Les éditions Gallimard célèbrent le centenaire de Marguerite Duras, écrivain et cinéaste

15.05.14

Les éditions Gallimard célèbrent le centenaire de Marguerite Duras, écrivain et cinéaste

Marguerite Duras et ses prévisions sur l’An 2000. Elle a mis dans le mille.

Le troisième volume de la Pléiade consacrée à Marguerite Duras (1914-1996) contient les textes de la décennie qui lui a permis de basculer d’écrivain reconnu à écrivain star. L’Amant (1984) est un tel triomphe que les académiciens s’estiment obligés de couronner ce livre. Robert Sabatier aura ce mot célèbre : « On a donné Duras au Goncourt ». Sublime trait d’humour qui en dit long sur la lucidité du juré lui-même auteur de livres à succès.
Dans cette décade, MD a beaucoup donné au cinéma. L’époque Duras a démarré avec India Song (1973) jusqu’à L’Amant, via Le Navire Night, L’Eté 80, Savannah Bay ou La Maladie de la mort. MD a autant de thuriféraires que de détracteurs. C’est le destin des grandes pointures de la littérature. Depuis sa mort, on n’entend plus les détracteurs, sans doute parce qu’ils ne veulent plus se ridiculiser. On ne peut pas contester le talent de MD, cent fois imitée, jamais égalée. Ses imitatrices radotent alors qu’elle avait la grâce musicale de la répétition. Si chez elle, il y a parfois à laisser, mais il y a surtout beaucoup à prendre. Aux lecteurs de savoir lire. Elle a fait l’essentiel du chemin: nous donner une œuvre et non pas des bouquins.
Le quatrième et dernier tome de la galaxie Duras dans la Pléiade comprend les écrits de 1985-1995. C’est l’espace-temps des livres qu’elle a réécrit, un peu comme Bonnard allait retoucher ses tableaux dans les musées. Une sublime légende. Duras, elle, reprenait d’anciens textes pour les réactualiser au gré du temps, de ses humeurs, de ses contradictions. Ainsi L’Amant de la Chine du Nord (1991) est une nouvelle version de L’Amant. (Antoine Vitez faisait la même chose avec certaines de ses mises en scène.) Les deux ouvrages ont été coordonnés par Gilles Philippe à la tête d’un réseau de douze collaborateurs.
On peut lire aussi Outside suivi du Monde extérieur. Ce folio (n° 5705) contient plusieurs articles, lettres et préface de Marguerite Duras, entre 1957 et 1993. Duras qui s’appelait Donnadieu – quel beau nom d’écrivain !- a écrit sous diverses formes : livres, films, pièces, articles donc littérature, cinéma, théâtre, presse. C’est comme un peintre qui utiliserait l’huile, l’aquarelle, le fusain, la mine de plomb. Le point de vue de « La splendeur de l’hétérosexualité » (p. 369) ne passe pas inaperçu en 2014. Etrangement, deux textes sont absents : «Sublime, forcément sublime » publié dans Libération le 17 juillet 1985. Article très célèbre sur un atroce fait-divers dont elle avait tiré d’hâtives conclusions. Et manque aussi celui consacré à Zouc. J’y suis particulièrement attaché car elle l’a écrit après avoir assisté à un spectacle de Zouc qui m’avait gentiment placé à côté de MD. J’avais échangé quelques mots avec ma voisine qui débuta son article par « Zouc a le public le plus intelligent de France ». Je ne dois pas être loin de son exacte appréciation. Trente ans plus tard.
A la fin du spectacle, mon amie Zouc m’a dit : « Tu as vu qui j’ai mis à côté de toi… ». Un soir inoubliable. Voir Zouc sur scène alors que je suis auprès de MD reste ancré dans ma mémoire. Pas un souvenir de midinette. Un grand témoignage d’amitié de Zouc qui savait que j’étais un lecteur insatiable alors qu’elle-même a beaucoup de mal à lire car sa sensibilité la pousse à s’arrêter longuement sur chaque phrase, pour ne pas dire à chaque mot. Marguerite Duras comptait parmi les plus ferventes admiratrices de Zouc. Cela me faisait très plaisir. Zouc est une géante de la scène, du mime, et du verbe. Son retrait de la vie artistique a laissé un vide assourdissant. MD, elle, on peut la retrouver dans ses livres. Depuis que Zouc a disparu de la scène, j’ai disparu du théâtre.

-Œuvres complètes, t. III-IV. Préface, chronologie (1974-1984) et avertissement par Gilles Philippe. Marguerite Duras. La Pléiade. Gallimard.
L’Album Pléiade offert, si l’on achète trois livres de la Collection, est consacré à Marguerite Duras. L’ouvrage a été réalisé par Christiane Blot-Labarrère. Il est disponible du 13 au 31 mai 2014
- Outside et Le monde extérieur. Marguerite Duras (Folio/ Gallimard, 620 p., 8,40 €
-L’Amant de la Chine du Nord, lu par Ariane Ascaride. Collection Ecoutez Lire. 1 CD MP 3. Sept heures d’écoute. 21, 90 €
-Le livre dit. Marguerite Duras. Edition établie, présentée et annotée par Joëlle Pagès-Pindon. Les Cahiers de la N.R.F. Gallimard. Il s’agit des entretiens de «Duras filme», tourné en 1981 par Jean Mascolo (le fils de MD) et Jérôme Beaujour sur le tournage d’Agatha à Trouville.

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: Le pédagogue [Visiteur] Email
Le pédagogue :

Intellectuelle de gauche, elle a été « célébrée » à sa vieillesse, pour un petit écrit intitulé « L’amant » (Éditions de Minuit, Paris 1984).
Un écrit qui a trait, semble-t-il, à ses frasques sexuelles durant sa jeunesse au Vietnam colonisé par la France.
Marguerite Duras, de son vrai nom Donnadieu, a obtenu pour cela le prix « Goncourt » et beaucoup d’argent.
Son premier écrit (L’Empire Français, Éditions Gallimard) qui date de 1940, publié sous son vrai nom alors qu’elle était employée au ministère des colonies, a été occulté.
1940, c’est l’année du début de l’occupation de la France par l’Allemagne du national-socialisme, du nazisme.
L’écrit est une propagande colonialiste, une apologie du colonialisme français.
Aujourd’hui encore, beaucoup de personnes en France, de gauche, de droite, et autres, adeptes du système colonialo-impérialo-sioniste, ont la nostalgie du « bon vieux temps » !
La France colonialiste a connu cinq ans d’occupation par l’Allemagne du national-socialisme, du nazisme, pendant ce qui a été appelé la deuxième guerre mondiale (1940-1945).
Une énorme importance continue d’être accordée à cette période au nom de ce qui est appelé « le devoir de mémoire », entretenu par un flot constant de publications, de films, d’images, de conférences, de discours, de cérémonies, de célébrations, de commémorations, d’hommages, de décorations et autres.
Mais lorsque des personnes des pays qui ont connu le colonialisme et ses horreurs pendant des dizaines et des dizaines d’années veulent parler de ces horreurs, la France, qui continue des horreurs colonialo-impérialo-sionistes, réclame le silence avec orgueil, arrogance, et dénégation en leur ordonnant de « tourner la page » et d’être reconnaissants pour l’apport « civilisationnel » du colonialo-impérialo-sionisme « qui continue de veiller sur les valeurs de l’humanité » !
Pendant que la France fêtait par exemple « la libération » de l’occupation du national-socialisme, du nazisme, après l’utilisation des populations colonisées par centaines de milliers comme chair à canon, de leurs biens, et de leurs territoires, le colonialisme français continuait l’asservissement, l’oppression, les massacres et autres horreurs dans les pays colonisés.
Les criminels colonialistes, impérialo-sionistes et leurs collaborateurs ont été récompensés, sont récompensés.
Des intellectuels, hommes et femmes, de gauche, de droite et autres, continuent de vanter « la belle époque de l’Empire colonial français », et de considérer que les crimes contre l’humanité commis par le colonialisme, par l’impérialo-sionisme, crimes qui se poursuivent, sont des « inventions des obscurantistes, des fanatiques, des musulmans, des intégristes, des islamistes, des terroristes, des arabes, des antisémites, des barbares, des ennemis de la civilisation, des ennemis des droits de l’homme, des ennemis des femmes ».
PermalinkPermalien 18.11.14 @ 17:54

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Septembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software