Archives pour: Octobre 2013, 20

20.10.13

Permalien 00:54:22, Catégories: THE RED DEVILS  

David Moyes est en train de casser Manchester United

Le football c’est la lutte constante contre la monotonie et ce n’est en aucun le rendez-vous avec la médiocrité intellectuelle que nous propose David Moyes qui pilote MU comme s’il était encore à Everton ! Voir MU perdre c’est voir ma mort en direct, non merci ! Un nul à la maison contre Southampton cela équivaut à une défaite carabinée. Le MU de Moyes ne m’intéresse pas. C’est un MU complétement stupide, sans nerf, sans intelligence, sans idée. Comme quoi un entraîneur c’est très important.

19 octobre 2013
Manchester United 1-1 Southampton
But pour MU: Van Persie (26e)
But pour les visiteurs: Lovren (89e)

L’équipe de MU 2013-2014 n’est pas dans la course pour le titre. Après les années de domination sous l’ère Ferguson, MU est entré dans le rang et laisse le champ libre à Arsenal, Liverpool, Chelsea, Tottenham et Man City. Comme MU ne sait pas jouer quand ses joueurs ne sont pas dominants, MU ne sait plus jouer. La crise sportive est là.

D. De Gea/
Rafael, Jones, Evans, Evra/
Carrick, Fellaini puis Welbeck/
Nani, puis Giggs, Ronney puis Smalling, A. Januzaj
R. van Persie

Sur le banc: Lindegaard, Kagawa, Saha, Chicharito

Pas de notes pour les joueurs, inutile de tirer sur un corbillard…

Si Patrice Evra a su parler aux Bleus pour les faire gagner alors pourquoi ne parle-il pas aux Red Devils ?
MU n’a plus que le nom de MU. L’âme de conquérant a disparu pour laisser la place aux balbutiements d’un coach qui se la joue dans la cours des grands alors que c’est la grenouille qui veut devenir bœuf.
Année de transition ? Année de perdition !
Je dois le reconnaître une bonne fois pour toutes: ma love story avec MU est finie.
25 ans d’amour et puis plus rien !
J’avais dans les bras une sublime femme. Moyes l’a transformée en boudin !
Avec Sir Ferguson, MU avait la chance de son côté à 80% car la chance est la manifestation de la volonté.
Avec Moyes, MU est une publicité de la malchance car les joueurs n’ont plus confiance dans leur coach qui n’a pas la force mentale de son prédécesseur.
Le discours: un vrai supporter ne laisse pas tomber un club en mauvaise passe me fait gerber. C’est le contraire qui doit arriver: un club ne doit pas laisser tomber ses fans qui attendent autre chose que de voir onze types ne sachant pas où aller. Il n’y a pas de chemin possible pour celui qui ne sait où il doit se rendre. Donc si les Red Devils errent sur le terrain c’est la faute de Moyes qui s’est cru assez fort pour dégager tout le staff de Sir Ferguson.
En chassant les cendres encore rougeâtres, il a éteint le feu rouge de la motivation, de la confiance permanente, de la rage de vaincre, du refus d’abdiquer.
MU n’est plus qu’un centre de formation pour Moyes qui cherche à devenir un grand coach en s’appuyant sur MU.
Je n’ai pas de temps à perdre avec un aveugle qui pilote une F1.
75 220 spectateurs ont assisté en direct à la nouvelle contre performance de Man United qui l’an passé faisait peur à tout le monde.
Les vainqueurs d’hier ne sont plus que des joueurs perdus sans collier. Toutes les valeurs de MU sont à la poubelle: haine de la défaite, solidarité dans la tempête, courage permanent, classe à tous les étages… On ne voit plus qu’une équipe banale.
Le nouvel entraîneur n’est pas l’homme de la situation. Il n’a pas à se servir de MU pour changer de statut, il doit servir MU pour que MU garde son statut.
Son discours est celui d’un entraîneur de district:
-"Nous avons eu des occasions de doubler la mise, nous avons touché la barre, mais j’ai dit aux joueurs à la mi-temps que cela ne serait pas suffisant, nous devions faire plus, et ça a été le cas. Nous sommes conscients de ce que nous devons faire pour rebondir. Nous allons nous préparer pour repartir de l’avant. Les gars qui ont joué pour leur sélection nationale semblaient fatigués. Ça a été terrible d’encaisser un but à la dernière minute.”
Propos d’une stérilité consternante, indignes de MU.
La réalité c’est que David Moyes a cassé la dynamique de MU mise en place par Sir Ferguson depuis les années Cantona.
Avec les mêmes joueurs que la saison passée MU n’avance plus.
On dirait une équipe amateur qui a peur d’accéder aux 32e de finale de la Cup !
Avec Sir Ferguson, on faisait tout le temps la fête; avec Moyes, on veille les morts et pas ceux de 1958 mais les morts-vivants sur la pelouse !
Cette année MU ne gagnera rien.
La grâce a quitté MU pour aller se réfugier à Arsenal où Ozil illumine la galaxie du football.
Bravo à Arsène Wenger, il a su recruter Ozil, l’artiste, le créateur, et Flamini, le destructeur d’attaques adverses.
Voilà exactement ce qui manque à présent à MU.
Arsenal a tout pour gagner le championnat et les Gunners sont mes favoris.
L’erreur historique de Sir Ferguson ? Avoir laissé partir Pogba qui a décidé de quitter MU quand il a vu que lors d’un match, Sir Ferguson a préféré mettre au milieu de terrain le défenseur latéral Rafael alors que plus un milieu de MU n’était disponible à part… Pogba !
Depuis que Pogba est à la Juventus Turin, le Français a explosé de toute sa classe. Idem en équipe de France.
Pogba vaut aujourd’hui 50 M€ !
Pogba est l’élément-clef qui manque à MU.
En 2013-2014, il y a plus de football à voir à l’Allianz Riviera qu’à Old Trafford.
Quand on compare le budget de Nice et de MU c’est là qu’on voit la grandeur de Puel et la faiblesse de Moyes.
La L1 n’a plus rien à envier à la Premier League à part les droits télés !
Zlatan Ibrahimovic et Cavani avec Laurent Blanc sont supérieurs à van Persie et Rooney avec Moyes.

Octobre 2013
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software