Mort du légendaire Bill Foulkes: 688 matchs avec Man United

28.11.13

Permalink 09:49:17, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Mort du légendaire Bill Foulkes: 688 matchs avec Man United

Bill Foulkes était un défenseur intraitable d’où partait tous les contres de MU.
Le regretté Duncan Edwards puis Charlton, Best et Law s’appuyaient sur lui pour attaquer sans angoisse.
Foulkes dégageait un paternalisme naturel et tant de force ! C’était un ennemi de la frime, de l’exubérance, de cette esbroufe qu’on voit parfois sur les terrains. Lui ne s’exprimait que sur le terrain. MU vient de perdre l’un des héros mythiques. Personne ne l’oubliera, il a écrit l’Histoire de MU.

William Anthony Foulkes, né le 5 janvier 1932 à Saint Helens, est mort le 25 novembre 2013.
Les deux dates sont hélas! connues. Entretemps, le Red Devil a écrit de grandes pages avec MU, devenant le 4e Red Devil le plus fidèle au club. Il est resté pendant des années à la première place avant d’être dépassé par Charlton, puis par Giggs et Scholes. A MU, ce classement cela veut dire beaucoup de choses.

Classement des joueurs mythiques au nombre d’apparences sous le maillot de MU:

1 Ryan Giggs
953 matchs, 168 buts (Série en cours)

2 Sir Bobby Charlton
758 matchs, 249 buts (Le meilleur buteur est l’ambassadeur major de MU)

3 Paul Scholes
718 matchs, 155 buts (L’ami Paul est entré dans la staff de la formation, à MU)

4 Bill Foulkes (1932-2013)
688 matchs, 9 buts (Il fut un défenseur en acier inoxydable pour la Maison Rouge)

5 Gary Neville
602 matchs, 7 buts (Le Red Devil été nommé ambassadeur de MU)

Palmarès de Bill Foulkes à Man United:
Ligue des champions 1968
4 Championnats 1956, 1957, 1965, 1967
FA Cup 1963
4 Charity Shiled 1956, 1957, 1965, 1967

Le défenseur a signé à United le 1er mars 1950
Il disputa avec MU son premier match contre Liverpool le 13 décembre 1952
Il finit sa carrière de joueur pro à MU le 1er juin 1970

Quand il commença à jouer pour MU, Foulkes travaillait toujours à la mine. Cela devrait faire réfléchir certains joueurs actuels qui n’ont aucun respect pour les grands anciens qui ont aidé à imposer le football dans le monde entier.
Défenseur rugueux et correct, Foulkes remporta les deux titres importants de MU, après guerre, soit au début de l’ère Matt Busby qui recherchait les meilleurs jeunes des environs de Manchester. Cette immense génération de joueurs fut massacrée le 6 février 1958 lors du crash de Munich.
Totalement traumatisé par la mort de ses amis et partenaires, le survivant Foulkes a voulu arrêté le football avant de revenir sur sa décision est d’être nommé capitaine de la nouvelle équipe de MU recomposée par Matt Busby.
“Je n’aime plus le football mais j’y joue encore” confia Foulkes, inconsolable, en deuil à perpétuité.
Dix ans après avoir gagné un premier championnat avec MU, il regagne celui de 1967 ! Et aussi la première C1 du club en 1968 ! Fantastique: exploit sans précédent, dix ans après avoir perdu tant de grands joueurs, MU est au sommet du football. Le Real Madrid apportera un grand soutien MU. De là date la bonne entente entre les deux clubs. Foulkes devient donc champion d’Europe à 36 ans, en battant Benfica, grâce entre autres à Charlton, Best et Stiles.
A sa retraite de joueur, il est resté un peu au club avant de tenter l’aventure du coaching aux Etats-Unis où il fut donc un pionner du Soccer. Il revint ensuite exercer en Europe avant de choisir le Japon où il fut aussi un pionnier. On voit que Foulknes est un gigantesque serviteur du ballon rond. Mondialiste avant l’heure, Foulkes a terminé son parcours en 1992 quand Sir Ferguson lui a demandé d’aider encore un peu les jeunes joueurs du centre de formation où évoluait alors Scholes et Giggs…

Rappel de la catastrophe aérienne de Munich 1958:

Vingt-trois personnes ont perdu la vie à Munich, dont huit joueurs Busby Babes.
Foulkes a réussi à s’extirper de l’avion disloqué, au sol.
Avant la perte de ses amis, il était un winner acharné.
Après la mort de ses amis, il se contenta de jouer de manière à la fois hyper consciencieuse et silencieuse.

Les 8 Red Devils morts lors du crash 1958:
Geoff Bent
Roger Byrne ©
Eddie Colman
Duncan Edwards (le stratège immense jeune star est mort à l’hôpital le 21 février 1958)
Mark Jones
David Pegg
Tommy Taylor
Liam Whelan

Membres du staff morts dans l’avion:
Walter Crickmer, secrétaire
Bert Whalley, entraîneur
Tom Curry, entraîneur

Les joueurs survivants:
Johnny Berry
Jackie Blanchflower (1933-1998)
Dennis Viollet (1933-1999)
Ray Wood (1931-2002)
Bobby Charlton (1937)
Bill Foulkes (1932-2013)
Harry Gregg (1932)
Kenny Morgans (1939-2012)
Albert Scanlon (1935-2009)

Le manager Matt Busby (1909-1994), très grièvement atteint, a survécu à ses blessures avant de décider de rester à son poste pour honorer la mémoire de ses jeunes joueurs disparus. “Je ne veux pas qu’ils soient morts pour rien", a-t-il dit après l’accident. “Ils ne sont pas morts pour rien", a-t-il dit après la victoire en C1. Avec le trophée de 196 8 tout près de lui, il eut ce mot historique: “Ce n’est qu’un début…”

Commentaires, Pingbacks:

Cet article n'a pas de Commentaires/Pingbacks pour le moment...

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Septembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software