Rouge ou mort, de David Peace (Rivages). Hymne à Liverpool

21.08.14

Permalien 10:05:02, Catégories: THE RED DEVILS, LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

Rouge ou mort, de David Peace (Rivages). Hymne à Liverpool

Bill Shankly, comme Matt Busby et Alex Ferguson, était un immense dialecticien. Ces hommes sont des écrivains qui ont œuvré dans le football. Leurs paroles ont une force de persuasion qui provoque des ouvertures lumineuses dans notre cerveau.

Une fois n’est pas coutume, me voilà en train de faire la promo des Reds, ceux de Liverpool et non pas ceux de Manchester, les Red Devils de MU, actuellement figés dans la non créativité.
Dans un roman fleuve, David Peace rend hommage à Bill Shankly (1913-1981) l’un des plus grands entraîneurs de l’Histoire. De l’Histoire tout court et non pas de la seule Histoire de Liverpool. Né le 2 septembre 1913 et mort le 29 septembre 1981, le coach légendaire a entraîné les Reds de décembre 1959 à 1974. C’est bien simple, il y a un avant et un après Shankly. Avant les Reds vivaient comme au Moyen Age. Après, le passage de Shankly, les Reds ont un beau stade - il a rénové Anfield- un lieu d’entraînement, bref tout ce qu’il faut. Et le successeur de Shankly, Bob Paisley (1919-1996) poursuivit l’œuvre de Shankky de manière exceptionnelle.
David Peace a écrit un livre d’écrivain et non pas de journaliste. C’est un torrent de mots avec des redoublements comme des redoublements de passes.
On y sent battre le cœur du football. L’âme du jeu est partout. La passion dévore le texte. Nous sommes dans un livre culte. Tous les amateurs, non ! tous les vrais connaisseurs du football doivent lire ce livre. Il s’agit d’une odyssée fantastique. Nous sommes dans la grande littérature avec pour toile de fond le football.
Bill Shankly est un très grand humaniste. Il connaissait la nature humaine de façon merveilleuse. « Le football, ce n’est pas une question de vie ou de mort. C’est bien plus important que cela. » Sa phrase vaut les aphorismes de Vauvenargues ou Joubert. Meneur d’hommes avec une poigne de fer, il a pris Liverpool en L2 pour conduire le club sur les podiums de l’élite. Nous l’accompagnons dans son ascension. La victoire était le but mais Shankly savait ôter la pression à ses joueurs en leur faisant comprendre qu’ils faisaient le plus beau métier du monde.
Bien sûr, j’ai recherché la présence de Man United dans le livre. Sir Matt Busby y apparaît souvent. C’est lui qui fait comprendre à Shankly que les dirigeants dont le président doivent rester à leur place et ne jamais ne mettre leur nez dans les affaires de terrain. Un jour, Busby se fait apostropher par un dirigeant et il ne bronche pas. Ensuite, il le prend à part et lui fait comprendre que si cela se reproduit en public, les conséquences pourraient être effrayantes. Croyez-moi qu’on a peur quand on lit ce passage !
Peace a le même charisme que Shankly, Paisley et Busby ! Tout le livre est consacré à la grande période Shankly, celle de 1960-1974. On ne peut pas s’empêcher de penser à Sir Ferguson qui est fait du même bois que Shankly. Il faut rendre grâce à l’Ecosse qui nous a donné Shankly, Busby et Ferguson. Trois maîtres du football. Des hommes qui ont tout fait pour bien vivre le présent. Ceux qui vivent le mieux le présent sont toujours gagnants. Ce n’est pour rien que David Peace cite toujours la minute des buts marqués. Quand j’écoute parler Busby, Ferguson ou Shankly j’entends des artistes. Mieux des artisans. Des êtres plus généreux que les «intellectuels» de studios TV. Les grands entraîneurs sont des êtres hyper compétents dans leur domaine et qui de surcroît savent aussi très bien manier le langage.

Palmarès du coach Bill Shankly à Liverpool :
• Vainqueur de la Coupe UEFA 1973
• Champion de D1 anglaise 1964, 1966 et 1973
• Vainqueur de la FA Cup 1965 et 1974
• Champion de D2 anglaise 1962

-Rouge ou mort, de David Peace. Traduit de l’anglais par Jean-Paul Gratias. Rivages, 796 p. , 24 €

[Post dédié à Richard Kurt]

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: saga [Visiteur] Email
Un putain d'écrivain avec son style suffocant. Irrespirable mais jouissif
PermalienPermalien 21.08.14 @ 17:57
Commentaire de: morlino [Membre]
Salut revenant !
PermalienPermalien 21.08.14 @ 18:35

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Novembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software