"Les expressions les plus stupides", "Superstitions et présages" et "Porte-bonheur et talismans" de Daniel Lacotte (L'Opportun et Chêne)

29.05.14

Permalink 18:26:18, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

"Les expressions les plus stupides", "Superstitions et présages" et "Porte-bonheur et talismans" de Daniel Lacotte (L'Opportun et Chêne)

Si vous aimez Audiard, Blondin, Boudard, Fallet, Brassens et Devos, ce livre est pour vous. Je suis sûr que vous les aimez puisque vous ici chez eux. Si vous aimez tous les produits à la mode, n’achetez pas le nouveau livre de Daniel Lacotte, un amoureux du français comme on n’en fait plus. Tous ses ouvrages sont un hymne à la langue et à la connaissance. On perçoit souvent son humeur dans ses écrits. Là, il s’en donne à cœur joie.
Jeter l’argent par les fenêtres ? Il répond : «Faut me donner sans attendre l’adresse et l’heure du largage ». Noyer le poison ? «C’est aussi stupide que de voler l’oiseau». Avoir plus d’une corde à son arc ? «Jouer de la harpe.» Travailler du chapeau ? «Vendre des melons sur le marché.»
Plus de 200 définitions d’expressions populaires sont ainsi revisitées par le plus brillant lexicographe actuel. Les lecteurs le savent bien car ils font honneur à son œuvre. Le livre est dédié « à la mémoire d’Alfred Jarry. En souvenir de mes amis Jacques et Pierre Prévert. Sans oublier l’indéfectible fidélité de Philippe Soupault ». Beau à pleurer. Quand on a de tels pères spirituels, on cherche à être à la bonne hauteur. Daniel Lacotte aime tant le français qu’il est attentif à tout ce qui se dit.
«Pourquoi utiliser l’expression faire le buzz alors qu’on pourrait dire faire la buse » quand quelqu’un dit ou fait une ânerie qui est reprise par tout le monde comme si c’était un l’Appel du 18 juin. Internet peut-être aussi idiot qu’intelligent, comme le reste. Beaucoup font de l’humour mais il suffit pas d’en faire pour en avoir. Lacotte, lui, en a à revendre.

-Les expressions les plus stupides de la langue française et leurs vraies définitions, de Daniel Lacotte. Les éditions de l’0pportun, 302 p., 14, 90 €

Deux autres livres viennent enrichir l’impressionnante bibliographie qui atteste que Daniel Lacotte est l’un des plus brillants éclaireurs de langage. Selon les ouvrages, il fait un focus sur telle ou telle spécificité de la langue française, authentique caverne d’Ali Baba de l’ingéniosité verbale. Grâce à lui, notre langue ricoche dans plusieurs langues dont on perçoit les traductions en polonais, espagnol, russe et même corée. Certains font œuvre de romancier, lui a écrit une quarantaine d’ouvrages qui célèbrent notre langue. Il faut le saluer et non pas l’ignorer. Peu d’écrivains s’effacent autant devant le français et la littérature. Il sert les deux au lieu de s’en servir.
Dans Superstitions et Présages, Daniel Lacotte passe en revue tout ce qui tourne autour des chats noirs, c’est-à-dire des peurs qui proviennent de croyances qui nous tourneboulent car elles ont trait à l’avenir et à la mort. Par exemple : pourquoi dit-on qu’ouvrir un parapluie dans une maison porte malheur ? En fait cela provient de l’Orient où l’on disait qu’il ne fallait pas déployer une ombrelle dans un lieu fermé, sinon cela attirait la malédiction. «Associé au soleil, l’ombrelle symbolise la royauté et la dignité de l’homme ». Il était offensant pour le soleil d’ouvrir une ombrelle « ailleurs qu’en plein air ».
Dans Porte-Bonheur et Talismans, Daniel Lacotte attaque le versant opposé, à savoir le côté positif des superstitions. D’où vient la tradition de la fève dans la galette des rois ? Notre professeur préféré situe sa naissance sous l’Antiquité mais plus sûrement, concernant le rite actuel, au XIIIe siècle. Le fer à cheval ? Avec les branches tournées vers la droite « il forme un C, symbole du Christ ». On trouve aussi les clés pour comprendre la légende du trèfle à quatre feuilles et celle de la Colombe de la paix. Les deux livres des éditions du Chêne comportent un précieux index qui nous facilite la lecture dès lors que l’on veut revenir sur une définition.

-Superstitions et présages, de Daniel Lacotte. Chêne, 160 p., 9,90 €
-Porte-bonheur et talismans, de Daniel Lacotte. Chêne, 160 p., 9,90 €

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Septembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software