David Moyes bat plus de records que Sir Ferguson, hélas !

27.03.14

Permalink 16:09:30, Catégories: THE RED DEVILS, BECKENBAUEREMENT, GRAND MONSIEUR  

David Moyes bat plus de records que Sir Ferguson, hélas !

Entre le mois de mai 2013 et le mois août 2013, Man United a perdu tout ce qui faisait son identité:

Force mentale
Cohésion entre les lignes
Unité entre partenaires
Collectif de chaque instant
Eclosion de chaque talent individuel
Application continuelle
Haine de la défaite
Aisance à domicile
Complémentarité au sein du onze aligné
Jeu par les ailes

Il a suffi que Sir Ferguson parte au profit de David Moyes pour que tout l’esprit de MU s’envole.
Est-ce possible que le nouvel entraîneur soit stupide au point de vouloir transmettre à MU tout ce qui a contribué à ses piètres à Everton ?

Le MU David Moyes fait un beau parcours à l’extérieur et en C1. Cela pourrait donc être pire.
La saison internationale va se jouer sur les deux matchs de 1/4 de C1 contre le Bayern Munich dont le premier à domicile.
Sur deux matchs tout est possible d’autant que les Bavarois sont donnés favoris.
Pour battre les Bavarois il faudra faire deux matchs avec des guerriers sinon ce n’est pas la peine de jouer.
Attention à l’arbitrage. Celui de l’UEFA n’a rien à voir avec celui de la FA. Les hommes de lois qui exercent sur le continent sifflent plus souvent.
Sans la fierté séculaire de MU, les Red Devils ne passeront pas.
Avant City-United (0-3), je savais que MU perdrait. Et quand j’ai que vu qu’il avait mis dans le onze son guignol favori, je savais que MU allait exploser dès le début du match. C’est ce qui est arrivé. On ne va pas à la guerre avec des avions en papier.
Le football est plein de rebondissements et tant que je n’ai pas vu le onze de MU pour le match aller de C1 contre le Bayern, je pense que MU peut battre les Bavarois qui sont en pleine décompression, car déjà champions.
Le Bayern qui avait tout gagné en 2013 a remplacé Heynckes par Guardiola pendant que Sir Ferguson a désigné Moyes pour le remplacer. Cherchez l’erreur. Moi-même je l’ai commise. Il fallait un meneur d’hommes de la trempe de José Mourinho et non pas un clone de Wenger. Le football ce n’est pas un sport pour pacifistes. Il faut aimer la bagarre pour y réussir. Bien sûr, je parle de simulacre. Le football n’intéresse autant que le théâtre car nous sommes dans le simulacre.
Le football est un sport de contacts, de duels, beaucoup plus violent que le rugby.
Le rugby a une violence frontale pour ne pas dire idiote. Un bas du plafond peut-être une star de l’ovalie.
En football, c’est impossible.

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Décembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software