Mort de Jack Brabham (1926-2014), triple champion du monde de F1

19.05.14

Permalink 07:41:34, Catégories: GRAND MONSIEUR, BEHRA, FANGIO, SENNA & NORTON  

Mort de Jack Brabham (1926-2014), triple champion du monde de F1

Sir John Arthur Brabham1, dit Jack Brabham, né le 2 avril 1926 à Hurstville, près de Sydney, en Australie, est mort le 19 mai 2014 à Gold Coast.

L’immense pilote de F1 a remporté le titre de champion du monde de Formule 1 à trois reprises: en 1959, 1960 et 1966.
Nombre de courses: 126, entre 1955 et 1970.
Pole positions: 13
Podiums: 31
Victoires: 14

Avant de courir sur sa propre voiture pour l’écurie Brabham Racing Organisation, il avait un volant Cooper.
-« C’est un jour très triste pour nous tous. Mon père est décédé paisiblement à la maison ce matin à l’âge de 88 ans. Il a eu une vie incroyable, accomplissant plus de rêves que n’importe qui d’autre », a déclaré l’un de ses trois fils, David Brabham.
En 1966, Jack Brabham devint le premier pilote à remporter un titre de champion du monde dans une voiture construite par ses soins, la Brabham BT19. La performance lui permet de remporter aussi le titre des constructeurs, en 1966, et à nouveau l’année suivante.
En 1959, il est devenu légendaire. Lors du Grand Prix des Etats-Unis, en panne d’essence, il réussit à pousser sa Cooper Climax jusqu’à la ligne d’arrivée pour se placer quatrième place. Etre au pied du podium, lui a permis de remporter le titre de champion du monde F1, une première pour un Australien.
-« Ma voiture n’avait plus de carburant à environ 800 mètres de la ligne d’arrivée. Je ne pouvais rien faire d’autre que de la pousser jusqu’à ce qu’elle s’arrête. (…) Ca a été une immense joie de découvrir, alors que j’étais allongé sur le sol, épuisé, que j’avais en fait gagné le championnat. C’était fantastique.»
Son fils a raison, Jack Brahbam a réalisé des rêves qui nous restent inaccessibles. C’est pour cela que l’on aime les champions de sa trempe. En son temps de gloire, je le voyais comme un père. Aujourd’hui, les pilotes font moins rêver car les nouveaux règlements massacrent l’esprit de la course.

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: MagDalena Scht / Laurent [Visiteur] Email

-« Ma voiture n’avait plus de carburant à environ 800 mètres de la ligne d’arrivée. Je ne pouvais rien faire d’autre que de la pousser jusqu’à ce qu’elle s’arrête. (…) Ca a été une immense joie de découvrir, alors que j’étais allongé sur le sol, épuisé, que j’avais en fait gagné le championnat. C’était fantastique.»

wow!


Là on n'est dans le mélange de la compétition et de la passion.



Une légende s'éteint
Paix à son âme

PermalinkPermalien 19.05.14 @ 20:45

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Septembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software