L'origine du Rouge et le Noir : L'Affaire Berthet, de Jean Prévost (La Thébaïde)

11.05.14

Permalien 10:08:06, Catégories: LITS ET RATURES, GRAND MONSIEUR  

L'origine du Rouge et le Noir : L'Affaire Berthet, de Jean Prévost (La Thébaïde)

Sans Stendhal on ne se souviendrait plus de l’affaire Berthet et sans l’affaire Berthet, il n’y aurait pas eu Le Rouge et le Noir, car le romancier s’est inspiré d’un fait-divers pour écrire son chef d’œuvre. Le fin stendhalien Jean Prévost s’est mis en tête de restituer la trame de l’authentique actualité qui a nourri la prose de Stendhal comme on recompose un puzzle. Quand il se heurte à des zones d’ombre, Prévost brode en bon écrivain qu’il est.

Les faits historiques : en 1827, un fils d’artisan, Antoine Berthet, ex séminariste à la santé fragile, devient le précepteur des enfants de la famille Michoud de la Tour, à Brangues. On voit déjà le décalage des origines entre les pauvres et les riches. Ce qui devait arriva et Antoine séduit la mère des enfants qu’il est chargé de bien éduquer. Le mari cocu congédie Antoine qui trouve une place identique dans une famille tout aussi respectacle. Rebelotte, mais cette fois avec la fille de 17 ans, Isabelle de Cordon. Alors qu’il pense épouser sa dernière conquête, Antoine passe à l’action, car on le rejette de partout, et va tirer un coup de pistolet sur son ancienne maîtresse, Madame Michoud de la Tour. Il ne supporte pas d’être récusé par les puissants en raison de son statut de désherité. Nous sommes dans le crime de classes sociales, pas dans le passionnel. Les coups de revolver claquent dans l’église, ce qui rajoute au drame. Le tireur tenta aussitôt de se suicider sur place. Deux coups de feu pour rien. L’été 1927, on ne ramassa que deux blessés et aucun cadavre.

Le procès suivi par Stendhal : en décembre 1827 se déroule le procès d’Antoine Berthet, à Grenoble, comme quoi la justice traînait moins jadis… Au XXe siécle, André Gide conseilla : «Chaque romancier devrait suivre un procès d’Assises… » Il devait songer à Stendhal qui illustra ce conseil un siécle auparavant. Stendhal publia tous ces comptes rendus d’audience dans La Gazette des Tribunaux. Antoine Berthet fut reconnu coupable et on le condamna à mort. Verdict : décapitation de l’accusé.

La transposition romanesque par Stendhal : en 1830, Stendhal publia Le Rouge et le Noir directement inspiré par l’Affaire Berthet. Disons trois ans d’écriture. Antoine Berthet devient Julien Sorel. Mme Michoud est immortalisée sous les traits de Madame de Rênal, et Isabelle de Cordon est rebaptisée Mathilde de la Mole. Le roman ne fut pas un succès de librairie, en cause d’un faible tirage.

Le Rouge et le Noir offert à l’une des protagonistes du fait divers : âgée de 45 ans, trois ans après les faits, Mme Michoud qui souffre des séquelles de ses blessures, reçoit la visite d’une amie qui lui offre Le Rouge et le Noir : « Ne le montre pas à ton mari, on dit que c’est ton histoire avec Antoine… »

Le livre de Prévost : à la manière de Stendhal, Jean Prévost publia le feuilleton romancé de l’Affaire Berthet dans Paris-Soir, à Lyon, en zone libre, au cours de l’hiver 1942. A l’époque, il préparait sa thèse « La création chez Stendhal ». Deux ans plus tard, le résistant Prévost fut tué par les nazis dans le Vercors, le 1er août 1944, à 43 ans. Les éditions de La Thébaïde republient L’Affaire Berthet qui n’avait été éditée en volume qu’en 1987 (Stock). On n’est bien sûr pas obligé d’avoir lu Stendhal pour lire l’ouvrage de Jean Prévost. Cependant les lecteurs de Stendhal doivent lire le livre de Prévost et ceux qui liront Prévost se jetteront ensuite sur Le Rouge et le Noir.

-L’Affaire Berthet, de Jean Prévost. Préface de Philippe Berthier. Textes réunis par Emmanuel Bluteau.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Novembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software