Théorie de Rio de Janeiro, de Sébastien Lapaque (Actes Sud)

20.05.14

Permalien 12:55:08, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR, GOOOOL DO BRASIL !  

Théorie de Rio de Janeiro, de Sébastien Lapaque (Actes Sud)

Sébastien Lapaque est un as de la géopoétique.
On suit ce qu’il fait et ce qu’il écrit parce qu’on est bien en sa compagnie. Il aime regarder, dire ce qu’il a vu et aller au-delà des apparences. Naguère on a effectué un bout de chemin ensemble lors de sa Théorie de la carte postale. On récidive, avec un voyage à Rio où il nous sert de guide inspiré. On lui emboîte le pas comme on suivrait le joueur de flûte. Lui, c’est de la littérature dont il joue. Avec lui on peut parler de Garrincha et de Georges Bernanos. Ce n’est pas parce qu’on lit Stefan Zweig que l’on doit avoir honte de dire qu’on se souvient des arabesques de Pelé. Lapaque nous signale que Cendras a visité trois fois Le Brésil : en 1924, 1926 et 1927. Il nous confie cela comme d’autres nous disent que l’Argentine a gagné deux Coupes du Monde, en 1978 et 1986.
En son temps, Cendrars confia que Rio était «la seule grande ville de l’univers où le seul fait d’exister est un véritable bonheur». Il faut le dire vite car si la Baie de Rio est admirable, le site le devient moins dès lors que l’on va côté favelas pour se rendre que- le tout à l’égout n’existant pas dans les quartiers déshérités- toute l’eau usagée rejoint le rivage de sable chaud. Là bien sûr, on ne fait pas de photos pour en faire des cartes postales de tourniquet. Il est vrai que si je fais un reportage sur Paris en filmant ses rues abandonnées, les touristes prendront la poudre d’escampette.
Lapaque nous relate l’historique de Rio avec l’arrivée des Portugais en 1502. La Théorie de Rio de Janeiro est très pratique pour voyager parce qu’elle nous révèle l’âme de la “Cité merveilleuse". Ceux qui partent dans la ville du Corcovado doivent se procurer cet ouvrage qui nous donne envie de lézarder sur la plage d’Ipanena avant de déguster une feijoada de fruits de mer. Un bon petit livre de Lapaque vaut mieux que toute cette littérature d’aéroport qui ne nous mène pas loin.

-Théorie de Rio de Janeiro
de Sébastien Lapaque. Actes Sud, 106 pages, 10 €

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Novembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software