Archives pour: Octobre 2013, 23

23.10.13

Permalien 18:55:58, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Les soutiens au warrior Evra: Sir Ferguson, D. Moyes et l'UNFP

Evra est un warrior, un guerrier, un winner… ce n’est pas un clown médiatique qui se retourne vers le public pour voir s’il les a fait rire.

Alors que les moralistes de bas étage tentent de dézinguer Evra qui a libéré sa parole dans un monde cadenassé par les agents et autres spécialistes de la communication, l’ancien et le nouvel entraîneurs de Manchester United, Sir Alex Ferguson et David Moyes, ont indiqué qu’ils soutenaient leur joueur.

Sir Ferguson:
-"Je n’ai jamais eu aucun problème du tout avec Patrice. C’est un grand capitaine de MU, un grand professionnel. Cet épisode lors du Mondial 2010 en Afrique du Sud est malheureux. A l’époque, c’était le capitaine des Bleus et il devait prendre sur lui-même pour représenter les joueurs auprès du sélectionneur. C’était quoi son nom déjà ? Ah oui, Domenech. [Quel tacle!] Si j’avais pu attraper Evra à ce moment-là, je lui aurais conseillé de ne pas faire ce qu’ils ont fait".

David Moyes:
-"A Manchester on le tient en haute considération. C’est un excellent joueur, il est fantastique dans le vestiaire et je ne peux que dire du bien de lui".

Communiqué de l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP):
-"Pourquoi la presse française en fait-elle des tonnes depuis dimanche matin ? Pourquoi la même presse ne s’était-elle pas élevée avec la véhémence qu’on lui connaît - parfois - pour dénoncer les propos de Pierre Menès, par exemple, mêlant la famille de l’international français à son désir de revenir en équipe de France ? Pourquoi la FFF, qui convoque aujourd’hui le joueur, ne s’en était-elle pas émue, à l’époque, soutenant ainsi un joueur, qui a plus besoin d’être aidé, que d’être à nouveau condamné ? Au nom de la liberté de la presse et de la surenchère générée par les nouveaux médias, certains pensent pouvoir tout dire, sans jamais en assumer les conséquences, sans jamais mesurer le mal qu’ils peuvent faire souvent. Surtout sans jamais être critiqués en retour.”

Permalien 16:09:21, Catégories: LITS ET RATURES, GRANDE DAME  

Eloge du lit, de Colette Gouvion

Nouveau magnifique album des éditions du Rouerge.
Cette fois, il s’agit de faire l’éloge du lit sous toutes ses formes.
Le bel objet nous plonge dans de beaux draps, à travers les siècles, les pays, les cultures.
Nous passons des Egyptiens aux Grecs en passant par les Romains.
Colette Gouvion déjà auteur d’un historique Braguettes, une histoire du vêtement et des mœurs, réitère son coup de maître. On attend le prochain ouvrage sur la même thématique, non sans plaisir.
Quand on feuillette l’album, on tombe sur des reproductions de tableaux signés par Hopper ou Bonnard, chaque fois pleine page. Et quand on fait des focus, on reste en arrêt sur la beauté du profil de Victor Hugo immortalisé pour l’éternité- si j’ose écrire- par Nadar : un portait d’une lumière blanche d’une force inouïe.
Il y a aussi le fakir sur son lit de clous, sans oublier Freud qui nous regarde dans son univers où il faisait allonger les gens, avec lui derrière.
Après un texte d’ouverture, Colette Gouvion nous présente sa vision des lits en six chapitres : les lits d’innocence, les lits de nomades, les lits de fortune et d’infortune, les lits du paraître, les lits de la destinée et les lits de la sensualité.
Parfois une simple barque sert de lit.
Chaque illustration a une légende inspirée, et même très inspirée.
Enfant, mes parents me disaient le soir: “Bon, on va au cinéma, on t’emmène voir Le Lion d’or“.
En fait, il s’agissait: du lit où l’on dort… C’était l’heure d’aller se coucher.
Ce somptueux album m’a réveillé ce souvenir.

-Eloge du lit
De Colette Gouvion
Rouergue, 160 p, 39,90 €

Permalien 13:45:50, Catégories: GRAND MONSIEUR  

Ibrahimovic, un joueur qui assume son rang de virtuose

Il y a des grands qui croient être des stars.
Et il y a des stars qui sont de vrais grands joueurs.
Zlatan Ibrahimovic s’impose dans des championnats différents, sauf en Liga où le Barça n’a pas su l’utiliser.
Il y a du Cantona chez Zlatan, soit un mélange indestructible de talent et de confiance.
Il est beau à voir jouer, très beau. Il transforme le plomb en or.
Tous les grands joueurs apportent quelque chose au jeu qu’on ne revoit plus jamais quand ils prennent leur retraite.
Qui dribble de manière saccadée comme Garrincha ?
Qui court sans regarder le ballon comme Pelé ?
Qui a le démarrage foudroyant de Cruyff ?
Qui centre un caviar d’un coup du foulard en bout de course, comme Maradona ?
Qui se jette au sol pour marquer des buts comme G.Müller ?
Qui frappe les coups francs avec son corps en arrière comme Platini ?
Qui rentre dans la cage avec le ballon comme Romario ?
Les grands joueurs amplifient tout, même quand ils ratent une passe on ne voit que ça.
L’étonnant avec “Ibra” c’est que ce géant a les qualités techniques des joueurs qui ont le centre de gravité très bas comme Messi.

PS: quelques heures après de post, Zlatan “Ibra” a marqué 4 buts à Anderlecht lors de la victoire du PSG, 0-5.

Octobre 2013
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software