Archives pour: Décembre 2015

31.12.15

Permalien 19:31:05, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Meilleurs voeux azuréens pour 2016

L’OGCNICE a donné un magnifique exemple de cohésion collective depuis août 2015.
Chaque année, il est de tradition que l’équipe niçoise décerne ses prix intra-muros.
C’est toujours un grand moment d’amitié.
Cette année encore plus que d’habitude.
Les victoires développent l’amitié dans les vestiaires et non pas le contraire.
Le Nice de Puel-Ben Arfa-Germain et tous les autres Aiglons est parti pour encore régaler la L1 en 2016.
Qui aime le football ne peut pas aimer le Nice 2015-2016.
La C1 peut être la récompense de ce Gym proche de la génération Luciano.
Meilleurs vœux à tous mes amis, mes visiteurs, mes lecteurs. Aux autres aussi.

29.12.15

Le centenaire du classieux Frank Sinatra (1915-1998)

Magique du début à la fin, ce concert de Frank Sinatra présenté par Grace Kelly est un grand moment. Le crooner à sa voix des très grands soirs.

Frank Sinatra
Concert au Royal Festival Hall

CBS musical television special
16 Novembre 1970
Chef d’orchestre Bill Miller, au piano
Irv Cottler à la batterie

Il n’est pas facile d’écrire après la mort de Jean-Pierre Alba mais lui-même ne voudrait pas que ses enfants s’enlisent dans le chagrin. Il leur a transmis l’amour de la vie, il faut donc continuer avec les valeurs que lui et nos parents nous ont transmises.
Puisque fin d’année il y a, écoutons de la musique. Des tarés nous assimilent à des cochons parce que nous aimons en écouter. Mieux vaut se référer à Nietzsche: “Sans musique la vie serait une erreur".
Né le 12 décembre 1915 dans le New Jersey, Frank Sinatra est un italo-américain.
L’Italie a donné aux Etats-Unis de sacrés pointures: Francis Ford Coppola, Al Pacino, Robert de Niro et Leonardo DiCaprio.
Dans le concert que je vous propose, le crooner est au sommet de son art. The Voice étincelante.
Voix à la fois forte et de velours.
Il est présenté par Grace Kelly, dont il dit qu’elle ferait une sacrée attachée de presse !
Un très grand moment de classe, de grâce.

Le concert en direct:
1.Présentation par la Princesse Grace de Monaco
2."You Make Me Feel So Young”
3."Pennies from Heaven”
4."I’ve Got You Under My Skin”
5."Something”
6."The Lady Is a Tramp
7."I Get Along Without You Very Well (Except Sometimes)”
8."Didn’t We?
9."One For My Baby”
10."I Will Drink the Wine”
11."I Have Dreamed”
12."My Kind of Town”
13."My Way”

A voir sur Arte:
Le concert d’adieu de Frank Sinatra
http://concert.arte.tv/fr/frank-sinatra-retirement-concert

Et les deux fantastiques volets biographiques:
Frank Sinatra “All or nothing at all
http://www.arte.tv/guide/fr/060144-001/frank-sinatra-all-or-nothing-at-all-1-2

Permalien 10:20:54, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Mort de l'Aiglon Jean-Pierre Alba, double champion de France avec l'OGCNice

Nice est la première équipe française à battre le Real Madrid, en C1. Voici l’intégralité du match avec des commentaires de Raymond Marcillac et Justo Fontaine. A Nice tout le monde dit avoir vu ce match comme s’il y avait 400 000 places au Ray. Internet est une vraie machine à remonter le temps. Les disparus sont là sur l’écran, vivants. Dans la force de l’âge. Jean-Pierre Alba disputa le match d’anthologie au stade du Ray

1/4 de finale aller de la C1 1959-1960
Nice, Stade du Ray
4 Février 1960

OGC Nice - Real Madrid 3-2
Buts pour Nice : Vic Nurenberg (52ème, 68ème s.p., 84ème)
Buts pour le Real : Chus Herrera (15ème), Héctor Rial (26ème)
Arbitre : M. Da Costa (Portugal)
Affluence : 21 422 spectateurs

OGC Nice : Georges Lamia - Alphonse Martinez, Pancho Gonzales, André Chorda - Alain Cornu, François Milazzo - Hector De Bourgoing, Jean-Pierre Alba, Jacques Foix, Victor Nurenberg, Keita Oumar Barrou.
Entraîneur: Jean Luciano.

Real Madrid : Rogelio Dominguez - Alonso Marquitos, José Emilio Santamaría, Miché - José Maria Vidal, Juan Santisteban - Chus Herrera, Héctor Rial, Enrique Mateos, Ferenc Puskás, Francisco Gento.
Entraîneur: Manuel Fleitas Solich.

Double champion de France (1956 et 1959), avec l’OGCNice, Jean-Pierre Alba nous a quittés le 25 décembre 2015. Il est mort non sans avoir vu Noël avec sa famille, preuve de son légendaire courage doté d’une non moins omniprésente volonté. Formé à Saïda, en Algérie, Jean-Pierre Alba, né le 27 mars 1938 à Aïn El Hadjar, est arrivé chez les Aiglons à 17 ans, en 1955. Il était très fluet, plus près du physique de Matthias Sindelar que d’un athlète de décathlon. L’entraîneur Luis Carniglia détecta son potentiel et le fit entrer dans le groupe au titre de débutant, ce qui lui permis de remporter le titre de champion de France 1956 où il faisait figure de talent très prometteur. Un groupe composé de joueurs charismatiques: Colonna, Fronzoni, Gonzales, Ruben Bravo, Milazzo, Ujlaki, Fontaine et Nurenberg. Un Nice très grand cru.
A 20 ans, titulaire avec le nouvel entraîneur niçois, l’historique Nissart Jean Luciano, Jean-Pierre Alba gagne le championnat de France 1958-1959, cette fois avec 31 matchs et 10 buts au compteur.
Positionné inter, en soutien de l’avant-centre, Alba était un milieu offensif pourvoyeur de caviar, et buteur à l’occasion. Un joueur de classe.
Entre 1955 et 1962, l’Aiglon a disputé 117 matchs et marqué 29 buts sous le maillot rouge et noir. Ses 7 saisons niçoises ont laissé un grand souvenir dans l’Histoire du club. Il participa au quart de finale aller de Coupe d’Europe remporté par Nice face au Real Madrid (3-2) le 4 février 1960, grâce au triplé de Vic Nurenberg, au terme d’une partie où brillèrent toute l’équipe du Ray. La spécialité d’Alba était le retourné acrobatique dont il faisait usage à bon escient pour le plus grand plaisir des supporters qui guettaient ce geste technique si spectaculaire. Jean-Pierre Alba avait le regard périphérique qu’il mettait toujours au service du collectif.
L’international Espoirs a quitté Nice pour le Stade français où il joua cinq saisons avant de partir au SC Toulon, en D2 où il termina sa carrière en 1972. A la fin de son parcours de joueur professionnel, il revint à Nice où il fut employé municipal. C’était la moindre des attentions envers un joueur qui servit si magnifiquement le prestige de Nissa la Bella. Doté de mains en or- comme ses pieds- il s’activa à refaire sa maison dans l’arrière-pays niçois.
La réserve de Nice (Lamia, Chorda, Cornu, Alba, Barrou et Scanella) a servi d’ossature à la nouvelle génération niçoise championne de France 1959. Cela fait penser au groupe de Claude Puel 2015. Chez les Aiglons de 1959, Gonzales, Foix et Nurenberg tenaient les rôles de Bodmer, Pied et Ben Arfa. Qui sait si les Puel Babes ne vont pas décrocher les étoiles comme les Luciano Babes ? C’est possible. Au moins dans les trois premiers. Jean-Pierre Alba avec ses deux titres de champion de France est l’un des Aiglons inoubliables. Nice a vu passer beaucoup de joueurs mais très peu ont été capables de garnir les vitrines du club de nouveaux trophées. Jean-Pierre Alba est donc un Aiglon mythique.

Palmarès:
Champion de France en 1956 et 1959 avec l’OGC Nice

Parcours professionnel:
1956-1962 OGC Nice 117 matchs (29 buts)
1962-1967 Stade français 138 (26)
1967-1972 SC Toulon 135 (30)

28.12.15

Contre Chelsea, Man United a poursuivi son calvaire: 8 matchs sans victoire.

En reniant le passé de MU, van Gaal s’est exclu lui-même de l’Histoire du club. Man United est un mélange de force et de sensibilité, van Gaal n’a jamais su aborder MU qui a une forte identité. Il s’est cru plus important que le club. Erreur fatale. Et au terme du banal 0-0 à domicile, il a dit à la presse: “Je reste, ne vous en déplaise. Vous avez-vu les joueurs ne m’ont pas abandonné…” C’est le club que les joueurs n’ont pas abandonné. Décidément, le Batave est toujours à côté de la plaque. Avec van Gaal, les Red Devil passent leur temps à se faire des passes en retrait quand ils ne tirent pas sur les montants ou sur la transversale.

Lundi 28 décembre 2015
Man United 0-0 Chelsea

Après le match:
Le meilleur homme du match ce fut le gardien de MU, David de Gea. C’est dire que MU s’en sort bien avec un nul, le mot clé de la saison: attaque ? Nulle. Animation de jeu ? Nulle. Prise de risque ? Nulle. Cohésion collective ? Nulle.
Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu jouer MU.
Contre Chelsea, la révolte rouge n’a pas eu lieu.
Je pensais que les Red Devils allaient se révolter pour enfin gagner mais non MU avec van Gaal joue petit bras, la peur au ventre. Dans cet état d’esprit, les gestes ne sont pas dans le bon tempo.
On a vu aussi que le jeu de MU dicté par van Gaal est violent, agressif dans le mauvais sens du terme. Les Red Devils donnent beaucoup de coups. Un football de garçons bouchers, à l’opposé de ce que doit être MU. Avec un arbitre digne de ce nom les Mancuniens auraient écopé au moins d’un rouge.
Résumons ce MU-là n’a aucune prétention de jouer le titre.
Contre Chelsea, les joueurs de Ferguson auraient pu courir 79 heures, sans marquer le moindre but.
MU a un football tristounet avec des joueurs apeurés.

Avant le match:
Sous l’ère de Sir Ferguson, on se faisait une joie d’attendre les matchs, tout heureux de pouvoir apprécier le jeu de Man United.
Aujourd’hui, on sait que l’on va assister à une nouvelle purge. Un cauchemar visuel tant l’intelligence de jeu est absente de la tactique du Batave.
Le Batave cherche à gagner. Grotesque. Il faut d’abord jouer!
Van Gaal a conduit les fans a souhaiter la défaite du club pour être débarrassé du boulet néerlandais qui mérite le premier prix de l’antipathie. Si au moins, il était humble mais non c’est le champion de la prétention.

Les 8 derniers matchs soporifiques de MU qui n’a plus gagné depuis le 21 novembre 2015:
21 Nov Watford-MU 1-2, dernière victoire
25 Nov MU-PSV Eindhoven 0 - 0, nul en C1 à domicile
28 Nov Leicester City-MU 1 - 1, nul
05 Déc MU-West Ham United 0 - 0, nul à domicile
08 Déc Wolfsburg-MU 3 - 2, viré de la C1
12 Déc Bournemouth-MU 2 - 1, battu chez un promu
19 Déc MU-Norwich City 1 - 2, défaite à domicile
26 Déc Stoke City-Man United 2 - 0, battu chez l’un des derniers
28 Déc MU 0-0 Chelsea, match nul avec des pieds carrées

Je me méfie du football.
Tout est possible.
Soit les joueurs de MU se rebiffent et remportent le match contre Chelsea, rien que pour ne pas paraître minables devant le public d’Old Trafford, soit les joueurs perdent trop contents de changer de manager.
Il faut souhaiter une défaite pour repartir dans une nouvelle dynamique.
Van Gaal n’a pas su faire mieux que David Moyes.
Il est temps qu’il rendre les clés du vestiaire où il a fait beaucoup de dégâts: renvoyant Welbeck, Chicharito et même Januzaj (prêté)!
L’incompétent Batave est allé jusqu’à laisser Rooney sur le banc à Stoke. Sir Ferguson l’avait fait mais c’était pour lancer van Persie.
C’est dur à dire mais le peuple rouge attend une défaite de MU contre Chelsea pour ne plus voir le Batave à Old Trafford sauf dans le camp d’en face.
Je me méfie du football… dans cette période trouble, MU peut se réveiller.
Les Red Devils jouent à domicile et ils n’ont plus gagné depuis 7 matchs.
Du jamais vu depuis des lustres.

L’état des lieux avant le match sous haute pression du MU de van Gaal:
1/ Depuis qu’il est là, il a dépensé 400 M€
2/ MU n’a pas gagné l’un de ses 8 derniers matches
3/ MU a l’une des pires attaques: 22 buts comme… Bournemouth !
4/ MU a dégringolé de la 1ere à la 6e place
5/ MU est éliminé de la Ligue des champions
7/ MU est à 9 points du leader… Arsenal
8/ MU a un pitoyable goal average de + 6

Le classement de la Premier League après 19 journée de championnat:

1 Arsenal 39 19 12 3 4 33 18 + 15
2 Leicester 39 19 11 6 2 37 25 + 12
3 Manchester City 36 19 11 3 5 37 20 + 17
4 Tottenham Hotspur 35 19 9 8 2 33 15 + 18
5 Crystal Palace 31 19 9 4 6 23 16 + 7
6 Manchester United 30 19 8 6 5 22 + 6
……………………………………
15 Chelsea 19 19 -7

27.12.15

Sur le réseau France Bleue, Jacques Vendroux reçoit en direct Bernard Morlino, le 27 décembre 2015 de 19 h 30 à 20 h. Et sur Europe 1, interview de B. Morlino par Lionel Rosso vers 21 h 30


Dimanche 27 Décembre 2015, de 19h 40 à 20 h (Saison 7 – 242ème émission)
L’invité de Stade Bleu: Bernard Morlino

Sur tout le réseau de France Bleue (2 millions d’auditeurs/ Médiamétrie).
Pour suivre l’émission en direct:
https://www.francebleu.fr/alsace

“L’écrivain est invité à l’occasion de son ouvrage Les rebelles du football – portraits de 40 footballeurs libres et engagés aux Editions Tana.”

Liste des invités depuis ce début de saison :
Dimanche 30 Août 2015: Laurent Blanc
Dimanche 06 Septembre : Nicolas Karabatic
Dimanche 13 Septembre : Teddy Riner
Dimanche 20 Septembre : Didier Deschamps
Dimanche 27 Septembre : Emmanuel Petit
Dimanche 04 Octobre : Daniel Bravo
Dimanche 11 Octobre : Alain Roche
Dimanche 18 Octobre : Gérard Houllier
Dimanche 25 Octobre : Najat Vallaud-Belkacem
Dimanche 01 Novembre : Eric Tanguy
Dimanche 08 Novembre : Serge Blanco
Dimanche 15 Novembre : Emission annulée (attentats)
Dimanche 22 Novembre : Christian Jeanpierre
Dimanche 29 Novembre : Jacques Lambert
Dimanche 06 Décembre : Pas d’émission en raison de sélections régionales
Dimanche 13 Décembre : Pas d’émission en raison de sélections régionales
Dimanche 20 Décembre : Djibril Cissé
Dimanche 27 Décembre : Bernard Morlino

Le site de l’émission
https://www.francebleu.fr/emissions/stade-bleu-l-invite-de-jacques-vendroux-0

Eugène Saccomano ayant pris à sa retraite, Jacques Vendroux est la grande voix historique du football de la radio française.
Jacques Vendroux est l’un des petits-neveux du général de Gaulle dont l’épouse fut Yvonne Vendroux, la sœur du grand-père de Jacques Vendroux.

Dimanche 27 décembre 2015
Lionel ROSSO - Europe 1 Sport - Cyrille de la MORINERIE : 20:00 - 23:00

http://www.europe1.fr/direct-audio

Dans, Lionel Rosso m’interroge sur Les Rebelles du Football, vers 21 h 30.

-Les Rebelles du football, Bernard Morlino. Préface Eric Cantona. Editions Tana, (155 p., 24,95 €)

Arsenal rate la première place mais les Gunners de Wenger ne sont pas des fantômes comme les Red Devils de van Gaal

Cinq jours après sa victoire sur Manchester City (2-1), Arsenal s’est lourdement incliné à Southampton sur le carton de 4-0. Arsenal a perdu la belle occasion de devenir leader lors du Boxing Day, le jour où l’on ouvre les cadeaux de Noël. Arsenal joua avec Koscielny, Ozil et Giroud.

-"On a livré un match très physique auquel nous avons eu du mal à répondre. Notre adversaire a très bien joué le coup, bravo à lui. Mais nous avons eu, aussi, des décisions d’arbitre malheureuses sur les trois premiers buts, avec un hors-jeu sur le premier, une faute de Long sur Koscielny sur le deuxième, et un corner inexistant sur le troisième. Mais je le répète, Southampton a été beaucoup plus tranchant que nous, et a su gagner les duels. C’était surtout une soirée difficile sur le plan physique. A 1-0, il a fallu prendre des risques, et les contre-attaques tranchantes de Southampton nous ont fait mal. Il faut maintenant rebondir face à Bournemouth dans 48 heures. Dans ce métier, il faut toujours rebondir après une déception, et personne ne peut faire carrière sans connaître de déceptions", a expliqué Arsène Wenger qui sait que son équipe a toujours peiné à gagner le match capital qui doit les faire avancer sur l’échiquier des géants d’Europe. Cela perdure depuis la défaite en finale de la C1 au SDF contre le Barça. Il a fallu que Henry change de camp pour remporter la C1. Kopa avait la même chose en passant de Reims au Real Madrid.

Arsenal a droit à un faux pas mais attention si les Gunners veulent gagner le championnat, dans une saison plus facile car Man United et Chelsea sont totalement hors course, il leur faudra éviter des périodes creuses qui permettraient à Man City, son seul concurrent, de prendre une avance définitive. Leicester ? C’est l’outsider inattendu mais les favoris restent City et Arsenal.
Le Boxing Day 2015 a été une parfaite réussite.
Le football appartient au public.

Le classement de la Premier League

1 Leicester 38 pts 18 + 12
2 Arsenal 36 18 + 13
3 Manchester City 35 18 + 17
4 Tottenham Hotspur 32 18 + 17
5 Crystal Palace 30 18 + 7
6 Manchester United 29 18 + 6
……………………..
8 Liverpool 27 18 -1
……………………..
15 Chelsea 19 18 -6

Le Boxing Day
samedi 26 décembre 2015
Southampton 4-0 Arsenal
Stoke City 2-0 Manchester United
Liverpool 1-0 Leicester
Manchester City 4-1 Sunderland
Tottenham Hotspur 3-0 Norwich City
Bournemouth 0-0 Crystal Palace
Chelsea 2-2 Watford
Aston Villa 1-1 West Ham Utd
Swansea City 1-0 West Bromwich Albion
Newcastle United 0-1 Everton

26.12.15

Permalien 16:25:50, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

Merci à notre ami Mark Hughes d'avoir poussé van Gaal vers la sortie de Man United battu à Stoke City de manière lamentable

Sir Ferguson, en partant, a demandé aux fans de soutenir le futur coach mais il pensait à David Moyes. Aujourd’hui, on ne peut pas être derrière Louis van Gaal car il n’a créé aucun lien avec les gens qui ont vrai un dialogue avec le club, contrairement à lui qui n’est que de passage, il nous le montre assez pas sa désinvolture. Ce manager est double: hautain hors match, inexistant lors des matchs. On ne tire pas sur une ambulance, et encore moins sur une corbillard. Cependant le constat s’impose: le MU de van Gaal n’a pas de fond de jeu. Et nous ne sommes plus au XXe siècle, époque qui a permis à Sir Ferguson d’avoir du temps. En 2015, MU a un statut qui lui interdit de quitter le haut de la scène. “Le public réagit, je dois faire avec mais c’est surtout les joueurs qui doivent faire avec car c’est eux qui jouent” a déclaré van Gaal. Piètre manière de fuir la réalité puisque c’est lui qui compose l’équipe, donc le premier responsable, sinon il n’a qu’à rester chez lui s’il ne sert à rien. MU gagne, c’est grâce à lui. MU perd, c’est la faute aux joueurs ! Pas étonnant qu’avec une telle dialectique, les Red Devils ne soient pas réceptifs à son discours. Le Batave est le contraire de The right man in the right place. Van Gaal est un incompétent qui ne sait pas rappeler à ses joueurs que le maillot de MU est une tunique mythique portée par toute une équipe morte en 1958 pour l’avoir honorée en Europe. Jouer sans dignité est une insulte à nos morts. Il est grand temps que le Batave s’en aille. Il aura du temps pour apprendre l’Histoire de MU.

Boxing Day
26 December 2015
Stoke City 2-0 Man United
Buts pour les locaux: Bojan (19e), Arnautovic (26e)

Stoke: Butland, Johnson, Shawcross, Wollscheid, Pieters, Whelan (van Ginkel 46), Cameron (Adam 75), Shaqiri (Diouf 65), Afellay, Arnautovic, Bojan.
Manager: l’ex Red Devil Mark Hughes

Man United: De Gea, Young, Smalling, Jones, Blind, Carrick, Herrera (Pereira 82), Mata, Fellaini, Memphis (Rooney 46), Martial.
Sur le banc: Romero, Borthwick-Jackson, McNair, Varela, Schneiderlin.
Manager: PERSONNE

En 2015, l’équipe d’enfants ce n’est plus Arsenal mais Manchester United.
Arsène Wenger a plus ou moins pris la défense du Batave: cela se comprend car tant que le coach des Pays-Bas sera à MU, Arsenal aura plus de possibilité de remporter le championnat !
L’ancien avant-centre- Mark Hughes- du MU des années Cantona a battu le Batave avec facilité tant les Red Devils sont K.O. depuis maintenant 7 matchs sans la moindre victoire.
Van Gaal ridiculise MU devant les yeux du monde entier.
Ce coach est marié à la poisse. Dès qu’il pointe son nez, on sent la défaite arriver à la vitesse grand V.
Son football est totalement imbécile. Il n’y a pas la moindre intelligence de jeu.
Si van Gaal était le seul entraîneur de football au monde, je deviendrais un intoxiqué de curling.
Le Batave est incapable d’instaurer la confiance dans un vestiaire qui tremble de peur dès le lundi à l’idée de jouer le week-end prochain.
Van Gaal ne s’est pas coordonner le lignes entre elles. Il ne sait même pas rendre complémentaire l’axe latéral et ailier.
Il n’a pas de triangle fort dans la surface: goal + stoppeur + libero
Il n’a pas de numéro de 10 et ses récupérateurs sont aux abonnés absents.
J’ai regardé ce match pour voir perdre MU. J’ai été servi.
Voilà où m’a conduit le Batave !
Le MU du Batave est à l’image du langage corporel de son manager: peureux, incompétent, sans réactivité, l’imagination en berne.
Même le short noir avec de la fausse neige de MU est atroce.
Vivement que van Gaal soit remercié pour tout le travail non fait. Qu’on le mette à la porte afin de voir le retour du football à MU.
Le destin de van Gaal ne nous intéresse pas. Seul MU compte.
Que le Batave encaisse son fric et qu’il prenne le premier charter pour les Pays-Bas.
Le staff de MU aurait dû finalement conserver Giggs. 400 M€ ont été dépensés pour rien.
On ne donne pas une F1 a un pilote de circuit 24 !
Le Batave serait capable de détruire l’Arc-de-Triomphe si on lui en confiait les clés.
Va-t-il être viré dans les heures qui suivent ou faut-il attendre la probable défaite contre Chelsea à domicile qui nous pend au nez ?
Le surnom du Batave est la “Tulipe de fer". Un fait certain: la fleur dont on dit qu’elle est en fer n’a pas pris dans la terre de MU au point d’être déjà rouillée.
Van Gaal a commis plusieurs erreur: il a renvoyé Chicharito après s’être moqué de lui ouvertement devant les caméras, en direct, mais quand Depay- son compatriote- offre une passe décisive à l’adversaire, il ne se retrouve pas vers Giggs pour dire tout le mal qu’il pense de ce joueur. Deux poids, deux mesures. Van Gaal gouverne à la tête du client. Chicharito était la coqueluche d’Old Trafford. L’avenir lui appartenait. On avait besoin de lui. Le buteur a beaucoup fait pour MU alors que le Batave fait couler le club le plus titré dans le championnat du pays aux Trois Lions.
Quand il a perdu, la semaine dernière, van Gaal nous a fait une Domenech, appelant à la rescousse sa famille pour se confectionner un bouclier et culpabiliser ses détracteurs de plus en plus nombreux: “Est-ce que vous pensez à ma femme et à mes enfants ? Ou à mes petits enfants ? Aux supporters de Manchester United ? A mes amis ?” a dit le Batave à cours d’arguments.
Que viennent faire sa femme, ses enfants et tout le reste de sa smala dans l’Histoire de Man United ?
Quand il partira de MU je n’éprouverais aucune satisfaction, j’aurais même un petit pincement au cœur: il n’est jamais souhaitable de voir un coach remercié. Cependant tant qu’il est là, il n’y a pas de cadeau à lui faire. Il a plombé l’ambiance à force de renvoyer les joueurs qui n’auraient jamais dû partir.

Permalien 07:51:06, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

La sortie de van Gaal sous les hués des fans d'Old Trafford qui réclament son départ du poste de manager de Manchester United

Sifflé par le public d’Old Trafford, le Batave fait semblant que tout va bien. Quel comédien !

Samedi 26 décembre 2015
Stoke City-Man United (13 h 45)

Les 7 derniers matchs soporifiques de MU qui n’a plus gagné depuis le 21 novembre 2015:
21 Nov Watford-MU 1-2, dernière victoire
25 Nov MU-PSV Eindhoven 0 - 0, nul en C1 à domicile
28 Nov Leicester City-MU 1 - 1, nul
05 Dec MU-West Ham United 0 - 0, nul à domicile
08 Dec Wolfsburg-MU 3 - 2, viré de la C1
12 Dec Bournemouth-MU 2 - 1, battu chez un promu
19 Dec MU-Norwich City 1 - 2, défaite à domicile

L’état des lieux avant le match sous haute pression du MU de van Gaal:
1/ Depuis qu’il est là, il a dépensé 400 M€
2/ MU n’a pas gagné l’un de ses 6 derniers matches
3/ MU a l’une des pires attaques: 22 buts comme… Bournemouth !
4/ MU a dégringolé de la 1ere à la 5e place
5/ MU est éliminé de la Ligue des champions
7/ MU est à 9 points du leader… Leicester !
8/ MU a un pitoyable goal average de + 8

Conclusion: van Gaal est inutile dans la défaite. Il est donc aussi inutile dans la victoire. On peut se passer de lui. Le plus vite possible sera le mieux. Cela n’a rien à voir avec ses résultats. Son attitude n’est pas dans le tempo de l’Histoire de Man United. Il ne dégage aucune joie de vivre. Il a l’air de se faire suer vingt quatre heures sur vingt quatre. Son angoisse fait tâche d’huile sur le groupe contaminé par la peur de jouer. MU n’a plus la bonne inspiration. Les joueurs jouent avec le frein à main. Lors de l’ère Ferguson, les joueurs qui n’entraient pas dans le tourbillon en étaient éjectés aussitôt. Le problème avec le Batave ? Il n’y a pas de tourbillon, rien qu’une fosse à orchestre sans virtuose.

Van Gaal est mal aimé par les fans d’Old Trafford et il l’a bien cherché à force d’être arrogant, cassant, agressif. Il est d’attaque contre la presse mais les jours de match il est toujours absent des débats, comme paralysé par l’enjeu. Il ne voudrait gagner que pour sa gloriole personnelle, de MU il s’en moque complétement, hors du sujet avec 400 M€ dépensés. Les supporters ne veulent plus voir le Batave aux commandes de MU et ils le lui ont fait savoir le 19 décembre lors de l’humiliante défaite à Old Trafford, 1-2 contre Norwich, un mal classé candidat à la relégation.
Si MU est riche, son football actuel est inexistant, d’une pauvreté d’âme sans précédent à MU. On n’a plus vu jouer MU aussi mal depuis la période d’avant Sir Fergsuon, soit 1985 !
A Stoke City, van Gaal joue une partie de son avenir contre un membre du ventre mou. L’autre grand rendez-vous sera quelques heures après face à Chelsea qui pourrait être le dernier match à MU du Batave. En cas de double défaite c’est certain, en cas de déroute contre un Chelsea, conduit par un nouvel entraîneur- Hiddink- le sort de van Gaal pourrait être définitivement scellé. Si le vestiaire n’est pas contre lui, on peut aussi assister au réveil de MU. On ne sait jamais. On a rarement vu MU ne pas gagner pendant un mois.

25.12.15

Permalien 16:40:25, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

L'antipathique Van Gaal dans les cordes avant le Boxing day. Il pleurniche sur son sort sans dire un mot sur Man United, sans victoire depuis six matchs et viré de la C1 2016

On est passé de la grande classe de Sir Ferguson a un coach à la dérive devant la presse. L’Ecossais avait chassé la peur de MU. Le Batave l’a instaurée.

Samedi 26 décembre 2015
Stoke City-Man United (13 h 45)
Lundi 28 décembre (18 h 30)
Man United-Chelsea

Louis Van Gaal porte vraiment un costume trop grand pour lui.
Alors que la presse annonce José Mourinho ou Ryan Giggs pour le remplacer, le Batave s’est mis en rogne contre la presse, tournant en boucle.
L’idéal pour MU serait la venue de Guardiola.
Nouvelle image déplorable d’un lapin dans les phares d’une voiture.
Van Gaal croit qu’il entraîne Fulham.
Le Batave nous a fait le numéro du manager critiqué injustement.
Il est pitoyable de parler de MU de manière aussi catastrophique.
Van Gaal est aussi un accident industriel au niveau de l’image du club qu’il dégrade sans cesse par un comportement arrogant, agressif.

-"Est-ce quelqu’un dans cette pièce a le sentiment qu’il me doit des excuses ?, a dit le Batave lors de sa récente conférence de presse. C’est ce que je me demande. Je pensais que j’étais déjà viré. Que mon confrère [Mourinho. Pas un mot sur son assistant Giggs…) était déjà là. Est-ce que vous pensez à ma femme et à mes enfants ? Ou à mes petits enfants ? Aux supporters de Manchester United ? A mes amis ? J’ai reçu beaucoup d’appels à ce sujet et même Arsène Wenger en a parlé.”

Le déplorable monologue a duré cinq minutes.
Dans sa pleurnicherie, le Batave a parlé des supporters.
Il n’a pas dit qu’il avait été hué par Old Trafford le 19 décembre.
Je fais partie de ceux qui ne souhaitent qu’une chose: que le Batave aille voir sa femme, ses enfants, ses petits-enfants et qu’il renonce à une charge trop importante pour lui.
Plus il sera loin de MU, plus le club se portera mieux.
Depuis 1986, je n’ai jamais MU jouer aussi mal, sans âme, sans conviction.
Van Gaal est arrogant pendant les conférences de presse mais il a le visage liquéfié par la peur dès que le match commence.
Man United, dirigé par van Gaal, a peur de jouer chez le 11e (Stoke) avant de recevoir Chelsea qui devrait être le dernier match du pire entraîneur de MU depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.
van Gaal a entamé un bras de force avec la presse, c’est le signe de son impuissance sur le terrain.

Permalien 12:00:44, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

L'EQUIPE fête Busby, Shankly, Stein, McClough et Ferguson

J’ai beau être un Aiglon Red Devil j’ai une passion pour Bill Shankly, l’un de trois plus grands managers de Liverpool. Il était intelligent, humble et fier. Un dialecticien de haut parage. Un maître du langage. Un écrivain sans livre.

Les managers mythiques du football britannique fêtés par l’Equipe:
Sir Matt Busby/ Manchester United (23 décembre 2015), Bill Shankly (24 décembre), Jock Stein ( Celtic Glasgow), Brian McClough (Nottingham Forest) et Sir Alex Ferguson (Manchester United)

Louis Van Gaal devrait lire L’Equipe. Il pourrait voir ce que c’est qu’être un très grand entraîneur.
L’Equipe nouvelle version n’a plus peur du passé. Elle ose parler des grands anciens.
Cela fait le plus grand bien.
On a tous à apprendre des managers compétents.
Les cinq mis en évidence sont tous extraordinaires.
Bien sûr, il y a les deux historiques de Man United : Busby & Ferguson. Je ne suis trouvé un jour dans la même pièce avec le premier, je connais le second qui vient souvent au Cap Ferrat. Deux présences pleines de lumière intérieure.
Mon autre préféré c’est Bill Shankly, lui aussi est héros de la classe ouvrière.
Connaissez-vous l’unique phrase écrite sur la statue de l’ex manager des Reds ?
“Il rendait les gens heureux".
Busby, Shankly et Ferguson avait un dénominateur commun: que leur vestiaire soit toujours plein de gaité. C’est simple comme bonjour mais il faut être un sacré manager pour maintenir son groupe dans une dynamique positive car pour être heureux, il faut gagner.

PS: Et si l’on devait choisir cinq anciens entraîneurs français ? Albert Batteux, Jean Snella, Lucien Leduc, José Arribas, Guy Roux.

24.12.15

Des albums (Morlino, Laget, Ribouillault, Silvester, Picasso, Marois/Pilon, Lacotte, Kiko, Kitamura, Ray Charles/ Ollivier& Courgeon, L'ArtFold, Quetel, Denizeau...)

-Les Rebelles du football, Bernard Morlino. Préface Eric Cantona. Editions Tana, (155 p., 24,95 €)
Une galerie de portraits qui convoque les fortes personnalités au service d’une cause : Diagne, Socrates, Kopa, Mekhloufi, Romario… La maquette est novatrice par l’illustration mis en rapport avec le joueur ce qui nous change de la traditionnelle iconographie. Le livre a été classé par L’Equipe Magazine dans les 4 meilleurs livres sur le football publiés en 2015. Et le JDD l’a élu meilleur album de sport à offrir.

-La famille Rugby, Serge Laget et John Victor. Préfaces de Denis Lalanne, Bernard Lapasset et Lucien Mias (De Borée, 192 p., 29,90 €)
Une nouvelle fois, l’ami Serge Laget ouvre sa malle au trésor pour nous faire partager sa passion du rugby. C’est une machine à remonter le temps qui nous remonte les mécanismes du cœur. Plus on lit, plus on entend le tic-tac de sa propre sensibilité. Serge Laget est un collectionneur non égoïste car il a l’art du partage. 400 documents se réveillent sous nos yeux.

-Pétanque et jeu provençal, photographies de Hans Silvester. Textes de Hans Silvester et Yvan Audouard (Le Rouergue, 144 p., 26 €)
Très bel ensemble de photos sur le jeu de boules qui évoque à la fois Tati et Dubout. Tati par la construction, Dubout par la fantaisie. Des mouvements, des attitudes, ombre et lumière, de l’apesanteur, du noir et blanc. Nous sommes dans les années 1970-1980. De superbes figures qui ont disparu du Vaucluse, du Gard et des Bouches du Rhône.

-Musique d’à bord, Claude Ribouillault (Rouergue, 192 p., 35 €)
Un album sur les marins qui jouent à bord des navires. Des marins mais aussi les mousses, les matelots, les corsaires, les pirates, les vieux loups de mer et les forçats. L’iconographie est impressionnante. Le livre est signé par un très réputé ethnomusicologue, musicien et collectionneur, grand acteur du patrimoine populaire qu’il alimente sans cesse par ses recherches.

-Au bonheur des expressions françaises, Catherine Mory. Illustrations de Tiphaine Desmoulière (Larousse, 384 p. , 16,99 €)
Pour savoir l’origine de «l’amour quand tu nous tiens», ou «c’est de la roupie de Sansonnet», entre autres expressions désuètes ou pas. Il y a aussi la provenance de : «Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se brise», «L’aigle ne chasse pas les mouches» ou encore «Tous les méchants sont buveurs d’eau». Livre pour amoureux de notre langue.

-Dictionnaire insolite du français truculent, Daniel Lacotte (Larousse, 512 p, 16,99 €)
Le lexicographe infatigable qui publie livre sur livre ce qui représente une somme considérable de travail nous présente cette fois le catalogue des expressions qu’il estime le plus pittoresque possible : «Fier comme pou ; Il a mangé un clown ; Avoir les abeilles ; Avoir les abattis canailles ». La marque de fabrique de Lacotte ? Ses définitions sont toujours pleines d’humour.

-Le petit musée de Picasso, Béatrice Fontanel (Gallimard, 32 p. , 19,90 €)
Beau coffret très ludique qui va à merveille au peintre. Il y a une pochette de facsimilés avec carnet de dessins, et une quarantaine d’autocollants, plus une affiche, la reproduction de Guernica. Un livre pour enfants ? Hum, hum, plutôt un sacré collector pour les amoureux de Picasso.

-Le garage à construire, Kiko (Gallimard, 12,90 €)
Un joyeux kit avec un livre de 10 pages avec rabat, 8 places d’autocollants, une planche cartonnée et deux papertoys. Il s’agit d’un garage à construire sous la forme de quatre scènes : la station-service, l’atelier mécanique, l’atelier de carrosserie et pneumatique, et la boutique. Un vintage pour les petits avec leur père pas loin !
-Le Noël blanc de Chloé, André Marois et Alain Pilon (Grasset, 56 p., 14,50 €)
On y voit une petite fille pas effarouchée qui attend la neige comme le Messie. Comme la neige ne vient pas, elle part à sa recherche. Le trait de Pilon fait partie de l’école de la ligne claire si chère à Hergé.

-Ma Main, Satoshi Kitamura (Grasset, 33 p., 13 € )
L’illustrateur japonais livre un album de toute beauté par sa simplicité. Quoi de plus beau qu’une main ? Le dessinateur a voulu montrer aux enfants les multiples usages de la main. Simple, beau et intelligent.

-Ray Charles, Stéphane Ollivier avec des illustrations de Remi Courgeon (Gallimard, 24 p., 16,50 € )
Avec un CD en prime, nous retrouvons le jazzman dans une série de dessins très enlevés. On peut lire et regarder en écoutant Georgia on my mind (1960), I got a woman (1954), et What I’D say (1959) et aussi Hit the road Jack (1962). Pour les 6-10 ans, voire plus.

-Zen, 365 méditations à plier (Larousse, 19,95 €)
Connaissez-vous l’ArtFolds ? Il s’agit d’un livre à couverture rigide dont les pages comportent des lignes de pliage pour créer une œuvre originale. Une fois les pages pliées, on obtient une sculpture. Les citations sont toutes à retenir tant elles visent justes. Avec cet ouvrage, à la fin, entre les deux pans de la couverture on obtient ZEN.

-39-45. Histoire d’un monde en guerre, sous la direction de Claude Quetel avec la collaboration de Philippe Masson et Christophe Prime (Larousse, 528 p., 29, 95 €)
600 documents souvent inédits forment un ensemble complet sur le Seconde Guerre mondiale. Il y a beaucoup de photos en double page comme si nous feuilletons Paris Match. Rien ne nous est caché depuis 1933. Un grand travail d’édition.

-Paris d’un siècle à l’autre, Gérard Denizeau (Larousse, 208 p., 29,95 €)
C’est bon de pouvoir tenir Paris dans ses mains, après les attentats terroristes. Dans le bel ouvrage, on voit des coins de la capitale, ce qu’ils étaient et ce qu’ils sont devenus. Les guichets du Louvre sont à l’identique. On reste suspendu à la place Saint-André des Arts. Paris restera toujours Paris et c’est tant mieux.

23.12.15

Permalien 07:07:33, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Journaux de bord 1947-1954, de Jack Kerouac (Gallimard)

Jack Kerouac, né aux Etats-Unis de parents québécois, parlait parfaitement la langue de Molière. Il avait un humour fantastique et ne se prenait pas au sérieux, à l’inverse de tant d’auteurs si prétentieux qu’on n’a pas du tout envie de les lire.

Au vingtième siècle, Jack Kerouac est une icône dans le monde littéraire comme James Dean est une étoile du star-système. Cependant Kerouac n’est pas un produit formaté par Hollywood. L’écrivain est un authentique artiste, imbibé de littérature. Il avait lu à fois Scott Fitzgerald et Céline, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Tout ce qu’il écrit sonne juste, dans le récit autobiographique comme dans la fiction, à vrai dire il vivait sa vie comme si c’était une existence échappée d’un roman. Le 13 décembre 1947, il note simplement : « (Rien foutu) ». Le 14 : « C’est-à-dire, lu tous les journaux cette nuit ».
Au fil des jours, il griffonne sur tout ce qu’il fait ou ne fait, parle de littérature, de cinéma, de l’amitié. Il adore le Be-bop et il écrit avec un crayon comme Miles Davis joue de la trompette, avec ou sans sourdine. Jack Kerouac fait swinguer les mots sans effet de manche. C’est vraiment le véritable écrivain, il est littéraire du matin ou soir. Il veut toujours faire la jonction entre le réel et l’imaginaire. Il a vécu à 200 km/h mais sans volant ou guidon entre les mains. Sur la route reste un vaste brouillon à l’air libre, ère livre suis-je tenté d’écrire.
«Lorsque l’enfant comprend froidement que personne ne sait que faire(…) l’enfant court alors le danger de devenir cynique dans cette affaire, ou bien désespéré, ou encore fou ». On pourrait rajouter terroriste. On voit que Kerouac n’écrit jamais pour ne rien dire. C’est un homme intelligent, sensible et cultivé. De plus il est plein d’humour. Par sa poésie du vécu, il est au-dessus de tous les écrivains américains. La modernité de Kerouac n’est plus à démontrer. C‘est vraiment un écrivain qui écrit pour celui qui le lit et non pas pour ceux qui passent à côté de ses livres sans les ouvrir.
Ce pavé de près de 600 pages est un bloc de fraternité. On se croirait à l’intérieur de la Coupole en train de parler avec Kerouac un verre de bière à la main. Il a inventé la free littérature comme avant lui Breton et Soupault inventèrent l’écriture automatique. Les surréalistes écrivaient sans filet. Kerouac fait pareil mais dans un cadre plus défini. A chaque fois il a une thématique alors que Soupault et Breton avançaient à l’aveugle. J’acquiesce qu’il fait aimer Kerouac pour le lire car tant de liberté peut surprendre les esprits bornés par leurs habitudes. Chaque matin était pour Kerouac comme un nouvel ami à découvrir. Il a souvent des «ennuis d’argent». On sait que les meilleurs artistes ne sont pas toujours rémunérés à leur juste valeur. Si on s’amuse à ouvrir le livre n’importe où voit surgir Kerouac de partout.

-Journaux de bord 1947-1954, Jack Kerouac. Edités et présentés par Douglas Brinkley. Traduit de l’anglais par Pierre Guglielmina. Gallimard, 572 p., 29,50 €
Et aussi:
-Première Jeunesse, Neal Cassady. Traduction de Gérard Guégan. Les Belles Lettres, 320 p., 14,90. Livre important sur celui qui a inspiré toute la Beat Generation.
-Le festin nu, William Burroughs. Traduit de l’américain par Eric Kahane. Préface de Gérard-Georges Lemaire (Folio, 336 p., 8 €)
Le classique de la descente aux enfers du plus célèbre junkie des lettres modernes.

22.12.15

Permalien 23:29:41, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Van Gaal a dépensé 400 M€ pour rien. MU n'a pas besoin de Mourinho. Le club doit renouer avec son ADN et nommer Giggs et Scholes managers

Depuis le départ de Sir Ferguson on a eu droit à David Moyes- on a été sévère avec lui- puis Ryan Giggs épaulé par d’anciens joueurs- puis van Gaal assisté de Giggs. Le Gallois le plus titré au monde a appris au contact du Batave tout ce qu’il ne faut pas faire comme il avait appris avec Sir Ferguson tout ce qu’il faut faire. Il est à présent en mesure de redevenir manager principal.

Van Gaal est un has been qui vit sur son ancienne réputation.
Son temps est passé, il est temps que sa fonction a MU trépasse.
Le club est toujours en deuil de Sir Ferguson.
Il valait mieux conserver Ryan Giggs que de faire appel au Néerlandais qui n’est bon qu’à dépenser de l’argent.
Que dirait Nicollin si Courbis avait dépensé 40O M€ ?
Les propriétaires de MU ne connaissent absolument rien au football.
C’est Sir Ferguson qui faisait tout sur le plan sportif.
Van Gaal dépense sans compter quand Sir Ferguson avait la notion de l’argent.
Il est temps que MU renoue avec sa tradition: celle du travail et du sens du spectacle, à savoir un football conquérant avec une bonne assise défensive.
Van Gaal a tout cassé: les racines, le tronc, les branches et les bourgeons.
Il n’y a plus rien à Old Trafford.
Un duo Giggs-Scholes ferait le plus grand bien.
MU est un club spécial qui a besoin de beaucoup d’amour et d’une très forte autorité.
On sait tout ça depuis les règnes de Sir Busby et de Sir Ferguson.
Pour entraîner MU, il faut être supérieurement intelligent, être un grand meneur d’hommes, un gagneur, un fin psychologue, un as de la communication, un technicien haut de gamme.
Mourinho n’est qu’un mercenaire. Il viendrait à MU, en attendant d’avoir la sélection portugaise.
Il faut que Giggs - si possible avec Scholes- réanime MU qui est à l’agonie question confiance.
Les joueurs actuels ont besoin de faire 90 passes avant de ne pas tirer ! C’est une vraie catastrophe spirituelle. Un énorme accident industriel. On dirait une équipe de 3e division qui joue en 32e de finale.
Si Messi jouait dans le MU de van Gaal il perdait 70 % de son talent.
La famille Glazer a permis à van Gaal de dépenser 400 M€. Une vraie honte ! Les Glazer n’ont pas été aussi généreux avec Sir Ferguson. Il est vrai que le manager écossais a travaillé quand le père Glazer était de ce monde, et l’Américain était moins dépensier que sa progéniture.
On voit que van Gaal ne dépense pas son argent.
van Gaal est un manager coucou qui occupe un poste qui n’est pas fait pour lui.
Dès qu’il entre sur la pelouse, les jours de match, il a le masque de la peur.
Au coup d’envoi, les Red Devils ont déjà perdu dans leur tête.
Vous remarquerez que Sir Ferguson n’accorde aucune interview. Il pense trop comme moi !

Permalien 13:59:43, Catégories: FORZA ITALIA !, FOOT FRANCHOUILLARD  

Pour quelques euros de plus, Platini c'est fini ?

Platini c’est fini ?
D’abord le joueur:
admirable à Nancy, il relance le football français mort depuis la retraite de Kopa et Piantoni.
Il qualifie trois fois la France pour les Coupes du Monde 1978, 1982 et 1986 grâce à ses coups francs lors des matchs clefs de qualification.
Il remporte le premier trophée international pour les Bleus lors de l’Euro 1984 où il écrase la compétition avec une pluie de buts.
Avec Fernand Sastre, il obtient que la France organise la Coupe du Monde 1998 avec le succès que l’on connaît.
Et l’Euro 2016 en France, il n’y est pas pour rien.
Michel Platini est l’un des 10 meilleurs joueurs de l’Histoire mondiale.
Zone d’ombre dans sa carrière ? L’affaire de la caisse noire de l’ASSE qui a conduit le pt Rocher en prison, gracié par F. Mitterrand grand amateur de football.

Ensuite Platini est devenu brièvement sélectionneur des Bleus, consultant sur C+, sans vraiment trouver sa voie dans la conversion.
Il devient alors un “politicien” du football comme il l’a dit et arrive jusqu’à la présidence de l’UEFA où il fait de bonnes choses; il suffit de regarder l’organisation de la C1 pour s’en apercevoir. Il s’illustre par son opposition pour l’intervention de la vidéo, sauf sur la ligne de but. Il autorise aussi les arbitres derrière la ligne de corner.

Alors qu’il brigue le fauteuil de la FIFA, il est au cœur d’une affaire de gros sous, dès lors que les Etats-Unis ont mis leur nez dans les comptes en Suisse, suite à l’attribution de la World Cup 2022 au Qatar. Jusqu’à ce que les Américains ne farfouillent dans les comptes de la FIFA celle-ci était opaque tel le Vatican.

Platini, c’est fini ?
Qui vivra, verra.

21.12.15

Le ridicule carton du Real Madrid et la capitale victoire d'Arsenal prouvent l'importance de Giroud qui doit être le buteur des Bleus à la place de Benzema

Valbuena et Benzema ont la cote dans la presse institutionnelle. J’opte plutôt pour Giroud devant avec en soutien derrière lui, Hatem Ben Arfa.

Dimanche 20 décembre 2015
Real Madrid 10-2 Rayo Vallecano
Buts pour le Real: Danilo (3e, G. Bale (25e, 41e, 61e, 70e), Cristiano Ronaldo (30′pen., 53e), et Benzema (48e, 79e, 90e)
But pour les visiteurs: Amaya (10e), Jazobed (12e)

Classement
1 Barcelone 35 pts 15 21
2 Atlético de Madrid 35 pts 16 14
3 Real Madrid 33 pts 16 27

Lundi 21 décembre 2015
Arsenal 2-0 Manchester United
Buts pour les Gunners: Walcott (33e), Giroud (45e + 2)
But pour City: Yaya Touré (82e)

Classement
1 Leicester City 38 pts 17
2 Arsenal 36 pts 17
3 Manchester City 32 pts 17
4 Tottenham Hotspur 29 pts 17
5 Manchester United 29 pts 17

Ce championnat doit être celui d’Arsenal.
Pour l’instant Chelsea, les deux Manchester et Liverpool sont hors course.
Leicester ? Le Petit Poucet fait ce qu’il peut mais s’il gagne le titre cela sera THE titre de l’Histoire.
Arsenal a un boulevard devant lui, à moins que MU s’il est entraîné par José Mourinho arrive à Old Trafford.
Contre City, Giroud a été très bon, et il a démontré que la probable absence de Benzema à l’Euro sera la chance de sa vie.
Giroud ne joue pas comme Benzema, c’est plus un 9 de métier. Il est plus percutant.
Benzema c’est un attaquant de complément. Pas de killer instinct.
Benzema marque but sur but devant des adversaires médiocres: a-t-il marqué contre l’Allemagne en Coupe du Monde 2014 ?
Le but de Giroud contre City pèse lourd.
Le triplé de Benzema contre Rayo ne sert à rien. Le Real menait déjà 4-0 quand Benzema a marqué son premier but.
Le Franco-Argentin Higuain est bien plus complet que Benzema.
A Naples, l’ancien madrilène accomplit une grande saison.
Higuain est un vrai buteur, lui. Sa panoplie technique est bien plus intéressante, il est puissant, difficile à charger.
Benzema est surtout un attaquant relayeur, pas un buteur décisif ou a de si rares occasions.
Benzema bénéficie de soutien médiatique inconditionnel.
Il y a un journaliste qui ne cesse pas de le monter au sommet dès qu’il parle devant un micro, une caméra ou qu’il écrit un papier.
Cela en devient indécent.
Benzema est un bon joueur, pas un grand.
Giroud lui est un bon joueur.
Les deux méritent d’être traités de la même façon.
Benzema n’a pas l’impact de C. Ronaldo.

Duel de Bataves ! Hiddink va-t-il pousser van Gaal vers la sortie lors de Man United-Chelsea le 26 décembre ?

Le siège éjectable est mis en place. Guus Hiddink va-t-il appuyer dessus ? José Mourinho est à l’affût pour remplacer le Rinus Michels de chez IKEA. Les fans des Blues croient que The Special One n’ira pas dans un club rouge (Arsenal, Liverpool et Man United), sauf que le Portugais a encore deux rêves: entraîner MU (maintenant)et la sélection portugaise (juste avant la retraite).

19 décembre 2015
Manchester United 1-2 VNorwich

26 décembre 2015, 13 h 45
Stoke City - Manchester United

28 décembre 2015 18 h 30
Manchester United - Chelsea

Guus Hiddink (Chelsea) fraîchement nommé à Chelsea va-t-il participer au licenciement de van Gaal trois jours après Noël ? C’est possible car les propriétaires de MU sont prêts à dire adios à leur entraîneur si cela se passe mal lors des deux prochains matchs de MU. Quand pensent les joueurs ? Les Red Devils n’ont pas l’habitude de sacrifier l’entraîneur mais on ne sait jamais vu le faible niveau de van Gaal incapable de gérer la pression liée à MU.
Depuis qu’il est à MU, van Gaal semble jouer sa peau à chaque match. Cela finit par être exaspérant. Le résultat des matchs concerne plus son destin que celui du club.
Il est temps qu’il aille voir ailleurs.
A part dépenser 400 M€, il n’a proposé aucun projet de jeu. En tout cas, on ne le voit pas sur le terrain.
Les joueurs de MU sont tétanisés dès l’entame des matchs. Ils sont paralysés par la peur, le manque de confiance.
Le coach est inerte dans les tribunes. On dirait un invité.
Le costume est beaucoup grand pour lui.
Il serait amusant et cruel de voir son compatriote responsable direct de son départ.
Les médias annoncent José Mourinho.
Le monde des entraîneurs est aussi restreint que celui des pilotes de F1.
A l’heure qu’il est MU ne mérite pas d’être sur le podium final.
Arsenal devrait remporter le titre, car Chelsea et MU sont hors du coup.

19.12.15

Permalien 19:32:20, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Le merveilleux Papa Noël Hatem Ben Arfa

Voir Hatem Ben Arfa en Père Noël c’est absolument merveilleux. Un symbole fort, beau, magnifique. La Grande France. La Belle France. La Vraie France. Vive Nice ! C’est avec ce genre de moment qu’il faut ouvrir le 20 h. Les trains qui n’arrivent pas à l’heure me barbent !

Vendredi 18 décembre 2015
OGCNice 1-0 Montpellier
But pour le Gym: Boscagli (31e)

AVANT MATCH
Pourquoi toujours parler d’affaires du football ?
Le football c’est de l’actualité heureuse.
La preuve Ben Arfa place Masséna.
Les Aiglons finissent l’année à la maison contre Montpellier.
Si Nice perd, le club va rejoindre le ventre mou.
Pour l’heure, les Aiglons ont fait un beau parcours en matchs aller.
Ils nous ont régalé plusieurs fois.

APRES MATCH
OGC Nice : Cardinale - Baysse, Bodmer ©, Le Marchand (Genevois, 67e) - Pied, Koziello (Wallyson, 80e), N.Mendy, Hult (Seri, 74e), Boscagli - Ben Arfa, Germain.

Montpellier HSC : Pionnier - Deplagne (Dabo, 46e), Hilton ©, Congré, Bensebaini - Rémy (Camara, 70e), Saihi (Roussillon, 46e), - Martin, Boudebouz, Sanson - Ninga.

Nice termine 5e des matchs aller, ce qui est très bien.
Le club aurait pu même terminer plus haut si des impondérables ne les avaient frappés contre le coup du sort. Les Niçois ont presque toujours répondu présent collectivement.
Le groupe de Puel est heureux de vivre ensemble, cela se voit.
Le venue de Ben Arfa fait beaucoup de bien. Celle de Germain aussi.
Il est évident que le Nice de Puel 2015-2016 est l’une des plus grandes saisons depuis le retour en L1.
La chance n’a pas de mise dans ce Nice.
Bon recrutement.
Bon esprit.
Ce Nice-là va poursuivre sa route jusqu’en mai et c’est là qu’il faudra dire et savoir si Nice pourra décrocher une place en C1 2017. C’est possible. Pour cela il faudra éviter les blessures et conserver de la fraîcheur physique.
Si Nice est en C1, il serait cruel de voir Puel partir.
A quoi cela servirait-il d’aller en C1 si ensuite Puel, Ben Arfa et Germain s’en vont ?
Nous n’en sommes pas là mais mieux vaut se poser ces questions que de se dire: “pourvu qu’on ne descende pas! “
Puel voulait réveiller la Belle Niçois au Bois Dormant"… c’est fait !
Si Nice se qualifie pour la C1 2017, il ne faudra pas dire: “On ne savait pas…”
Cela fait plus de 50 ans que Nice n’a pas été qualifiée en C1.
Ils sont où ceux qui disaient que Ben Arfa était un has been ?
La réponse est venue du terrain, et elle viendra encore du terrain.
Tout le reste n’est que littérature illisible.

Permalien 19:03:42, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

L'incompétent Van Gaal s'acharne à détruite la magie de Man United

Mille merci à Monsieur Ferguson d’avoir peuplé tous les rêves des amoureux du vrai football, celui qui gagne avec de vrais valeurs. Aujourd’hui on boycotte les matchs de MU massacré par le Batave qui se prend pour Rinus Michels.

Samedi 19 décembre 2015
Manchester United 1-2 Norwich
Buts pour les visiteurs : Jerome (38e), Tettey (54e)
But pour MU: Martial (66e)

Man United: De Gea, Young, Jones, Smalling, Blind, Carrick, Fellaini (Herrera, 60e), Martial, Mata, Memphis, Rooney.
Sur le banc: Romero, Borthwick-Jackson, McNair, Varela, Schneiderlin, Pereira.

Norwich: Rudd, Martin, Bennett, Bassong, Olsson, Redmond, O’Neil (Mulumbu, 82e), Tettey, Brady, Hoolahan (Howson, 66), Jerome (Mbokani, 82e).

STATISTIQUES DU MATCH
Possession: United 70% Norwich 30%
Tirs: United 11 Norwich 6
Tirs cadrés: United 2 Norwich 4
Corners: United 11 Norwich 0

On ne tire pas sur une ambulance mais il ne faut trop nous taper sur le système !
400 M€ dépensés pour ça ?
Les Red Devils de van Gaal n’ont plus que des pieds carrés. Même Rooney n’avance plus. Il se ribéryse avec ce coach.
Le Batave n’a-t-il pas d’amis ?
Au moins un pourrait lui dire de faire sa valise et de prendre la première porte d’Old Trafford.
Je vous le dit depuis des mois. Pas question que je regarde les matchs du MU du Batave. Un MU muet, un MU lamentable, sans conviction, sans grâce, sans intelligence de jeu.
Un MU qui a peur, qui joue en claquant des dents.
Le faux boss a remis les clés à Martial. Pauvre gamin, il fait ce qu’il peut et il le fait très bien mais Martial ce n’est pas Eric Cantona qui drainait tout le club derrière lui.
Van Gaal n’a rien compris à l’Histoire de MU.
C’est un ignorant doublé d’un prétentieux.
Il occupe un poste qui le dépasse.
Il vit sur ses acquis de 1995, date de la C1 remporté par l’Ajax.
Il ne sait pas se remettre en question.
N’est pas Sir Ferguson qui veut.

18.12.15

Viré de Chelsea, J. Mourinho devient le "spécialiste de l'échec".

En 2011, Mourinho a agressé feu Vilanova (Barça).

José Mourinho n’est plus arrogant dans la défaite.
Il fait profil bas.
Pas de souci à se faire pour lui, il va toucher une énorme somme d’indemnité.
En football, il ne faut pas trop dire tout et n’importe quoi car cela se retourne contre vous. Lui qui a dit que Wenger était le “spécialiste de l’échec” en est un à présent. Chacun son tour !
Mourinho mérite le respect pour ses deux C1 et tous ses titres glanés dans des pays différents, cependant il a des défauts:

1/ Mauvais perdant, il peut disjoncter comme en 2011 lors de FC Barcelone - Real Madrid (3-2) quand il se déplaça pour enfoncer son doigt dans l’œil de Tito Vilanova, grand personnage du Barça, aujourd’hui hélas! disparu. Voire un entraîneur faire ça est impardonnable. Le Portugais venait de derrière! Digne de la voir de récréation de la maternelle !

2/ Mourinho ne sait pas gérer les périodes de turbulences, à l’inverse d’Arsène Wenger.

3/ Il n’a jamais formé un seul joueur, à l’inverse de Sir Ferguson.

4/ C’est un coach de court terme avec un gros chéquier à sa disposition.

5/ Est incapable de construire sur le long terme.

Jadis, je souhaitais que le Portugais vienne à MU. Plus maintenant. Il est beaucoup trop prétentieux, hautain. Pour entraîner MU il faut être humble et fier, deux qualités très difficile à faire côtoyer. J’aimerais Guardiola ou Ancelotti. Le rêve absolu: Eric Cantona !

PS: j’ai participé à l’émission sur Itélé, 20 h foot du 17 décembre 2015:

http://www.itele.fr/magazines/20h-foot/20h-foot-du-17122015-147244

16.12.15

Pendant que la planète s'abrutit avec "Star Wars", Raef Haidar, Prix Sakharov 2015, a demandé une minute de silence en hommage aux victimes du terrorisme

Alors que le monde entier ne parle plus que de la sortie du film Star Wars signalons l’attribution du Prix Sakharov. J’aimais beaucoup George Lucas au temps d’American Graffiti, superbe film sur la jeunesse américaine. Depuis qu’il a opté pour la machine à fric je m’en détourne. Star Wars c’est tout ce que je déteste. Dalio disait avant de mourir: “Je suis content de partir. Aujourd’hui, c’est l’ère des robots. Plus besoin d’acteurs…” Le monde entier fait la promotion de Star Wars c’est complétement écoeurant. Beaucoup de journalistes ne sont plus que des agents de communication. Jamais je n’irai voir Star Wars. Je n’en ai pas vu un seul et je n’en verrai jamais.

Le Parlement européen a remis, mercredi 16 décembre 2015, le prix Sakharov «pour la liberté de l’esprit» à l’épouse du saoudien Raef Badaoui.
Arrêté en juin 2012, le blogueur du site Web Free Saudi Liberals a été condamné à dix ans de prison et mille coups de fouet pour avoir «insulté» les valeurs de l’islam sur Internet. L’exécution du châtiment corporel a été suspendue après les 50 premiers coups, en janvier 2015 suite à l’indignation internationale déclenchée par l’application de la sentence.

-«Il n’a fait qu’user de son droit à la liberté d’expression. Il a comblé une lacune dans son pays concernant la liberté de la presse», a déclaré le président du Parlement, Martin Schulz. «En votre nom à tous, je demande une nouvelle fois au roi Salman d’Arabie saoudite de gracier Raif Badaoui et de le libérer immédiatement, sans aucune condition».

Avant de s’exprimer à la tribune, la jeune femme du blogueur emprisonné a demandé aux eurodéputés de respecter une minute de silence «en hommage à la mémoire de ceux qui sont tombés en France et ailleurs, une minute de silence en hommage aux victimes. C’est le plus grand souhait de mon mari», a-t-elle précisé sans un gramme de pathos.

Avec une très grande dignité, Ensaf Haidar, 31 ans, exilée au Canada avec leurs trois enfants, a regretté l’absence de liberté d’expression dans certaines sociétés arabes.

-«Dans mon pays, une pensée libre et éclairée est considérée comme un blasphème. C’est l’idéologie de certaines de nos sociétés arabes. On ne pourra pas empêcher la fuite des cerveaux arabes qui iront chercher un air frais ailleurs».

Le blogueur depuis sa prison peut être fier de sa femme qui a prononcé un éclatant discours en faveur de la liberté de pensée.

L'ancien Red Devil, Chicharito, viré par van Gaal, est la nouvelle idole du Bayer Leverkusen

Le Batave van Gaal a mis à la porte de MU le Mexicain flamboyant Javier Hernandez dit Chicharito qui est le contraire du manager, c’est-à-dire heureux, plein de vie, dynamique, courage et talentueux. Le Batave doit savoir qu’il n’a jamais franchi la porte du cœur des fans alors que le Mexicain est un éternel Red Devil.

L’excellent canonnier mexicain vient de préciser les conditions de son départ de Manchester United qui a rendu furieux tous les supporters de MU qui adorent l’attaquant aussi sympathique que talentueux, ce qui nous change du visage hautain de certains joueurs aussi prétentieux qu’imbéciles.

-«Je n’avais aucunement l’intention de quitter Manchester United- où je rêvais de jouer depuis tant d’années- mais j’avais envie de jouer beaucoup plus. van Gaal m’a alors dit qu’il avait déjà ses buteurs, que je devrais me battre pour ma place, et que je ferais mieux d’accepter une offre si celle-ci se présentait. L’encadrement m’a alors dit que je pouvais m’en aller en prêt au Real Madrid, ce qui ne constituait pas un choix compliqué. Puis à mon retour à Manchester, j’ai eu quelques opportunités au départ. Mais un jour, j’ai parlé avec van Gaal, et ce dernier m’a dit que je n’avais qu’1% de chances de jouer. Alors, je suis parti au Bayer ».

Van Gaal a mis le Mexicain en situation d’échec, le faisant entrer dans un match pourri où il rata malencontreusement un penalty. A ce moment-là, van Gaal regarda Ryan Giggs, son assistant - qui assiste au déclin de MU !- avec un regard qui en disait long sur le mépris qu’il éprouve pour le football de Chicharito.
Le Batave a donc poussé vers la sortie le Mexicain recruté par Alex Ferguson: «Je suis si reconnaissant envers Monsieur Ferguson, le meilleur de tous les temps. Avec lui j’acceptais d’être remplaçant parce que j’avais vraiment un dialogue quotidien avec lui. Il est vrai qu’on ne peut comparer que ce qui est comparable…», a précisé l’attaquant dont l’explosivité fait merveille.

En Allemagne, le Mexicain a retrouvé l’amour du public : «Je me suis senti en confiance dès le premier jour. Je me sens important, pas seulement parce que je marque des buts, mais parce que je sens que je vais débuter chaque match».

Actuellement 6e de la Bundesliga avec le Bayer Leverkusen, Javier Hernandez (27 ans) est le 4e meilleur buteur du championnat allemand avec 10 buts à son compteur. Soit presque 50 % des buts marqués par son nouveau club !

Le Batave qui occupe le poste de manager de Manchester United s’illustre à MU par son incompétence. C’est le plus mauvais coach de l’Histoire de MU. Il a dépensé 400 M€ pour obtenir une équipe qui ne dégage aucune confiance, aucune intelligence de jeu. Même un titre de champion d’Angleterre avec van Gaal n’aurait aucune saveur tant le manager n’est qu’une usine à angoisse.

Cela n’a servi à rien d’aller chercher van Gaal, autant nommer R.Domenech.
Qui sera le prochain manager ?
Guardiola serait parfait mais il est annoncé à Man City.
Mourinho ? Il ne viendrait que pour redorer son blason.
Ancelotti, voilà qui serait une belle arrivée.

15.12.15

Permalien 18:52:37, Catégories: LITS ET RATURES  

Simone de Beauvoir et les femmes, de Marie-Jo Bonnet (Albin Michel)

Tous les jours on se rappelle qu’un imbécile malheureux a tué notre ami John Lennon.

Ce très bel essai aurait-il le retentissement qu’il mérite ? J’en doute. La gauche médiatique déteste qu’on écorne ses images Panini culturelles. De Beauvoir est une icône et donc une intouchable. Tout comme Marguerite Duras. Qui dit que l’auteur de L’Amant a écrit des âneries à propos d’un fait divers atroce ? Qui rappelle qu’elle a été au service des occupants pendant la Seconde Guerre mondiale quand elle était chargée d’accorder au nom le papier aux journaux et éditeurs ? Personne ou si peu. Il en va de même pour celle que Sartre appelait le Castor. Qui dit que «l’écrivaine» , comme ils disent, Beauvoir travaillait pour Radio-Vichy ? Qui dit qu’elle draguait certaines étudiantes qu’elle refilait ensuite à Jean-Sol Sartre ? Qui dit qu’elle était bisexuelle ? Personne ou presque, en dehors de Marie-Jo Bonnet dans son remarquable essai. On rappelle toujours la phrase du Deuxième sexe : « On ne nait pas femme on le devient ». Phrase sans aucune portée car on peut dire la même chose à propos des hommes. Et de tant autres : « On ne nait pas Français, on le devient » ; « On ne n’est pas Blanc ou Noir, on le devient » ; « On ne nait pas docteur, on le devient ». Ainsi de suite.
Simone de Beauvoir n’a donné à voir que la partie de sa personnalité qu’elle a contrôlé dans les médias. Elle a été déclaré flambeau du féminisme, assumant sa vie de créatrice, avec des livres mais sans faire d’enfant. A la vérité, il y avait une Beauvoir lesbienne qui aimait aussi s’abandonner dans les bras de Nelson Algren, son amant dans une aventure qui n’avait rien de platonique.
Le duo Sartre-Beauvoir était plus une association qu’un couple. Ils avaient choisi Paris-Match au détriment des Nouvelles Littéraires. Beauvoir usait de son autorité de professeur pour attirer des mineures dans son lit. Ces nouveaux biographes sont obligés de le reconnaître. Beauvoir se moquait de la vérité. Ce qui lui importait c’est que l’on croit à ce qu’elle écrivait. Cependant la grande bourgeoise n’a jamais levé le petit doigt pour aider la condition ouvrière. Son meilleur livre est un livre posthume : Cahiers de jeunesse, 1926-1938 (Gallimard, 2008). Là, elle ne triche pas : on sent bien le combat d’une jeune femme pour avoir le droit d’écrire. Elle ne triche pas parce qu’elle était inconnue. “La gloire est toxique, méfiez-vous” m’a toujours dit Emmanuel Berl.
Colette a beaucoup plus fait pour la condition féminine que de Beauvoir.

-Simone de Beauvoir et les femmes, Marie-Jo Bonnet. Albin Michel, 340 p., 22 €

Permalien 17:16:06, Catégories: THE RED DEVILS, FORZA ITALIA !, GRAND MONSIEUR  

Leicester (Ranieri) donne une leçon d'enthousiasme à Man United (Van Gaal) et Chelsea (Mourinho)

Au lieu de poursuivre dans la dynamique insufflée par Cantona et Sir Ferguson, L. van Gaal a tout détruit à MU pour n’offrir que du vide spirituel. Tout compte fait, il fallait garder David Moyes qui poursuivait dans la tradition. Il est temps de dire au revoir et pas merci au Batave.

Le football est merveilleux: Jamie Vardy (28 ans, Leicester) est un buteur magnifique, il est issu de la 5e Division anglaise!
Cela devrait faire taire tous ces prétendus champions qui ne mettent pas un pied devant l’autre.
Depuis que Sir Ferguson a pris sa retraite, la Premier League n’a plus de patron.
Mourinho (Chelsea) et Wenger(Arsenal) n’ont pas pris le pouvoir laissé vacant et le Français s’en tire beaucoup mieux. Il est encore en course pour le titre national alors que le Portugais est totalement dans le ravin, au fin fond du classement. S’il reste en place c’est parce que son licenciement lui procurerait 50 M€. Somme démentielle !
L’Italien C.Ranieri si souvent décrié prouve qu’il sait donner du cœur a ses joueurs, leader du championnat contre toute attente.
Tactiquement l’Italien est très bon: on l’a vu à l’œuvre à Monaco qu’il a fait remonter en L1.
Quand j’ai demandé au King Cantona: c’est quoi la force de Ferguson ? La réponse a fusé: “Il rend heureux les joueurs!” N’est-ce pas magnifique ?
Il suffit de voir les visages des Red Devils actuels pour remarquer qu’ils ont tous le bourdon. Pour être heureux, il faut gagner.
Le jeu de MU n’a plus aucune dimension collective. C’est chacun pour soi.
Il n’y a pas d’angle d’attaque, aucune distribution de jeu, pas de liant.
La défense est aux abois. Les attaquants muets.
Ce football est insipide, donc on s’en dispense.
A Chelsea c’est encore plus tragique. Les Blues ont perdu tout le fond de leur jeu. Ils se réveilleront peut-être en C1, c’est possible.
Man City et Arsenal devraient se disputer le titre.

13.12.15

Permalien 23:34:36, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

La lamentable explication de Van Gaal qui a détruit tout le travail de Sir Ferguson à Man United qui aurait intérêt à nommer à la tête du club le duo Giggs-Scholes pour renouer avec l'identité du club

Vidéo destinée à van Gaal qui inculque la peur à ses joueurs au lieu de leur donner la rage de vaincre, la signature indélébile du vrai Man United.

-"Tout le monde dit qu’un club comme Manchester United se doit de gagner. Mais c’est du passé ! Il faut regarder le club tel qu’il est aujourd’hui, et voir comment il était il y a dix ans. Le football a évolué. Avant, seuls le Barça et le Real avaient de l’agent, peut-être aussi Manchester United et le Bayern. Maintenant, beaucoup plus de clubs sont riches.”

Voilà ce qu’a déclaré Louis van Gaal qui porte un costume trop grand pour lui, celui de manager de Manchester United.
Pour expliquer l’élimination de MU de la C1 2016 et de la défaite chez des promus en championnat, le Batave parle de MU de 2005.
C’est du n’importe quoi. Les grands clubs européens d’alors n’avaient rien à envier à 2015.
Ce qu’il faut rappeler c’est l’incompétence de van Gaal, incapable de dynamiser un groupe dans un projet commun.
Il a cassé tout le collectif de MU en se séparant de joueurs qui commençaient à percer.
Il fait jouer trop de jeunes en même temps.
Il a des chouchous et d’autres joueurs qu’il ne peut pas encadrer. Renvoyer Chicharito est une faute impardonnable.
On n’a jamais compris sa vision de jeu.
Il n’a pas de défense depuis qu’il a voulu jouer à trois derrière.
Les Red Devils n’ont plus de joie de vivre. Ils sont dans l’impossibilité de jouer au même diapason parce qu’il n’y a pas de diapason.
Le prochain manager devra tout reprendre à zéro et essayer de renouer avec la philosophie du club, basée sur le collectif servi par des joueurs très forts au niveau technique et mental.
La solution pour renouer avec la tradition du club est de nommer à la tête du sportif le duo Ryan Giggs - Paul Scholes.

… DERNIERE MINUTE… DERNIERE MINUTE…:

TIRAGE DES 8es de C1 2015-2016:

PSG-Chelsea, Wolfsburg-Gantoise, Real Madrid-AS Rome, Barcelone-Arsenal, Bayern Munich-Juventus Turin, Atletico de Madrid-PSV Eindhoven, Zenith Saint Petersbourg-Benfica Lisbonne et Manchester City-Dynamo Kiev.

Permalien 19:13:50, Catégories: THE RED DEVILS, LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

L'Equipe Magazine sélectionne "Les Rebelles du Football" de Bernard Morlino dans les quatre meilleurs albums de football de 2015

Etre ami avec Eric Cantona est l’une des mes plus grandes fiertés. Son football était basé sur un mélange de sensibilité et d’intelligence. Sensibilité liée à la meilleure inspiration de l’instant et intelligence, dans l’exécution technique.

Dans son édition du 12 décembre 2015, L’Equipe Magazine a publié sa sélection des meilleurs livres de sport de 2015.
Parmi la liste de onze titres il y a quatre livres consacrés au football.

Le Paris Saint-Germain Backstage. Solar, 39 €. “Enormément d’élégance.”

FK Jugoslavija, d’Alban Traquet. Neus, 36 €. “Textes émouvants et clichés réalistes de Christophe Calais.”

Les Rebelles du football, de Bernard Morlino. Préface d’Eric Cantona. Tana, 24, 95 €. “Très beau livre.”

La légende des Verts par ceux qui l’ont écrite, de Bernard Lions. Hugo et cie, 40,50 €. “Un collector pour le peuple vert.”

La France jouera contre les pays les plus faibles d'Europe, manque plus que Malte !

Andres Iniesta, voilà un immense joueur. Et surtout un véritable champion, exemplaire à tous les points de vue.

L’UEFA EURO 2016, du 10 juin au 10 juillet en France
12 décembre 2016
Tirage au sort de la phase finale à Paris

Salie par l’affaire Valbuena-Benzema, la France de Deschamps n’est même pas un outsider de l’EURO 2016 qui a pour favoris l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie. Les outsiders sont la Belgique, la Pologne voire le Portugal. Le tirage au sort donne à la France l’occasion de démarrer la compétition contre des petites nations de football, et même de très petites nations par rapport aux mastodontes du tournoi. Les joueurs français vont avoir une pression énorme parce que l’EURO se déroule en France. Les médias ont interrogé Valbuena sur le tirage au sort. Ce dernier a parlé avec l’assurance de celui qui est certain de le disputer. Je ne savais pas que Valbuena était le Messi Français. Il y a des joueurs qui ont la carte comme disait Philippe Noiret et d’autres pas.

Groupe A : France, Roumanie, Albanie, Suisse

L’Equipe de France disputera le match d’ouverture contre la Roumanie au stade de France. Ils rencontreront ensuite l’Albanie le 15 juin à Marseille pour finir face à la Suisse le 19 juin, à Lille. Du pain béni. Même une équipe de bras cassés ne pourrait pas faire moins que de se qualifier. Tirage incroyable. Les boules étaient-elles chaudes ? La France a hérité des peintres de l’Europe.

Groupe B : Angleterre, Russie, Pays de Galles, Slovaquie

Là c’est plus sérieux. Rien à voir avec le Groupe A où il ne manque plus que Malte et Chypre.

Groupe C : Allemagne, Ukraine, Pologne, Irlande du Nord

Les champions du monde allemands devront faire attention à la Pologne de Lewandowski comme on surveille le lait sur le feu.

Groupe D : Espagne, République tchèque, Turquie, Croatie

L’Espagne est au-dessous mais attention à ne pas prendre les matchs à la légère, ce qui n’est pas du genre de la Roja.

Groupe E : Belgique, Italie, Irlande, Suède

Voilà le groupe de la mort pour l’Italie. Les boules étaient-elles froides ?

Groupe F : Portugal, Islande, Autriche, Hongrie

C. Ronaldo et ses amis devraient trouver les clefs pour finir premier.

La France n’est pas favorite pour l’EURO qu’elle organise.
A six mois de la compétition, le football français est toujours dans des affaires extra-sportives.
Cette fois il ne s’agit pas de tapinage avec une mineur mais d’une affaire de sextape !
Tout ça est lamentable, et les dirigeants au lieu de faire un grand ménage sont à plat ventre devant les protagonistes. Si seulement, il s’agissait de Maradona et de Iniesta on comprendrait.
Comme la France ne joue pas, les journaux ne parlent plus de que cul, de fric, d’avocats. Tout ça est écoeurant.
Et de surcroît, il y a aussi l’affaire Platini, pt de l’UEFA interdit d’assister au tirage au sort de l’EURO.
De vous à moi, tout ça n’a rien à voir avec le football.
Est-ce que les voyous me dégoûtent de la vie ? Au contraire !
Les affaires du football ne sont que des affaires affreusement banales.
Le jeu est intact et c’est le plus important.
Actuellement, la France n’a pas de Kopa, pas de Piantoni, pas de Fontaine, pas de Giresse, pas de Tigana, pas de Platini, pas de Papin, pas de Cantona, pas de Zidane.
Qui est le meilleur joueur français en activité ? Il n’y en a pas un seul.
Ce n’est pas parce que Benzema est un grand joueur qu’il joue au Real Madrid. C’est parce qu’il joue au Real qu’il est traité en grand joueur. Benzema n’est pas Di Stefano.
L’Espagne, l’Allemagne, l’Italie et même la Belgique et le Portugal voire l’Angleterre jouent mieux que la France.

Permalien 01:28:11, Catégories: THE RED DEVILS, ANTI-FOOTBALL  

Le coaching de Van Gaal salit la mémoire des Busby Babes

Van Gaal est un incompétent qui a massacré l’âme de MU. Il entraîne les Red Devils comme si c’était un troupeau de bovins. Il est temps que l’entraîneur prenne la porte d’Old Trafford. C’est un entraîneur coucou qui n’a rien à faire à Manchester United club. A MU, on n’a pas le droit de jeter des matchs à la poubelle. Des joueurs sont morts le maillot trempé de sueur dans leur valise de 1958. A MU, il est interdit de se moquer du passé. Et pour cela, il faut honorer le présent. Van Gaal communique trop de peur aux joueurs qui jouent sans confiance, la force séculaire de MU.

Samedi 12 décembre 2015
Bournemouth 2-1 Manchester United
But des visiteurs: Fellaini (24e)
Buts des locaux: Stanislas (2e), King (54e)

De Gea: Varela, McNair (Jones 91e), Blind, Borthwick-Jackson, Carrick, Fellaini (Powell 74e), Lingard (Pereira 31e), Mata, Memphis, Martial.
Sur le banc : Romero, Tuanzebe, Young, Schneiderlin.

Bournemouth : Boruc, Smith, Cook, Francis, Daniels, Ritchie, Surman, Arter (O’Kane 86e), Gosling, Stanislas, King (Murray 65e).

Bournemouth who ?
Au lieu d’être co leasder de la Premier League avec Man City(32 points), Man United est 4e avec 29 points. Rien ne serait alarmant si l’entraîneur était un homme humble et sympathique.
Le problème c’est que le manager de MU, le Batave van Gaal dégage de la prétention, de la morgue sans équivalent dans le championnat.
Le Batave a cassé tout l’esprit du club. Il a dépensé 400 M€ pour former un groupe de fantômes.
Lors des deux derniers matchs, MU s’est fait jeter de la C1, juste avant de perdre contre un promu !
Il est grand temps de demander au Batave de faire ses valises.
La famille Glazer s’est trompée et cela va lui coûter beaucoup d’argent.
Je ne regarde plus depuis longtemps cette équipe de pieds carrés qui joue la peur au ventre.
Le Batave doit aller voir ailleurs.
La direction de MU ne peut pas faire signer Guardiola qui devrait prendre la direction de Man City.
Mourinho ? Hélas! est dans de sales draps à Chelsea.
Reste Carlo Ancelotti. L’Italien ne doit venir qu’en fin de saison. Il faut repartir sur de saines bases.
Van Gaal a commis erreur sur erreur. Sa plus grande faute fut de vendre Chicharito.
Avec le Batave, même Rooney a perdu son football.
Van Gaal est incapable d’insuffler de la joie de vivre aux Red Devils.
Le Batave est une fabrique d’angoisse. Je le fuis comme on fuit la peste.

12.12.15

Permalien 14:17:56, Catégories: FORZA ITALIA !, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

Comme la France de Deschamps n'a pas de joueur star elle utilise l'image de Trezeguet pour communiquer

Depuis la retraite de Zidane, la France n’a plus aucun joueur qui fait vendre.
Donc pas de star.
Benzema ? Mis en examen.
Ribéry ? Toujours blessé. Et ne veut plus jouer en équipe de France.
Gourcuff ? L’ombre de ses jeunes années talentueuses.
Nasri ? Aux abonnés absents.
Looris ? Bon joueur mais avec une totale absence de charisme .
Valbuena ? S’est pris les pinceaux dans une sextape.
Pogba ? Ce n’est pas un 10 comme l’étaient Kopa, Platini et Zidane.
Evra ? 60 % de la presse le déteste mais pas moi.
Donc c’est le désert. Rien que des starlettes. Aucun premier rôle à part dans les faits-divers.
Ben Arfa pourrait être ce leader de terrain chouchou des médias mais pour cela il faudrait le traiter comme il le mérite: en grand joueur et ne pas lui donner des miettes de match pour essayer de s’imposer.
Aucune marque ne veut communiquer avec les joueurs de l’EDF de 2015.
Dans les médias, les stars du foot sont de 1998: Lizarazu, Dugarry, LeBoeuf, voire plus loin.
Comme il n’y a personne pour faire vendre, les agence de com. utilisent Trezeguet lors de son but en or en 2000, lors de la finale de l’Euro 2000 contre les Italiens.

Permalien 00:41:01, Catégories: LE GYM E BASTA, THE RED DEVILS  

Bernard Morlino, sur Itélé le 10 décembre 2015

Le lien de l’émission présentée par Pascal Praud: on y évoque l’actualités du football:

http://www.itele.fr/magazines/20h-foot/20h-foot-du-10122015-146446

Jeudi prochain 17 décembre 2015 j’y serai de nouveau de 19h 30 à 20h 30.

09.12.15

Le Man United de van Gaal se fait jeter de la C1 et devient la risée de l'Europe

Louis van Gaal ne comprend rien à l’Histoire de MU. Il a cassé toutes les fondations de MU mis en place par Sir Busby et Sir Ferguson. Le Batave est un destructeur et non pas un entraîneur. Le Néerlandais est une très grave erreur de casting. Un immense accident industriel. Old Trafford a beaucoup de portes. Il est plus que temps qu’il en choisisse une pour quitter le club, à la plus grande joie des fans.

Mardi 8 décembre 2015
Les adieux à la C1 de MU
Wolfsburg 3-2 United
Buts pour Wolfsburg: Naldo (14e, 83e), Vieirinha (29e)
Buts pour MU: Martial (10e), Guilavogui (csc 82e)

Manchester United a été éliminé dès la phase de groupes de la Ligue des champions. Les joueurs de van Gaal, qui avaient leur destin en main, ont perdu (2-3) à Wolfsburg, tandis que le PSV Eindhoven a battu le CSKA Moscou (2-1) dans le même temps. Les joueurs de MU sont basculés en C3. Je dis joueurs car ces derniers ne méritent pas l’appellation de Red Devils

STATISTIQUES
Possession: Wolfsburg 44 %, United 56 %
Tirs: Wolfsburg 10, United 13
Tirs cadrés: Wolfsburg 6, United 5
Corners: Wolfsburg 5 United 5

LES ÉQUIPES

Wolfsburg: Benaglio; Träsch, Naldo, Dante, Rodriguez (Schäfer 16e); Guilavogui, Arnold; Vierinha (Klose 78e), Kruse, Draxler; Schürrle.

United: De Gea; Varela, Smalling, Blind, Darmian (Borthwick-Jackson 44e); Fellaini, Schweinsteiger (Carrick 69e); Lingard, Mata (Powell 69e), Memphis; Martial.

Sur le banc: Romero, McNair, Pereira, Young.

Van Gaal est un incompétent. Son regard sur Ryan Giggs en dit long, il cherche à chaque fois des solutions en interrogeant le Gallois. Qui est le coach ? Van Gaal a dépensé des fortunes, plus de 400 M€ pour obtenir une équipe de branquignols. Le Batave a remis les clés à un gamin: Martial, un gosse hyper doué mais un puceau de la pression mancunienne.
Le Batave a recruté un vieillard: Schweinsteiger, l’ombre du joueur qu’il fut en Bavière.
Le Batave a vendu de superbes joueurs dont Chicharito, attaquant exceptionnel qui fait désormais le bonheur de la Bundesliga.
Je ne regarde plus les matchs de MU car le MU du Batave a un football affligeant. On dirait Wigan ou Fulham. Le club n’a plus d’âme. L’équipe fanion n’est qu’une armée de marionnettes désarticulées.
MU est bien classé en Premier League ? C’est le minimum avec les millions engloutis.
Tant que le Batave sera coach de MU, je boycotte le club.
Le championnat doit revenir à Arsenal.
Le MU de van Gaal ne mérite même pas d’aller en C1 2017. Son élimination n’est absolument pas une surprise. Voir jouer MU est un calvaire cérébral. On n’y voit que peur, angoisse, doute, hésitation, affolement, et j’en passe. Aucune intelligence de jeu. C’est le vide absolu. Tant d’argent dépensé pour ça !
Sans Rooney, MU ce n’est même pas Lorient.
S’il avait un semblant de dignité, van Gaal disparaîtrait des radars de MU.
Je n’ai rien à donner à van Gaal car son football ne donne rien.
Le football est mystique. LVG ne l’a pas encore compris. Pour lui, le football n’est qu’une histoire de victoire ou de défaite. C’est pour cela qu’il n’arrive pas à manager MU. Qu’il aille au musée du club s’imprégner du passé. Il aura peut-être la possibilité de comprendre le présent.

08.12.15

Permalien 09:59:15, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GRANDE DAME  

Parce que c'était lui, de B. Morlino, par Frédéric Beigbeder

Extraits de la chronique de Frédéric Beigbeder, dans Le Figaro Magazine du 4 décembre 2015:

“Les amis que je préfère sont les plus anciens. Ceux qui me connaissent mieux que moi. Ceux à qui je peux tout dire, surtout en me taisant. C’est un peu ce que j’ai retenu de l’essai de Bernard Morlino consacré à 35 amitiés littéraires célèbres (…) Morlino qui fut lui-même un ami d’Emmanuel Berl, de Philippe Soupault et de Louis Nucéra ("j’écris ce livre pour rendre à trois écrivains tout ce qu’ils m’ont donné") reste lucide sur les dangers de l’amitié littéraire. “Les trois quarts des écrivains se haïssent.” (…) Le livre de Bernard Morlino est une tentative pour réhabiliter le dernier tiers de notre devise nationale. La liberté et l’égalité sont contradictoires, le seul moyen de les faire tenir ensemble est cette mystérieuse fraternité qui rend l’enfer des autres presque supportable (…) Ne jamais oublier qu’un écrivain est toujours seul. C’est une règle absolue, et c’est pourquoi Morlino a bien fait de saluer les exceptions à ce principe sinistre. Son anthologie des amitiés d’écrivains n’est pas un livre mais une mine d’or; en le refermant, on regrette de ne pas être son ami, ou plutôt: on a l’impression de l’être devenu".

-Parce que c’était lui. Les amitiés littéraires de Montaigne et La Boétie à Boudard et Nucéra, Bernard Morlino (Ecriture), 380 p., 24,95 €

07.12.15

Permalien 23:43:54, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

Nice-Rennes et Caen-OM en 32e de finale de la Coupe de France 2016

La victoire 5-3 des Aiglons lors de la plus belle finale de la Coupe de France, celle de 1952, année du doublé réalisé par les Aiglons.

Le tirage au sort des 32es de finale de la Coupe de France 2015-2016, marqué par l’entrée en lice des clubs de Ligue 1, s’est déroulé lundi soir au Pavillon Cambon-Capucines, situé dans le 1er arrondissement de Paris.

Le tirage au sort des 32e de finale de la Coupe de France 2016 a été effectué par Maxime Bossis, Bernard Diomède et Manuel Amoros. Les matches se disputeront le premier week-end de janvier 2016.

Groupe A
FC Annecy (CFA2) - Evian Thonon-Gaillard FC (L2)
US Raon l’Etape (CFA2) - AS Saint-Etienne (L1)
Racing Besançon Football (CFA2) - Angers SCO (L1)
FC Mulhouse (CFA) - Bourg-en-Bresse 01 (L2)
JS Saint-Jean Beaulieu (DHR) - AS Monaco (L1)
CS Sedan-Ardennes (Nat) - SC Bastia (L1)
Entente Sannois Saint-Gratien (CFA) - Toulouse FC (L1)
FC Villefranche Beaujolais (CFA) - US Sarre Union (CFA)

Groupe B
Limoges FC (CFA2) - Olympique Lyonnais (L1)
FC Chambly-Thelle (Nat) - Stade de Reims (L1)
Etoile Fréjus Saint-Raphaël FC (Nat) - Bordeaux (L1)
AS Muret Football (DH) - Trélissac FC (CFA)
OGC Nice (L1) - Stade Rennais FC (L1)
Toulouse Rodéo FC (DH) - Stade Montois (CFA)
AS Moulins (CFA) - Chamois Niortais (L2)
CS Volvic (DH) - AC Ajaccio (L2)

Groupe C
SM Caen (L1) - Olympique de Marseille (L1)
US Concarneau (CFA) - Tour Auvergne Rennes (CFA2)
FC Lorient (L1) - Tours FC (L2)
US Avranches MSM (Nat) - US Malo (CFA)
US Granville (CFA2) - Stade Lavallois (L2)
Blanc-Mesnil SP FB (DH) - FC Nantes (L1)
FC Mantois 78 (CFA) - Stade Briochin (CFA2)
GFC Ajaccio (L1) - US Sainte-Marienne (DH La Réunion)

Groupe D
ES Wasquehal (CFA) - Paris Saint-Germain FC (L1)
Sarreguemines FC (CFA2) - Valenciennes FC (L2)
AC Amiens (CFA) - Lille LOSC (L1)
USL Dunkerque (Nat) - ESTAC Troyes (L1)
US Saint-Omer (DH) - US Boulogne-sur-Mer CO (Nat)
AS Pagny-sur-Moselle (CFA2) - FC Sochaux-Montbéliard (L2)
US Chantilly (DH) - En Avant Guingamp (L1)
RC Epernay Champagne (CFA2) - Montpellier-Hérault SC (L1)

06.12.15

Les élections régionales 2015: "La gauche est une salle d'attente pour le fascisme" a dit Léo Ferré

Seuls les vrais démocrates ont le droit de critiquer la démocratie.
C’est mon avis, et je le partage, aimait dire Pierre Dac, la grande voix de Radio Londres.
34 % des jeunes (18-24 ans) votent FN, ai-je entendu.
Où sont les Jean Moulin, les De Gaulle, les Pierre Mendes France de 2015 ?
C’est atroce à dire mais seules les guerres font jaillir des héros.
En temps de paix, c’est le carnaval des lâches.
Comme on est passé du string au niqab, le FN prône le retour du maillot une pièce.
Il y a du monde au balcon !

Arsenal fait la belle opération en Premier League 2016 pendant que Chelsea agonise et que Man United balbutie un football lamentable

L’incompétent van Gaal a vendu Chicharito qui fait le bonheur de Leverkusen. Le Batave n’a pas les yeux en face des trous. Il s’est séparé du Mexicain, l’un des meilleurs attaquants au monde en activité. Chicharito s’est imposé en quelques jours dans son nouveau club de Bundesliga alors que van Gaal passe aux yeux des supporters de MU pour être un coach coucou qui occupe un poste qui n’est pas fait pour lui.


Leicester n’est plus une surprise: cinq victoires sur ses six derniers matches de championnat. Claudio Ranieri est vraiment un grand entraîneur. Avec un Solex, il domine les F1. Les joueurs de l’Italien se sont promenés sur la pelouse de Swansea (0-3).
A l’inverse, Manchester City a été battu à Stoke City (0-2). Piètre performance.
De son côté, Manchester United a juste sauvé les meubles à domicile contre West Ham. Les Red Devils ne sont que des marionnettes désarticulées dans les mains du pitoyable Gepetto néerlandais. Le club n’a plus que le nom de MU. On dirait une équipe de vieux journalistes à la retraite déguisés en footballeurs en vacances au club Med. Payer une place pour voir ça ! Sir Matt Busby doit se retourner dans sa tombe. Et Sir Ferguson se tait parce qu’il a trop à dire. Va-t-il encore longtemps laisser casser sous ses yeux ce qu’il a mis 26 à construire ?
Et que dire de Chelsea ridiculisé à Londres 0-1 par Bournemouth, un promu ! Les Blues ont perdu 8 matchs de championnat sur 14. Mourinho n’est pas débarqué parce que son licenciement coûterait des millions et encore des millions à son président qui hésite à changer de coach mais pour combien de temps ?
Arsène Wenger peut avoir le sourire, son club a une autoroute pour remporter le championnat 2016 tant ses adversaires directs sont minables. Chelsea est out, et les deux Manchester ne mettent pas un pied devant l’autre. Si Arsenal a de la régularité, les Gunners seront champions. Cela serait un comble qu’ils finissent deuxième derrière Ranieri. Monaco peut se féliciter d’avoir eu ces deux entraîneurs à sa tête.

CLASSEMENT de le Premier League
1 Leicester 32 pts 15 matchs + 11
2 Arsenal 30 15 + 14
3 Manchester City 29 15 + 14
4 Manchester United 29 15 + 10
5 Tottenham Hotspur 26 15 + 13
……………………….
14 Chelsea 15 15 - 7

04.12.15

Permalien 08:15:27, Catégories: LE GYM E BASTA, ANTI-FOOTBALL, GRAND MONSIEUR  

A la 42e minute, l'arbitre offre le match au PSG. Rideau !

Vendredi 4 décembre 2015, 20 h 30
OGCNICE 0-3 Paris

A 0-2, j’ai arrêté de regarder quand l’arbitre a accordé un penalty aux visiteurs pour leur offrir le deuxième but. Double peine avec expulsion. Circulez ! il n’y a plus rien à voir.

Après le match
Paris a gagné. Il n’y a pas eu de match.
Reportez-vous à vos gazettes habituelles.
On devrait mieux former les arbitres. Déplacer tant de gens pour voir un match arrêté toutes les 10 secondes par des coups de sifflet à tors et à travers. Et le regard sévère de l’arbitre sur les joueurs comme s’il s’agissait de terroristes ! A signaler: Cavani à sa place à la Victorine !

Avant le match.
J’ai souvent attendu des matchs, n’en dormant plus la nuit précédente, pour pas grand chose. Parfois les grosses affiches accouchent d’une souris. Souhaitons voir un vrai match et surtout pas un match avec une expulsion à la 20 mn qui nous priverait de la rencontre dans son bon déroulement. Nice rate rarement les grands rendez-vous.

Les 19 Aiglons de Claude Puel

Gardiens : Hassen, Cardinale.
Défenseurs : Baysse, Le Marchand, Bodmer, Genevois, Pied (Blessé comme Ricardo), Boscagli.
Milieux : Seri, Hult, Wallyson, Dada, N.Mendy, Koziello.
Attaquants : Ben Arfa, Benrahma, A.Mendy, Germain, P.Puel.

Il est temps de revenir au football.
Ils nous fatiguent avec l’affaire Valbuena-Benzema, deux joueurs quelconques au plan de l’Histoire. Leur football est d’une grande pauvreté face aux grands techniciens Piantoni et Kopa. Les anciens de 1958 avaient de plus une attitude irréprochable, deux grands hommes auxquels je voulais ressembler. Valbuena et Benzema sont associés à la pornographie et au fric. Qu’on ne s’étonne pas ensuite de vivre dans une société en pleine crise morale. Le bien et le mal cela fait longtemps que d’aucuns trouvent ça ringard pourtant un mur est droit ou penché.
Place au football ! Place à Hatem Ben Arfa ! Lui a la grande technique des anciens. Lui sait vivre le ballon avec élégance. Quand vous voyez Valbuena, il semble carbo dès la 5e minute. Benzema ? Il ne m’a jamais rien donné. Son football a le cœur sec.
Chez Ben Arfa on retrouve la magie de Garrincha, de Best, de Giggs.
Tous les grands joueurs entrent dans notre imaginaire.
Valbuena et Benzema ont beau taper à la porte de mon cerveau, il leur reste fermé à double-tour.
Il reste encore plus fermé si on essaie de le manipuler dans les médias.
Deschamps avait promis une rupture avec l’ère Domenech mais le constat est le même: l’équipe de France, le football sont encore mis plus bas que terre par le comportement d’adolescents attardés.
Le football a plus besoin de Nice que de Valbuena et Benzema.
Jouer Paris sans volonté de gagner le match n’a aucun intérêt.
Paris à une suite de noms de vedettes. Nice a une vraie équipe de footballeurs.
Dans un grand jour, Nice peut et même doit battre Paris.
Le PSG joue à onze pas à quinze.
Tout Nice attend un grand match de Ben Arfa au cœur du collectif niçois.
Et regardez bien sa manière de jouer, il est souvent à la base d’une action, insufflant la marche à suivre, donnant le bon tempo.
Il faut au moins 8 joueurs au top pour faire un grand match.
Ce soir c’est aussi le match entre Blanc et Puel.

Extraits d'une critique sur Parce que c'était lui, de Bernard Morlino (Ecriture)

EXTRAITS de la chronique de Rebecca sur http://smallthings.fr/lespetitslivres/2015/12/03/morlino-parce-que-c-etait-lui/

“Les anecdotes abondent dans ce livre à l’écriture magnifique. Saviez-vous que Marcel Proust avait été rejeté par Paul Claudel au sujet du Prix Goncourt, parce qu’il était homosexuel ? Proust justement, qui était très ami avec Léon et Lucien Daudet, les fils d’Alphonse Daudet. Lucien était homosexuel aussi, mais lui et Marcel Proust ont entretenu une amitié très « père-fils », sans jamais qu’ils ne deviennent amants pour autant.

Les amitiés célèbres ont aussi leurs « Roméo et Juliette » avec Charles Péguy et Lotte, qui meurent tous deux sur le Front en 1914. Ou encore la mort de Cabu et Wolinski, dessinateurs de Charlie Hebdo, assassinés par le fanatisme. La tuerie de Charlie Hebdo conclut le livre, l’achevant sur une note bien sombre, et ce quelques mois avant les attentats de Paris… Il va sans dire que l’amitié sauvera l’humanité. Il est beaucoup question de liberté et d’égalité, mais on fait bien peu cas de la fraternité, pourtant essentielle. On sent bien que Bernard Morlino maîtrise son sujet.
(…) L’ouvrage de Morlino s’achève sur la barbarie, qui semble mettre un coup d’arrêt sanglant à ce magnifique florilège d’écrivains fabuleux qui composent le noyau dur de notre culture. A l’époque actuelle, on peut ressentir un nœud douloureux en refermant le livre, comme quoi rien n’est jamais acquis et qu’il faut toujours se rappeler de notre patrimoine, ainsi que de ses lumières.”

Régulièrement je ferai une sélection des chroniques qui me touchent le plus.(Ereintement compris, au cas où…) La littérature est un partage, une transmission, un acte de générosité envers les lecteurs. Autant signaler les retours de la bouteille à la mer.

-Parce que c’était lui.Les amitiés littéraires de Montaigne et La Boétie à Boudard et Nucéra, Bernard Morlino (Ecriture), 380 p., 24,95 €

03.12.15

Permalien 11:56:16, Catégories: ANTI-FOOTBALL, LA REVUE DE STRESS  

Tous les mis en examen n'ont pas accès au 20 h de TF1

Il y a des innocents qui croupissent en prison.
Il n’y a pas une justice mais deux.
Celle avec des inculpés riches, voire très riches.
Celle avec des inculpés désargentés.
Si vous êtes riche vous pouvez prendre des sommités du barreau sans regarder la dépense. Quand on vous paie 700 000 € par mois, payer 100 000 € d’honoraires d’avocat c’est une goutte d’eau.
De plus, les gens riches ont accès aux médias parce qu’ils souvent connus.
Vous pouvez donc téléphoner à la télé et dire:
-"Si vous voulez, je viens au 20 h…”
Les journalistes se coucheront devant vous au nom du scoop.
Tu parles d’un scoop !
Il s’agit en fait de l’instrumentalisation de la presse.
Soit le déshonneur total au niveau de l’éthique.
L’interview est contrôlée et l’inculpé dit ce qu’il veut pour servir au mieux sa version.
Pendant ce temps des innocents croupissent en prison.
La justice est un commerce comme un autre.

02.12.15

Foot, rap et terrorisme Warholien

Foot, rap et terrorisme Warholien
Ecrit en janvier 2015, paru dans Service Littéraire.

“On nous a gavés pendant des années avec «Touche pas à mon pote». Résultat des courses, les “potes” nous tirent dessus ! La bonne conscience vous savez où je me la mets.
La vérité est unique: des Français révoltés contre nous ont assassiné Cabu, Wolinski, d’autres, des policiers, des juifs. 17 citoyens en tout. On dit que les journalistes de Charlie Hebdo ont attisé les flammes de la discorde mais que font les politiques qui sous les ors de la République jouent à des jeux vidéo grandeur nature sur des terres lointaines ? « Je suis Charlie » c’est un gadget, tout comme «Touche pas à mon pote». Tout ça c’est pour les bobos, les bien-pensants. La réalité est autre. L’urgence est ailleurs. Les exclus du système veulent désormais être terroristes. Hier, ils jouaient au foot et faisaient du rap. Aujourd’hui, la mode c’est le terrorisme. Ils tuent et ensuite leurs complices diffusent des vidéos. C’est la célébrité Warholienne. Pendant que la classe politique ne cesse pas de s’auto-déchirer, les terroristes nous fusillent. Dès que l’on désigne un voyou on nous traite de raciste ! Stop à la pitoyable politique intérieure. Les politiciens nous flashent au volant et nous interdisent de faire du feu de cheminée mais ils se voilent la face sur les vrais problèmes, par exemple la suppression des frontières et la libre circulation des hors-la-loi. Les régents de la communication se réjouissent devant les embrassades, aux familles des victimes, du passager du scooter élyséen. Que d’angélisme médiatique ! Nous sommes devenus du gibier pendant que les décideurs politiques sont encerclés de gardes du corps. Les terroristes modernes made in France ont leurs revendications. Et nous, doit-on mourir pour Dantzig ? La France a mis au monde nos agresseurs qui vivent cachés avant de nous sauter à la gorge. La France fait la guerre au Mali. En représailles, des Français non intégrés tuent sur notre sol. Les va-t’en guerre entourés de gorilles nous poussent dans la gueule du loup.”

Depuis que j’ai écrit ce texte des terroristes ont a tué 130 personnes à Paris, le 13 novembre 2015.
Les politiciens se disputent à nouveau. Le président de la République en exercice voit sa cote de popularité grimper depuis qu’il est devenu le premier croque-mort du pays: attentats, accident de bus, attentats…
Le monde continu. Les écrans publicitaires aussi.
Le spectacle doit continuer !
A l’image de l’affaire Valbuena-Benzema qui prend une énorme place dans les médias institutionnels. On a même droit à une interview de Benzema au 20 h de TF1 ! Le football français est en perdition depuis le bus de la honte d’Afsud 2010. Cinq ans après, on est obligé de subir une déplorable affaire de cul qui fait la une, une affaire de cul sur fond de maître(s) chanteur (s). Affligeant, honteux, écoeurant, abject. Tous ceux qui sont mis en examen n’ont pas la possibilité de venir dire leur version des faits à des millions de spectateurs. Je plains les innocents qui croupissent dans l’indifférence au fond de leur cellule.
Le football ce n’est pas Valbuena et Benzema. Le football c’est Kopa et Mekhloufi.
Si j’avais huit ans en 2015, je haïrais le football.

[Post dédié à ma belle jeunesse dans la forêt niçoise]

01.12.15

Permalien 23:18:01, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

J-3 Le collectif Ben Arfa contre le nombriliste Ibrahimovic

Hatem Ben Arfa doit faire jouer l’équipe et jouer lui-même. Ibrahimovic lui la joue je suis plus important que le PSG. Si Ben Arfa avait 5% de la suffisance du Suédois il serait mis au ban de la société. Savez-vous pourquoi Ibrahimovic ne parle pas français ? Parce que c’est gratuit.

Vendredi 4 décembre 2015, 20 h 30 BeIn sport 1
OGCNICE- PSG

J’attends ce match comme les Man United-Arsenal de jadis.
Même si le PSG a 17 points d’avance sur Nice, l’enjeu est de taille.
Nice va essayer de battre le PSG invaincu en L1 2015-2016. Angers a fait nul. Nice doit faire plus.
La France entière voit le PSG écraser Nice. Les Niçois, habitants de la ville pleine d’irréductibles, savent qu’ils peuvent battre les Parisiens. Par le passé, le Gym a battu les imbattables Real Madrid et Barcelone.
Un Nice, bien inspiré dans un grand jour, n’a peur de personne.
Nice ce n’est pas que Ben Arfa mais c’est Ben Arfa aussi.
Quelle est la grande différence entre Ben Arfa et Ibrahimovic ? Le Niçois est à la création-finition alors que le Parisien n’est qu’un finisseur.
Il ne faut pas se cacher la vérité pour s’ôter de la pression.
Le match est attendu, et les Niçois veulent voir un grand Ben Arfa.
Le milieu de terrain Nice et le duo Germain-Ben Arfa ont du répondant.
Les deux latéraux montent bien.
Nice n’est pas favori mais Nice, qui a fait 0-0 à Lorient, peut l’emporter face aux Parisiens.
Et cela ne serait pas une surprise.

PS: Grosse désillusion… Le match vira au vinaigre pour Nice (0-3) dès lors que l’arbitre accentua encore plus le déséquilibre entre les deux formations, après un penalty hyper sévère contre Nice réduit ensuite à dix. La messe fut vite donnée avec un très bon Ibrahimovitc, soit la performance contraire à mon souhait, bien que Ben Arfa n’ait pas démérité, loin de là.

Mes adieux à la Premier League en 2016-2017. Jamais je ne m'abonnerai à la nouvelle chaine qui va diffuser le football anglais mais je reste un Red Devil lié à Sir Busby et Sir Ferguson jusqu'à ma mort.

Monsieur Ferguson m’a porté au sommet du football avec The impossible dream. La chute est difficile, pénible mais je n’oublierai jamais. Aujourd’hui, MU est dans les trois premiers mais je n’éprouve rien. Depuis que Vitez est mort j’ai quasi déserté les théâtres. MU m’a recouvert de titres de gloire. Ferguson faisait tout partager. Van Gaal ne donne rien. C’est un coach masturbateur ! Son football est d’une bêtise crasse. Il n’a aucun lien avec le public.
VOILA POURQUOI J’AIME MANCHESTER UNITED:

Je ne suis pas une vache à lait.
Canal + a perdu le football anglais à partir de 2016-2019.
Je ne sais pas si je vais me désabonner mais il est certain que je ne vais pas payer de nouveau pour voir le championnat anglais sur une autre chaîne puisque Ma Chaîne sport devrait devenir payante, 20 € par mois.
Vous avez pu constater que je ne regarde plus les matchs de Manchester United depuis quelques mois. Le football proposé par van Gaal est affligeant.
Quand je regarde MU je m’ennuie. Même Rooney est devenu quelconque. On dirait un fonctionnaire de l’exploit.
Bonne chance à MU mais cela sera sans moi. Pourquoi devrais-je payer pour attendre les rencontres de MU contre City, Liverpool et Arsenal ? J’en ai assez des purges mancuniennes. J’ai vécu 25 ans au paradis du football avec Eric Cantona et Sir Ferguson. Il est inconcevable de regarder MU comme si c’était Laval.
Je préfère mille fois regardé le Nice de Puel qui dans un grand jour joue très bien.
Je ne suis pas contre MU. C’est mon club anglais fétiche et il le restera toujours.
Je ne vais pas accumuler les abonnements.
Trop c’est trop.
Adieu à la Première League qui vit ici ses dernières heures.
Quand on a aimé Anna Magnani on ne sort pas après avec un thon.

Décembre 2015
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software