 2016, 14 h
Stade Louis II/ beIN Sports 1
Monaco - OGCNice

Classement
1 Paris Saint Germain 66 pts 24 m + 50
2 AS Monaco 42 pts 24 m + 7
3 OGC Nice 39 pts 24 m + 10

On nous parle de PSG-OM comme d’un clasico français. C’est juste une invention médiatique.
On nous vend ASSE-OL comme le derby extraordinaire: les villes sont distantes de 60 km.
Nice-OM c’est une belle affiche bien chaude mais le vrai derby c’est Monaco-Nice encore mieux que Nice-Monaco parce que les Aiglons jouent à domicile au Louis II. Les deux villes sont séparés par 25 km. Et d’ailleurs Monaco-Nice c’est un Nice-Monaco bis tant on y entend les natifs Nissa La Bella !
Dans l’imaginaire des fans de Monaco, Nice c’est la ville des fauchés quand Monaco représente le fric de partout. Monaco c’est une favelas pour milliardaires !
Ce match est encore plus gigantesque qu’à l’accoutumée car les deux équipes sont en haut du classement.
Si Monaco est souvent à la lutte pour la C1, Nice non.
Cette saison, Nice a l’humilité de ne pas parler de C1 mais elle est dans toute les têtes.
Nous avons un joueur C1 (Ben Arfa) qui peut nous faire gagner à chaque instant par une passe décisive ou un but.
Nice va à Monaco pour gagner. Par sa seule présence, le 12e homme du Gym (les fans niçois) va effrayer certains joueurs de l’ASM qui vont être surpris d’être aussi mal soutenus dans leur propre stade.
N. Mendy le capitaine du Gym a déçu avec sa déclaration complétement incongrue à l’égard de Ben Arfa.
Bien sûr je n’ai rien contre le très bon milieu de terrain qui vient de Monaco. Cependant, il s’est mis une très grosse pression sur les épaules et non pas sur celles de Ben Arfa.
Maintenant, N. Mendy ne peut plus se rater. Imaginons que Ben Arfa soit bien démarqué et qu’il ne reçoive pas le ballon de N. Mendy qui tire dans les nuages ?
Non, soyons sérieux. A l’avenir, il vaut mieux éviter de mettre de l’huile sur le feu.
Rien ne doit être fait pour désunir le groupe.
Nice accomplit une saison magnifique. Ne fabriquons pas des problèmes là où il n’y en a pas.
Le jeune N. Mendy a le volume de jeu d’un vieux briscard de L1, voilà l’important.
Comme tous les très grands joueurs, Ben Arfa, est là pour faire la décision quand le match est bloqué. C’est ce qu’il a fait contre Toulouse. Son coup d’éclat a donné trois points à Nice. De surcroît, il a dit: “C’est mon but le plus chanceux".
L’humilité est l’antichambre de la perfection.
La chance est la manifestation de la volonté.

A venir ensuite:
Dimanche 14 février 2016, 21 h
OGCNice-Marseille

A voir l’émission 20 h foot Itélé, de Pascal Praud & François Pinet…
http://www.itele.fr/magazines/20h-foot/20h-foot-du-04022016-152512

04.02.16

Permalien 10:16:55, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

"L'Equipe" tente de détruire l'unité du vestiaire de l'OGCNice avant le derby à Monaco

Avant la venue de Ben Arfa à Nice, il fallait prendre le classement à l’envers pour voir le Gym si bien placé ! Depuis Amalfi, Loubet, Piantoni, Eriksson et Bjekovic on n’avait pas vu à Nice un tel virtuose. Oui, virtuose et absolument pas soliste. Dans le vestiaire, on a fêté le buteur contrairement à ce que l’on raconte.

L’Equipe du 4 février 2016 tente de semer la zizanie dans le vestiaire niçois avant le derby Monaco-Nice de samedi 6 février 2016.
On peut y lire ces propos du milieu de terrain niçois, N. Mendy:
-"Ben Arfa nous a libérés une nouvelle fois sur un exploit individuel mais il n’est pas tout seul sur le terrain et s’il l’avait mise en retrait, Germain était seul. Il a choisi de jouer seul et c’est tant mieux mais il y avait mieux à faire".
Si le capitaine niçois a dit ça, il aurait mieux fait de se taire.
Ben Arfa n’a pas réalisé un exploit individuel: il a hérité d’un ballon de Hult, un très bon ballon de contre le long de la ligne de touche qui est devenu une passe décisive grâce à la technique, à la volonté et à l’intelligence de Ben Arfa.
Quand Messi fait la même chose personne ne le conteste.
N. Mendy doit rester à sa place. C’est un très bon récupérateur, il a de grosses qualités mais il doit savoir que le talent créatif au service de collectivité de Ben Arfa, il ne l’aura qu’en rêve.
Qu’un capitaine déclare de tels propos n’est pas très glorieux car cela nuit à l’homogénéité du groupe. On met ça sur l’excuse de son jeune âge. S’il avait dit ça sur Roy Keane, il aurait eu droit à un sacré savon. D’ailleurs il n’aurait jamais osé dire ça en direction de Keane. A la vérité, il faut au contraire féliciter Ben Arfa d’avoir fait le bon choix puisqu’il y a eu but. Et un but ô combien important. Il permet à Nice d’aller à Monaco en position de force.
A Caen, Ben Arfa a donné des ballons en or transformés en eau de boudin par ses coéquipiers nés de la dernière pluie. On oublie le nombre incroyable de passes décisives qu’il donne pour rien car ses partenaires ont souvent l’adresse d’un éléphant sur un stand de tir.
Un autre Aiglon, Lemarchand a enfoncé le clou: “Ben Arfa a eu un peu de chance…” Oui parce qu’il a bénéficié d’un contre favorable mais la chance est la manifestation de la volonté.
C’est mieux que d’avoir les pieds carrés.
Et tenez vous bien, regardez la fin de papier (Q ?):
-"La prochaine fois, n’hésite pas à jouer un peu plus avec nous, on ne t’en voudra pas".
Un tutoiement qui n’a rien à faire ici.
Rien ne dit que Germain aurait marqué sur la passe de Ben Arfa.
Tout ça est une nouvelle grotesque polémique qui peut casser l’unité niçoise pour le plus grand bien de Monaco.
Claude Puel va devoir remettre de l’ordre dans cette pagaille qui a pour moteur la jalousie. Les Aiglons doivent cesser de déclarer des propos qui servent les rivaux.
Il faudrait dire aussi que Ben Arfa a bien du mérite de pouvoir s’exprimer dans ce qui est une équipe avec si peu de joueurs confirmés.
Il faudrait dire aussi que sur le but il a eu une phénoménale conduite de balle sur une pelouse massacrée par le rugby. Je vous signale que jamais un ballon de rugby n’a rebondi sur le gazon pas maudit de Wembley. Les Anglais ont des stades pour les deux sports.
Quand Ben Arfa rejouera à l’étranger ne venait pas pleurnicher.
Ses exploits sur les terrains de France font office de caviar donné à des mangeurs d’œuf de lump. Il faut savoir apprécier les bonnes choses et le regard périphérique de Ben Arfa donne beaucoup à voir.
Les gens à force de lire les livres de Jean d’Ormesson ne savent plus lire ceux de Valery Larbaud, hélas !

03.02.16

Permalien 22:52:40, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice se déplace à Monaco pour gagner le derby avec le lumineux Ben Arfa au service des Puel Babes

Mercredi 3 janvier 2016
OGC Nice 1-0 Toulouse FC
But pour Nice : Ben Arfa (82e)

OGC Nice : Cardinale - Pied, Baysse, Le Marchand, Hult - Seri (A.Mendy 79e), N.Mendy (cap), Walter - Ben Arfa - Puel (Koziello 52e), Caddy (Germain 63e).

Classement
Paris Saint Germain 66 24 21 3 0 61 11 + 50
2 AS Monaco 42 24 11 9 4 35 28 + 7
3 OGC Nice 39 24 11 6 7 38 28 + 10
4 Angers SCO 37 24 10 7 7 25 20 + 5
5 Stade Malherbe 36 24 11 3 10 26 29 -3

Soirée parfaite pour Nice.
Les Aiglons ont gagné et Angers à perdu.
Le match de samedi 6 janvier à 14 h.
Monaco a eu un jour de plus pour se reposer mais ce n’est pas grave.
Nice jouera à domicile comme d’habitude.
Nice joue toujours à la maison grâce à ses supporters toujours très présents à Monaco pour le derby.
C’est le déplacement le plus court de l’année.
Match fantastique à venir. Le deuxième affronte le troisième.
Ce match me fait moins peur que Nice-Toulouse.
Tous les Monaco-Nice sont d’immenses matchs par l’intensité.
Personne n’a oublié le 3-4 alors que Nice était mené 3-0 !
Contre Toulouse, Ben Arfa a encore fait le show. Devant une équipe qui sent la L2. Qu’on ne s’étonne pas que le public ne vienne pas au stade: pour voir une équipe visiteuse donner des coups et refuser le jeu autant rester à la maison pour regarder le Barça !
La feinte de frappe d’Hatem Ben Arfa sur son but fut magnifique.
L’entrée de Kosciello a fait du bien au Gym.
Félicitons l’ensemble du groupe.
L’année dernière pour trouver Nice aussi bien placé, il fallait prendre le calendrier à l’envers !

Permalien 12:51:55, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Les Aiglons doivent battre Toulouse avant d'aller jouer pour la 2e place à Monaco qui a un jour de repos en plus

Mercredi 3 janvier 2016, 19 h
OGCNice-Toulouse

Le groupe niçois
Gardien : Hassen, Cardinale.
Défenseurs : Baysse, Le Marchand, Ricardo, Genevois, Pied, Boscagli.
Milieux : Seri, Hult, Walter, Wallyson, N.Mendy, Koziello.
Attaquants : Ben Arfa, A.Mendy, Germain, P.Puel, Caddy.

Pour que le match Monaco-Nice de samedi 6 février soit une apothéose sportive au coup d’envoi, il faut que les Aiglons prennent trois points contre Toulouse. Un nul serait une défaite.
On se demande bien pourquoi Nice n’a pas joué le 2 contre le Téfécé puisque l’ASM a battu Bastia le 2 février (2-0). Les Monégasques ont donc un jour de repos de plus d’autant le derby de samedi se déroule à 14 h. Deux poids, deux mesures.
Toulouse avant dernier vient de perdre ses trois derniers matchs.
Attention ! Nice a toujours du mal à vaincre dans les matchs pièges !
La défaite est interdite si Nice veut continuer à rêver à ciel ouvert.
Il y a embouteillage dans le haut du classement.
Si Nice arrive avec 39 points à Monaco, les Aiglons pourront redevenir deuxième devant Monaco, devancé au goal average, dans le cas où Angers n’engrange pas 6 points en deux matchs.
La saison de Nice est de plus en plus passionnante.

Sous les ors de la République Française la soupe est bonne

La République Française est aux petits soins pour ses anciens dirigeants.
Ne parlons pas des ministres contentons-nous des anciens président de la RF, ils sont au nombre de trois: VGE, Chirac et Sarkozy. On serait tenter de dire quatre… car celui en exercice est surtout très doué pour les cérémonies mortuaires et les réceptions de tyrans (et dire que Sarkozy fut critiqué pour faire la même chose!). A part ça, les chômeurs sont de plus en plus nombreux mais les Français ont si peur de se faire tuer au café ou dans le métro qu’ils ne sont pas contre le fait de rester chez Paul… Emploi.
Chaque année, l’Etat débourse l’équivalent de 2,5 M€ pour VGE, 2,2 M€ pour Sarkozy et 1,5 M€ pour Jacques Chirac. F. Mitterrand n’a pas pu profiter longtemps des largesses de la République. Le poste le plus cher pour VGE sont les agents de sécurité qui surveillent ses résidences, à Paris ou à Authon, dans le Loir-et-Cher. On se pince ! La monarchie n’est pas abolie.
Pour mémoire, le général de Gaulle refusa de toucher son traitement d’ancien président de la République. Son épouse, Yvonne, réglait avec leurs deniers personnels dès qu’ils achetaient de la victuaille pour leur résidence privée. Le président De Gaulle avait en plus un double compteur électrique: un pour son travail de président et un pour sa vie de famille.
Autre temps, autre grande classe.
Il est vrai qu’on ne compare ce qui est comparable.

02.02.16

Permalien 19:10:32, Catégories: LA REVUE DE STRESS  

Ni "Trois amis en quête de sagesse" ni "La France pour la vie"

Assez du bourrage de crâne !
Quand ce n’est pas les livres de N. Sarkozy et d’A.Juppé, il faut acheter celui de Mme Taubira ou alors opter pour le trio des amis qui nous disent que l’on doit vivre heureux en s’aimant les uns les autres. Il ne manque plus que le pape sur la couverture. Richard Gere aurait dû faire la préface.
Rien que des non livres.
Lisez Artaud ! Lisez Montaigne ! Lisez Pessoa ! Lisez Colette !
Surtout ne lisez pas les produits tête de gondoles.
Tout produit mis en avant écrase les autres, et je suis bien placé pour le savoir. La littérature c’est l’art de l’effacement et non pas l’enfoncement de la concurrence.
Il faut rappeler que la promotion à outrance a été inventée par les dictatures adeptes du culte de la personnalité.
J’ai regardé de près les ouvrages dont on parle sans arrêt.
Les écrits politiques des guignols de l’infos sont écrits avec une truelle.
Quant au trio qui parade dans toutes les radios, toutes les télévisions, tous les journaux, leur ouvrage en commun est d’une faiblesse sans nom.
Clamer tout haut qu’il ne faut chasser l’angoisse et tous les péchés capitaux pour laisser la place au bonheur, à l’altruisme équivaut à enfoncer des portes ouvertes.
Mieux vaut lire Lao Tseu et tous les écrits du Tao Tö King.
Les livres qui radotent sur le bonheur cela revient à dire que le ciel bleu c’est mieux qu’un orage.
La vraie liberté ce n’est pas d’être esclave d’un texte religieux, de rituels et encore moins de gourous aussi bien intentionnés sont-ils.
Comment peut-on se démarquer de la société de consommation tout en s’y vautrant à la recherche d’une clientèle de lecteurs qui pensent que Goya n’est qu’une chanteuse ?
Quand on a demandé à Jean Vigo ce qu’il pensait du Napoléon d’Abel Gance réalisé avec des images en triptyque, il a déclaré: “C’est trois fois plus con!”

Trois amis en quête de sagesse, Christophe André, Alexandre Jollien, Matthieu Ricard, Iconoclaste - Allary éditions,
La France pour la vie, de Nicolas Sarkozy, Plon

Permalien 14:49:23, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

FK Jugoslavija (Belles Lettres) un grand livre de polico-sport

Le livre est cher mais si on aime le football, la politique, le football et l’ex Yougoslavie, c’est à très bon marché.
Le texte d’Alban Traquet et les photographies de Christophe Calais forme un ensemble sont très complémentaire comme le seraient un bon libero et un bon stoppeur.
On y voit les sept pays qui forment désormais ce qui étaient jadis la Yougoslavie de Tito. Aujourd’hui tout le vaste territoire est morcelé en 7 pays: Slovénie, Croatie, Serbie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine, Kosovo et Monténégro.
Les Yougoslaves ont toujours été de remarquables footballeurs: Skoblar, Susic, Vidic… Et n’oubliez pas que Ibrahimovic est devenu Suédois pour ne pas choisir entre son père et sa mère qui sont issues de la Bosnie et de la Serbie.
L’ouvrage nous montre les terrains et les stades laissés à l’abandon, vétustes.
Que de joie jadis ! Que de hurlements de plaisir !
Maintenant c’est souvent la désolation. Les infrastructures sont à l’image des économies en berne.
Bien souvent les mafias locales vivent de l’économie souterraine en tous genres.
La jeunesse n’a pas d’avenir: c’est le programme no future !
Le point positif est l’indépendance de chacun mais à quel prix !
Autrefois, Tito, loin de tout alignement, avait réussi à fédérer tous les états en une nation commune sans personne ne perde son identité.
Les sept pays indépendants, en football, sont moins forts que lorsqu’ils étaient ensemble sous la bannière unique de la Yougoslavie.

-FK Jugoslavija, de Christophe Calais & Alban Traquet. Les Belles Lettres, 36 €, 160 p.

Permalien 11:37:20, Catégories: THE RED DEVILS, LA MAISON BLANCHE, GRAND MONSIEUR  

Le chef d'oeuvre de C. Ronaldo lors de son nouveau récital contre l'Espanyol Barcelone dans la série du nouveau Real entraîné par Zidane qui a marqué 17 buts en quatre matchs !

Observez le jeu de jambes et la rapidité d’exécution de C. Ronaldo. Hallucinant ! (Vers la 3e minute sur la vidéo)

Dimanche 31 janvier 2016
Real Madrid 6-0 Espanyol Barcelone
Buts pour le Real: K. Benzema (7e), Cristiano Ronaldo (12pen., 45e, 82e), J. Rodríguez (16e), Ó. Duarte (86e csc)

Digne d’Alfredo Di Stefano.
Ne vous laissez pas enfumer par les médias français, le grand, l’immense joueur du Real ce n’est pas K. Benzema mais C. Ronaldo.
Lors du massacre à la tronçonneuse contre l’Espanyol, C. Ronaldo a marqué un but de toute beauté à la 45e minute.
Admirable dans sa conception et dans sa finition. C’est la première fois que je vois un tel but.
Précision: le Real en quatre matchs avec Zidane à sa tête a inscrit 17 buts contre un seul encaissé !

Février 2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29            

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software