Le tragique parcours des électeurs socialistes: de Jean Jaurès à François Hollande

19.09.14

Le tragique parcours des électeurs socialistes: de Jean Jaurès à François Hollande

Issu d’un grand-père paternel abandonné à l’orphelinat je me considère comme un “sans-dent” “illettré".

L’illustration de la détresse des électeurs socialistes: Jaurès, Blum, Mendès France, Mitterrand, Hollande…

“Je ne suis pas un démagogue, ni un comédien (…)Je n’ai jamais triché, jamais cherché à faire croire que j’étais quelqu’un d’autre que ce que je suis” a déclaré François Hollande dans Le Nouvel Observateur daté 11 septembre 2014, page 39.

Jaurès, Blum, Mendès France et Mitterrand, eux, étaient aussi de très bons écrivains. Je suis leur lecteur.
“Le courage c’est de ne pas subir la loi du mensonge qui passe", a écrit Jean Jaurès.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Décembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software