Zlatan Ibrahimovic a écrasé St-Etienne de toute sa classe

01.09.14

Permalink 12:52:36, Catégories: FOOT FRANCHOUILLARD, GRAND MONSIEUR  

Zlatan Ibrahimovic a écrasé St-Etienne de toute sa classe

Sous l’effet de la mondialisation et l’arrêt Bosman, le PSG a joué avec 11 étrangers au moment du coup d’envoi. Il faut dire qu’on n’a pas en France de Zlatan Ibrahimovic. A côté du Suédois, Benzema ressemble à un cadet.

Dimanche 31 août 2014
Paris 5-0 Saint-Etienne
Buts pour le PSG: Ruffier (24e csc., suite à une grande faiblesse du gardien vert balle au pied), Ibrahimovic (47e, 62e, 72e), Cavani(63e)

Quand Zlatan Ibrahimovic a marqué, il a regardé ses dérisoires adversaires à terre avec le regard qu’avait Marcel Cerdan quand il regardait ceux qu’il avait mis K.O. Je connais ce regard. Un regard terrifiant. Le regard du champion.
Comme je ne vois plus de football à Man United qui pour l’instant joue plus mal que la dernière CFA, je me suis rabattu sur PSG-Saint-Etienne du 31 août 2014.
J’ai été servi: 5-0 !
Pour un Niçois c’est toujours jouissif de voir perdre Sainté depuis qu’ils nous ont volé un tire avec la complicité d’un arbitre.
De retour de blessure, Zlatan Ibrahimovic a réalisé un triplé.
Des buts magnifiques de volonté dont une tête fantastique. Un “vrai coup de casque” pour reprendre l’expression de Stéphane Guy. (Le but de Cavani fut aussi de toute beauté)
Zlatan est une vrai footballeur. Il n’a rien à voir avec les joueurs surcotés qui se cachent pendant les deux tiers des matchs.
Zlatan a tout. D’abord la classe.
Ses parents l’ont taillé dans le roc, et lui a fait fructifier son physique.
Il a de l’allure, du charisme. Il est d’une très grande beauté.
C’est un artiste du ballon rond: technique, intelligent, volontaire.
Il ne se repose jamais sur ses lauriers.
Il impressionne tant ses adversaires qu’il est inchargeable.
Il rayonne. Les grands joueurs ont une lumière intérieure qu’on aperçoit très bien quand il joue bien. Cela bien sûr n’est qu’une illusion poétique: la grâce !
De surcroît, il fait jouer les autres.
Depuis Carlos Bianchi, Salif Keita et Josip Skobklar, aucun étranger n’avait autant illuminé le championnat français.
Et depuis Cantona, je n’avais plus vu un attaquant jouer aussi bien.
Des joueurs comme eux c’est le bonheur permanent pour les amateurs de jeu car ils en produisent beaucoup.
J’aurais aimé voir jouer ensemble Cantona et Ibrahimovic. Spectacle garanti. Deux grands show men.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Décembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software