Archives pour: Octobre 2013, 21

21.10.13

Permalien 17:28:26, Catégories: THE RED DEVILS, GRAND MONSIEUR  

Patrice Evra arrose les arroseurs: il a lancé plein de sardines aux mouettes ! Si la FFF le sanctionne, les Bleus vont-ils faire grève ?

Le défenseur est passé à l’attaque dans les médias comme sur le terrain. Indestructible, il traverse toutes les épreuves alors que nombre de blablateurs voudraient le voir rester à la maison depuis longtemps. Le warrior plait beaucoup à Didier Deschamps: les deux hommes sont parvenus en finale de la C1, avec Monaco, et pas avec le Bayern Munich, la Juve ou MU, ce qui est beaucoup plus facile, si j’ose dire. Evra a disputé 4 finales de C1, ce n’est pas rien ! S’il avait été de l’aventure 1998, il aurait été aussi champion du monde. Evra est un joueur hyper généreux dans l’effort qui compense un déficit technique par une rage de vaincre omniprésente. Quasi jamais blessé, il joue toujours avec énormément de grinta, sa principale qualité. Son visage affiche toujours sa rage de vaincre parfois traversée d’un sourire lumineux. Evra parle comme il joue: droit devant lui, fier. Il est logique alors que ses adversaires veulent le charger pour le faire tomber, au propre comme au figuré.

Palmarès de Patrice Evra, 32 ans, où il compte à ce jour 344 matchs (7 buts):

Manchester United depuis 2006
Coupe du monde des clubs 2008
Ligue des champions 2008
5 Championnats d’Angleterre 2007, 2008, 2009, 2011 et 2013
3 Community Shield 2007, 2008 et 2011
3 League Cup 2006, 2009 et 2010

On reproche une nouvelle à Patrice Evra de sortir des rails mais il y a deux catégories de sportifs:
1/ Ceux qui parlent la langue de bois. Inutile de donner de noms. La quasi totalité des footballeurs viennent au micro énumérer des banalités consternantes.
2/ Et puis il y a ceux qui ne sont pas disposés à courber l’échine.

Patrice Evra appartient à la seconde catégorie. Il donne beaucoup à manger aux médias qui ne cessent pas de commenter ses faits et gestes, ce qui est très rare pour un joueur défensif. D’habitude ceux qui attirent la presse sont des joueurs offensifs. Et justement, lui est un défenseur ultra-offensif. Certes, il n’a pas inventé cette façon de jouer, incarnée de la meilleure façon par Facchetti, au plan mondial, et par le brillantissime Amoros, chez les internationaux français.

Qualité d’Evra:
Il a une grinta de chaque instant
Il joue cash et ne se flanque jamais pendant un match
C’est un gagneur-né
Il fait un maximum de matchs par an
Il est un titulaire indiscutable
Il n’est jamais blessé
Il est constant
Il est ultra offensif
Et un chouchou d’Old Trafford qui ne supporte pas les fausses valeurs

Ses faiblesses:
A pendant trop d’années raté sa dernière passe, centrant trop souvent à l’aveugle
C’est un très bon joueur sans pour autant atteindre le niveau d’excellence du Brésilien Alves

Patrice Evra joue à Man U et non pas à Arsenal- club favori de 99% de journalistes français- qu’il a souvent critiqué à juste titre mais pas cette saison et pour cause, puisque c’est au tour de MU de pédaler dans la choucroute.
Les qualités du joueur sont supérieures à ses défauts. C’est l’un des meilleurs latéraux du monde de son temps.
Aujourd’hui, d’aucuns s’étonnent de voir qu’il a taclé quelques grandes gueules qui se retrouvent pour une fois dans la position de l’arroseur arrosé. Pas de quoi en faire une affaire d’Etat.
Jadis les footballeurs côtoyaient les journalistes au Variétés Club, lieu de l’amitié.
Aujourd’hui, les footballeurs recasés consultants taillent sans cesse des costards à leurs successeurs.
En 2010, les Bleus ont fait grève pour soutenir Anelka, vont-ils faire la même chose pour Evra s’il est sanctionné ?
Dans son flingage, il a sans doute fait plaisir à beaucoup de joueurs qui se font tailler sans pouvoir répondre.
C’est l’un des derniers joueurs issues du football de la rue.
A ce titre, il faut lui tirer un grand coup de chapeau.

Choc de Titans CR7-ZLATAN, et France-Ukraine (au retour)

Ronaldo ou Ibrahimovic ne fera pas la Coupe du Monde 2014, ce n’est pas une bonne nouvelle.

Deux des meilleurs joueurs au monde vont s’affronter pour aller au Brésil.
Portugal-Suède est l’affiche de ces barrages !
Zlatan Ibrahimovic a le plaisir de recevoir lors du second match. Avantage donc à Zlatan mais rien n’est joué.

L’Equipe de France, quant à elle, affrontera l’Ukraine avec un match retour en France, ce qui présente un vrai plus. Il s’agit de matchs de Coupe, cette fois, avec élimination directe lors du match retour. Attention, aux impondérables. Je rappelle que la France a ouvert le score sur penalty contre l’Australie alors qu’il n’y avait absolument pas penalty. La France va disputer un match piège alors qu’elle aurait respecté beaucoup plus le Portugal et la Croatie. L’erreur serait de manquer de respect vis-à-vis des Ukrainiens.

Portugal (14e) - Suède (25e)
Ukraine (20e) - France (21e)
Grèce (15e) - Roumanie (29e)
Islande (46e) - Croatie (18e)

Les huit barragistes s’affronteront en barrage aller et retour les vendredi 15 et mardi 19 novembre.

Il y aura au total 32 pays qualifiés (tirage au sort 6 décembre). Tour d’horizon des 21 nations déjà qualifiées :

Qualifiés de la zone Europe : Pays-Bas, Italie, Belgique, Suisse, Allemagne, Espagne, Angleterre, Russie, Bosnie

Qualifiés de la zone Asie : Japon, Australie, Iran, Corée du Sud. La Jordanie affrontera l’Uruguay, 5e de la zone Amsud) en barrage intercontinental (aller le 13 ou 14 novembre, retour le 20 novembre).

Qualifiés de la zone Amérique du Sud : Brésil, Argentine, Colombie, Chili, Equateur. L’Uruguay, ira défier la Jordanie en barrage intercontinental.

Qualifiés de la zone CONCACAF : Etats-Unis, Costa Rica, Honduras. Le Mexique va jouer un barrage intercontinental contre la Nouvelle-Zélande (vainqueur de la zone Océanie) en match aller (13 ou 14 novembre) et retour (20 novembre).

Qualifiés de la zone Océanie : La Nouvelle-Zélande est arrivée en tête du groupe unique final et jouera contre le Mexique (4ème de la zone Concacaf). NB : l’Australie s’est qualifiée dans la zone Asie.

Qualifiés de la zone Afrique : Les dix rescapés du 2ème tour de qualifications ont encore un barrage retour (du 16 au 19 novembre) pour déterminer les cinq heureux élus du continent. Sénégal-Côte d’Ivoire (sur terrain neutre à Casablanca, aller 1-3), Nigeria-Ethiopie (aller 2-1), Cameroun-Tunisie (aller 0-0), Egypte-Ghana (aller 1-6), Algérie-Burkina Faso (aller 2-3).

Octobre 2013
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software