Archives pour: Octobre 2013, 19

19.10.13

Permalien 12:10:34, Catégories: LE GYM E BASTA, GRAND MONSIEUR  

L'Allianz Riviera permet aux Niçois de prouver leur sublime identité

Nice c’est une langue et non pas un patois.
Nice c’est une ville qui a une cuisine aussi riche en recettes que le reste du pays.
Nice c’est une lumière qui a fasciné Tchekhov, Nietzsche, Matisse…
Nice c’est ma ville natale et je suis certain que je ne serais pas le même si j’étais né dans le Doubs.
Il y a la Bombonera, San Siro, Anfield, Old Trafford… désormais il y a L’Allianz Riviera !
Plus besoin d’aller à Dortmund ou à San Bernabeu pour voir une belle ambiance.
Depuis 50 ans, Nice attendait son stade.
C’est fait !
Hélas! pour des questions économiques, le Gym est obligé de partager le stade avec d’autres.
Après le passage des adeptes du référent bondissant aléatoire la pelouse a été dévastée. J’aimais le rugby joué par les Boniface, Albaladejo, Rives, Blanco… mais celui des hommes-sandwiches de l’ovalie, non merci.
Au fil des mois, cette pelouse va devenir un vrai problème.
Revenons au public.
Hier, avant-hier, la BSN n’était qu’une bande de voyous selon certains médias qui opposaient toujours Lens, “le public de rêve” disent-ils.
Ce choix du public Lens vient de la politique. Pour les journaleux parigots, Nice égale facho, Nice égale voyoucratie.
Lens cela leur donne bonne conscience puisqu’ils se disent: à Lens, il n’y a que le foot alors qu’à Nice, il y a tout. Comme si les Niçois passaient leur journée au Casino! Comme si les Niçois descendaient tous au Négresco !
Nice ce n’est pas que Cimiez ou la Prom’, Nice c’est aussi Las Planas et l’Ariane.
A présent, la tendance s’inverse: les médias de la capitale découvrent que Nice est une ville française !
Je vais de lire dans L’Equipe l’éloge du public niçois ! (19 octobre 2013)
J’ai découpé l’article après Nice-OM (1-0):
-"Une ambiance très Ligue des Champions, devant 31 634 spectateurs".
-"Nice a semblé portée par son incroyable public".
-"L’ambiance ? Quelque part entre le chaudron stéphanois, le stade Bollaert des années folles, le Vélodrome ou le Parc des Princes. Rien que ça ? Oui sa sonorité est assourdissante et la force qui se dégage des deux étages du virage devrait rapporter quelques points supplémentaires aux Niçois.”
Il a fallu que j’attende 60 ans pour lire ça dans L’Equipe !
Il faut que j’en achète une autre pour aller la déposer sur la tombe de Louis Nucera.
Mon père, pas la peine. Mon père, c’est moi et mes frères.

[Post dédié à Claude Puel]

Octobre 2013
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << < Courant> >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Le blog de Bernard Morlino

Rechercher

powered by b2evolution free blog software