Mort du cultissime cinéaste niçois Georges Lautner (1926-2013)

24.11.13

Mort du cultissime cinéaste niçois Georges Lautner (1926-2013)

Il est stupide d’opposer Orson Welles et Georges Lautner comme il est idiot de comparer Rembrandt et Albert Dubout. Le cinéma a plusieurs genres comme les autres arts, et Lautner est un as du film de divertissement. Il vaut mieux être un maître du divertissement qu’un minable cinéaste du cinéma d’auteur comme il y a en tant en France. Georges Lautner pouvait être heureux, il a fait rire la France avec Michel Audiard et la bande d’acteurs exceptionnels des Tontons Flingueurs(Ventura, Blanche, Blier, Dalban…) Le jour de la scène d’anthologie de la cuisine, Lino Ventura a dit à sa femme le soir: “Chérie, je viens de tourner une séquence historique ! Un moment grandiose…” Les critiques de l’intelligentsia n’ont d’yeux que pour les films ratés des cinéastes de la branchitude: la presse des cultureux méprise tout ce que le public aime. Laurel et Hardy ont eux aussi été maltraités car leur comique est basé sur le gag pour le gag. Ils voulaient faire rire sans message mais un film reste un film. Il est plus facile de déclencher les larmes que de provoquer le rire.

Il n’y a pas de grands cinéastes ou de cinéastes mineurs, il n’a que des bons ou mauvais cinéastes. Lautner était un très bon cinéaste, victime de la critique imbécile qui ne cessent de dénigrer Verneuil et Lautner pour vanter de faux artistes qui ont la fameuse carte dont parlait Philippe Noiret. Georges Lautner avait du talent: beaux cadrages, sens du rythme, grand directeur d’acteurs, maîtrise de la lumière dans le noir et blanc, fédérateur d’équipes de tournage. Etre populaire n’est pas une insulte!
Georges Lautner, 87 ans, est mort le 23 novembre 2013, à Paris. Fin d’une vie commencée dans notre belle ville de Nice, le 24 janvier 1926. Il était le fils de la comédienne Renée Saint-Cyr, de son vrai nom Marie-Louise Vittore (1904-2004). Sa maman morte centenaire était née à Beausoleil.
Le 24 mai 2012, le Festival de Cannes, a heureusement rendu hommage au cinéaste, par une soirée Lautner.
Si la France a parlé le Michel Audiard c’est beaucoup grâce à la complicité de Georges Lautner qui a bien mis en images les mots du virtuose de notre langue.
Le cinéma est très ingrat avec ceux qui le servent par le versant comédie grandiosement populaire.
On ne réserve les prix qu’au cinéma dit sérieux et souvent barbant.
Et quand on a donné des prix à des films dits comiques ils sont allés à Jacques Tati, c’est à dire le Robert Bresson de la veine humoristique.
Les grands oubliés sont les cinéastes de la dimension de Georges Lautner qui pourtant savent placer la caméra au bon endroit pour y filmer des comédiens bien dirigés. Attention ! faut pas confondre Lautner avec le cinéma de Max Pécas…
La France s’est pliée en quatre grâce à Lautner et ce n’est pas fini.
Les Tontons flingueurs est un authentique chef d’œuvre. Il y a aussi Des pissenlits par la racine et la série du Monocle avec le regretté Paul Meurisse, parmi tant de succès du box-office car il faut bien sûr dire que non seulement les films de Lautner font rire mais en plus ils rappportent de l’argent. Cela fait un double handicap pour les intellos qui croient qu’aimer Lautner empêche d’aimer A. Kurosawa et S. Ray. Je leur laisse les films à message(s) dont les 3/4 sont d’infects navets. Pas besoin de les citer. Il y a des acteurs qui enchaînent navets sur navets avec des cinéastes nullissimes qui ont de longs articles dans les canards que plus personne n’achètent.

Voici le box-office des plus grands succès de Georges Lautner méprisé par la presse de la stupide intelligentsia parce qu’il avait trop de succès:
1981 : Le Professionnel : 5 243 511 entrées
1978 : Flic ou voyou : 3 950 661 entrées
1963 : Les Tontons flingueurs : 3 321 121 d’entrées
1978 : Le Guignolo : 2 876 016 entrées
1964 : Les Barbouzes : 2 430 611 d’entrées
1972 : Quelques messieurs trop tranquilles : 2 064 200 entrées
1968 : Le Pacha : 2 050 000 d’entrées
1968 : Ne nous fâchons pas : 1 870 000 d’entrées
1977 : Mort d’un pourri : 1 854 317 d’entrées
1975 : Pas de problème ! : 1 810 200 entrées
1963 : Des pissenlits par la racine : 1 517 887 d’entrées
1974 : Les Seins de glace : 1 463 500 entrées
1971 : Laisse aller, c’est une valse : 1 386 576 entrées
1964 : Le Monocle rit jaune : 1 345 696 entrées

PS: le 24 novembre 2013 à 20h45 France 2 diffuse Les Tontons flingueurs en lieu et place des Femmes du sixième étage. France 2 diffusera mercredi suivant à 22h25, Un Jour, un destin : Mireille Darc blessures inchangées, un portrait de l’actrice fétiche du cinéaste dans lequel témoigne Georges Lautner.

Commentaires, Pingbacks:

Commentaire de: Siou [Visiteur] Email
Je ne sais pas ce que vous avez fait mais je me le suis, pour la énième fois, revu ce soir.

Quel plaisir...
PermalinkPermalien 25.11.13 @ 01:33
Commentaire de: Siou [Visiteur] Email
D'ailleurs, j'ai encore un goût de jus de pomme (ou de betterave) dans la bouche car je me le suis refait et je l'ai revu...
PermalinkPermalien 25.11.13 @ 01:36
Commentaire de: morlino [Membre]
J'ai revu le film. Ca tient toujours la route. C'est comme un album des Pieds Nickelés. Lautner est au polar ce que Sergio Leone est au western. Ici l'esprit français fusent de partout. C'est le Divertissement avec un grand D. Ceux qui pensent se confronter à un scénario débile n'ont qu'à s'embêter avec l'œuvre intégrale de Bergman, en V.O. en plus.
PermalinkPermalien 25.11.13 @ 07:46

Laisser un commentaire:

Votre adresse email ne sera pas affichée sur ce site.
Votre URL sera affichée.

Balises XHTML autorisées: <p, ul, ol, li, dl, dt, dd, address, blockquote, ins, del, span, bdo, br, em, strong, dfn, code, samp, kdb, var, cite, abbr, acronym, q, sub, sup, tt, i, b, big, small>
(Les retours à la ligne deviennent des <br />)
(Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)
(Autoriser les utilisateurs à vous contacter par un formulaire de message (votre adresse email ne sera PAS révellée.))

Septembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software